Toni Braxton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toni.

Toni Braxton

alt=Description de l'image Toni Braxton 2009 VH1 Divas.jpg.
Informations générales
Naissance 7 octobre 1967 (47 ans)
Drapeau des États-Unis Severn, États-Unis
Activité principale auteur-interprète, pianiste, musicienne, productrice, actrice, personnalité de la télévision et philanthrope
Genre musical RnB, soul
Années actives 1990 - présent
Labels LaFace Records/ Arista (1989–2003),

Blackground (2003–2007)

Site officiel www.tonibraxton.com

Toni Braxton est une auteur-interprète, pianiste, musicienne, productrice, actrice, personnalité de la télévision et philanthrope américaine, américaine née le 7 octobre 1967 à Servern dans le comté de Anne Arundel, dans le Maryland aux États-Unis[1]. Elle débuta en 1990, dans le groupe The Braxtons, qu'elle forma avec ses quatre sœurs : Traci, Trina, Towanda et Tamar[2].

Elle fut révélée en 1993 par la sortie de son premier album Toni Braxton, qui généra plusieurs singles à succès dont Another Sad Love Song et Breathe Again, qui s'écoule à 10 millions d'exemplaires dans le monde[3]. De par cet énorme succès, Toni Braxton remporte une multitude de récompenses dont trois Grammy Awards, incluant celui du Grammy Award du meilleur nouvel artiste et deux Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine en 1994 et 1995[4]. Elle est également récompensée de deux American Music Awards dont un pour le nouvel artiste favori soul/r&b et nouvel artiste contemporain favori en 1994[4] et un autre en 1995 pour l'album soul/r&b favori[4].

En 1996, elle publie un second album Secrets, qui se vend à 15 millions de copies dans le monde[3]. Il génère deux singles à succès You're Makin' Me High, qui s'érige à 1ere place du Billboard Hot 100[5] et Un-Break My Heart, qui atteint la 1ere place du Billboard Hot 100 pendant 11 semaines consécutives[6], devenant ainsi, par la même occasion, un hit mondial en s'érigeant au 1er rangs de nombreux pays et son titre signature[7]. Il est également considéré comme la 2nde meilleure vente de singles par une artiste féminine de touts les temps[8],[9],[10],[11]. De par cet énorme succès, Toni Braxton remporte deux Grammy Awards : celui du Grammy Award de la meilleure chanteuse pop et celui du Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[12]. En 2000, elle dévoile un troisième opus The Heat, qui se vend à 4 millions d'exemplaires[12], accompagné du single He Wasn't Man Enough, qui ce dernier, lui fait remporter un Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[13]. Par la suite, elle publie More Than a Woman (2002)[12], Libra (2005)[14] et Pulse (2010)[15].

En parallèle, elle apparait dans de nombreuses comédies musicales de Broadway dont La Belle et la Bête de Disney où elle interprète le rôle de Belle[16]. Son rôle dans La Belle et la Bête a marqué les esprits, car c'est la 1ere fois qu'une femme noire obtient le rôle principal d'un personnage principal à Broadway[17]. Il est également marquant, car c'est aussi la première fois, qu'une femme noire est la vedette principale dans une comédie musicale de Walt Disney Theatrical Productions à Broadway[18]. De plus, de part sa série de spectacles à Las Vegas intitulée Toni Braxton Revealead, elle devient alors la première interprète féminine afro-américaine, à obtenir une série de concerts en tête d'affiche à Las Vegas[19].

Elle a également participé à plusieurs productions filmiques telles que : Kingdom Come (2001)[20], The Oogieloves in the Big Balloon Adventure (2012)[21] ou encore dans les téléfilms Twist Of Faith (2013)[22] et My Name Is Love (2014)[23]. Elle est aussi une personnalité de la télévision, en participant à la 7eme saison de l’émission Dancing With The Stars[24] ou encore en apparaissant dans sa propre émission de télé-réalité à succès Braxton Family Values[25]. Tout au long de sa carrière, Toni Braxton a vendu 66 millions de disques dans le monde[26] et a remportée une multitude de récompenses dont 6 Grammy Awards, 9 Billboard Music Awards et 7 American Music Awards[27]. Le 18 septembre 2011, elle est incluse à la Georgia Music Hall of Fame, institut qui conserve et protège le patrimoine musical américain[28]. Le 13 février 2012, Toni Braxton est incluse dans la prestigieuse liste des 100 Grestest Women In Music[29]. Elle est également considérée comme une icone du r&b, en devenant l'une des plus grandes vendeuses féminines de la décennie 90's, ce qui lui fait attribuer le titre de Queen of R&B[30],[31],[32],[33],[34],[35],[36].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Toni Braxton, son frère et sœurs, ont été élevée dans une famille religieuse stricte[37] et la première expérience d'interprète de Toni, fut dans la chorale de son église[37].

Elle est née à Severn, dans le Maryland. Son père, Michael Conrad Braxton, Sr., était méthodiste[38],[39] et travailleur en entreprise, et sa mère, Evelyn Jackson, originaire de Caroline du Sud, était une ancienne chanteuse d'opéra et cosmétologue, ainsi que d'un pasteur[40]. Le grand-père maternel de Braxton était aussi pasteur[41].

Braxton est l'aînée de six frères et sœurs. Elle a un jeune frère Michael, Jr. (né en 1968) et quatre jeunes soeurs : Traci (née en 1971), Towanda (née en 1973), Trina (née en 1974), et Tamar (née en 1977). Braxton a suivie des études à la Bowie State University, pour obtenir un diplôme d'enseignement[42], mais a décider de chanter professionnellement après avoir été découvert par William E. Pettaway, Jr., qui l'a entendue son chanter, dans une station service[43]

Mais selon Braxton, lors de son apparition dans l'émission Wait Wait... Don't Tell Me!, elle ne chantait pas la station service. Pettaway, lui a proposer de travailler comme préposé à la station-service d'Annapolis où elle faisait le plein d'essence, puis a reconnue les performances vocales et s'est présenté, en disant qu'il voulait la produire. Bien que sceptique, Braxton a décidé de, dans ses mots, "tenter sa chance" et acceptée[44].

Carrière[modifier | modifier le code]

1989–1995: Début de carrière avec The Braxtons, 1er album Toni Braxton et succès majeurs[modifier | modifier le code]

Toni, Traci, Towanda, Trina et Tamar ont signé leur premier contrat d'enregistrement avec Arista Records en 1989 sous le nom de groupe The Braxtons[45]. En 1990, le groupe sort son premier single, intitulé Good Life, qui est le seul et unique titre en tant que quintette. Good Life s’érige à la 79e place du Billboard Hot R & B / Hip-Hop Singles[46]. Au moment de la sortie du single, les différences d'âge des membres ont créé un problème avec le marketing. Par la suite, The Braxtons se sépare de Arista Records.

En 1991, au cours d’un showcase avec Antonio L.A. Reid et Babyface, qui étaient dans le processus de formation de LaFace Records, Toni Braxton, la cadette du groupe, a été choisie et signée comme première artiste féminine du label[47]. À l'époque, les membres restants ont été informés que LaFace Records ne cherchait pas un autre groupe de fille, car il venait de signer TLC[48],[49].

La carrière solo de Toni débute en 1992, lorsque L.A. Reid et Babyface, la recrute pour qu'elle puisse enregistrer le titre Love Shoulda Brought You Home', issu de la bande originale du film Boomerang, d'Eddie Murphy en 1992, écrit pour Anita Baker, qui ne peut pas enregistrer ce titre pour causes de grossesse[50]. Pour ce projet, Toni enregistre également le titre Give U My Heart, en duo avec Babyface[51]. Les deux titres sortent en singles et Give U My Heart, s'érige à la 29eme place du Billboard Hot 100 et au 2nd rang du Hot R&B/Hip-Hop Songs[5]. Quant à Love Shoulda Brought You Home, il atteint la 4eme place du Hot R&B/Hip-Hop Songs[5].

