Schaffhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schaffhouse (homonymie).
Schaffhouse
Schaffhausen
Blason de Schaffhouse
Héraldique
Image illustrative de l'article Schaffhouse
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Schaffhouse
Localité(s) Hemmental
Maire Thomas Feurer
NPA 8200
N° OFS 2939
Démographie
Population 34 943 hab. (31 décembre 2010)
Densité 835 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 42′ 00″ N 8° 38′ 00″ E / 47.700001, 8.63333347° 42′ 00″ Nord 8° 38′ 00″ Est / 47.700001, 8.633333  
Altitude 590 m (min. : 383 m) (max. : 864 m)
Superficie 4 186 ha = 41,86 km2
Divers
Nom officiel Schaffhausen
Nom français Schaffhouse
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Schaffhouse

Voir sur la carte administrative du Canton de Schaffhouse
City locator 14.svg
Schaffhouse

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Schaffhouse

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Schaffhouse
Liens
Site web www.stadt-schaffhausen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Schaffhouse est une ville suisse, chef-lieu du canton de Schaffhouse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Schaffhouse mesure 41,86 km2[2]. Ses limites sud-est sont longées par l'enclave allemande de Büsingen.

La ville, dominée par l'imposante forteresse de Munot, est étagée sur la rive droite du Rhin. Si la cité ancienne a conservé son passé médiéval et ses maisons aux oriels, Schaffhouse est devenu un important centre industriel.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Schaffhouse possède 34 943 habitants fin 2010[1]. Sa densité de population atteint 834,8 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Schaffhouse entre 1850 et 2008[3] :

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Elle s'allia avec Zurich en 1457. La guerre de Souabe, en 1499, rapprocha la ville des autres cantons et elle devint un membre complet de la confédération en 1501 en formant le douzième canton.
  • En 1529 la Réforme est adoptée par la ville et les couvents sont fermés.
  • Le XIXe siècle est celui de l'industrialisation avec l'établissement d'une filature mécanique de coton en 1813 mais aussi celui des crises économiques et sociales.
  • Le premier chemin de fer atteignit la ville en 1857 par l'ouverture de la ligne Winterthour-Schaffhouse.
  • En 1944 la ville, bien que dans la Suisse neutre, subit par erreur un bombardement par l'aviation américaine qui devait viser l'Allemagne proche, faisant 40 morts[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Le Munot avec le Rhin au premier plan.
  • La partie ancienne de la ville possède de nombreux immeubles pittoresques d'époque Renaissance décorés avec des fresques extérieures et des sculptures et plusieurs fontaines ornées de statues polychromes.
  • De nombreuses maisons bourgeoises à pignons du XVIIe siècle ont été conservées, avec des tourelles et des toits fortement pentus couverts de tuiles en forme d'écaille de poissons.
  • Bien que la plus grande partie des fortifications ait été abattue, la ville a conservé de nombreux vestiges de son passé médiéval comme plusieurs tours et portes ainsi que la vieille forteresse cantonale, le Munot, un donjon circulaire aux dimensions impressionnantes.
  • Le monastère de Tous-les-Saints a été restauré et abrite un musée historique. L'église gothique Saint-Jean date de 1120.


Environs[modifier | modifier le code]

Déplacements doux[modifier | modifier le code]

Tracé de l'EV6

L'EuroVelo 6 ou EV6, également connue sous le nom d' « Eurovéloroute des Fleuves », est une véloroute de type EuroVelo qui traverse Schaffhouse en reliant Saint-Nazaire à Constanţa[5]. C'est la plus célèbre véloroutes européennes, longue de 3 653 km, elle traverse l'Europe d'Ouest en Est, de l'Océan Atlantique à la Mer Noire en passant par dix pays. Elle suit l'itinéraire de trois des plus grands fleuves européens : la Loire, le Rhin et le Danube.

Article détaillé : EuroVelo 6.

Transports[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  4. Courrier international, n°1170 du 4 au 10 avril 2013
  5. EV6 c'est quoi ? - Eurovelo6.org Site édité par le Conseil Régional du Centre. L’EuroVelo 6 Atlantique-Mer Noire est l’un des 12 itinéraires du réseau EuroVelo 6 né à l’initiative de la Fédération européenne des cyclistes (ECF) (...). Son objectif est de suivre trois des plus grands fleuves européens, creusets de la civilisation européenne : la Loire, le Rhin et le Danube. Elle traverse donc la France, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie, la Croatie, la Bulgarie et la Roumanie.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :