Suplex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Souplex.

Un suplex (parfois orthographié souplex), ou souplesse en français, est un mouvement au catch et à la lutte. C'est une des prises les plus utilisées au catch. Un suplex consiste à projeter l'adversaire à terre sur le dos, le cou ou les épaules ou quelquefois, le visage.

Catcheur effectuant une souplesse basique.

Variantes[modifier | modifier le code]

Variantes avec facelock[modifier | modifier le code]

Fisherman suplex[modifier | modifier le code]

Connue aussi sous le nom de Leg hook suplex ou Cradle suplex. Beth Phoenix l'a nommée FisherWoman Suplex et retarde d'un dizaine de secondes en gardant son ennemi suspendu dans les airs, tandis que Mr. Perfect utilisait la prise normale mais la renommait Perfect-Plex, un nom qui a été adopté plus généralement depuis sa mort. L'attaquant applique un facelock à son adversaire et accroche une jambe de celui-ci avec son bras, il le soulève en l'air avant de tomber en arrière conduisant le dos au sol[1]. C'est au tour de Curtis Axel d'en faire sa prise de finition, en hommage à son père Mr. Perfect

Il existe une variante, le Swinging fisherman suplex, Swinging fisherman neckbreaker ou Golden Gate Swing. La préparation est similaire au Fisherman suplex, mais au lieu de soulever l'adversaire en arrière, l'attaquant roule rapidement vers le côté conduisant le haut du dos ou la nuque au sol.

John Cena utilise une autre variante, qu'il nomme Freestyle , dans laquelle il saute en même temps qu'il soulève l'adversaire.

Slingshot suplex[modifier | modifier le code]

Prends l'adversaire comme un suplex jusqu'à ce qu'il / elle est presque verticale puis le fait tomber sur les cordes et utilise la pression des corde pour l'envoyer violemment au sol[2]

Snap suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant applique un facelock à son adversaire, saisit le bas avec son bras et le soulève très rapidement en l'air avant de tomber en arrière conduisant le dos au sol avec une vitesse élevée[1]. Cette prise a été popularisée par Bret Hart et The Dynamite Kid. Chris Benoit adopta cette prise après avoir été entraîné par Stu Hart et The Dynamite Kid.

Catcheur effectuant un Superplex.

SuperPlex[modifier | modifier le code]

Il existe d'autres prises effectuées sur la 3e (ou 2e) corde. Ce sont les mêmes prises mais possédant un impact plus puissant (car elles sont effectuées plus haut). Elles ont le même nom mais précédé d'un Super, notamment le Superplex (popularisée par Bob Orton et Shelton Benjamin), Super belly to belly suplex, le Super belly to back suplex, le Super Gutwrench Belly to back suplex, etc.

Suplex slam[modifier | modifier le code]

L'attaquant applique un facelock à son adversaire, saisit le bas avec son bras et le soulève en l'air, puis se colle contre le ventre de l'adversaire et le projette par terre[3]. C'est la prise de finition de Goldberg qui la nomme le Jackhammer[3].

Il existe des variantes :

  • Sitout suplex slam : aussi connue sous le nom de Falcon Arrow, nommée par Hayabusa, l'attaquant applique un facelock à son adversaire, saisit le bas avec son bras et le soulève en l'air, puis se colle contre le ventre de l'adversaire et il tombe assis pour claquer la tête de l'adversaire sur le sol.
  • Inverted suplex slam : l'attaquant applique un facelock à son adversaire, saisit le bas avec son bras et le soulève en l'air, et au lieu de projeter l'adversaire en arrière, ce dernier le projette en avant pour écraser le visage par terre. Aussi connue sous le nom de Gordbuster, nommé par Arn Anderson.
  • Sitout inverted suplex slam : comme un Inverted suplex slam, mais l'attaquant tombe assis pour conduire le ventre de l'adversaire entre les jambes. La prise est aussi appelée Inverted Falcon Arrow ou encore Sitout Gordbuster. Actuellement, Jeff Hardy utilise cette prise ainsi que R-Truth en tant que Prise favorite.

Suplex stunner[modifier | modifier le code]

L'attaquant se met en position de suplex, soulève son adversaire et le fait passer derrière lui pour transformer la prise en Stunner. R-Truth l'utilisait en tant que Finish à la TNA, il le nomme Truth or Consequences. C'est maintenant l'une de ses prises préféré.

Big Show qui porte une souplesse verticale sur JBL.

Vertical suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant applique un facelock à son adversaire, saisit le bas avec son bras et le soulève en l'air avant de tomber en arrière conduisant le dos au sol[1].

