Uplay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uplay
Uplay_logo.jpg

Développeur Ubisoft
Dernière version 4.2.1 (PC) (18 Décembre 2013)
Environnement Microsoft Windows, OS X, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One, Wii U, iOS, Facebook
Langue Multilingue
Type Plate-forme de distribution en ligne
Site web www.uplay.ubi.com

Uplay est une plate-forme de distribution de contenu en ligne, de gestion des droits, de multijoueur et de communication développée par Ubisoft pour donner accès à des récompenses virtuelles similaires à celles proposées par d'autres compagnies. Le service est disponible sur plusieurs plates-formes.

L'application Uplay pour la Wii U a été mis en distribution après le lancement de la console le 1er décembre 2012 sur le Nintendo eShop.

Gestion des droits numériques[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie, la version Windows de Uplay nécessitait une connexion permanente à internet pour pouvoir jouer aux jeux activés sur Uplay, ceux-ci refusant de démarrer sans une connexion active à internet. Une perte de connexion durant le jeu engendrait son blocage et renvoyait les utilisateurs, selon le cas, au dernier checkpoint ou à la sauvegarde[1]. Certains jeux, comme Assassin's Creed II, ont ensuite été patchés pour enregistrer la position exacte du joueur avant sa déconnexion et continuer au même endroit dès le rétablissement de la connexion internet[2]. De nombreuses critiques ont été formulées après une attaque par déni de service sur les serveurs DRM d'Ubisoft le 8 mars 2010, entrainant une impossibilité de jouer à Silent Hunter 5 et Assassin's Creed II durant plusieurs jours[3].

L'exigence de la connexion permanente a été enlevée vers fin 2010 pour les jeux Uplay existant pour être remplacée par une simple validation au lancement du jeu[4]. Cependant, l'exigence d'une connexion permanente fait un retour en 2011 avec la sortie de Driver: San Francisco[5] et From Dust, alors qu'Ubisoft avait pourtant indiqué avant la sortie de ce dernier qu'il ne serait pas soumis à une obligation de connexion permanente mais seulement à une activation en ligne à l'installation[6]. Par la suite, Ubisoft supprimera tout DRM de From Dust suite aux problèmes rencontrés par les joueurs PC[7]

En septembre 2012, des employés d'Ubisoft ont confirmé lors d'une interview qu'aucun autre jeu ne nécessiterait plus de connexion permanente, préférant opter pour une activation lors de l'installation[8].

Jeux avec activation sur Uplay[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Assassin's Creed 2 sur PC : une protection un tantinet exagérée », GameAlive,‎ 18 février 2010 (consulté le 2013-08-14)
  2. « Assassin's Creed II : Ubisoft patche déjà ses DRM », GameBlog,‎ 4 mars 2010 (consulté le 2013-08-14)
  3. « Les DRM d’Ubisoft suscitent la grogne des joueurs et déclenchent une attaque », ZDNet,‎ 9 mars 2010 (consulté le 2013-08-14)
  4. « Les jeux Ubisoft n'ont plus de DRM mais nécessitent toujours une connexion internet », GameAlive,‎ 3 décembre 2012 (consulté le 2013-08-14)
  5. « Du DRM pour Driver San Fransisco », jeuxvideopc.com,‎ 29 juillet 2011 (consulté le 2013-08-14)
  6. « Ubisoft allège ses DRM pour From Dust », jeuxvideo.com,‎ 5 août 2011 (consulté le 2013-08-14)
  7. « From Dust se passe de DRM », jeuxvideo.com,‎ 9 septembre 2011 (consulté le 2013-08-14)
  8. « Interview: Ubisoft On DRM, Piracy And PC Games », Rock, Paper, Shotgun,‎ 5 septembre 2012 (consulté le 2013-06-17)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]