Saint-Cassien (Isère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Cassien.

Saint-Cassien
Saint-Cassien (Isère)
Le centre village
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Voiron
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays Voironnais
Maire
Mandat
Guy Guilmeau
2014-2020
Code postal 38500
Code commune 38373
Démographie
Gentilé Saint-Cassinois
Population
municipale
1 143 hab. (2015 en augmentation de 3,25 % par rapport à 2010)
Densité 202 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 21′ 39″ nord, 5° 33′ 15″ est
Altitude Min. 307 m
Max. 424 m
Superficie 5,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Cassien

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Cassien

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Cassien

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Cassien
Liens
Site web www.saint-cassien.fr

Saint-Cassien est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont les Saint-Cassinois et les Saint-Cassinoises. L'altitude de la commune est comprise entre 307 m et 424 m.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Cassien vue du cimetière

La commune dauphinoise est à environ 30 km de Grenoble, 80 km de Lyon, 95 km de Valence, 90 km de Chambéry et 550 km de Paris.

Sites géologiques remarquables[modifier | modifier le code]

La « vallée morte de Réaumont (Bas Dauphiné) », marqué par lécoulement des eaux de fonte du glacier de l'Isère, est un site géologique remarquable de 44,33 hectares sur les communes de Saint-Cassien, La Murette et Réaumont. En 2014, ce site d'intérêt géomorphologique est classé « deux étoiles » à l'« Inventaire du patrimoine géologique »[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le village s'étale le long d'un petit cours d'eau appelé tour à tour Capadière, Ruche, Ri d'Olonetc.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Cassien se trouve à côté de La Murette (2,6 km), Réaumont (2,2 km), Charnècles (2,7 km), Moirans (3,9 km) au sud et Voiron (2,8 km).

Hameaux[modifier | modifier le code]

Il contient plusieurs hameaux : le Village, le Plan, Maloza, le Royer, la Ruche, le Pavillet, les Gayères, le Bessey, le Curtet, le Demay, la Gare, Charauze, le Haut Saint Cassien, le Carlin ainsi que les Portières.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

  • gare de Saint-Cassien, Réaumont

Histoire[modifier | modifier le code]

Aucune présence de maisons fortes ou châteaux du Moyen Âge est attestée sur la commune[2].

Jadis, la combe où coule le ruisseau "Ri d'Olon" divisait Saint-Cassien en deux parties distinctes:

  • Le Haut-Saint-Cassien
  • Le très vieux hameau de Maloza

Ce dernier hameau est né du croisement de deux itinéraires très fréquentés:

  • le chemin de Rives à Voiron
  • le chemin de Vourey à la Murette

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 M. Maurice Berthet SE  
mars 2014 en cours M. Guy Guilmeau UDI Retraité[3]
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 1 143 habitants[Note 1], en augmentation de 3,25 % par rapport à 2010 (Isère : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
492604756902905844843857914
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
863767752710727720718686666
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
629590533470468520529525509
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
5114916087678619601 0391 1071 143
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • bar-restaurant "le Saint Cassien"
  • maraîchage biologique "Les jardins du Coteau"

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de Saint-Cassien, du XIXe siècle[2], et cimetière du village.
  • Pont des quatre communes.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle salle des fêtes 2011.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Corinne Bourrillon, 10 000 lieux en pays voironnais, tome 1, 2016, p. 156 à 159

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Inventaire du patrimoine géologique : résultats, Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer - DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, 24 janvier 2014 (mis à jour le 31 mars 2015), accès le 23 septembre 2016.
  2. a et b Eric Tasset, Châteaux forts de l'Isère : Grenoble et le Nord de son arrondissement, Grenoble, éditions de Belledonne, (ISBN 2911148665), p. 437
  3. https://www.lemonde.fr/auvergne-rhone-alpes/isere,38/saint-cassien,38373/
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.