Chêne-Bougeries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chêne (homonymie).
Chêne-Bougeries
Blason de Chêne-Bougeries
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Genève
Maire Béatrice Grandjean-Kyburz
NPA 1224 (Chêne-Bougeries)
1231 (Conches)
N° OFS 6612
Démographie
Population 10 559 hab. (31 décembre 2013)
Densité 2 557 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 52″ N 6° 11′ 16″ E / 46.197697, 6.18783446° 11′ 52″ Nord 6° 11′ 16″ Est / 46.197697, 6.187834  
Altitude 420 m (min. : 391 m) (max. : 430 m)
Superficie 413 ha = 4,13 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Chêne-Bougeries

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chêne-Bougeries

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chêne-Bougeries
Liens
Site web www.chene-bougeries.ch/
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chêne-Bougeries est une commune suisse du canton de Genève, elle englobe plusieurs quartiers à la périphérie de la ville de Genève.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Chêne-Bougeries est située à l'est de la ville de Genève, qu'elle jouxte. La majeure partie de son territoire est classée en zone villa avec par exemple le quartier de Conches, l'autre partie est classée zone immeuble avec par exemple le quartier de la Gradelle.

Selon l'Office fédéral de la statistique, Chêne-Bougeries mesure 4,13 km2[2]. 83,1 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 10,1 % à des surfaces agricoles, 5,8 % à des surfaces boisées et 1,0 % à des surfaces improductives.

La commune comprend les quartiers de Conches, Grange-Canal, la Gradelle. Elle est limitrophe de Cologny, Vandœuvres, Chêne-Bourg, Thônex, Veyrier et Genève.

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

Les lieux-dits de la commune de Chêne-Bougerie.

La nomenclature des lieux-dits de la commune ont été recueillis entre 1932 et 1953 lors de la création du plan d'ensemble du canton de Genève.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Chêne-Bougeries compte 10 559 habitants fin 2013[1]. Sa densité de population atteint 2 556,7 hab./km². Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Chêne-Bougeries entre 1850 et 2008[3] :


Culture[modifier | modifier le code]

Temple de Chêne-Bougeries

La forme elliptique du temple de Chêne-Bougeries est bien particulière, liée à la foi protestante[4]. Ce bâtiment a été inauguré en 1758, sur les plans de Jean-Louis Calandrini. Le temple est un monument historique du canton de Genève depuis 1921 et fait partie de l'inventaire suisse des biens culturels d'importance nationale et régionale depuis 1959, tout comme l'ancienne Grange Falquet.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la statistique.
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  4. « Un temple elliptique, symbole de la foi réformée et monument historique », site de la commune.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :