Tito Ortiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ortiz.
Tito Ortiz
Tito Ortiz.png
Tito Ortiz en août 2007.
Fiche d'identité
Nom complet Jacob Christopher Ortiz
Surnom The People's Champ, The Huntington Beach Bad Boy
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 23 janvier 1975 (39 ans)
Lieu de naissance Santa Ana, Californie, États-Unis
Style Lutte
Équipe Team Punishment
Taille 6 2 (1,88 m)
Poids 93.4 kg
Catégorie Poids mi-lourds
Palmarès en mixed martial arts
Combats 29
Victoires 17
Victoires par KO 8
Victoires par soumission 4
Défaites 11
Matchs nuls 1

Jacob "Tito" Christopher Ortiz[1], né le 23 janvier 1975 à Santa Ana en Californie, est un combattant américain de mixed martial arts. Il a fait quasiment toute sa carrière à l'Ultimate Fighting Championship. Il est ancien champion UFC des poids mi-lourds.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 23 janvier 1975, Jacob Ortiz dit Tito débute la lutte au lycée sous la direction de Paul Herrera. Il se classe 4e aux championnats senior de Californie puis devient champion au niveau universitaire. À l'époque, il s'entraîne avec Stephen Neal qui deviendra champion du monde quelques années plus tard.

Il fait ses débuts à l'UFC peu de temps après avoir quitté l'école et participe au tournoi de l'UFC 13 en mai 1997. Au premier tour, il détruit littéralement Wes Albritton en 30 secondes dans un style qui restera son style habituel : le ground and pound. Il rencontre ensuite Guy Mezger et adopte la même stratégie. Alors qu'il domine Mezger, un malentendu se produit : le combat est arrêté car Mezger aurait abandonné. Mais celui-ci et son équipe (le Lion's Den de Ken Shamrock) contestent l'arrêt. Le combat reprend et Ortiz tente de finir au plus vite, mais il est surpris par une guillotine et doit abandonner. Dégoûté, Tito reste absent des rings jusqu'en décembre 1998 quand, lors du West Coast NHB Championships 1, il dispose de Jeremy Screeton en 16 secondes grâce à son ground and pound. Il revient à l'UFC un mois plus tard et s'impose dans la douleur face à Jerry Bohlander en un peu moins de 15 minutes. Il peut ainsi prétendre à un autre combat face à Guy Mezger. Le combat a lieu à l'UFC 19 et Tito s'impose en 9:56 par TKO grâce à son éternel ground and pound. Tito se déchaine après le combat, il enfile un T-shirt affichant « Gay Mezger is my bitch » (ce qui signifie "Gay Mezger est ma pute") et adresse un doigt d'honneur au coin de Mezger. C'est ainsi que débute la rivalité entre Tito Ortiz et le Lion's Den et plus particulièrement Ken Shamrock.

À l'UFC 22 (septembre 1999), il affronte le frère de Ken: le légendaire Frank Shamrock pour le titre des poids moyens. Plus expérimenté et doté d'un meilleur cardio, Shamrock vient à bout de Ortiz avant la fin du 4e round après un combat réputé comme l'un des meilleurs de l'histoire de l'UFC. Mais Frank Shamrock abandonne le titre peu de temps après et Tito se voit offrir une autre occasion dans une nouvelle catégorie, celle des poids mi-lourds qui vient d'être créée.

Pour l'UFC 25 (avril 2000), il doit se défaire de Wanderlei Silva pour devenir champion. Silva est à l'époque champion en titre de l'IVC et vient de commencer sa carrière au Pride. Au terme des 5 rounds, Tito est déclaré vainqueur par décision unanime. La domination de Tito n'est pas si flagrante et la décision est parfois contestée. Mais ce soir-là, Tito devient le premier champion des poids mi-lourds de l'UFC.

Il défend son titre à l'UFC 29 en battant facilement Yuki Kondo par soumission, à l'UFC 30 face à Evan Tanner grâce à un terrible slam qui met KO Tanner en 30 secondes et à l'UFC 32 par TKO sur Elvis Sinosic. Il est alors considéré comme un des meilleurs combattants au monde à ce poids, Wanderlei Silva étant sur le point de devenir champion du Pride.

À l'UFC 33 vient un défi de taille. Ce soir-là, Ortiz est censé affronter le légendaire Vitor Belfort qui à l'époque est une machine qui a fait des ravages au Pride et à l'UFC. Mais Belfort se blesse à l'entraînement et c'est Vladimir Matyushenko qui prend le combat au pied levé. Matyushenko est un bon combattant, mais pas du calibre de Ortiz surtout avec si peu de préparation. Pourtant ce soir-là, le combat va à la décision et est qualifié par certains de « combat le plus ennuyeux de l'histoire ». Ortiz est critiqué pour ne pas avoir vaincu son adversaire avant la limite.

Ce soir-là, un nouvel aspirant s'installe : Chuck Liddell, partenaire et ami de Ortiz vient à bout de Murilo Bustamante. Un combat semble alors inévitable d'autant que Chuck Liddell bat Vitor Belfort à l'UFC 37.5. Ce soir-là, Tito accepte le challenge de Chuck en déclarant "Il semble que je sois le prochain, mais avant j'ai des comptes à régler avec Ken Shamrock". En effet à cette époque, Shamrock revient à l'UFC et n'a pas oublié la rivalité issue du combat contre Mezger.

Le combat a lieu à l'UFC 40 (novembre 2002), le plus regardé de l'histoire de l'UFC. Le combat est à sens unique et Ken Shamrock n'impressionne que par sa résistance alors que Tito le matraque de coups. Au bout de 3 rounds, Shamrock n'en peut plus et le combat est arrêté.

Ce soir-là, Chuck Liddell frappe encore en mettant KO Renato Sobral. Alors qu'il est interviewé après le combat, Tito refuse le combat prétextant que son amitié avec Liddell vaut plus que le titre et l'argent. Liddell le contredit en déclarant que Tito est un ami mais qu'il peut tout de même l'affronter. Tito s'obstine à refuser le combat et le titre lui est finalement retiré. Un titre intérimaire est mis en jeu entre Couture et Liddell. Randy Couture en sort vainqueur et gagne ainsi le droit de combattre Ortiz.

Tito accepte pour probablement 2 raisons majeures : la première est qu'il n'a pas le choix s'il veut garder son titre. La seconde est que Couture (40 ans à l'époque) lui paraît sûrement moins dangereux que Liddell. Mais lors de l'UFC 44 (septembre 2003), Ortiz est totalement dominé par Couture perdant par décision unanime et se prenant même la fessée dans le dernier round du combat. Il perd ainsi le titre qu'il détenait depuis 3 ans.

Désormais il n'a plus le choix et doit combattre Chuck Liddell s'il veut avoir une nouvelle chance de combattre pour le titre. Lors de l'UFC 47 (avril 2004), Ortiz fait l'erreur de vouloir échanger les coups avec Liddell plutôt que de tenter des amenées au sol. La sanction tombe à 38 secondes après le début du second round et Ortiz est mis KO pour la première fois de sa carrière.

Il cherche à faire son retour en acceptant un 3e combat contre Guy Mezger, le combat est signé, mais Mezger est atteint de problèmes cérébraux et doit mettre un terme à sa carrière. Patrick Cote, un canadien relativement peu connu accepte le combat peu de temps avant l'évènement. Encore une fois, Ortiz déçoit en ne battant Cote que par décision. Pire même, il passe près du KO dans le premier round. Le public critique Ortiz qui semble pourtant satisfait de sa performance.

Pour l'UFC 51, il combat enfin Vitor Belfort. Le combat est très serré: Vitor remporte le premier round, les deux autres étant assez équilibrés. Pourtant c'est Tito qui remporte une victoire controversée par décision partagée. Après le combat, Ortiz fait son show en défiant de manière assez salée Chuck Liddell et Ken Shamrock.

L'image de Tito est sérieusement atteinte: après une série de combats médiocres, Ortiz s'offre le luxe de défier le champion et de vouloir renégocier son contrat. L'UFC refuse de débourser plus pour de telles performances et Ortiz quitte l'UFC. L'organisation efface toute trace d'Ortiz. À ce point, on ne croit pas revoir Tito à l'UFC et celui-ci entre en contact avec des organisations comme le Pride et le WFA. Mais rien ne se passe et Tito revient finalement à l'UFC. Son retour est annoncé lors de l'UFC 58 : il sera coach lors de la troisième édition de "The Ultimate Fighter" et affrontera Ken Shamrock (l'autre coach) quelques jours après la finale.

Entre temps, il combat le vainqueur de TUF 1, le prometteur Forrest Griffin. Encore une fois, Tito s'impose par décision partagée et les critiques atteignent des sommets quand Tito prétend que Griffin aurait enduit ses jambes d'huile pour éviter les amenées au sol. Quoi qu'il en soit, Ortiz prend part à l'émission TUF 3 et impressionne par ses qualités de coach en conduisant ses combattants (Bisping et Groves) à la victoire.

Comme le stipulait son contrat, il doit affronter Ken Shamrock à l'UFC 61. Le travail est rapide et Ortiz l'emporte en 1:18. Le combat s'est peut-être arrêté trop tôt, mais Ortiz remporte ce soir sa première victoire avant la limite depuis fin 2002. Au 31 juillet 2009, Tito Ortiz est annoncé de retour à l'UFC pour un contrat de quelques mois. À l'UFC 106, il devait face au vétéran Mark Coleman, mais ce dernier se blesse à l'entrainement, Ortiz affronte donc Forrest Griffin

Après un premier round équilibré, Tito domine le second round grâce à son inévitable ground and pound. Très passif et beaucoup plus lent dans le dernier round, il s'incline sur décision partagée. Il affirme à l'issue du combat être arrivé dans l'Octogone avec une blessure contractée lors de sa préparation.

Lors de l'UFC 132, il bat par soumission Ryan Bader au premier round. Puis s'en suit une série de trois défaites, tout d'abord contre Rashad Evans lors de l'UFC 133 il perd au deuxième round par TKO, ensuite contre Antonio Nogueira lors de l'UFC 140 par TKO au premier round à la suite de ce combat Tito annonce qu'il prendra sa retraite à la suite de son combat contre Forrest Griffin lors de l'UFC 148 qu'il perd par décision à la suite des trois rounds.

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 16-11-1 Drapeau des États-Unis Forrest Griffin Décision unanime UFC 148: Silva vs. Sonnen 2 2012-07-077 juillet 2012 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 16-10-1 Drapeau du Brésil Antonio Rogerio Nogueira TKO (coups de poing et coups de coude au corps) UFC 140: Jones vs. Machida 2011-12-1010 décembre 2011 1 3:15 Toronto, Ontario, Canada
Défaite 16-9-1 Drapeau des États-Unis Rashad Evans TKO (coup de genou au corps et coups de poing) UFC 133: Evans vs. Ortiz 2 2011-08-066 août 2011 2 4:48 Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis Combat de la soirée
Victoire 16-8-1 Drapeau des États-Unis Ryan Bader Soumission (étranglement en guillotine) UFC 132: Cruz vs. Faber 2 2011-07-022 juillet 2011 1 1:56 Las Vegas, Nevada, États-Unis Soumission de la soirée
Défaite 15-8-1 Drapeau des États-Unis Matt Hamill Décision unanime UFC 121: Lesnar vs. Velasquez 2010-10-2323 octobre 2010 3 5:00 Anaheim, Californie, États-Unis
Défaite 15-7-1 Drapeau des États-Unis Forrest Griffin Décision partagée UFC 106: Ortiz vs. Griffin II 2009-11-2121 novembre 2009 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 15-6-1 Drapeau du Brésil Lyoto Machida Décision unanime UFC 84: Ill Will 2008-05-2424 mai 2008 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Égalité 15-5-1 Drapeau des États-Unis Rashad Evans Égalité unanime UFC 73: Stacked 2007-07-077 juillet 2007 3 5:00 Sacramento, Californie, États-Unis
Défaite 15-5 Drapeau des États-Unis Chuck Liddell TKO (coups de poing) UFC 66: Liddell vs. Ortiz 2006-12-3030 décembre 2006 3 3:59 Las Vegas, Nevada, États-Unis Pour le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 15-4 Drapeau des États-Unis Ken Shamrock TKO (coups de poing) Ortiz vs. Shamrock 3: The Final Chapter 2006-10-1010 octobre 2006 1 2:23 Hollywood, Floride, États-Unis
Victoire 14-4 Drapeau des États-Unis Ken Shamrock TKO (coups de coude) UFC 61: Bitter Rivals 2006-07-088 juillet 2006 1 1:18 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 13-4 Drapeau des États-Unis Forrest Griffin Décision partagée UFC 59: Reality Check 2006-04-1515 avril 2006 3 5:00 Anaheim, Californie, États-Unis
Victoire 12-4 Drapeau du Brésil Vitor Belfort Décision partagée UFC 51: Super Saturday 2005-02-066 février 2005 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 11-4 Drapeau du Canada Patrick Côté Décision unanime UFC 50: The War of '04 2004-10-2222 octobre 2004 3 5:00 Atlantic City, New Jersey, États-Unis
Défaite 10-4 Drapeau des États-Unis Chuck Liddell KO (coups de poing) UFC 47: It's On! 2004-04-022 avril 2004 2 0:38 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 10-3 Drapeau des États-Unis Randy Couture Décision unanime UFC 44: Undisputed 2003-09-2626 septembre 2003 5 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Perd le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 10-2 Drapeau des États-Unis Ken Shamrock TKO (arrêt du coin) UFC 40: Vendetta 2002-11-2222 novembre 2002 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 9-2 Drapeau de la Biélorussie Vladimir Matyushenko Décision unanime UFC 33: Victory in Vegas 2001-09-2828 septembre 2001 5 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 8-2 Drapeau de l'Australie Elvis Sinosic TKO (coups de poing et coups de coude) UFC 32: Showdown in the Meadowlands 2001-06-2929 juin 2001 1 3:32 East Rutherford, New Jersey, États-Unis Défend le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 7-2 Drapeau des États-Unis Evan Tanner KO (slam) UFC 30: Battle on the Boardwalk 2001-02-2323 février 2001 1 0:30 Atlantic City, New Jersey, États-Unis Défend le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 6-2 Drapeau du Japon Yuki Kondo Soumission (clé de cou) UFC 29: Défense of the Belts 2000-12-1616 décembre 2000 1 1:51 Tokyo, Japon Défend le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 5-2 Drapeau du Brésil Wanderlei Silva Décision unanime UFC 25: Ultimate Japan 3 2000-04-1414 avril 2000 5 5:00 Tokyo, Japon Remporte le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Défaite 4-2 Drapeau des États-Unis Frank Shamrock Soumission (coups de poing) UFC 22: Only One Can be Champion 1999-09-2424 septembre 1999 4 4:42 Lake Charles, Louisiane, États-Unis Pour le titre poids mi-lourds de l'UFC.
Victoire 4-1 Drapeau des États-Unis Guy Mezger TKO (coups de poing) UFC 19:Ultimate Young Guns 1999-03-055 mars 1999 1 9:56 Bay St. Louis, Mississippi, États-Unis
Victoire 3-1 Drapeau des États-Unis Jerry Bohlander TKO (coupure) UFC 18: Road to the Heavyweight Title 1999-01-088 janvier 1999 1 14:31 La Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis
Victoire 2-1 Drapeau des États-Unis Jeremy Screeton Soumission (coups de genou) West Coast NHB Championships 1 1998-12-088 décembre 1998 1 0:16 Los Angeles, Californie, États-Unis
Défaite 1-1 Drapeau des États-Unis Guy Mezger Soumission (étranglement en guillotine) UFC 13: The Ultimate Force 1997-05-3030 mai 1997 1 3:00 Augusta, Géorgie, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Wes Albritton TKO (coups de poing) UFC 13: The Ultimate Force 1997-05-3030 mai 1997 1 0:31 Augusta, Géorgie, États-Unis

[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats UFC 132 », sur Nevada State Athletic Commission (consulté le 24 juillet 2013).
  2. (en) « Palmarès en MMA de Tito Ortiz », sur Sherdog.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]