Le 13 juillet 1993, elle publie son premier opus Toni Braxton, qui produit en majorité par L.A. Reid, Babyface et Daryl Simons[12], débute à la 36eme place du Billboard 200 américain lors de sa sortie[3], avant d'en atteindre le 1er rang deux semaines plus tard[12]. Il obtient également la 1ere position du Top R&B/Hip-Hop Albums[12]. L'album génère sept singles: Love Shoulda Brought You Home, qui arrive à la 4eme place du Hot R&B/Hip-Hop Songs[5], Another Sad Love Song, qui s'érige à la 7eme place du Billboard Hot 100[52] et au 2nd rang du Hot R&B/Hip-Hop Songs[52], Breathe Again, qui culmine à la 3eme position du Billboard Hot 100[5] et la 2eme place du Top 40 Mainstream[5], Seven Whole Days, qui atteint le 1er rang du Hot R&B/Hip-Hop Songs[53], You Mean the World to Me, qui se classe à la 4eme place du Top 40 Mainstream[54] et du Hot Adult Contemporary Tracks[5] et I Belong to You/How Many Ways, qui obtient la 6eme meilleure position du Hot R&B/Hip-Hop Songs[55].

Au total, l'album se vend à 8,5 millions d'exemplaires aux États-Unis et s'est écoulé à 15 millions de copies dans le monde[3]. De par cet énorme succès, Toni Braxton remporte une multitude de récompenses dont trois Grammy Awards, incluant celui du Grammy Award du meilleur nouvel artiste et deux Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine en 1994 et 1995[4]. Elle est également récompensée de deux American Music Awards dont un pour le nouvel artiste favori soul/r&b et nouvel artiste contemporain favori en 1994[4] et un autre en 1995 pour l'album soul/r&b favori[4].

Le 9 novembre 1993, une compilation intitulée A LaFace Family Christmas, comprenant le titre The Christmas Song, interprété par Toni Braxton, est commercialisée[56].

1996–1999: Succès international avec Secrets, faillite et début à Broadway[modifier | modifier le code]

Le 14 juin 1996, elle sort son second album, intitulé Secrets, comprenant les collaboration de : Babyface, Diane Warren, R. Kelly, David Foster, Soulshock & Karlin, Tony Rich et Keith Crouch[57]. L'album démarre à la seconde place du Billboard 200 américain lors de sa sortie[5] et atteint la 1ere place du Top R&B/Hip-Hop Albums[5]. L'album génère quatre singles: You're Makin' Me High/Let It Flow, qui s'érige à la 1ere place du Billboard Hot 100[5], mais aussi au 1er rang du Hot Dance Club Songs[5] et du Hot R&B/Hip-Hop Songs[5], Un-Break My Heart, qui atteint la 1ere place du Billboard Hot 100 pendant 11 semaines consécutives[6], mais aussi le 1er rang du Hot Adult Contemporary Tracks[6], Hot Dance Club Songs[58] et devient également son titre signature, s'érigeant à la 1ere place en Autriche, Belgique, Europe, Suède, Suisse[7] et dans le top 10 d'autres pays[7], I Don't Want To/I Love Me Some Him, qui atteint la 9eme position du Hot R&B/Hip-Hop Songs[5] et How Could An Angel Break My Heart en duo avec Kenny G, qui culmine à la 12eme place du Hot Adult Contemporary Tracks[53].

Au total, l'opus se vend à 8 millions d'exemplaires aux États-Unis, en devenant 8 fois disques de platine et s'est écoulé à 15 millions de copies dans le monde[59]. Le single Un-Break My Heart, est également considéré comme la 2nde meilleure vente de singles par une artiste féminine de touts les temps[60],[61],[62],[63]. De par cet énorme succès, Toni Braxton remporte deux Grammy Awards : celui du Grammy Award de la meilleure chanteuse pop et celui du Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[12].

Le 3 septembre 1996, une compilation intitulée For Our Children Too, comprenant le titre Brown Baby, interprété par Toni Braxton, est commercialisée afin de récolter des fonds pour l'association Pediatric AIDS Foundation, venant en aide aux enfants atteints de la maladie du sida[64].

Le 14 octobre 1996, elle est invitée sur le titre That Somebody Was You, extrait de l'opus The Moment, du saxophiniste Kenny G[65].

En 1996, après plus de 20 millions de disques vendus dans le monde, la chanteuse doit faire face à de graves problèmes financiers. Croulant sous le succès et les récompenses, son label l'emporta dans la dérive et est obligée de se déclarer en faillite, geste qui choque plusieurs fans, en raison de la renommée et du chiffre de ventes impressionnant de Braxton. Elle donne alors une interview à Oprah Winfrey lors son émission The Oprah Winfrey Show, pour expliquer ce qui lui arrive[66].

Le 2 octobre 1997, le titre How Could An Angel Break My Heart en duo avec Kenny G, est inclus dans la compilation hommage Diana, Princess of Wales: Tribute, dont les fonds récoltés, seront remis à la fondation Diana, Princess of Wales Memorial Fund, afin de soutenir des actions humanitaires[67].

Braxton apparaît dans deux shows de Walt Disney Theatrical Productions : elle fait ses débuts à Broadway le 9 septembre 1998, en interprétant le rôle de Belle, dans la comédie musicale La Belle et la Bête où elle remplace Kim Hurber[68]. Durant sa prestation dans le show, le compositeur Alan Menken, lui écrit et compose le titre A Change In Me, réalisé exprès pour Braxton, qui sera utilisé jusqu'à la fin du show en juillet 2014[69]. Elle quitte la production le 28 Février 1999 où elle sera succédée par Andrea McArdle[70]. Son rôle dans La Belle et la Bête a marqué les esprits, car c'est la 1ere fois qu'une femme noire obtient le rôle d'un personnage principal à Broadway. (Au Royaume-Uni, Michelle Gayle a joué le rôle dans le West End.)[71]. Il est également marquant, car c'est aussi la première fois, qu'une femme noire est la vedette dans une comédie musicale de Walt Disney Theatrical Productions à Broadway[72].

En 1999, après une année de poursuites judiciaires, Toni, Reid et Babyface auront finalement un arrangement à l'amiable et Braxton aura droit à une compensation ainsi qu'à la protection de ses biens[73].

2000–2001: Super Bowl XXXIV, retour au succès avec The Heat, début de carrière d'actrice et album de Noël[modifier | modifier le code]

Le 30 janvier 2000, elle interprète le titre We Go On, pendant la mi-temps du Super Bowl XXXIV, aux côtés de Phil Collins, Enrique Iglesias, Christina Aguilera, Tina Turner ainsi que d'un immense orchestre et un choeur[74]. Cette prestation est considérée comme l'une des plus marquantes de cet événement sportif[75], [76].

Après avoir trouvé un accord à l'amiable suite à 3 années de batailles juridiques avec les labels LaFace et Arista, Toni renouvelle son contrat avec sa maison de disques pour 20 millions de dollars[77]. Le 7 mars 2000, elle publie He Wasn't Man Enough, produit par Rodney Jerkins, 1er extrait de l'opus The Heat, qui s'érige à la 2nde place du Billboard Hot 100, atteint la 1ere place du Hot R&B/Hip-Hop Songs[78], en remportant même un Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[13]. Le 25 avril 2000, elle commercialise son troisième enregistrement, intitulé The Heat, qui comprend les participations de : Rodney Jerkins, David Foster, Diane Warren, Babyface, Jazze Pha et des interprètes comme Dr. Dre et Lisa Lopes[79]. L'opus démarre à la seconde place du Billboard américain lors de sa sortie[12]. Il débute à la 1ere place du Top R&B/Hip-Hop Albums et se maintient à ce stade pendant deux semaines consécutives[80]. L'album génère quatre singles: He Wasn't Man Enough, qui s'érige à la 2nde place du Billboard Hot 100, atteint la 1ere place du Hot R&B/Hip-Hop Songs[78], en remportant même un Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[13], Just Be A Man About It en featuring Dr. Dre, qui obtient la 6eme place du Hot R&B/Hip-Hop Songs[5], Spanish Guitar, qui atteint le 20eme rang du Hot Adult Contemporary Tracks[5] et Maybe, qui atteint la 11eme place du Hot Dance Club Songs[81].

The Heat est certifié 2x disques de platine par la Recording Industry Association of America, se vendant ainsi à 2,093,000 millions d'exemplaires, rien qu'aux Etats-Unis, selon Nielsen Soundscan[82]. Au total, il s'est vendu à 4 millions d'exemplaires le monde[83]. De par ce succès, l'opus est nominé dans plusieurs cérémonies. A la 43eme cérémonie des Grammy Awards, le single He Wasn't Man Enough remporte un Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[13]. Il est nommé dans la catégorie Grammy Award du meilleur album R&B[13]. Elle est également nomminée pour le meilleur album R&B pour une artiste féminine à la cérémonie des Soul Train Music Awards mais perd face à Who Is Jill Scott? Words and Sounds Vol. 1 de Jill Scott. Toni remporte deux American Music Awards, pour la meilleure artiste soul/r&b féminine et l'album soul/r&b favori pour The Heat en 2000[13].

Le 11 avril 2001, elle débute une carrière d'actrice, en obtenant son tout 1er rôle dans le film Kingdom Come, aux côtés de LL Cool J, Jada Pinkett Smith, Vivica A. Fox, Anthony Anderson, Loretta Devine et Whoopi Goldberg[84]. Le film réalise 23,396,049 millions de dollars de recettes aux États-Unis[85].

Le 23 octobre 2001, elle dévoile son 1er opus de Noël, prénommé Snowflakes[86]. L’opus, co-produit par Antonio "L.A." Reid, Babyface, Poke & Tone, Keri Lewis et Daryl Simmons, qui est composé généralement de chants traditionnels, s'érige à la 9e position du Billboard 200, en se vendant à 538 000 exemplaires, rien qu'aux États-Unis[87]. L'album génère deux singles : Snowflakes of Love, qui s'érige à la 25eme place du Billboard Adult Contemporary[88] et Christmas In Jamaica en featuring Shaggy, qui émerge à la 3eme position du Billboard Bubbling Under R&B/Hip-Hop Singles[89].

Le 21 décembre 2001, le film How High, ayant pour acteurs principaux les rappeurs Redman et Method Man, sort sur les écrans[90]. La bande originale de ce film inclus le titre Part II, interprété par Redman et Method Man en featuring Toni Braxton, qui contient un extrait du single You're Makin' Me High de Toni Braxton[91].

2002–2005: More Than A Woman, nouveau label et Libra[modifier | modifier le code]

Le 26 juin 2002, le téléfilm Play'd: A Hip-Hop Story, comprenant au casting Toni Braxton, est diffusé sur la chaine VH1[92].

En 2002, lors de la préparation de son quatrième album studio, Braxton découvre qu'elle est enceinte de son deuxième enfant. Sachant qu'elle serait incapable de promouvoir l'album correctement, elle a demandé à Arista, de reporter sa sortie qu'après avoir accocuhée. Arista refuse et l'album, sort comme prévu, le 18 Novembre 2002. Le 18 novembre 2002, le 4eme opus de Toni Braxton More Than a Woman, concocté par Babyface, Rodney Jerkins, Mannie Fresh, The Neptunes, No I.D. ou encore Irv Gotti, est publié[12]. L’opus débute à la 13e position du Billboard 200 en se vendant à 98 000 exemplaires dès la 1ere semaine[53]. L'album génère un single: Hit The Freeway en featuring Loon[93], qui a culminé à la 86eme place du Billboard Hot 100, la 32eme position du Hot R&B/Hip-Hop Songs et à la seconde place du Hot Dance Club Play[54]. Un second single "Lies Lies Lies", est alors proposé en radio mais ne bénéficie aucun vidéoclip. En parallèle, un vynil comprenant "Give It Back" et "Let Me Show You the Way (Out)" est alors comercialisé[94]. Le titre "Me & My Boyfriend" qui sample le titre "Me and My Girlfriend" du rappeur Tupac Shakur, sortit en 1996[95] est alors suggéré comme single mais au même moment, Jay-Z et Beyoncé sortent le single "'03 Bonnie & Clyde" à la même époque, qui est basé sur la même chanson et Braxton s'abstient de la sortie de sa version en tant que single, accusant Jay-Z d'avoir volé son idée[96]. L'opus est alors considéré comme un échec de par ses ventes et certifié disque d'or par Recording Industry Association of America le 13 décembre 2002[97]. Il a reçu très peu de promotion de part Arista ou de part Braxton elle-même, qui, en raison d'une grossesse compliquée, l'avait forcée au repos[98]. Braxton accuse alors la compagnie de ne pas vouloir faire des compromis et pense que ce dernier, la punit de faire passer sa famille avant sa carrière.

