Nyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Nyons.
Nyon
Blason de Nyon
Héraldique
Nyon, le lac Léman, la Haute-Savoie, vus de La Dôle
Nyon, le lac Léman, la Haute-Savoie, vus de La Dôle
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Nyon
communes limitrophes
(voir carte)
Duillier, Prangins, Crans-près-Céligny, Eysins, Signy-Avenex, Grens, Trélex
Syndic Daniel Rossellat[1],[2]
Code postal 1260
N° OFS 5724
Démographie
Gentilé Nyonnais
Population 18 804 hab. (31 décembre 2012)
Densité 2 769 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 55″ N 6° 14′ 24″ E / 46.382, 6.24 ()46° 22′ 55″ Nord 6° 14′ 24″ Est / 46.382, 6.24 ()  
Altitude 398 m
Superficie 679 ha = 6,79 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Nyon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Nyon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Nyon
Liens
Site web www.nyon.ch
Sources
Référence population suisse[3].
Référence superficie suisse[4]

Nyon est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Nyon, dont elle est le chef-lieu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Nyon avec son château et le Jura vus depuis le lac Léman
Le Château De nyon
La Place Du Château De nyon

Selon l'Office fédéral de la statistique, Nyon mesure 6,79 km2[4].

Nyon se trouve à 25 kilomètres au nord-est de Genève, sur les rives du lac Léman. Elle fait partie de La Côte. Nyon est situé entre Versoix et Gland.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Nyon compte 18 735 habitants au 31 décembre 2011. Sa densité de population atteint 2 769,4 hab./km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée par les Romains entre 46 av. J.-C. et 44 av. J.-C. sous le nom de Colonia Iulia Equestris sur un site helvète nommé Noviodunum (nouvelle forteresse, en langue gauloise)[5]. Elle a ensuite grandi jusqu’à devenir une des plus importantes colonies romaines de Suisse, avec un forum, une basilique et un amphithéâtre, qui a été découvert en 1996.

Économie[modifier | modifier le code]

L’Union des associations européennes de football (UEFA) et l'Association européenne des clubs (ECA) ont leur siège à Nyon, de même que la fédération syndicale mondiale UNI global union. La région compte également parmi les grands employeurs[6] :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Nyon est jumelée avec Nyons, dans le département de la Drôme, en France.

Médias[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Outre le gymnase de Nyon, la commune compte sur son sol l'école d'ingénieurs de Changins, spécialisée en viticulture, œnologie et arboriculture, l'une des Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO).

Culture[modifier | modifier le code]

La ville de Nyon compte plusieurs biens culturels inscrits d'importance nationale. Outre la Colonia Iulia Equestris, le musée romain, l'église réformée Notre-Dame, le manoir situé au 2-4 de la rue Maupertuis, le château qui abrite le musée historique et des porcelaines et les archives conservées au siège de l'UEFA sont ainsi protégés[7].

La ville compte également plusieurs autres musées, parmi lesquels le musée du Léman.

Parmi les différentes manifestations culturelles, le Paléo Festival, plus grand festival de musique en plein air de Suisse et organisé chaque été en juillet ; Visions du réel, festival international du film documentaire, a lui lieu tous les printemps alors que le Festival des arts vivants se déroule chaque année au mois d'août.

Plusieurs autres manifestations sont organisées, parmi lesquelles la Fête interculturelle de la Côte, le Triathlon de Nyon, la course NovioduRun ou encore Rive Jazzy durant l'été.

Transport[modifier | modifier le code]

Train NStCM en gare de La Cure

La gare CFF de Nyon est le lieu de départ de la route cycliste nationale Route du Jura conduisant à Bâle.

Sport[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Municipalité de Nyon », sur nyon.ch (consulté en 11 décembre 2008)
  2. « 2° Élection à la Syndicature », sur nyon.ch (consulté en 1er décembre 2008)
  3. « Population résidente permanente par commune et origine, Vaud, 1950-2012 », sur Statistiques Vaud (consulté le 23 avril 2013)
  4. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  5. « Colonia Iulia Equestris » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  6. Administration générale, « Des entreprises et organisations qui ont choisi Nyon », sur nyon.ch,‎ 2011 (consulté en 26 février 2012)
  7. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :