Bilieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bilieu
Bilieu
Le bourg de Bilieu depuis l'église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement La Tour-du-Pin
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays voironnais
Maire
Mandat
Jean-Yves Penet
2020-2026
Code postal 38850
Code commune 38043
Démographie
Gentilé Biliantins
Population
municipale
1 544 hab. (2017 en augmentation de 13,61 % par rapport à 2012)
Densité 230 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 00″ nord, 5° 33′ 02″ est
Altitude Min. 488 m
Max. 810 m
Superficie 6,71 km2
Élections
Départementales Canton du Grand-Lemps
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Bilieu
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Bilieu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bilieu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bilieu
Liens
Site web www.mairie-bilieu.fr

Bilieu est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes et, autrefois rattachée à la province du Dauphiné.

Géographiquement, Bilieu se situe plus particulièrement dans la région naturelle des Terres froides, est une des communes adhérentes à la communauté d'agglomération du Pays voironnais. Le territoire communal borde les rives situées au sud-ouest du lac de Paladru, un lac naturel des Préalpes françaises.

Historiquement, le territoire de Bilieu fut longtemps un ensemble de hameaux de la commune de Charavines et celui-ci en a été détaché pour devenir une commune indépendante dans la première moitié du XIXe siècle.

En mars 2017, la commune confirme le niveau « une fleur » au concours des villes et villages fleuris, ce label récompense le fleurissement de la commune au titre de l'année 2016[1].

Le point culminant de la commune est situé dans le bois du Grand Platon à 800 mètres d'altitude et les habitants de Bilieu sont dénommés les bilantin(e)s[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Panorarma sur le bourg de Bilieu et le lac de Paladru

Situation et description[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le centre est de la France en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans la partie septentrionale du département de l'Isère et plus précisément, au nord de la ville de Voiron, dans le canton du Grand-Lemps.

Le centre du bourg de Bilieu se situe à environ 11,8 km de Voiron[3], ville la plus proche. Le village est également situé, par la route, à 40 km de Grenoble, préfecture de l'Isère, 95 km de Lyon, préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, 313 km de Marseille, ainsi qu'à environ 565 km de Paris[4].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bilieu
Villages du Lac de Paladru (ancienne commune de Paladru) Montferrat Saint-Sulpice-des-Rivoires
Villages du Lac de Paladru (ancienne commune du Pin) Bilieu Massieu
Charavines Chirens

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le territoire billantin borde un plan d'eau qui occupe le point le plus bas d'une ancienne vallée creusée par une des langues du glacier rhodanien dans la molasse miocène à l'époque de la glaciation de Würm. Des formations rocheuses, liées au passage de cet ancien glacier, affleurent presque partout sur les pentes des collines boisées qui entourent le lac. La cuvette du lac semble avoir été abandonnée par la langue glaciaire au stade IV de retrait des glaciers datant du würmien supérieur [5].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le lac de Paladru et le hameau du Petit Bilieu, au fond

Le territoire communal est situé au bord d'un lac et il est également sillonné par un petit cours d'eau notable alimente de petits étangs.

Le lac de Paladru[modifier | modifier le code]

La commune borde la partie méridionale de ce lac naturel, d'une superficie de 3,9 km2. La berge sud, situé à l'ouest de la rive de la Fure héberge une plage composée de sable et de petit galets, ouverte au public[6].

Les cours d'eau[modifier | modifier le code]

Le Cras est un ruisseau d'une longueur de 2,4 km qui prend sa source dans la commune avant de rejoindre l'Ainan, affluent du Guiers et sous-affluent du Rhône[7].

Climat[modifier | modifier le code]

Le secteur des Terres froides présente un climat de type semi-continental[8] qui se caractérise par des précipitations plus importantes en été qu'en hiver.

Les étés sont généralement assez chauds, mais ils peuvent être plus ou moins tempérés par l'altitude qui reste cependant modeste et la présence du lac de Paladru. En hiver, la bise de nord prend une place importante, un vent de beau temps qui se charge parfois de nuages durs à crever en prenant un axe nord-ouest, la bise noire[9].

Tableaux des températures minimales et maximales[modifier | modifier le code]

Voici, ci-dessous, deux tableaux successifs présentant les valeurs de températures mensuelles, relevées sur le secteur de Bilieu sur deux années, à deux ans d'intervalle durant la dernière décennie.

  • Année 2015
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) −0,3 −0,3 3,5 6,6 10,8 14,6 17,3 15,9 10,9 7,5 2,1 −1,1
Température maximale moyenne (°C) 8 6,8 14,6 20 22,3 28 31,6 28,3 22,6 16 14,2 10,7
Source : Climat de Bilieu en 2015 sur linternaute.com, d'après Météo France.
  • Année 2017
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) −5,8 1,2 4,6 4,9 10,3 15,8 15,9 15,4 9,5 6,2 3,5 −1,2
Température maximale moyenne (°C) 2,7 13,6 17,5 19,1 23,6 29,2 28,8 28,6 21,7 20,5 10,2 5,1
Source : Climat de Bilieu en 2017 sur linternaute.com, d'après Météo France.


