Kriens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kriens
Blason de Kriens
Héraldique
Image illustrative de l'article Kriens
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Lucerne
Arrondissement Lucerne-campagne
communes limitrophes
(voir carte)
Hergiswil, Horw, Lucerne, Malters, Schwarzenberg
Maire Helene Meyer-Jenni
Code postal 6010-6012
N° OFS 1059
Démographie
Population 26 324 hab. (31 décembre 2010)
Densité 963 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 02′ 05″ N 8° 16′ 48″ E / 47.03472, 8.28000147° 02′ 05″ Nord 8° 16′ 48″ Est / 47.03472, 8.280001  
Altitude 490 m
Superficie 2 734 ha = 27,34 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Lucerne

Voir sur la carte administrative du Canton de Lucerne
City locator 14.svg
Kriens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Kriens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Kriens
Liens
Site web www.kriens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Kriens est une commune suisse du canton de Lucerne, située dans l'arrondissement électoral de Lucerne-campagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Kriens mesure 27,34 km2[2].

Situé au pied septentrional du Mont Pilate, Kriens est un gros bourg industriel de la périphérie de Lucerne. La ville est surplombée par le Sonnenberg (705 m d’altitude)

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Kriens possède 26 324 habitants fin 2010[1]. Sa densité de population atteint 962,8 hab./km².

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de Chrientes est mentionné dans la deuxième partie du IXe siècle. La commune fut propriété des Habsbourg en 1291. Un siècle plus tard, après la bataille de Sempach, elle devint un bailliage du canton de Lucerne.

Culture[modifier | modifier le code]

  • Le Théâtre Kriens-Luzern, salle de 350 places inaugurée en 2006

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Musée Bellpark
  • Église Saint-Gall et Saint-Otmar.
  • Château du Schauensee
  • Notre-Dame de Lorette à Hergiswald

Transports[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :