Myst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Myst
Myst logo.png

Genre
Développeur
Éditeur
Personnalité clé

Premier jeu
Plate-forme

Produit dérivé
Romans, comics

Myst est un monde imaginaire initié par une série de jeux vidéo de type walking simulator créés par Robyn et Rand Miller. Il a été également développé à travers des romans et des bandes dessinées.

Il met en scène un univers dont les mondes oniriques, appelés Âges, sont créés par l'écriture et reliés par des livres de liaison. Ceux-ci sont le témoignage d'une ancienne civilisation disparue : les D'ni.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Développé par Cyan Worlds, la société de Robyn et Rand Miller, le premier jeu vidéo de la série, Myst, est sorti en 1993. Sa suite, Riven a été commercialisée six ans plus tard en 1999. Cette même année est également sortie l'édition remastérisée du premier épisode : Myst : L'Apogée. Au fil du temps, ces deux premiers épisodes ont connu des portages sur diverses plates-formes (PlayStation, Saturn, Nintendo DS, PlayStation Portable, iOS...). En 2000, le premier épisode a fait a nouveau l'objet d'un remake, cette-fois ci en 3D, sous le titre realMyst. Cette version est éditée par Ubisoft.

Le studio et Mattel (propriétaire des droits des deux premiers jeux) ont ensuite décidé de confier le développement d'un troisième opus à un studio tiers[1]. Pendant, ce temps, Cyan Worlds travaillait sur un projet de jeu dérivé multijoueur[2]. C'est Presto Studios qui a remporté l'appel d'offre. Myst III: Exile est sorti en 2001, édité à nouveau par Ubisoft. Le quatrième volet fut ensuite confié à DreamForge Intertainment selon les mêmes modalités.

Alors que le jeu était en développement depuis deux ans, Ubisoft achèta les droits de la série et annula le projet[3]. Uru: Ages Beyond Myst, projet sur lequel travaillait Cyan, est finalement sorti en 2003 mais uniquement dans sa composante solo (il fut ensuite complétés par deux extensions qui ajoutèrent le multijoueur). Quant au projet de quatrième volet, il fut repris en interne et confié à Ubisoft Montréal. Myst IV: Revelation est sorti en 2004. Il fui suivi par cinquième épisode, le premier développement de la série principale intégralement en 3D : Myst V: End of Ages est sorti en 2005. Cet épisode marquait le retour de Cyan Worlds aux manettes d'un épisode de la série principale.

Une nouvelle version de Uru, cette fois uniquement multijoueur, est ensuite sortie en 2007, celle-ci s'intitulait Myst Online: Uru Live.

En 2014, une version améliorée de realMyst est sortie sous le titre de realMyst : Masterpiece Edition. Cette version a été entièrement réalisée avec le moteur Unity.

Cyan Worlds rachète les droits de Myst III et Myst IV en 2017 et adapte tous les jeux de la série pour qu'ils soient jouables sur de systèmes modernes. Ceux-ci sortent en automne 2018[4].

En 2020, une nouvelle version de Myst appelé Myst VR sort avec une refonte graphique complète utilisant Unreal Engine. C'est le premier jeu de la série qui est adapté pour la réalité virtuelle[5] et destiné à la plateforme Oculus Quest exclusivement.

En 2021, le studio qui avait porté le jeu original de 1993 en réalité virtuelle l’année précédente le rend également disponible pour PC et Mac avec un écran 2D ordinaire (mais aussi sur des casques de réalité virtuelle compatibles tel que SteamVR)[6].

La série est à l'origine du sous-genre du Myst-like.

The Myst Reader[modifier | modifier le code]

The Myst Reader se compose de trois romans, écrits par les frères Miller avec l'aide de David Wingrove : Le Livre d'Atrus, Le Livre de Ti'ana et Le Livre de D'ni.

Un quatrième titre, Le Livre de Marrim, a été annoncé en 2001. Un extrait a été intégré à l'édition collector de Myst V mais le projet n'a toujours pas de date de sortie prévue[7].

Comics[modifier | modifier le code]

Deux numéros de comics ont été édités par Dark Horse. À l'origine, quatre numéros étaient prévus mais la série Myst: The Book of the Black Ships ne fut pas terminée.

Univers[modifier | modifier le code]

Concept[modifier | modifier le code]

L’univers onirique de Myst repose sur le pouvoir de créer des mondes à travers l'écriture. Celui-ci vient d'une ancienne civilisation appelée D'ni[8]. Les mondes ainsi créés, appelés Âges, sont accessibles par des livres de liaison (ou relais).

L'histoire des D'ni sert de toile de fond aux histoires des jeux vidéo et des romans[9].

Chiffres et écriture D'ni

Personnages[modifier | modifier le code]

L'Étranger est l'avatar du joueur dans le monde de Myst. Il découvre progressivement l'histoire d'Atrus, un homme moitié D'ni et moitié humain qui maîtrise l'art de l'Écriture, et de sa famille, particulièrement de ses enfants (Sirrus, Achenar et Yeesha) dans les jeux vidéo et de son ascendance dans les romans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Greg Uhler, « Presto Studios' Myst III: Exile », Game Developer Magazine, vol. 8, no 10,‎ , p. 40–47 (ISBN 9781578202140, lire en ligne)
  2. (en) Nicholas Gerianos, « Creator of "Myst" launches new game », USA Today,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Mary DeMarle ("Mary_94"), « Forum Reply: Exile and Revelation, Cyan's Involvement », UruObsession, (consulté le )
  4. https://techcrunch.com/2018/04/10/the-entire-myst-series-will-be-re-released-for-windows-10/
  5. https://gamerant.com/myst-remake-announcement-september-2020/
  6. https://www.rom-game.fr/news/4616-Myst+Remake.html
  7. Aurélien Jolly (Hosteel), Myst V : la version collector européenne, 22 septembre 2005, Gamekult.
  8. (en) Celia Peace, « Productive Play: Game Culture From the Bottom Up », Games and Culture, vol. 1, no 1,‎ (lire en ligne)
  9. Jean-Yves Kerbrat, Manuel d’écriture de jeux vidéo, L’Harmattan, , 347 p. (ISBN 978-2-7475-9897-2, lire en ligne), p. 49-51, 71