Watch Dogs 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Watch Dogs 2
Image illustrative de l'article Watch Dogs 2

Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Montréal[note 1]
Concepteur Danny Bélanger
Jonathan Morin

Date de sortie PlayStation 4, Xbox One

Microsoft Windows
Franchise Watch Dogs
Genre action-aventure, infiltration
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média Disque optique
Distribution numérique
Langue Multilingue
Contrôle Manette de jeu
Clavier et souris

Moteur Disrupt

Watch Dogs 2, typographié WATCH_DOGS 2 (trad. litt. : « Les chiens de garde 2 »), est un jeu vidéo d'action-aventure et d'infiltration développé par le studio Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft. C'est la suite du jeu Watch Dogs sorti en . Le jeu est sorti le sur PlayStation 4, Xbox One et le sur Microsoft Windows.

Après Chicago dans le premier opus, le jeu se déroule cette fois-ci dans la ville de San Francisco aux États-Unis[1]. Le jeu peut être joué en vue à la troisième personne et en vue à la première personne lors de la conduite. Le joueur peut parcourir le monde en à pied ou dans un véhicule. Le joueur contrôle Marcus Holloway, un hacker qui travaille pour le groupe d'hacktivistes DedSec pour prendre le contrôle sur le ctOS 2.0, le système de surveillance globale de San Francisco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après Chicago dans le premier opus, San Francisco devient la seconde ville à installer le système de surveillance ctOS (acronyme de l'anglais « city » (ct, signifiant ville), suivi de « Operating System » (OS, signifiant système d'exploitation)), qui centralise toutes les données des habitants et des différents systèmes électroniques de la ville.

Le jeu introduit un nouveau protagoniste, Marcus Holloway, qui est un jeune et brillant hacker venu d'Oakland. Pendant son enfance, il a été accusé à tort, par la nouvelle version améliorée du système ctOS, le ctOS 2.0, d'un crime qu'il n'a pas commis. Le logiciel a fait le lien entre ses informations personnelles de Marcus et le crime. Réalisant que le système porte préjudice aux citoyens innocents de San Francisco, il décide de travailler avec le groupe d'hacktivistes DedSec pour prendre le contrôle sur le système ctOS et arrêter son créateur, Blume.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu offre au joueur la possibilité de pirater le monde qui l'entoure pour l'aider à atteindre ses objectifs. Il est possible par exemple de prendre à distance le contrôle d'un véhicule pour le déposer juste devant Marcus ou bien pirater un chariot élévateur ou une grue pour atteindre les plus hauts gratte-ciel. Comme dans les jeux Ubisoft sortis quelque temps avant, le jeu donne accès à un "arbre de compétences". On peut gagner des points de compétences en finissant des courses ou d'autres activités ou en gagnant des followers. Ces compétences, entre autres, donnent accès à plus de possibilités de piratage. En finissant les missions, Marcus gagne des followers, qui font office de points d'expérience ; en en gagnant assez, des missions et des compétences sont débloquées. Marcus peut également dépenser l’argent amassé dans des magasins (concessionnaire, magasins de vêtements, café, vendeur de voiliers). La personnalisation de personnage est bien plus présente que dans le premier Watch_Dogs, puisque chaque vêtement (casquette, foulard, haut, pantalon, sacoche et chaussures) sont à choisir indépendamment. Une imprimante 3D est disponible pour créer des gadgets tels que des drones et des tasers.

Marcus a aussi de nombreux gadgets comme deux boules de billard attachées entre elles permettant d'infliger de gros dégâts sans alerter les ennemis autour, un quadricoptère (drone) permettant de préparer les attaques d'en haut, survoler les zones à infiltrer et de pirater certaines choses, un Jumper (véhicule radiocommandé) permettant de tout pirater et s'infiltrer dans les bouches d'aération et de se faufiler plus facilement derrière les ennemis, un taser à portée moyenne permettant d’assommer les ennemis, disposant de munitions illimitées mais leurs alliés peuvent les relever et alerter tous les alliés aux alentours, le dernier gadget est un robot de patrouille que l'on peut pirater pour distraire les ennemis et s'infiltrer facilement.

Marcus a aussi un smartphone permettant d'installer différentes applications telles que DedSec, Nudle Maps (un système GPS), ./Recherches (application permettant de dépenser ses points de compétences gagnés)...

La carte est relativement grande et comprend San Francisco, avec plusieurs lieux d'importance comme les studios Ubisoft San-Francisco ou le pont du Golden Gate, Oakland et l'île d'Alcatraz.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Marcus Holloway est le principal protagoniste, il est né à Los Angeles (Californie) en Californie en 1992 mais à grandi à Oakland (Californie), ce qui laisse entendre qu'il a grandi avec de faibles revenus. C'est un homme libre qui a du charisme et un certain talent de piratage. Ubisoft a déclaré qu'il déteste le système CTOS car le système le confond avec un haut profil de criminel. Il est connu par son surnom « Retr0 » car il aime la culture R&B et le Hip-Hop. Marcus est un membre du groupe de hackers DedSec et les aide à acquérir de nouveaux membres dans l'espoir de déstabiliser le système. Il combat les personnes qui contrôlent ou qui veulent contrôler le CTOS pour leurs propres intérêts. Marcus combat avec des armes qu'il a construit lui-même et en s'aidant d'Internet.
  • Wrench est un hackeur affilié à DedSec qui travaille avec Marcus Holloway et Sitara . C'est l'ingénieur et le « fixeur » du groupe. Il aime chercher des ennuis et se bagarrer. Il possède également son propre robot, Wrench Jr. Wrench porte une veste noire ainsi qu'un masque modifié capable d'éclairer de différentes manières selon ses émotions. Son masque est également équipé d'un modificateur de voix. Lors d'une mission principale, il se fait capturer par le FBI. On peut le voir sans son masque en le regardant par une caméra : il a une tâche rouge sur le côté gauche du visage (probablement une brûlure).
  • Sitara Dhawan est à la fois une graffeuse et une DJ, elle proteste contre les choses que son groupe n'apprécie pas (comme le contrôle par les entreprises et Big Brother) en vandalisant des panneaux d'affichages ou autres cibles. En tant que DJ, elle compose des musiques pour Marcus lors de ses missions.
  • Josh Sauchak est un phobique social et hackeur de génie qui peut traverser n'importe quel système de sécurité. Il est la plupart du temps silencieux et ne semble pas éprouver de sentiment envers aucun membre de DedSec. Il est également incapable de comprendre certains mots d'argot, même si on lui explique. Cependant, il arrive à comprendre les anagrammes.
  • Horatio Carlin est l’élément central de l'équipe de DedSec, qui comporte Marcus, Sitara, Josh et Wrench. Horatio a été élevé dans une famille troublée et trouva un refuge en Internet et en écoutant de la musique, ce qui lui permettait de s'évader dans ses pensées et de s'isoler du monde bruyant qui l'entourait. Il travaille en tant qu'employé chez Nudle. Il meurt en se faisant poignarder dans la mission « œil pour œil ».
  • Lenora "Lenni" Kastner est une antagoniste et la chef de Prime_Eight, un collectif de hackers et grand rival de DedSec.
  • Wrench Jr. est un robot autonome de la société HAUM modifié par Wrench (qui deviendra par la suite son meilleur ami).
  • Raymon "T-Bone" Kenney est le principal ennemi de Blume, et également le responsable du blackout de 2003.
  • Dusan Nemeck est le Directeur de la Technologie de Blume ainsi que l'antagoniste principal de l'histoire.

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 8/10
Gamekult (FR) 8/10
GameSpot (US) 8/10
IGN (US) 8,5/10
Jeuxvideo.com (FR) 17/20

Doublage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Watch Dogs 2 sur Jeuxvideo.com », sur Jeuxvideo.com (consulté le 9 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]