Tilloy-lez-Marchiennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tilloy-lez-Marchiennes
Tilloy-lez-Marchiennes
Mairie.
Blason de Tilloy-lez-Marchiennes
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Douai
Intercommunalité Communauté de communes Cœur d'Ostrevent
Maire
Mandat
Marie Cau
2020-2026
Code postal 59870
Code commune 59596
Démographie
Population
municipale
518 hab. (2017 en diminution de 8,64 % par rapport à 2012)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 25′ 43″ nord, 3° 19′ 10″ est
Altitude Min. 15 m
Max. 20 m
Superficie 5,5 km2
Élections
Départementales Canton de Sin-le-Noble
Législatives Seizième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Marchiennes
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Marchiennes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Marchiennes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Marchiennes

Tilloy-lez-Marchiennes est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 23 mai 2020, deux mois après les élections municipales françaises de 2020 (le retard étant causé par la pandémie de Covid-19 en France), le conseil municipal élit à l'unanimité moins une (14 votes en faveur et 1 contre) Marie Cau comme maire, ce qui en fait la première maire transgenre de France[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Tilloy-lez-Marchiennes dans son canton et son arrondissement

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tilloy-lez-Marchiennes
Beuvry-la-Forêt Sars-et-Rosières Brillon
Tilloy-lez-Marchiennes Bousignies
Marchiennes Warlaing Hasnon

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Tilloy-lez-Marchiennes

Les armes de la commune de Tilloy-lez-Marchiennes se blasonnent ainsi :
D'or à l'escarboucle de sable, chargée en cœur d'un rubis de gueules. [2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Lors du premier tour des élections municipales le , on dénombre 455 inscrits, dont 309 votants et 301 suffrages exprimés. Le maire sortant Jean-Luc Bot ne se représentait pas[3].

Marie Cau est élue maire du village le 23 mai 2020 suite aux élections municipales du 15 mars 2020 avec quatorze voix et un vote nul[4]. En France, il s'agirait de la première fois qu'une personne ouvertement transgenre est élue maire[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Titulaires de la fonction de maire de Tilloy-lez-MarchiennesVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Liliane Deparis (d)[5]années 1990
(démission)
Jean-Luc Bot (d)[6],[7],[8],[5]
(né le )
21 ans
Marie Cau[9],[10]
(née en )
En cours6 jours

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[12].

En 2017, la commune comptait 518 habitants[Note 1], en diminution de 8,64 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300339463480502514520510496
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
530538523494466414392368336
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
316322279253240233237212224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
218199197226283405510561527
2017 - - - - - - - -
518--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Tilloy-lez-Marchiennes en 2007 en pourcentage[15].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,0 
75 à 89 ans
3,3 
7,8 
60 à 74 ans
7,1 
17,1 
45 à 59 ans
15,1 
29,0 
30 à 44 ans
33,1 
13,0 
15 à 29 ans
14,2 
30,1 
0 à 14 ans
27,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[16].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « VIDÉO. Tilloy-lez-Marchiennes élit une maire transgenre, la première en France », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 27 mai 2020)
  2. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f59597
  3. « Élections municipales 2020 - 1er tour, Tilloy-lez-Marchiennes », L'Observateur du Douaisis, no 897,‎ , p. 10
  4. a et b Par Le Parisien avec AFPLe 23 mai 2020 à 23h34, « Nord : Marie Cau, première personne transgenre élue maire en France », sur leparisien.fr, (consulté le 23 mai 2020)
  5. a et b J.-C. Lukaszewski, « La rue d'Herbomez, principal chantier du dernier mandat de Jean-Luc Bot », La Voix du Nord, no 24030,‎ , p. 15 (ISSN 0999-2189) :

    « Jean-Luc Bot, 64 ans, retraité de l'industrie automobile, est maire sans étiquette de Tilloy-lez-Marchiennes. [...] Six ans plus tard, il est premier adjoint et, en 1999, il devient maire suite à la démission de Liliane Deparis. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  6. « À Tilloy-lez-Marchiennes, un cinquième mandat de maire pour Jean-Luc Bot », La Voix du Nord,  : À l’issue du vote, Jean-Luc Bot a été confirmé, sans surprise, au poste de maire qu’il occupe depuis quinze ans.
  7. Fabien Bidaud, « Ces « petits » maires du Douaisis qui se battent pour moderniser leur commune », La Voix du Nord,  : Jean-Luc Bot en est le maire depuis 2000.
  8. Marie-Caroline Debaene, « Orchésis : à un an des municipales, votre maire se représente-t-il ? », La Voix du Nord,‎ (ISSN 0999-2189) :

    « Tilloy-lez-Marchiennes. Après trois mandats de maire, Jean-Luc Bot, 64 ans, ne rempilera pas. Il parle d’un ras-le-bol et d’une lassitude. « Les temps sont difficiles. Être maire, c’est presqu’un métier pour ainsi dire. Nous n’avons pas beaucoup de ressources dans une petite commune et les gens sont toujours plus exigeants. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  9. Arnaud Déthée, « Tilloy-lez-Marchiennes (600 hab.) s’apprête à élire le premier maire transgenre des Hauts-de-France », La Voix du Nord,‎ (ISSN 0999-2189, lire en ligne) :

    « Installée à Tilloy depuis vingt ans, Marie Cau devrait succéder ce samedi à Jean-Luc Bot, qui a présidé aux destinées tillotines pendant deux décennies. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  10. « Nord : Marie Cau, première femme transgenre à être élue maire en France », BFM TV,‎ (notice BnF no FRBNF17019491, lire en ligne) :

    « Agée de 55 ans, Marie Cau a été élue par le conseil municipal de Tilloy-lez-Marchiennes avec 14 voix et un vote nul. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. « Évolution et structure de la population à Tilloy-lez-Marchiennes en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  16. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)