Einsiedeln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Einsiedeln
Blason de Einsiedeln
Héraldique
La place centrale d'Einsiedeln.
La place centrale d'Einsiedeln.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Schwytz
District Einsiedeln[1]
NPA 8840
N° OFS 1301
Démographie
Population 14 385 hab. (31 décembre 2010)
Densité 145 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 41″ N 8° 44′ 35″ E / 47.128055, 8.74305847° 07′ 41″ Nord 8° 44′ 35″ Est / 47.128055, 8.743058  
Altitude 1 057 m (min. : 784 m) (max. : 1 571 m)
Superficie 9 904 ha = 99,04 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Schwytz

Voir sur la carte administrative du Canton de Schwytz
City locator 14.svg
Einsiedeln

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Einsiedeln

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Einsiedeln
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Einsiedeln est une commune suisse du canton de Schwytz, située dans le district d'Einsiedeln. Il s'y trouve une Vierge noire dans une abbaye qui est un lieu de pèlerinage et une étape du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Einsiedeln mesure 99,04 km2[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Einsiedeln compte 14 385 habitants fin 2010[2]. Sa densité de population atteint 145,2 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population d'Einsiedeln entre 1850 et 2008[4] :

Monuments[modifier | modifier le code]

La commune est le siège de l'abbaye d'Einsiedeln, fondée en 934 par Otton Ier et par la duchesse Reglinde de Sonabe. Cette abbaye est un lieu de pèlerinage avec une ancienne statue de Vierge noire.

Annexes[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le monument dédié à Paracelse

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Moreau (Odile et Richard), D'Einsiedeln à la Salette au fil des siècles : avec les pèlerins comtois sur les pas de la Vierge Marie. L'Harmattan, Paris, 2012.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  2. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  3. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :