Aubigny-au-Bac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubigny.
Aubigny-au-Bac
La mairie d'Aubigny-au-Bac.
La mairie d'Aubigny-au-Bac.
Blason de Aubigny-au-Bac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Aniche
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Douaisis
Maire
Mandat
Alain Boulanger
2014-2020
Code postal 59265
Code commune 59026
Démographie
Population
municipale
1 195 hab. (2014)
Densité 232 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 15′ 48″ nord, 3° 09′ 55″ est
Altitude Min. 32 m
Max. 61 m
Superficie 5,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Aubigny-au-Bac

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Aubigny-au-Bac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aubigny-au-Bac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aubigny-au-Bac

Aubigny-au-Bac est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Aubigny-au-Bac
Brunémont Brunémont Fressain
Aubencheul-au-Bac Aubigny-au-Bac Féchain
Oisy-le-Verger Aubencheul-au-Bac Fressies

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par les TER Nord-Pas-de-Calais en gare d'Aubigny-au-Bac.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le bac à Aubingi en 1284, Aubegni-le-Bak au XIVe siècle[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Aubigny-au-Bac dessiné avant 1615 par Adrien de Montigny dans l'Albums de Croÿ.
  • En 1160, un bateau assurait le passage de la Sensée avec un droit de péage au seigneur. Puis sur ordres du roi, un pont fut construit avec augmentation des droits de péage au profit du seigneur de Rubempré par arrêt du conseil le 18 août 1722.
  • Depuis le XVIe siècle, la seigneurie du village était assurée par la maison de Rubempré dont Philippe de Rubempré en 1624 fut le 358e membre de l'Ordre de la Toison d'or, gouverneur et capitaine-général de Lille, Douai et Orchies, comte de Vertain le 8 février 1614, baron d'Everberg le 18 février 1620 et d'Aubigny. Il décède en 1639[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Aubigny-au-bac dans son canton et son arrondissement

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  mars 2008 Christian Carpentier DVG  
en cours Alain Boulanger PS Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 195 habitants, en diminution de -1,24 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
862 814 1 034 1 024 1 214 1 186 1 220 1 157 1 066
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 003 1 037 1 095 987 977 1 012 1 071 1 016 1 016
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
988 997 940 817 892 872 912 918 1 077
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 055 1 063 1 077 1 022 1 018 1 048 1 041 1 210 1 195
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Aubigny-au-Bac en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,3 
4,5 
75 à 89 ans
8,6 
11,4 
60 à 74 ans
12,5 
18,5 
45 à 59 ans
19,7 
24,5 
30 à 44 ans
22,9 
14,6 
15 à 29 ans
16,9 
26,4 
0 à 14 ans
19,0 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 

Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Aubigny-au-Bac fait partie de l'académie de Lille.

École Jean de la Fontaine [9]

École publique maternelle et primaire.

Il y a 5 classes à double niveau. Garderie dès 7h30 et étude jusque 17h30;

Sports[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Amand

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Aubigny-au-Bac (59) nord-France.svg

Les armes d'Aubigny-au-Bac se blasonnent ainsi : « D'azur à trois chevrons d'or. »

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Statistique archéologique du département du Nord , Volume 1, chez A. Durand, 1867 ,[1]
  2. Jean-Charles-Joseph De Vegiano, Suite du supplément au Nobiliaire des Pays-Bas et du comté de Bourgogne, Volumes 1 à 2, P.J. Hanicq, 1779, [2]
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Évolution et structure de la population à Aubigny-au-Bac en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 juillet 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)
  9. « École Jean de la Fontaine », sur Aubigny au bac (consulté le 11 mars 2016)