Google Stadia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stadia)
Stadia

Fabricant
Nom de code
Project StreamVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Service de cloud gaming

Date de sortie
19 novembre 2019
Système d'exploitation
Contrôleurs
Stadia Controller

Stadia (/steɪdiə/, anciennement connu sous le nom de Project Stream) est une plate-forme de jeux vidéo à la demande conçue par Google permettant de jouer à des jeux vidéo, sur toutes sortes d'appareils, comme un téléphone, un ordinateur ou un Chromecast. À sa sortie, Stadia est annoncée comme étant capable de fournir des jeux en définition 4K et à 60 images par seconde, et conçue pour rivaliser avec la PlayStation de Sony, qui domine le marché des consoles, avec la Xbox de Microsoft, et avec d'autres entreprises telles que Nintendo, Google voulant s'imposer sur ce marché[1]. Un mode multi-joueurs est disponible depuis le lancement[2]. Le nom Stadia vient du pluriel du latin stadium[3] et signifie, traduit littéralement, « les stades ».

La plate-forme met l'accent sur le jeu vidéo en tant qu’« expérience sociale[4] », à travers des fonctions intégrées telles que State Share, qui permet de partager une sauvegarde, un moment précis du jeu, via un lien, ou Crowd play, qui permet aux spectateurs de rejoindre la partie du streamer. Stadia offre une puissance de 10,7 téraflops[5],[4] selon Phil Harrison (vice-président de Google Stadia[6]), légèrement en deçà de la puissance de calcul de la Xbox Series X de douze téraflops[7].

Développement[modifier | modifier le code]

Le service Stadia est présenté au grand public durant l'édition 2019 de la Game Developers Conference.

Project Stream, le nom utilisé durant le développement de Stadia, est le premier signe d'intérêt montré par Google pour l'univers des jeux vidéo. Selon des rumeurs, la société travaillait depuis au moins 2016 sur un service appelé Project Yeti. Google embauche un responsable de l'industrie du jeu, Phil Harrison (Sony, Infogrames/Atari puis Microsoft) et recrute des développeurs lors d'événements organisés en 2018[8]. Le principal différenciateur de Project Stream par rapport aux services précédents, tels OnLive, GeForce Now et PlayStation Now, réside dans sa capacité à s'exécuter sur navigateur Web — sous réserve d’utiliser celui de Google, Chrome —, plutôt que sur des plates-formes de jeux spécifiques[9]. Le service utilise le matériel graphique AMD Radeon[10].

Google annonce le service en [11] et, peu après, lance des invitations aux bêta-testeurs en leur proposant comme titre de test Assassin's Creed Odyssey. Les joueurs peuvent dès lors demander un accès et, pour ceux d'entre eux bénéficiant d'une connexion Internet suffisamment rapide, directement lancer le jeu dans leur navigateur[12]. Les participants reçoivent une copie gratuite du jeu lorsque le bêta test arrive à son terme[13].

Dans le même temps, Google lance Stadia Games and Entertainment, studio de jeu vidéo dirigé par Jade Raymond pour accompagner Stadia. Celui-ci a comme objectif la production d'exclusivités sur la plateforme de jeu à la demande[14],[15].

En novembre 2019, Stadia pro est disponible pour les utilisateurs pré-enregistrés qui ont acheté le pack « Founder's Edition » comprenant un Chromecast Ultra et une manette Stadia. Le , le service est ouvert au grand public dans sa formule gratuite « Stadia Base », qui comprend deux mois d'abonnement à Stadia Pro offerts[16]. Stadia Base peut être considéré comme l'équivalent de Steam, service permettant l'achat et l'installation dématérialisée de jeux. Dans le cas de Stadia Base, les jeux sont bridés au format Full HD, 60 images par seconde et un son stéréo.

En février 2021, Google annonce mettre fin au développement de jeux propres à Stadia et réduire les effectifs de Stadia Games and Entertainment, reconnaissant que les moyens et les temps de développement de jeux sont importants et ont tendance à croître[17].

Matériel compatible[modifier | modifier le code]

Stadia est repose essentiellement sur Internet et le client/API Chromium, également présent dans le boîtier Chromecast, les ordinateurs sous Chrome OS et certains autres systèmes d'exploitation (notamment Android de Google, iOS d'Apple, Windows 10 de Microsoft et Linux). Stadia est compatible 4K/60fps avec le format VP9 et le son surround 5.1. L'architecture du système Stadia requiert un bon débit (par exemple VDSL) et génère une perte de chaleur importante au niveau du matériel ayant la charge du traitement des données[réf. nécessaire].

