Marie Cau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie Cau
Illustration.
Marie Cau en 2020.
Fonctions
Maire de Tilloy-lez-Marchiennes
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 24 jours)
Élection 15 mars 2020
Prédécesseur Jean-Luc Bot
Conseillère communautaire du
Cœur d'Ostrevent
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 7 jours)
Élection 15 mars 2020
Président Frédéric Delannoy
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Roubaix (France)
Nationalité Française
Profession Ingénieure
Site web mariecau.fr

Marie Cau
Maires de Tilloy-lez-Marchiennes

Marie Cau, née le à Roubaix, est une femme politique, ingénieure et cheffe d'entreprise française. Elle est connue pour être la première femme transgenre élue maire en France, en 2020 à Tilloy-lez-Marchiennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Cau naît en 1965 à Roubaix[1].

Elle fait des études agricoles et horticoles[2] et devient ingénieure[3] informatique avant de se reconvertir en ouvrant une entreprise en conseil informatique[4], dont elle est la dirigeante[5].

Aux élections municipales de 2020, Marie Cau mène la liste « Décider ensemble » à Tilloy-lez-Marchiennes dans le Nord, qui obtient plus de 63,5 % des votes lors du premier tour[6]. Elle est élue maire[7] au conseil municipal du à l'unanimité moins une (14 votes en faveur et 1 nul)[8],[9]. Elle succède à Jean-Luc Bot[10], maire pendant vingt ans de ce village de 550 habitants[11]. Première personne transgenre élue à ce poste en France, son élection provoque un engouement médiatique international[1].

Marie Cau annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2022 en dans La Voix du Nord. Elle souhaite se positionner en-dehors de l'échiquier droite-gauche et présente un programme reposant sur le social, la solidarité et une économie libérale. Elle refuse la qualification de militante de la cause LGBT, mais soutient plusieurs demandes de celle-ci, comme la gestation pour autrui (GPA)[12].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marie Cau habite Tilloy-lez-Marchiennes depuis vingt ans et est mère de trois enfants[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrick Roger, « Marie Cau, première maire transgenre : « Je suis devenue le symbole d’une normalité possible » », sur Le Monde, (consulté le ).
  2. « "Élue sur un programme", Marie Cau, maire et transgenre, veut "réveiller son village" », sur Le Point, (consulté le )
  3. « Pas-de-Calais : la première maire transgenre a été élue en France », sur elle.fr, (consulté le )
  4. « Hauts-de-France : Marie Cau, première femme transgenre élue maire en France », sur Marie Claire (consulté le )
  5. « Municipales 2020 : Marie Cau, première femme transgenre élue maire d’une commune », sur SudOuest.fr (consulté le )
  6. « Tilloy-lez-Marchiennes élit une maire transgenre, la première en France », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le )
  7. « Marie Cau devient la première maire transgenre », L'Observateur du Douaisis, no 907,‎ , p. 18
  8. « VIDÉO. Tilloy-lez-Marchiennes élit une maire transgenre, la première en France », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le )
  9. (en-GB) « France elects first transgender mayor », sur BBC News, (consulté le )
  10. « Hauts-de-France: premier maire transgenre élu dans un village de 600 habitants », sur courrier-picard.fr, (consulté le )
  11. « Société. Marie Cau, première personne transgenre élue maire en France », sur estrepublicain.fr (consulté le )
  12. Maxime Vaudano et Agathe Dahyot, « Présidentielle 2022 : qui sont les candidats déclarés et pressentis ? », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  13. « Marie Cau, première maire ouvertement transgenre élue en France », sur tetu.com, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]