Berthoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthoud (homonymie) et Burgdorf (homonymie).
Berthoud
Burgdorf
Blason de Berthoud
Héraldique
Le château de Burgdorf
Le château de Burgdorf
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Emmental
Maire Franz Haldimann
Code postal 3400-3402
N° OFS 0404
Démographie
Population 15 374 hab. (31 décembre 2010)
Densité 986 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 03′ 25″ N 7° 37′ 35″ E / 47.056944, 7.626393 ()47° 03′ 25″ Nord 7° 37′ 35″ Est / 47.056944, 7.626393 ()  
Altitude 533 m
Superficie 1 560 ha = 15,6 km2
Divers
Nom officiel Burgdorf
Nom français Berthoud
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Berthoud

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Berthoud

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Berthoud
Liens
Site web www.burgdorf.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Berthoud, appelée Burgdorf en allemand, est une ville et une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de l'Emmental.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Berthoud mesure 15,6 km2[2].

La ville de Berthoud est située à l’entrée de la vallée de l’Emmental, berceau du fromage éponyme.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Berthoud possède 15 374 habitants fin 2010[1]. Sa densité de population atteint 985,5 hab./km².

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville doit probablement sa fondation au duc Conrad de Zähringen qui érigea au XIIe siècle une forteresse, le Château de Berthoud, destinée à contrôler l'entrée de l'Emmental. À l'extinction des Zähringen, Berthoud passa en 1218 aux Kybourg. En 1384, Berne acquit la ville au terme de la guerre de Berthoud et installa ses baillis au château jusqu'en 1798.

Médias[modifier | modifier le code]

Le Burgdorfer Tagblatt est le plus ancien journal du canton de Berne[3].

Culture[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Museum Franz-Gertsch.
  • Château datant de la seconde moitié du XIIe siècle, édifié par les ducs de Zaehringen.
  • La Grenette (Kornhaus), centre suisse de culture populaire.
  • Église réformée (Stadtkirche), construite entre 1471 et 1490. Son jubé compte parmi les fleurons de la taille de la pierre du gothique tardif.
  • Ancien hôpital, construction de style gothique tardif en pierre de taille.
  • Maison Zum Ochsen avec éléments Renaissance et gothiques.

Manifestations[modifier | modifier le code]

Écoles[modifier | modifier le code]

La Haute école spécialisée bernoise (anciennement appelée « École d'ingénieurs » ou « Technicum », dispose à Berthoud des deux filiales d'architecture, génie civil et bois et de technique et informatique.

Transports[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Ernst Bollinger, « Burgdorfer Tagblatt » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 11 février 2005.
  4. Tapan Bhattacharya, « Buri, Max » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 11 février 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :