Stans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stans (homonymie).
Stans
Blason de Stans
Héraldique
Image illustrative de l'article Stans
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Nidwald
Maire Beatrice Richard-Ruf (PLR)
NPA 6370
N° OFS 1509
Démographie
Population 7 961 hab. (31 décembre 2010)
Densité 718 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 57′ 35″ N 8° 22′ 00″ E / 46.95972, 8.366674 ()46° 57′ 35″ Nord 8° 22′ 00″ Est / 46.95972, 8.366674 ()  
Altitude 665 m (min. : 434 m) (max. : 1 724 m)
Superficie 1 109 ha = 11,09 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Nidwald

Voir sur la carte administrative du Canton de Nidwald
City locator 14.svg
Stans

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Stans

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Stans
Liens
Site web www.stans.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]
Rue de la ville de Stans (Schmiedgasse).

Stans est une commune suisse, capitale du canton de Nidwald.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Stans mesure 11,09 km2[2].

La ville est située dans la vallée de l’Aa, au pied du Stanserhorn.

Stans est limitrophe de Dallenwil, Ennetmoos, Stansstad, Ennetbürgen, Buochs et Oberdorf.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Celto-Romains furent les premiers colons de Nidwald. Stans est mentionné pour la première fois en 1124.

En 1713, la ville fut détruite par un incendie.

En 1798, les troupes françaises ont envahi Stans.

La construction de l’autoroute A2 a désenclavé le sud du lac des Quatre-Cantons et favorisé le développement économique de cette région.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Stans possède 7 961 habitants fin 2010[1]. Sa densité de population atteint 717,9 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Stans entre 1850 et 2008[3] :

Transports[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Place du village
  • Église Saints-Pierre-et-Paul
  • Couvent des Capucins, fondé en 1582, fermé en 2004
  • Couvent féminin Sainte-Claire
  • Musée historique
  • Hansmatt, collection d'art privée de Ruth et Anton Frey-Näpflin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté en 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)