Stadia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne La plate-forme de jeux vidéo conçue par Google. Pour instrument de mesure du même nom, voir Mire (topographie).

Stadia
Image illustrative de l'article Stadia
Image illustrative de l’article Stadia
Logo de Stadia

Fabricant Google
Type Jeu à la demande virtuelle

Date de sortie Novembre 2019
Système d'exploitation Linux, Windows, macOS, Android,
Contrôleurs Stadia Controller

Stadia (prononcé en anglais : [steɪdiə]; anciennement connu sous le nom de Project Stream) est une plate-forme de jeux vidéo à la demande conçue par Google permettant de jouer à des jeux vidéo AAA sur toutes sortes d'appareils, comme un ordinateur ou un Chromecast. Sa sortie est prévue pour novembre 2019 dans 14 pays dont la France. Elle essaiera de rivaliser Sony avec la PlayStation qui domine le marché des consoles, Microsoft avec sa Xbox et d'autres entreprises telle que Nintendo. Google veut s'imposer sur ce marché[1]. Un mode multi-joueurs sera disponible dès le lancement[2].

Développement[modifier | modifier le code]

Le service Stadia est présenté au grand public durant l'édition 2019 de la Game Developers Conference.

Project Stream, le nom utilisé durant le développement de Stadia, était le premier signe d'intérêt annoncé par Google pour l'univers des jeux vidéo. Selon des rumeurs, la société travaillait depuis au moins 2016 sur un service appelé Project Yeti. Google avait également embauché un responsable de l'industrie du jeu, Phil Harrison (Sony, puis Infogrames/Atari puis Microsoft), et recruté des développeurs lors d'événements organisés en 2018[3]. Le principal différenciateur de Project Stream par rapport aux services précédents, tels que OnLive, GeForce Now et PlayStation Now, réside dans sa capacité à s'exécuter sur navigateur Web (sous réserve d’utiliser celui de Google : Chrome), plutôt que sur des plates-formes de jeu spécifiques[4]. Le service utilise le matériel graphique AMD Radeon[5].

Google a annoncé le service en octobre 2018[6] et, peu après, a lancé des invitations aux bêta-testeurs ayant accès à Assassin's Creed Odyssey. Les joueurs pouvaient demander un accès et ceux qui respectent une vitesse Internet minimale pouvaient directement lancer le jeu dans leur navigateur Google Chrome[7]. Ceux qui ont participé ont reçu une copie gratuite du jeu lorsque la version bêta est arrivée à expiration[8].

Dans le même temps, Google lance Stadia Games and Entertainment, studio de jeu vidéo dirigé par Jade Raymond pour accompagner Stadia. Celui-ci a comme objectif l’augmentation du nombre de titres sur la plateforme[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Presse divulgue en avance les informations du lancement de Google Stadia »,
  2. « Google donne enfin de nouvelles informations sur Stadia », sur www.journaldunet.com (consulté le 16 juillet 2019)
  3. (en-US) Ron Amadeo, « Google announces “Project Stream”—a “test” of game streaming in Chrome », sur Ars Technica, (consulté le 19 mars 2019)
  4. « Avec Stadia, Google veut inaugurer l’ère du jeu vidéo sans consoles », sur Le Monde, (consulté le 20 mars 2019)
  5. (en-US) « Google’s Project Stream cloud gaming will use AMD Radeon Graphics », sur VentureBeat, (consulté le 19 mars 2019)
  6. (en) Austen Goslin, « Streaming Assassin’s Creed Odyssey in Google Chrome is surprisingly great », sur Polygon, (consulté le 19 mars 2019)
  7. (en) Stefan Etienne, « Google’s Project Stream is a working preview of the future of game streaming », sur The Verge, (consulté le 19 mars 2019)
  8. (en) Owen S. Good, « Get free Assassin’s Creed Odyssey on PC for testing Google’s Project Stream », sur Polygon, (consulté le 19 mars 2019)
  9. (en) Stephen Totilo, « Google Unveils Gaming Platform Stadia, A Competitor To Xbox, PlayStation And PC », sur Kotaku, .
  10. Kaaraj, « GDC 2019 : Résumé de la conférence Google, qui se lance dans les jeux vidéo », sur Jeuxvideo.com, .