Il existe des variantes :

  • Delayed vertical suplex : comme un vertical suplex mais au lieu de claquer directement l'adversaire, l'attaquant maintient son adversaire pendant plusieurs secondes en l'air pour que le sang coule vers le cerveau et enfin le claque sur le dos. C'est l'ancienne prise de finition de Beth Phoenix et celle de British Bulldog
  • Rotating vertical suplex : appelée aussi Rotation suplex, Twisting suplex et Rotary suplex, l'attaquant prend son adversaire en vertical suplex, mais tourne sur lui-même puis tombe en arrière conduisant le dos au sol.

Underhook suplex[modifier | modifier le code]

Aussi connue sous le nom de Half-hatch suplex, l'attaquant applique un facelock et passe son bras sous le bras de l'adversaire puis le soulève en l'air avant de chuter en arrière en projetant le dos par terre[1].

Variantes avec belly to belly[modifier | modifier le code]

Belly to belly suplex[modifier | modifier le code]

Un attaquant se trouve devant son adversaire, il entoure le corps de son adversaire avec ses bras puis le soulève en arrière vers le haut pour claquer le dos après une projection. Cette Prise est notamment utilisée par MVP, Shelton Benjamin, Harry Smith, Scott Steiner mais également par des divas telles Michelle McCool[1].

Capture suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se tient devant son adversaire, il attrape une jambe avec le bras, et utilise son autre bras pour le placer derrière le cou de son adversaire et le maintient. Après, il le soulève en arrière pour projeter son dos par terre. La prise peut aussi s'appeler Leg and Head suplex. C'était la prise de finition de Tazz pendant sa carrière.

Choke suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant saisit la gorge de son adversaire avec sa main, il le soulève en l'air comme dans un chokeslam, mais il tourne de 180° et chute en avant (comme un ura-nage pour écraser le dos au sol.

Shawn Hernandez utilisait une autre version dans laquelle il applique un Two handed chokelift à un adversaire, le soulève en l'air puis il projette le dos de l'adversaire en arrière. Il a appelé cette prise le CrackerJack.

Shelton Benjamin effectuant une T-Bone suplex sur Carlito

Double underhook suplex[modifier | modifier le code]

Face à un adversaire penché vers l'avant, l'attaquant applique un double underhook puis il tire vers le haut et descend pour claquer le dos de l'adversaire au sol en arrière, il peut alors maintenir la prise au sol pour endommager un peu plus les bras. Cette prise est aussi nommée Double arm suplex, Reverse nelson suplex, Double axe-handle suplex/Double axe suplex, Double chickenwing suplex ou Butterfly suplex. C'était l'une des prises favorites d'André the Giant.

T-Bone Suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se tient devant son adversaire, il le prend en side slam, attrape une jambe de l'adversaire et le soulève en l'air avant detomber en arrière conduisant les épaules et le cou au sol. L'attaquant peut aussi maintenir la prise lorsqu'il est par terre pour tenter un tombé, dans ce cas, la prise se réfère sous le nom de Blizzard suplex. Jun Akiyama a inventé une variante, qu'il a appelé Exploder'98, dans laquelle, il prend la main de l'adversaire en pumphandle. Aussi connu sous le nom de Wrist clutch exploder.

Aux États-Unis, la prise est appelée T-Bone suplex, un terme inventé par Tazz, qu'il a lui-même appelée T-Bone Tazplex.

Une autre variante de Shelton Benjamin existe aussi. Il s'agit de renverser la prise en powerslam pour après se mettre dans une position de tentative de tombé lorsque l'adversaire est en l'air.

Head and Arm suplex[modifier | modifier le code]

Aussi connue sous le nom de Gargoyle Suplex, il s'agit de prendre l'adversaire en Arm triangle choke puis de le soulever avant et vers l'arrière pour le projeter vers le bas. C'est une des prises appréciée de Tazz, le Taz-Plex.

Northern Lights suplex[modifier | modifier le code]

Inventée et popularisée par Hiroshi Hase, l'attaquant est devant l'adversaire, il met sa tête sous un des bras de l'adversaire, lui entoure le corps avec les bras puis le soulève vers le haut en arrière provoquant une chute de l'adversaire. L'attaquant peut maintenir la prise en exécutant un ponté pour tenter le tombé. Cette prise est notamment utilisée par Alicia Fox, MVP, Shelton Benjamin, The Usos ou anciennement Edge.

Trapping suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant est devant son adversaire, il passe ses bras sous les deux bras de l'adversaire pour relier ses mains aux triceps de l'adversaire, empêchant toute tentative de contre-attaque. Après, l'attaquant le soulève vers l'arrière pour projeter le dos de l'adversaire vers le bas.

Variantes avec belly to back[modifier | modifier le code]

Belly to back suplex[modifier | modifier le code]

Connu aussi sous le nom de Back suplex et Backdrop au Japon. L'attaquant se tient derrière l'adversaire, il met sa tête sous un des deux bras de l'adversaire, lui entoure le corps avec ses bras et le soulève vers le haut en arrière conduisant le dos de l'adversaire vers le bas[1].

Comme le piledriver, c'est une prise dangereuse, le catcheur Mitsuharu Misawa est mort en 2009 suite a une belly to back suplex.

Il existe des variantes :

  • High angle belly to back suplex, appelée aussi Backdrop driver, où l'attaquant se tient derrière l'adversaire, il met sa tête sous un des deux bras de l'adversaire, lui entoure le corps avec ses bras et le soulève vers le haut et il chute en arrière conduisant le cou et les épaules de l'adversaire vers le bas.
  • Leg hook belly to back suplex : comme un Back suplex mais l'attaquant accroche une jambe avec son bras libre pour claquer le dos de l'adversaire plus durement.

Cobra clutch suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se tient derrière son adversaire, lui applique un cobra clutch, le soulève vers le haut en arrière et celui-ci chute sur ses épaules et son cou[1].

Dragon suplex[modifier | modifier le code]

Inventée par Tatsumi Fujinami (Dragon suplex), l'attaquant est derrière l'adversaire, lui porte un Full Nelson et le soulève vers le haut en arrière. L'adversaire tombe par terre sur ses épaules et le cou[1]. L'attaquant peut aussi maintenir la prise pour tenter un tombé.

German suplex[modifier | modifier le code]

Chris Benoit exécute une German suplex sur MVP.

L'attaquant est derrière l'adversaire, lui entoure le corps avec ses bras puis le soulève vers le haut derrière pour le claquer par terre sur les épaules et le cou. Le nom de la prise vient du catcheur allemand Karl Gotch.

Une version existe aussi, il s'agit de porter le German suplex plusieurs fois sans lâcher la prise. Chris Benoit, Kurt Angle et Chris Jericho sont les utilisateurs les plus connus.

Il existe une variante : le Rolling German suplexes où l'attaquant applique trois german suplex d'affilée sur l'adversaire. L'utilisateur le plus connu est Chris Benoit qui l'appelle Hat Trick. Chris Jericho utilise lui aussi le Hat Trick en hommage à Chris Benoit.

Gutwrench suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se tient à côté de son adversaire, il lui prend en gutwrech puis le soulève vers le haut avant de se laisser tomber en arrière pour lui claquer le dos au sol[1].

Half Nelson suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se derrière l'adversaire, il lui prend en Half Nelson pour le soulever en arrière et vers le haut conduisant les épaules et le cou au sol.

Sleeper suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se tient derrière son adversaire. Il applique un sleeper hold et le soulève vers le haut en arrière. La victime tombe sur son cou et ses épaules.

Spider suplex[modifier | modifier le code]

La Spider Suplex est une German Suplex portée à partir d'une hauteur élevée.

Tiger suplex[modifier | modifier le code]

Ce mouvement est notamment utilisé chez les catcheurs japonais, elle consiste à voir un attaquant ce placer derrière son adversaire et de lui appliquer une sorte de German Suplex mais en lui bloquent les bras, a ne pas confondre avec une Half Nelson Suplex. Elle a été inventée par le catcheur mexicain Alfonso Dantés et popularisée par Satoru Sayama[4].

Wheelbarrow suplex[modifier | modifier le code]

L'attaquant se tient derrière l'adversaire, lui applique un wheelbarrow et le soulève en l'air et en arrière pour projeter le dos par terre[1].

X-plex[modifier | modifier le code]

Appelée aussi Cross-arm suplex, l'attaquant se tient derrière l'adversaire, il lui croise les bras sur le ventre et il le soulève vers l'arrière et en haut pour conduire l'adversaire au sol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Professional Wrestling Moves: Part 3 - The Suplex Duplex », sur Death Valley Driver.com (consulté le 14 novembre 2009)
  2. [1]Slingshot Suplex
  3. a et b (en) « Professional Wrestling Moves: Part 1 », sur Death Valley Driver.com (consulté le 14 novembre 2009)
  4. (en) « Mexican great Alfonso Dantés dies », sur SLAM! Wrestling (consulté le 4 décembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]