Au lancement, Stadia était compatible avec les téléphones Google Pixel ou tout système d'exploitation sur PC permettant de lancer le navigateur Chrome (ex. : Windows, MacOS, Linux, ChromeOS) ainsi que les Chromecast Ultra (pour ce dernier, à condition d'utiliser une manette Stadia). Depuis, Stadia est officiellement compatible avec de nombreux smartphones et, de fait, avec tous les smartphones Android capables de faire tourner l'application Stadia. Les utilisateurs d'iOS peuvent accéder au service depuis le [18].

Google a également conçu une manette pour Stadia, qui fonctionne avec fil ou en WiFi. La plupart des navigateurs construits sur Chromium fonctionnent avec Stadia et reconnaissent la manette. Elle n'est pas nécessaire pour accéder au service : plusieurs manettes sont reconnues, de même que la combinaison clavier/souris[réf. nécessaire].

Jeux disponibles[modifier | modifier le code]

Jeux disponibles à la sortie en novembre 2019[modifier | modifier le code]

Liste des fonctions et des abonnements[modifier | modifier le code]

Il existe deux types d'utilisation de Stadia :

  • Stadia Pro (disponible au lancement) : 9,99 €/mois, permet de jouer jusqu'en 4k à 60 fps et d'accéder à un catalogue de jeux offerts chaque mois disponible uniquement tant que l'abonnement est actif. Un réabonnement permet d'accéder de nouveau aux jeux obtenus.
  • Stadia Base (disponible depuis avril 2020)  : limité en 1080p à 60 fps. Permet d'accéder au service gratuitement, chaque jeu devant être acheté individuellement.

Les jeux achetés sur Stadia restent accessibles, même après désabonnement de Stadia Pro.[réf. nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Presse divulgue en avance les informations du lancement de Google Stadia », .
  2. « Google donne enfin de nouvelles informations sur Stadia », sur Le Journal du Net (consulté le ).
  3. « stabulor - Dictionnaire Gaffiot français-latin - Page 1473 », sur www.lexilogos.com (consulté le ).
  4. a et b « Un système surpuissant pensé pour tous - Dossier : Google Stadia : Prix, jeux, offres d'abonnement, Cloud Gaming - tout ce qu'il faut savoir », sur Jeuxvideo.com (consulté le ).
  5. (en) Sean Hollister, « Google Stadia uses a custom AMD chip to offer 10.7 teraflops of cloud gaming power », sur The Verge, (consulté le ).
  6. (en-US) Dean Takahashi, « Why would game industry veteran Phil Harrison join Google? », sur VentureBeat, (consulté le ).
  7. (en) Tom Warren, « Microsoft reveals more Xbox Series X specs, confirms 12 teraflops GPU », sur The Verge, (consulté le )
  8. (en-US) Ron Amadeo, « Google announces “Project Stream”—a “test” of game streaming in Chrome », sur Ars Technica, (consulté le ).
  9. « Avec Stadia, Google veut inaugurer l’ère du jeu vidéo sans consoles », Le Monde, (consulté le ).
  10. (en-US) « Google’s Project Stream cloud gaming will use AMD Radeon Graphics », sur VentureBeat, (consulté le ).
  11. (en) Austen Goslin, « Streaming Assassin’s Creed Odyssey in Google Chrome is surprisingly great », sur Polygon, (consulté le ).
  12. (en) Stefan Etienne, « Google’s Project Stream is a working preview of the future of game streaming », sur The Verge, (consulté le ).
  13. (en) Owen S. Good, « Get free Assassin’s Creed Odyssey on PC for testing Google’s Project Stream », sur Polygon, (consulté le ).
  14. (en) Stephen Totilo, « Google Unveils Gaming Platform Stadia, A Competitor To Xbox, PlayStation And PC », sur Kotaku, .
  15. Kaaraj, « GDC 2019 : Résumé de la conférence Google, qui se lance dans les jeux vidéo », sur Jeuxvideo.com, .
  16. « Google lance la version gratuite de Stadia et vous offre deux mois de jeux vidéo », sur 01net (consulté le ).
  17. (en) « Focusing on Stadia’s future as a platform, and winding down SG&E », sur Google, (consulté le ).
  18. (en) « This Week on Stadia: Try Stadia on iOS, plus new games! », sur community.stadia.com, (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]