Gossau (Saint-Gall)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gossau.
Gossau
Blason de Gossau
Héraldique
Image illustrative de l'article Gossau (Saint-Gall)
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Saint-Gall
District Saint-Gall
Code postal 9200
N° OFS 3443
Démographie
Population 17 763 hab. (31 décembre 2011)
Densité 646 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 25′ 00″ N 9° 15′ 00″ E / 47.416664, 9.25 ()47° 25′ 00″ Nord 9° 15′ 00″ Est / 47.416664, 9.25 ()  
Altitude 638 m
Superficie 2 751 ha = 27,51 km2
Divers
Nom officiel Gossau (SG)
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Saint-Gall

Voir sur la carte administrative du Canton de Saint-Gall
City locator 14.svg
Gossau

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Gossau

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Gossau
Liens
Site web www.stadtgossau.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Gossau est une ville et une commune suisse du canton de Saint-Gall, située dans le district de Saint-Gall.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Gossau mesure 27,51 km2[2].

Important centre industriel et agricole de Suisse orientale, Gossau est situé entre la Glatt et la Sitter. La commune se compose de deux localités : Gossau et Arnegg.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Gossau possède 17 763 habitants fin 2011[1]. Sa densité de population atteint 645,7 hab./km².

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du lieu date de 824, sous le nom de Cozesauva. La ville a fait partie durant près d’un millénaire des terres abbatiales du couvent de Saint-Gall.

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Château d’Oberberg, ancienne résidence des baillis.
  • Église paroissiale Saint-André
  • Église réformée

Transports[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Ernst Brugger, conseiller fédéral
  • Elisabeth Gerter, écrivain

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté en 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :