Jade Raymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jade Raymond
Description de cette image, également commentée ci-après
Jade Raymond, directrice d'Ubisoft Toronto, en février 2012
Naissance (43 ans)
Montréal, Drapeau du Canada Canada
Nationalité Canadienne
Profession
Activité principale
Dirigeante du studio de développement Stadia Games and Entertainement (Google)
Formation

Jade Raymond, née le à Montréal, Canada, est une productrice canadienne de jeux vidéo. Elle a participé à l'émission de la chaîne américaine G4, The Electric Playground avec Tommy Tallarico, Victor Lucas, Julie Stoffer et Geoff Keighley[1],[2].

Elle dirige actuellement Stadia Games and Entertainment, le studio de développement de jeux vidéo de Google dédié à Stadia[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jade Raymond à l’E3 2007.

Jade Raymond est diplômée de l'Université McGill (diplôme en informatique). Elle commence sa carrière comme programmeuse dans le développement de jeux éducatifs pour IBM et Microsoft en faisant partie de l'Advanced Research Group. Son premier emploi dans l'industrie vidéoludique se passe dans la programmation de jeux pour Sony. Quelques années plus tard, elle s'oriente vers la production, chez Electronic Arts et, depuis lors, continue de produire des jeux. Jade Raymond est la productrice du jeu vidéo Les Sims Online, et devient productrice chez Ubisoft Montréal lorsqu'elle intègre la société en 2004[4]. En tant que productrice, elle supervise le jeu d'action et d'aventure Assassin's Creed. Elle est productrice exécutive sur Assassin's Creed II et sur d'autres projets au sein d'Ubisoft Montréal, notamment les jeux Watch Dogs et The Mighty Quest for Epic Loot.

En outre, elle a également un baccalauréat en beaux-arts de Montréal et fait partie du conseil d'administration au Québec de LOVE, un organisme à but non lucratif voué à la réduction de la violence chez les jeunes au Canada.

À partir de 2009, Jade Raymond dirige Ubisoft Toronto[5]. Le premier projet connu de ce studio est Tom Clancy's Splinter Cell: Blacklist[6]. Le 20 octobre 2014 Ubisoft annonce que Jade Raymond quitte l'entreprise et qu'elle est remplacée par Alexandre Parizeau[7].

En juillet 2015 Jade Raymond s'associe à Electronic Arts pour la création de Motive Studios, une société basée à Montréal et située près des locaux BioWare, dont une collaboration sur Mass Effect Andromeda est annoncée[8],[9]. Elle sera également chargée de Visceral Games, basé en Californie où elle travaillera en collaboration avec la scénariste et game designer Amy Hennig sur le nouveau jeu Star Wars et sur de nouvelles licences. Ce projet n'aboutira pas, suite à la fermeture du studio par Electronic Arts le 17 octobre 2017.

Le 13 mars 2019, elle annonce avoir rejoint Google en tant que Vice-Présidente sans précision exacte[10]. Google annonce lors de la conférence de présentation de son service Google Stadia le 19 mars 2019, que Raymond dirigera le studio de développement Stadia Games and Entertainment[3].

Ludographie[modifier | modifier le code]

Sony Online Entertainment

Electronic Arts

There Inc

  • There (2003), productrice, directrice artistique

Ubisoft Montréal

Motive Studios

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. a et b Google, « Google GDC 2019 Gaming Announcement », (consulté le 19 mars 2019)
  4. L'égérie du jeu vidéo « Assassin's Creed » quitte Ubisoft, article sur lemonde.fr, daté du 21 octobre 2014.
  5. « UBISOFT® NOMME JADE RAYMOND À LA TÊTE DE SON STUDIO DE TORONTO », Ubisoft Group, 31 août 2009.
  6. « Ubisoft Toronto développe le prochain Splinter Cell », Jeuxvideo.com, 25 mai 2010.
  7. « Jade Raymond quitte Ubisoft », Jeuxvideo.com, 20 octobre 2014.
  8. « EA et Jade Raymond ouvrent Motive Studios », Jeuxvideo.com, (consulté le 14 juillet 2015)
  9. « Jade Raymond rejoint EA et lance un nouveau studio », Gamekult, (consulté le 14 juillet 2015)
  10. (en) Emily Gera et Emily Gera, « Jade Raymond Named Vice President of Google », sur Variety, (consulté le 13 mars 2019)