Weinfelden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Weinfelden
Blason de Weinfelden
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Thurgovie
District Weinfelden
Code postal 8570
N° OFS 4946
Démographie
Population 10 141 hab. (31 décembre 2009)
Densité 654 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 00″ N 9° 06′ 00″ E / 47.566666, 9.100001 ()47° 34′ 00″ Nord 9° 06′ 00″ Est / 47.566666, 9.100001 ()  
Altitude 432 m
Superficie 1 550 ha = 15,5 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Thurgovie

Voir sur la carte administrative du Canton de Thurgovie
City locator 14.svg
Weinfelden

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Weinfelden

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Weinfelden
Liens
Site web www.weinfelden.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Weinfelden est une commune suisse du canton de Thurgovie et le chef-lieu du district de Weinfelden.

Géographie[modifier | modifier le code]

Weinfelden est un bourg cossu situé au pied de l’Ottenberg, dont les pentes sont couvertes de vignobles. La ville n'est pas le chef-lieu, mais le centre du canton de Thurgovie. Plusieurs institutions cantonales y ont leur siège, comme la Banque cantonale et le Tribunal administratif.

Durant le semestre d’hiver, le parlement cantonal (Grand Conseil) siège à Weinfelden.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château de Weinfelden figure dans un document datant de 1180

La ville joua un rôle important lors de la libération de la Thurgovie en 1798 et lors du mouvement pour la Constitution de 1830-31.

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le HC Thurgovie joue dans le Championnat suisse de LNB.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Heinz Rutishauser, mathématicien
  • Maria Stader, soprano
  • Peter Stamm, écrivain

Médias[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Église réformée
  • Auberge zum Trauben
  • Maison Haffter
  • Scherbenhof
  • Château sur l’Ottenberg
  • Maison de campagne Bachtobel sur l’Ottenberg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 1er septembre 2010).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. André Salathé, « Egolf, Ernst » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 6 mars 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :