Hachémites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Généalogie de la maison royale des Hachémites

La dynastie des Hachémites (de l'arabe arabe : هاشمي / hāšimīy, ou Banû Hâchim (arabe : بنو هاشم / banū hāšim, « le clan d'Hâchim, les descendants d'Hâchim  ») désigne les descendants de Hachim ibn Abd Manaf, de la tribu des Quraychites. Les Hachémites ont longtemps été les gardiens de la ville sainte de la Mecque, ils sont aujourd'hui la famille royale régnant en Jordanie, et ont régné sur le Royaume d'Irak jusqu'à la révolution républicaine de 1958.

Les fils d'Hussein, Ali, Abdallah et Fayçal

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Originaires de la péninsule arabique, les Hachémites sont, selon la tradition, les descendants en droite ligne de l'arrière-grand-père de Mahomet, Hashim ibn Abd al-Manaf (mort en 510), appartenant comme lui à la tribu des Quraychites, riche et commerçante, qui dominait La Mecque au VIIe siècle et à laquelle est dédiée une brève sourate du Coran[1].

Depuis le Xe siècle, les chérifs et émirs de la Mecque furent des Hachémites, voyant se succéder les empires fatimide, seldjoukide, ayyoubide, mamelouk et surtout ottoman, tout en conservant leur autorité.

Première Guerre mondiale et révolte arabe[modifier | modifier le code]

Lors de la Première Guerre mondiale, les Français et les Britanniques cherchèrent à s'allier avec les Arabes pour lutter contre l'Empire ottoman. Ce fut l'objet de la correspondance Hussein-Mac-Mahon ; Hussein Ibn Ali étant chérif de la Mecque et Sir Henry Mac-Mahon étant le Haut-commissaire britannique au Caire. Le chérif, qui était de plus en plus en opposition avec les Jeunes-Turcs, déclencha la « Grande Révolte arabe » en 1916 avec l'aide de ses fils (voir à ce sujet le rôle de Thomas Edward Lawrence), contre la promesse d'un royaume arabe après la victoire. Les fils de Hussein, Fayçal en tête, réussirent l'exploit de réunir les tribus arabes du Hedjaz jusqu'à la Syrie pour atteindre Damas le 1er octobre 1918 avec les troupes britanniques du général Allenby. Fayçal devint en 1920 Fayçal Ier, roi de Syrie.

De l'après-guerre à nos jours[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Unification de l'Arabie saoudite.

À la chute de l'Empire ottoman, Hussein devint roi d'un Hedjaz indépendant avec l'accord tacite du Foreign Office. Les Britanniques continuaient néanmoins à entretenir un autre allié, Ibn Seoud, ennemi de Hussein, qui se lança à la conquête de la péninsule. En 1925, Ibn Seoud prit La Mecque, mettant fin à presque un millénaire de chérifat hachémite.

Fayçal fut donc proclamé roi de la Grande-Syrie en 1920, mais c'était sans compter sur les accords Sykes-Picot : la conférence de San Remo plaça la Syrie sous mandat français, ce qui aboutit à la bataille de Maysaloun. Fayçal dut s'exiler au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique, qui administrait l'Irak, décida d'y établir un royaume et il devint roi d'Irak en 1921. Il réussit à rendre ce pays pleinement indépendant en 1932, avant de mourir en 1933. Son petit-fils Faycal II fut déposé et assassiné lors du coup d'État du général Kassem le 14 juillet 1958. La dynastie hachémite d'Irak est aujourd'hui encore prétendante au trône, le Cheykh Hussein étant le chef du Parti Monarchiste Hachémite Parlementaire Irakien créé après la guerre d'Irak de 2003.

Abdallah Ier de Jordanie, un autre des fils de Hussein Ibn Ali, monta sur le trône de l'Émirat de Transjordanie en 1921, qui devint en 1946 le Royaume de Jordanie, où les Hachémites règnent encore en 2010, représentés par le roi Abdallah II. La double dynastie hachémite fut mise à mal par l'Histoire  : la Grande-Bretagne sapa l'autorité d'Abdallah en se vantant de le manipuler (Churchill se vanta un jour d'avoir créé la Jordanie avec un crayon un après-midi au Caire).

C'est dans ce contexte difficile que se situe l'action d'Abdallah, roi de Jordanie, qui, désireux de redonner leur prestige aux Hachémites, résolut de lancer la « Légion arabe » à la conquête de Jérusalem (Al Qods en arabe) lors de la guerre de Palestine de 1948. Il souhaitait que ce lieu saint, le troisième de l'Islam, soit administré par sa dynastie alors que les deux premiers, La Mecque et Médine, étaient désormais aux mains des Séoud. Voilà pourquoi, fort d'avoir pu résister aux assauts de l'armée israélienne, Abdallah, vainqueur et maître de Jérusalem, mais aussi de la Cisjordanie, proclama la naissance de l'unité palestino-jordanienne, entité rassemblant la Jordanie et la Cisjordanie. Cette initiative lui fut fatale  : l'annexion de facto de la Cisjordanie à son royaume souleva la colère des Palestiniens, qui l'assassinèrent à Jérusalem en 1951 alors qu'il visitait la mosquée Al-Aqsa.

