San Luis Potosí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Luis.
San Luis Potosí
Blason de
Héraldique
San Luis Potosí
San Luis Potosí
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de San Luis Potosí
Maire
Mandat
Luis Miguel Ávalos Oyervides (PRI)
Chef de Gouvernement
Code postal 78000
Indicatif 444
Démographie
Gentilé Potosino(a), Sanluisino(a)
Population 722 772 hab. (2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 22° 08′ 59″ N 100° 58′ 30″ O / 22.149722, -100.97522° 08′ 59″ Nord 100° 58′ 30″ Ouest / 22.149722, -100.975  
Altitude 1 860 m
Superficie 6 098 300 ha = 60 983 km2
Divers
Fondation 3 novembre 1592
Localisation

Géolocalisation sur la carte : San Luis Potosí

Voir sur la carte administrative de San Luis Potosí
City locator 14.svg
San Luis Potosí

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
San Luis Potosí

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
San Luis Potosí
Liens
Site web http://www.sanluis.gob.mx

San Luis Potosí est la capitale de l'État de San Luis Potosí, Mexique. La ville est située à 363 km au nord-nord-ouest de Mexico, et à une altitude moyenne de 1 860 mètres. En 2005, sa population était de 730 950 habitants[1] et, pour l'ensemble de l'agglomération, de 2 410 414 habitants[2]. Sa superficie est de 60 983 km²[3].

Généralités[modifier | modifier le code]

Son nom évoque saint Louis, roi de France, son saint patron, et fait également référence aux riches mines de la région bolivienne de Potosí.

San Luis Potosí fut fondée à la fin du XVIe siècle. Pendant le règne du vice-roi de Nouvelle-Espagne, la ville était considérée comme un des principaux centres miniers, agricoles, commerciaux, culturels, religieux, administratifs et politiques.

La ville se démarqua par sa participation dans la lutte pour l'indépendance du Mexique (1810-1821) et fut pendant tout le XIXe siècle et le début du XXe un centre politique, militaire, idéologique et religieux actif.

San Luis Potosí est considérée comme le berceau de la révolution mexicaine, car le plan de San Luis, qui fut l'appel général au soulèvement armé, y fut publié en 1910. Pour son activité civique et démocratique pendant la deuxième moitié du XXe siècle, la ville est également considérée comme pilier de la nouvelle démocratie mexicaine.

Actuellement (en 2006), il s'agit d'une importante ville industrielle située dans une région riche pour l'agriculture, le bétail et le minerai. C'est aussi un point stratégique pour le commerce et l'éducation, grâce à sa localisation géographique et à ses moyens de communication et de transport. Son architecture baroque, néoclassique et éclectique lui permet d'être candidate à la classification au patrimoine de l'humanité de l'UNESCO.

La ville abrite les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire de l'État, et possède une mairie, ainsi qu'un conseil municipal élu au suffrage universel direct, et est divisée en quatre districts électoraux. Son blason (voir image), qui est aussi le blason de l'État, est divisé en deux parties, azur et or, avec deux lingots d'or et d'argent. Saint Louis y est représenté sur une colline (el cerro de San Pedro). La ville est aussi le siège d'un archevêché et possède une cathédrale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Données de INEGI (2000), la population analphabète de 15 ans ou plus dans la ville comptait sur 6,9 % et seulement 13 % de la population pouvait finir leurs études supérieures.

Dans la ville il y a plusieurs institutions éducatives, telles que :

  • Universidad Autónoma de San Luis Potosí
  • Universidad Politécnica de San Luis Potosí
  • Instituto Potosino de Investigación Científica y Tecnológica (IPICYT)
  • Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey, Campus San Luis Potosí[4]
  • Universidad TecMilenio Campus San Luis (UTM)[5]
  • Instituto Tecnológico de San Luis Potosí
  • Instituto Tecnológico Superior de San Luis Potosí, Capital
  • Universidad Tecnológica de San Luis Potosí
  • Universidad Interamericana para el Desarrollo (UNID)[6]
  • Universidad del Valle de México Campus San Luis Potosí (UVM)
  • Universidad Potosina[7]
  • Universidad Mesoamericana Plantel San Luis (UMA)
  • Escuela Normal Particular Minerva

En éducation élémentaire l'État de San Luis Potosí s'occupe des jeunes parmi les 12 et 15 ans qui font leurs études sécondaires avec trois options différentes:

  • École Secondaire Technique
  • École Secondaire Générale
  • Télésecondaire (Enseignement à distance)

La télésecondaire est caracterisé principalement par l'enseignement à distance pour les jeunes qui habitent dans les communes rurales de l'État. Ultérieurement les jeunes diplômés de l'éducation sécondaire sont admis à l'éducation moyen superieur pour laquelle l'État compte avec Colegio de Bachilleres, CEBETIS, CONALEP, Écoles Préparatoires Générales Publiques et Privées partout.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville compte une usine de fabrication de pneumatiques du groupe allemand Continental AG.

Personnalité en rapport avec cette ville[modifier | modifier le code]

Alberto del Rio, catcheur à la WWE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]