La Murette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Murette
La Murette en 1908.
La Murette en 1908.
Blason de La Murette
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de Grenoble
Canton Voiron
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays Voironnais
Maire
Mandat
Bernadette Bourgeat
2014-2020
Code postal 38140
Code commune 38270
Démographie
Gentilé Murettins
Population
municipale
1 931 hab. (2015 en augmentation de 7,58 % par rapport à 2010)
Densité 458 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 22′ 54″ nord, 5° 32′ 26″ est
Altitude Min. 379 m
Max. 787 m
Superficie 4,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
La Murette

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
La Murette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Murette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Murette

La Murette est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les habitants se nomment les Muretins et les Muretines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sites géologiques remarquables[modifier | modifier le code]

La « vallée morte de Réaumont (Bas Dauphiné) », marqué par lécoulement des eaux de fonte du glacier de l'Isère, est un site géologique remarquable de 44,33 hectares sur les communes de Saint-Cassien, La Murette et Réaumont. En 2014, ce site d'intérêt géomorphologique est classé « deux étoiles » à l'« Inventaire du patrimoine géologique »[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

« La petite place-forte ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Murette (La) Blason Parti : au premier d'or au taureau de sable surmonté d'un dauphin d'azur crété, barbé, loré et peautré de gueules ; au second d'azur à une colombe d'argent en vol tenant un rameau du même, au chef d'argent aux trois roses de gueules disposées en fasce[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 1995 M. René Blanchet    
1995 2014 M. Raymond Grillon PS  
2014 en cours Mme. Bernadette Bourgeat DVD Fonctionnaire[3]
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2015, la commune comptait 1 931 habitants[Note 1], en augmentation de 7,58 % par rapport à 2010 (Isère : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
689 777 949 877 927 936 969 1 006 1 028
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 057 1 105 1 077 1 058 1 065 1 073 1 035 1 003 921
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
892 892 824 675 643 630 591 563 675
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
679 759 832 1 033 1 322 1 617 1 731 1 748 1 765
2013 2015 - - - - - - -
1 843 1 931 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de La Murette date XIVe siècle et fait l'objet d'une inscription partielle au titre des monument historique par arrêté du 25 mars 1982[10]. Rénovée et reconstruite au XVIe et XVIIe siècles. Le château est fermé au public.
  • La maison forte de Vachon, des XVe et XVIIe siècles, au lieu-dit Le Paysan[11]
  • La maison de Francoz, peut-être du XVe siècle[11]
  • La maison de l'asile, du XVIIe siècle[11]
  • Plusieurs maisons anciennes, qui présentent des fênetres en meneaux et croisillon, sont situées dans le village[11].

Divers[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du programme « abeilles connectées »[12] reposant sur le déploiement du réseau de vigilance de la santé de l'abeille et de surveillance de l'environnement, la Murette accueille la section locale de l'association Maksika (Réseau solidaire associatif de protection des abeilles, des hommes et des territoires).

Soutenue par une entreprise de la Murette et le CEEA de Grenoble, la commune est sous haute surveillance environnementale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Inventaire du patrimoine géologique : résultats, Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer - DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, 24 janvier 2014 (mis à jour le 31 mars 2015), accès le 23 septembre 2016.
  2. Photo du blason de La Murette File:Lamurette001.jpg. Autre version du blason File:Lamurette002.jpg.
  3. http://www.lemonde.fr/auvergne-rhone-alpes/isere,38/la-murette,38270/
  4. The setting up of the Overton Twinning Association
  5. Annuaire des Villes Jumelées > Pays : _ > Région : RHONE-ALPES > Collectivité : ISERE, sur le site de l'AFCCRE, consulté le 15 novembre 2014.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Château de La Murette », notice no PA00117230, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. a, b, c et d Eric Tasset, Châteaux forts de l'Isère : Grenoble et le Nord de son arrondissement, Grenoble, éditions de Belledonne, (ISBN 2911148665), pp. 372-374
  12. « Association abeilles de sauvegarde,des abeilles, des hommes et de leurs territoires », sur www.maksika.org (consulté le 9 janvier 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :