Troinex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Troinex
Blason de Troinex
Héraldique
Vue de la « Pierre aux Dames » de Troinex.
Vue de la « Pierre aux Dames » de Troinex.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Genève
Maire Potter Van Loon
NPA 1256
N° OFS 6641
Démographie
Gentilé Troinésiens
Population 2 295 hab. (31 décembre 2013)
Densité 671 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 09′ 38″ N 6° 08′ 55″ E / 46.160691, 6.14866246° 09′ 38″ Nord 6° 08′ 55″ Est / 46.160691, 6.148662  
Altitude 435 m (min. : 412 m) (max. : 465 m)
Superficie 342 ha = 3,42 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Troinex

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Troinex

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Troinex
Liens
Site web www.troinex.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Troinex est une commune suisse du canton de Genève.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Troinex mesure 3,42 km2[2]. 26,2 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 66,6 % à des surfaces agricoles et 7,3 % à des surfaces boisées.

La commune est limitrophe de Veyrier, Bardonnex et Plan-les-Ouates, ainsi que de la commune française de Bossey en Haute-Savoie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Fin 2013[1], l'Office fédéral de la statistique décompte 2 295 habitants à Troinex. La densité de population y atteint 671,1 hab./km².

Le graphique qui suit résume l'évolution de la population de Troinex entre 1850 et 2008[3] :

Religion[modifier | modifier le code]

Elle abrite le siège de l'Église apostolique arménienne pour la Suisse occidentale[4] et abrite également une église catholique et une église protestante.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la statistique.
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  4. www.armenian.ch: Switzerland (West)

Sur les autres projets Wikimedia :