Voies de communication[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée de Bilieu (RD 50d)

Le territoire de la commune est traversé par une ancienne route nationale, reclassée en route départementale et plusieurs routes départementales ː

  • la route départementale 50d (RD50d) qui relie le bourg de Charavines à la commune de Chirens (hameau de l'Arsenal par jonction avec la RD 1075).
  • la route départementale 90 (RD90) qui relie la commune de Charavines par détachement de la RD50d avce la commune de Paladru par la rive orientale du lac.

Transports publics[modifier | modifier le code]

Le réseau interurbain des transports du Pays voironnais dessert le territoire de la commune avec sept arrêts[10]ː

  • Ligne F ː Voiron (Gare SNCF) ↔ Chirens ↔ Bilieu ↔ Montferrat.

Cette ligne fonctionne du lundi au samedi et en heures creuses, il y a la possibilité d'utiliser le service du transport à la demande, sous certaines conditions.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu communal s'étend sur un replat dominant la vallée du lac de Paladru. Il s'agit d'un petit bourg de type rural entouré de quelques hameaux.

Hameaux, lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Voici, ci-dessous, la liste la plus complète possible des divers hameaux, quartiers et lieux-dits résidentiels urbains comme ruraux, ainsi que les écarts qui composent le territoire de la commune de Bilieu, présentés selon les références toponymiques fournies par le site géoportail de l'Institut géographique national[11].

  • Mazonin
  • Trallut
  • Fouillou
  • les Vores
  • le Charamel
  • Méry
  • les Aigles
  • Bernardin
  • le David
  • les Maures
  • la Bourdonnais
  • le Chemin Vert
  • le Grand Bilieu
  • le Petit Bilieu
  • les Sapins
  • Matonnière
  • Combe Revaltière

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

La totalité du territoire de la commune de Bilieu est situé en zone de sismicité n°3 (sur une échelle de 1 à 5), comme la plupart des communes du secteur géographique du lac de Paladru[12].

Terminologie des zones sismiques[13]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 3 Sismicité modérée accélération = 1,1 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de « curatus de Billiesco » est établi au XVe siècle, dérivé du nom d'un domaine d´origine gallo-romaine Billiacum, lui-même dérivé avec le suffixe -acum du gentilice Billius (selon Nègre en 1990)[14].

Selon la spécialiste d'histoire locale, Corinne Bourrillon, 279 noms de lieux et sites ont été recensés sur le territoire de Bilieu[15].

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

À proximité immédiate du territoire billantin, sur le secteur de Charavines, une commune voisine, s’installe un village composé aux maisons de bois sur la rive sud du lac de Paladru, durant le XXVIIe siècle av. J.-C.. Des agriculteurs défrichent dès lors la forêt aux alentours, à l’époque du Néolithique final. La montée des eaux entraînera l'abandon de ce site.

Antiquité[modifier | modifier le code]

Au début de l'Antiquité, le territoire des Allobroges s'étendait sur la plus grande partie des pays qui seront nommés plus tard la Sapaudia (ce « pays des sapins » deviendra la Savoie) et le nord du département de l'Isère. Les Allobroges, comme bien d'autres peuples gaulois, sont une « confédération ». En fait, les Romains donnèrent, par commodité le nom d'Allobroges à l'ensemble des peuples gaulois vivant dans la civitate (cité) de Vienne, à l'ouest et au sud de la Sapaudia.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Bilieu a été érigé en commune par distraction de la commune de Charavines par ordonnance royale en date du .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Bilieu

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de Bilieu compte quinze membres dont huit hommes et sept femmes. Celui-ci se compose d'un maire, trois adjoints au maire et de onze conseillers municipaux[16].

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1988 ? Roland Chevallier    
2014 En cours Jean-Yves Penet EELV Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1831. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[17]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[18].

En 2017, la commune comptait 1 544 habitants[Note 1], en augmentation de 13,61 % par rapport à 2012 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872
537536634652575542549550549
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
499491498465449437449462417
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
407376340313290301296326510
1990 1999 2004 2009 2014 2017 - - -
7419221 0401 2321 4911 544---
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[19] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Bilieu, située dans l'académie de Grenoble compte une école sur son territoire ː

  • L'école maternelle et élémentaire qui présent un effectif de 177 élèves[21].

Cete école a reçu le nom de groupe scolaire Petit Prince et a été équipée, en 2017, d'une centrale photovoltaïque sur les toits du préau et de la salle d'activités[22].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

L'établissement hospitalier le plus proche de la commune est le centre hospitalier de Voiron.

Sports[modifier | modifier le code]

Le stade du Grand bois est situé dans le bourg de Bilieu. Il est le stade attitré de l'équipe de football amateur du FC Bilieu qui est composée de trois équipes (FCB1, FCB2 et vétérans)[23].

Médias[modifier | modifier le code]

Presse régionale

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition du Voironnais à la Chartreuse, un ou plusieurs articles à l'actualité du village de Bilieu et de ses environs, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Cultes[modifier | modifier le code]

Église de Bilieu

Culte catholique[modifier | modifier le code]

La communauté catholique et l'église de Bilieu (propriété de la commune) dépendent de la paroisse Notre-Dame de la Vouise qui comprend vingt-deux églises et un monastère. Cette paroisse dépend elle-même du diocèse de Grenoble-Vienne[24].