Malgré la défaite de la guerre des Six Jours en 1967 et la perte de Jérusalem et de la Cisjordanie qui s'ensuivit, les Hachémites de Jordanie supervisent toujours le Waqf qui gère toutes les mosquées de Palestine, dont celle d'Al-Aqsa à Jérusalem. En 1924, des portions territoriales d'Arabie saoudite relevant du Hedjaz leur furent cédées : la région de Maan et la ville d'Aqaba.

Y a-t-il une vision politique commune aux Hachémites ?[modifier | modifier le code]

Il est bien évidemment difficile de répondre à une telle question, mais quelques points doivent être soulignés :

  • Les Hachémites ont globalement été favorables à un Islam moderne, pré-schismatique, en opposition par exemple au wahhabisme des Saoud[réf. nécessaire].
  • Lawrence a souligné la vision romantique de Fayçal d'un nouveau prestige arabe (« la nostalgie des jardins de Cordoue », en faisant référence à l'Empire omeyyade qui s'étendait jusqu'à l'Espagne). Fayçal comme Abdallah Ier ont toujours défendu le panarabisme.
  • Les Hachémites ne s'opposèrent pas à l'arrivée des Juifs en Palestine, massive et officialisée par la déclaration Balfour. À l'occasion d'un accord signé avec Chaim Weizmann, Fayçal lança les bases d'une coexistence et d'une collaboration entre juifs et arabes dans la région. L'accord, reposant sur des engagements réciproques, était un exemple de tolérance religieuse et de bonne volonté des deux parties, et fut même présenté à la Conférence de Paris chargée d'organiser l'après-guerre au Proche-Orient. Malheureusement, les rivalités européennes reprirent le dessus, et le document resta lettre morte.

Arbre généalogique des Hachémites[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Malik ul-Adil Muhammad III bin Barakat
Chérif de La Mecque 1455-1497
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Barakat II bin Muhammad
Chérif de La Mecque 1497-1525
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Muhammad 'Abu' Numay II
Chérif de La Mecque 1525-1583
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Al-Hasan III
Chérif de La Mecque 1583-1601
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Barakat bin Muhammad
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdu'llah I bin Hasan
Chérif de La Mecque 1630-1631
 
 
 
 
 
 
 
Husain bin Hasan
 
 
 
Abu Talib bin Hasan
 
Idris II
Chérif de La Mecque 1601-1610
 
 
Masaid bin Hasan
 
 
 
Ibrahim bin Barakat
 
 
 
 
 
 
Musa bin Barakat
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Husain bin 'Abdu'llah
 
 
Hashim bin 'Abdu'llah
 
 
Hamud bin 'Abdu'llah
Chérif de La Mecque 1670
 
Muhsin I bin Husain
Chérif de La Mecque 1610-1628
 
 
Ahmad bin Talib al-Hasan
Chérif de La Mecque 1628-1629
 
 
Masud I bin Idris
Chérif de La Mecque 1629-1630
 
Muhammad bin Masaid
 
 
 
 
Muhammad bin Ibrahim
 
 
 
 
 
Hamza bin Musa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdu'llah bin Husain
 
 
Abdu'llah II bin Hashim
Chérif de La Mecque 1694
 
 
 
 
 
 
Zeid bin Muhsin
Chérif de La Mecque 1631-1666
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ghalib bin Muhammad
 
 
Ibrahim bin Muhammad
Chérif de La Mecque 1682-1684
 
 
 
 
Barakat III bin Muhammad
Chérif de La Mecque 1672-1682
 
Ya'ala bin Hamza
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Muhsin bin Abdu'llah
 
 
 
 
 
 
 
Sa'ad Pasha
Chérif de La Mecque
1666-1672
1693-1694
1694-1702
 
 
Ahmad bin Zeid
Chérif de La Mecque 1669-1671
1684-1688
 
 
 
Husain bin Zeid
 
 
 
Ahmad bin Ghalib
Chérif de La Mecque 1688-1690
 
 
 
 
 
Said I bin Barakat
Chérif de La Mecque 1682-1683
 
 
 
Yahya I bin Barakat
Chérif de La Mecque 1718-1719
 
Muhammad bin Ya'ala
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aun bin Muhsin
 
 
 
 
 
 
Said II bin Sa'ad
Chérif de La Mecque
1691-1694
1702-1704
1705
1711-1717
 
Mubarak bin Ahmad
Chérif de La Mecque 1720-1722
1723-1724
 
 
Abdu'l-Muhsin bin Ahmad
Chérif de La Mecque 1704
 
Muhsin II Pasha bin Hussein
Chérif de La Mecque 1690-1691
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Barakat bin Yahya
Chérif de La Mecque 1722-1723
 
Husain bin Yahya
 
Abdu'l Karim bin Muhammad
Chérif de La Mecque 1704-1705
Chérif de La Mecque 1705-1711
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdu'l-Muin bin 'Aun
 
 
 
Masa'ad bin Said II
Chérif de La Mecque
1752-1758
1760-1770
 
 
 
 
 
Abdu'llah III bin Said
Chérif de La Mecque 1717-1718
1724-1731
 
Masud II bin Said II
Chérif de La Mecque 1732-1733
1734-1752
 
Ahmad bin Said
Chérif de La Mecque 1770
 
Ja'afar bin Said
Chérif de La Mecque 1759-1760
 
Ali bin Said
Chérif de La Mecque 1718
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdu'llah IV bin Husain
Chérif de La Mecque 1770-1773
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Muhammad III bin Abdu'l Muin al'Aun
Chérif de La Mecque 1827-1836
1840-1851
1856-1858
 
Abdu'l-Muin
Chérif de La Mecque
1788
 
Ghalib bin Masa'ad
Chérif de La Mecque 1788-1813
 
Surur bin Masa'ad
Chérif de La Mecque 1773-1788
 
Muhammad bin 'Abdu'llah
Chérif de La Mecque 1731-1732
1733-1734
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdu'l-Mutalib Pasha
Chérif de La Mecque 1827
1851-1856
1880-1881
 
Yahya II bin Surur
Chérif de La Mecque1813-1827
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ali Jabir al-Devi Pasha
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ali Haidar Pasha
Chérif de La Mecque 1916-1917
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Muhammad Abdu'l-Majid Haidar
épouse la Princesse Rukiya
petite fille de Murad V
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdu'llah Kamil Pasha bin Muhammad
Chérif de La Mecque 1858-1877
1905
 
 
 
 
 
 
 
Ali bin Muhammad
 
 
 
 
Hussein bin Muhammad
Chérif de La Mecque 1877-1880
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aun ar-Rafiq Pasha
Chérif de La Mecque 1882-1905
 
Abdu'l-Ilah Pasha,
Chérif de La Mecque 1881-1882
1908
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ali Pasha
Chérif de La Mecque 1905-1908
épouse Rahma bint Ali
 
Abidiya
épouse Hussein ibn Ali (chérif de La Mecque)
 
 
 
MonarchHussein ibn Ali (chérif de La Mecque)
Chérif de La Mecque 1908-1916
Roi du Hedjaz 1916-1925
épouse Abidiya
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rahma bint Ali
épouse Ali Pasha
 
 
 
 
 
Nasser bin Ali Pasha
 
 
 
 
 
 
 
Muhammad Abdu'l-Aziz Al-Aun
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MonarchAli ben Hussein
Roi du Hedjaz 1924-1925
épouse Rahma bint Ali
 
 
MonarchAbdallah Ier de Jordanie
Emir de Transjordanie de 1921-1949
Roi de Jordanie 1949-1951
épouse Musbah bint Nasser
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MonarchFayçal ibn Hussein
Roi de Syrie 1920
Roi d'Irak 1921-1933
épouse Huzaima
 
Prince Zeid
épouse Princess Fahrelnissa Zeid
 
 
Jamil Ali
 
Hussein bin Nasser
épouse Maqbula
 
Musbah bint Nasser
épouse Abdallah Ier de Jordanie
 
Huzaima
épouse Fayçal ibn Hussein
 
Abdu'l-Hamid bin Muhammad Abdu'l-Aziz Al-Aun
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdul Ilah
Regent de l'Irak 1939-1952
 
 
MonarchAliya bint Ali
épouse Ghazi Ier d'Irak
 
MonarchTalal de Jordanie
Roi de Jordanie 1951-1952
Roi d'Irak
épouse Zein al Sharaf Talal
 
 
 
 
 
 
Prince Naif bin Abdullah I
 
Princesse Maqbula
épouse Hussein bin Nasser
 
Ghazi Ier d'Irak
Roi d'Irak 1933-1939
épouse Aliya bint Ali
 
Ra'ad bin Zeid
 
 
 
 
Zein al Sharaf Talal
épouse Talal de Jordanie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dina bint 'Abdu'l-Hamid
épouse Hussein de Jordanie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MonarchHussein de Jordanie
Roi de Jordanie 1952-1999
épouse 1 Dina bint 'Abdu'l-Hamid
épouse 2 Princess Muna al-Hussein
épouse 3 Alia al-Hussein
épouse 4 Queen Noor of Jordan
 
 
 
Prince Muhammad bin Talal
épouse Princess Firyal of Jordan
 
Prince Hassan bin Talal
épouse Princess Sarvath El Hassan
 
Princess Basma bint Talall
 
Prince Asem bin Al Nayef
 
 
 
 
 
MonarchFayçal II d'Irak
Roi d'Irak 1939-1958
 
Prince Zeid bin Ra'ad
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MonarchAbdallah II de Jordanie
épouse Rania de Jordanie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coran, Les Quraych, CVI, 1-4

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benoist Méchin, Ibn Seoud ou la naissance d'un royaume. Le loup et le léopard, Albin Michel, Coll. Essais Doc., 1955, ISBN 978-2-226-04110-4

Liens externes[modifier | modifier le code]