Reichsmark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mark.

Le reichsmark (abréviation RM) fut de 1924 à 1948 l'unité monétaire officielle de la République de Weimar (1919-1933), du Troisième Reich (1933-1945) et de l'Allemagne occupée par les forces alliées (1945-1948).

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Billet de 2 Reichsmark imprimé en 1942. Ce billet à usage militaire pouvait être utilisé par les soldats au sein des territoires occupés.

Le 30 août 1924, le Papiermark, totalement dévalué durant les années 1922 et 1923 en raison de l'hyperinflation, fut remplacé par une nouvelle unité monétaire appelée le reichsmark.

Au préalable, la monnaie avait été stabilisée par l'introduction d'une nouvelle unité de compte, le Rentenmark qui devait être provisoire mais qui cohabita avec le reichsmark. L'ancienne monnaie de l'Empire allemand, le Goldmark, n'existait donc plus.

Article détaillé : Rentenmark.

Le taux de conversion entre le Papiermark et le reichsmark s'élevait à 1 000 000 000 000 :1 (un billion contre un).

1 reichsmark était divisé en 100 reichspfennig.

En théorie, 1 reichsmark équivalait à 1/2790 kg d'or fin.

Disparition[modifier | modifier le code]

Lors de la réforme monétaire du 20 juin 1948, le reichsmark a été aboli au profit du Deutsche Mark (DM) dans la trizone qui allait devenir l'Allemagne de l'Ouest, et par l'Ostmark ou mark de la RDA dans la zone d'occupation soviétique.

Pièces de monnaies[modifier | modifier le code]

Des pièces libellées en rentenpfennig furent frappées entre 1923 et 1925 : 1, 2, 5 et 10 pfennig.

De nouvelles pièces libellées en pfennig (pf) et reichsmark (RM) réapparurent à partir de 1924 : en bronze (1, 2, 4 pfennig) ; en alumunium-bronze (5, 10, 50 pfennig) ; en nickel (50 pfennig) et en argent (1, 2, 3 et 5 RM).

Dès 1934, les pièces changent de type et pour certaines portent dès lors sur le côté pile ou face l'emblème nazi, la croix gammée. Les séries se décomposent ainsi : en bronze (1, 2 pfennig) ; en aluminium-bronze (5, 10 pfennig) ; en aluminium (50 pfennig) ; en nickel (50 pf et 1 RM) ; en argent (2 et 5 RM).

En 1939, l'entrée en guerre de l'Allemagne raréfie certains métaux, on trouve dès lors des pièces en zinc (1, 2, 5 et 10 pfennig) et en aluminum (50 pfennig).

Après la chute du régime nazi, le reichsmark continue à circuler jusqu'en 1948 et on trouve des pièces en zinc (1, 5 et 10 pfennig).

Billets de banque[modifier | modifier le code]

Série Réforme monétaire 1924[modifier | modifier le code]

Les portraits figurant sur les billets de cette série proviennent de toiles de Hans Holbein le Jeune.

Série 1929-1936[modifier | modifier le code]

Série 1938-1945[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Les pièces de monnaie en reichsmark
Billets