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Selon le site de l'INSEE, le nombre d'emplois proposés dans la commune, en 2015 est de 144 (dont 82 salariés et 62 non salariés), le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone est de 701 (dont 572 salariés et 129 non salariés).

Taux de chomage

Selon ce même sité, le taux de chômage de la commune est supérieur au taux enregistré sur le territoire national.

Taux et répartition du chômage des 15-64 ans par sexe en 2015 et en 2010 selon l'INSEE[25]
Taux de chômage 2015 2010
Total des deux sexes 8,4 % NC
Total des hommes 7,2 % NC
Total des femmes 9,6 % NC
Part des femmes dans le total 55,6% NC

Source : Insee, RP2010 et RP2015 exploitations principales.

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Activités touristiques[modifier | modifier le code]

Secteur agricole[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Bilieu
  • Église romane de Bilieu

L'église actuelle date de 1848, érigée grâce à une donation Charamel (la date est gravée sur une pierre au-dessus de la porte d'entrée. Une croix surmonte un soubassement de pierre qui rappelle les origines de cette charmante petite église, rénovée en 1991)

Il y a eu une chapelle romane sur le secteur de la commune, mais peu de personnes peuvent situer son emplacement avec précision et le hameau du Petit Bilieu est un site possible.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Les sentiers de la commune permettent au randonneurs d'accéder à de nombreux panoramas :

  • La Croix des Cochettes, à une altitude de 720 mètres d'où une vue va des monts du Lyonnais au Jura par temps clair et plonge sur le lac.
  • Un bloc morainique dénommé « Pierre de beau soleil » ou « Pierre de Libre Soleil » (6 m de long sur 4,50 m de large et haut de 2 m) témoin de l'origine glaciaire du paysage se situe aux limites sud-est du territoire communal à près de 835 m d'altitude (partagé avec le territoire de la commune voisine de Chirens). Avec l'exploitation forestière actuelle, une vue quasi panoramique s'offre sur le Vercors, le bassin de Rives, la Chartreuse et les Alpes.
  • La commune comprend également de nombreuses forêts et bois locaux (Bois brûlé, Bois du grand Platon, Bois d'Amour, Bois saint-Jean, Bois des fontaines). les randonneurs peuvent également croiser quelques châtaigniers plus que centenaires [26].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Gérard Cristaud-Pipola (né en 1947), bobeur français, ayant participé à de nombreuses compétitions internationales réside à Bilieu[27].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Escutcheon to draw-fr.svg

Bilieu possède des armoiries dont l'origine et le blasonnement exact ne sont pas disponibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les villes et villages fleuris > Isère », sur le site officiel du « Concours des villes et villages fleuris » (consulté le 7 août 2017).
  2. site les habitants.fr, page sur le nom des habitants des communes de l'Isère
  3. page sur la distance entre Charavines et Voiron.
  4. Site annuaire mairie, page sur la distance entre les grandes villes françaises et Bilieu
  5. site géol-alp, page sur le lac de paladru
  6. Site du Pays Voironnais, les plages du lac de Paladru
  7. Site Sandre, fiche sur le Cras
  8. Annick Auffray, Alain Brisson, Agnès Tamburini, Valérie Dziak, Véronique Maloisel, Sophie Martinoni-Lapierre, « Climat de la région Rhône-Alpes », sur rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr, (consulté le 23 juin 2016)
  9. Gérard Espinasse, « Deux plaines du Bas-Dauphiné : la Bièvre et le Liers (Etude physique) », Revue de géographie alpine, vol. 37, no 1,‎ , p. 5–70 (DOI 10.3406/rga.1949.5456, lire en ligne, consulté le 11 novembre 2016)
  10. Plan du réseau interurbain du pays vorionnaisconsulté le 08/07/2019
  11. Site géoportail, page des cartes IGN
  12. Site de la préfecture de l'Isère, carte des zones de sismicité
  13. Arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite « à risque normal » - Légifrance
  14. Site sur les noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environ, consulté le 17 décembre 2018
  15. Corinne Bourrillon, 10 000 lieux en pays voironnais tome1, , p. 22 à 25
  16. Site webvilles, conseil municipal de Bilieu, consulté le 08/07/2018
  17. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  18. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  21. Site du Minsitère de l'éducation nationale, page sur l'école de Bilieu, consulté le 09/07/2018
  22. Site de la mairie de Bilieu, page sur le groupe scolaire Petit Prince, consulté le 09/07/2018
  23. Site footeo, page sur le FC Bilieu
  24. Site de messe-info, page sur la paroisse Notre-dame de la Vouise
  25. Site de l'Insee, commune de Bilieu, section emploi et activité, consulté le 07/07/2018
  26. Site visio rando, page sur les randonnées autour de Bilieu, consulté le 08/07/2018
  27. Site du dauphiné libéré, page sur la visite du Prince Albert à Gérard Cristaud, consulté le 08/07/2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]