Alaouite (territoire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du territoire autonome des Alaouites
Mandat de Syrie

Le territoire des Alaouites se trouve en Syrie du nord, près d'Alep. Sa capitale historique et culturelle est Lattaquié. Il est créé par la France, qui après la Première Guerre mondiale, reçoit le mandat sur la Syrie. Il est nommé ainsi car la majorité de sa population était de confession Alaouite.

Au début du XIIe siècle, l'ouest de la région est soumis par les Croisés. Puis le Djebel passe au sultanat ayyoubide et est dominé par les sunnites qui n'imposent pas leur religion. Les Ottomans occupent la région et les Alaouites se révoltent contre eux, poussés par la misère. Pour résoudre le problème, ces derniers mettent en place un gouverneur alaouite qui finit par devenir trop puissant, ils le destituent et pour soumettre le pays, le ravagent plusieurs fois. Les Turcs perdant la Première Guerre mondiale, perdent également l'autorité sur ce territoire au profit des Français.

Ce territoire devient « État des Alaouites », puis en 1930 « Territoire ou Gouvernement de Lattaquié ». En complément du nationalisme arabe des sunnites, les Français encouragent pendant l'entre-deux-guerres un particularisme alaouite qui veut faire de ceux-ci un peuple à part entière.

Le 5 décembre 1936 (effectif en 1937), le territoire est intégré à la Syrie.

Gouverneur français[modifier | modifier le code]

  • 2 septembre 1920 - 192. Niéger
  • 192. – 1er juillet 1922 Gaston Henri Gustave Billotte (1875 - 1940)
  • 1er janvier 1925 - 1925 Léon Henri Charles Cayla (1881 - 1965)
  • 1925 - 5 décembre 1936 H. Schoeffler