Flers-en-Escrebieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flers et Escrebieux (homonymie).

Flers-en-Escrebieux
Flers-en-Escrebieux
Blason de Flers-en-Escrebieux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Douai
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Douaisis
Maire
Mandat
Jean-Jacques Peyraud
2014-2020
Code postal 59128
Code commune 59234
Démographie
Gentilé Flersois
Population
municipale
5 897 hab. (2015 en augmentation de 4,85 % par rapport à 2010)
Densité 829 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 23′ 55″ nord, 3° 03′ 48″ est
Altitude Min. 18 m
Max. 43 m
Superficie 7,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Flers-en-Escrebieux

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Flers-en-Escrebieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Flers-en-Escrebieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Flers-en-Escrebieux

Flers-en-Escrebieux est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Le hameau de Pont-de-la-Deûle a vu l'exploitation de la fosse no 3 de la Compagnie des mines de l'Escarpelle. Le hameau du Villers est une des cités minières de la fosse no 7 - 7 bis sise à Courcelles-lès-Lens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Flers-en-Escrebieux dans son canton et son arrondissement.

La commune comprend trois hameaux :

  • Flers centre ;
  • Pont de la Deule ;
  • le Villers.

Ces deux derniers hameaux sont créés par l'expansion minière.

Article détaillé : Compagnie de l'Escarpelle.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Flers-en-Escrebieux
Courcelles-lès-Lens Auby
Esquerchin Flers-en-Escrebieux Roost-Warendin
Lauwin-Planque Cuincy Douai

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de Flers est attesté au Xe siècle, le déterminant complémentaire de en-Escrebieux fut ajouté au début du XXe siècle.

L'escrebieux était un lac, aujourd'hui drainé.

Autrefois village agricole, la ville s’est tournée vers les nouvelles industries et les zones d'activités multiples.

La création des hameaux de "Pont de la Deule" et "le Villers" aux XIXe et XXe siècles est liée à l'exploitation des mines et notamment à celle de la Compagnie de l'Escarpelle

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
20 mai 1900 Alphonse Pasquet    
25 juillet 1903 Benjamin Sellier    
15 mai 1904 Eugène Tilmant    
23 septembre 1914 Alphonse Pasquet    
22 janvier 1919 Louis Carlier   Nommé maire provisoire en raison de la
mobilisation du maire titulaire
10 décembre 1919 Alphonse Pasquet    
13 octobre 1944 Ernest Danat   13 octobre 1944 : Dissolution du Conseil Municipal,
installation d’une délégation Municipale
17 mai 1945 Maurice Dapvril   Président de la Délégation Municipale
26 octobre 1947 Alfred Stiévenard    
15 mars 1959 Henri Dapvril    
12 décembre 1972 Maurice Dapvril    
27 mars 1977 Pierre Pruvost    
31 mars 1985[1]
(démission)
René Arquin PS  
19 mars 1989 Agnès Moinardeau    
en cours Jean-Jacques Peyraud UMP-LR Infirmier retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[2]
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 5 897 habitants[Note 1], en augmentation de 4,85 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
701687763794916922947954958
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9941 0241 1491 1451 2551 4241 8312 0522 504
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 9793 1824 0483 9745 7736 3156 0866 0436 432
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
6 1326 6756 4315 4915 3445 5405 3665 3425 769
2015 - - - - - - - -
5 897--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Flers-en-Escrebieux en 2007 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,9 
5,8 
75 à 89 ans
9,6 
9,2 
60 à 74 ans
11,4 
21,9 
45 à 59 ans
19,2 
20,3 
30 à 44 ans
18,9 
20,5 
15 à 29 ans
20,0 
22,1 
0 à 14 ans
20,0 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Réserve naturelle du Marais de Wagnonville[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Flers-en-Escrebieux (59) Nord-France.svg

Les armes de Flers-en-Escrebieux se blasonnent ainsi : "D'argent au chevron de gueules, accompagné d'un annelet du même en pointe" .

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. À la demande de la fédération PS du Nord, il est poussé à la démission [1]
  2. « Jean-Jacques Peyraud comme au premier jour : Le maire a retrouvé son fauteuil faisant preuve du même enthousiasme qu’à ses débuts », L'Observateur du Douaisis, no 587,‎ , p. 16
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « Évolution et structure de la population à Flers-en-Escrebieux en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  9. http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article167209