Le 16 novembre 2002, le single Miss You, extrait du Best Of posthume I Care 4 U, de la chanteuse Aaliyah, est publié[99]. Dans le vidéoclip qui l'accompagne, de nombreux artistes et collaborateurs qui ont connus la jeune femme dont Toni Braxton, apparraissent dans le vidéoclip[100].

Le 26 novembre 2002, le rappeur Birdman, sort l'album Birdman, comprenant le titre Baby You Can Do It, co-interprété avec Toni Braxton[101]. Le titre sort en 2003 en single aux États-Unis et bénéficie d'un vidéoclip[102].

Après avoir rompu son contrat avec sa maison de disques de ses débuts Arista, pour causes de manques de promotion de son dernier opus More Than a Woman, sortit en 2002, Toni Braxton signe en avril 2003 chez Blackground Records[103].

Le 30 juin 2003, elle fait son retour à Broadway dans Aïda, la comédie musicale orchestrée par Elton John, en remplaçant Lisa Simone[104], jusqu'au 16 Novembre 2003 où elle est remplacée par Michelle Williams[105].

Le 4 novembre 2003, Arista fait paraitre la compilation Ultimate Toni Braxton, un best-of retraçant sa carrière dans le label, depuis ses débuts en 1992 de Give U My Heart à Hit The Freeway en 2002[106]. La compilation, agrémentée de deux inédits tels que : Watchuneed, titre r&b produit par Rodney Jerkins et The Little Things, ballade r&b composée par R. Kelly, se vend à 400 000 exemplaires aux États-Unis et atteint la 43eme place du Top R&B/Hip-Hop Albums[107].

En 2004, elle prête sa voix au personnage de Toni, dans un épisode de Blue's Clues, programme destiné à la jeunesse, qui est disponible uniquement en dvd[108].

Le 12 octobre 2004, son ancien label lance deux compilations Artiste Collection : Toni Braxton, un best of qui comprend quelques-uns de ses plus grands tubes ainsi que quelques titres non parus en singles, qui ne parvient pas à se classer[5] et Platinum & Gold Collection, une compilation comprenant ses plus grands tubes agrémentée de quatre remixes dont : How Could An Angel Break My Heart (Remix), How Many Ways (R. Kelly Remix), Maybe (Remix) et Spanish Guitar (HQ2 Remix), qui s'érige à la 78eme place du Top R&B/Hip-Hop Albums[107], en se vendant à 281,518 exemplaires aux États-Unis[107] .

Le 26 octobre 2004, elle est invitée à co-interpréter le titre Stop, Look, Listen (To Your Heart) issu de l’opus Motown II de Michael McDonald, dont sa sœur Tamar Braxton, apparaît en tant que choriste[109].

Le 12 avril 2005, LaFace Records via Sony-BMG Music Entertainment, dévoile l'album Un-Break My Heart: The Remix Collection, comprenant les plus grands tubes de Toni Braxton, remixés par les plus grands DJ's tels que : Hex Hector, David Morales, Franckie Knuckles, Peter Rauhofer, Junior Vasquez ou encore Joe Clausell[110]. L'opus atteint la 20eme position du Top Electronic Albums[52].

Le 26 avril 2005, Sony-BMG Music Entertainment présente Breathe Again: Toni Braxton At Her Best, une compilation retraçant les plus grands tubes de sa carrière[111]. Le disque obtient la 84eme du Top R&B/Hip-Hop Albums[52].

Le 30 mai 2005, elle publie le 1er single de son opus Libra, Please, produit par Scott Storch, qui s'érige à la 36 eme place du Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs[112].

Le 27 septembre 2005, elle commercialise son cinquième album et 1er enregistrement chez Blackground Records : Libra[14]. L'opus, composé par : Scott Storch, Rich Harrison, Bryan-Michael Cox, The Underdogs ou encore Babyface, débute à la 4e position du Billboard 200 et à la 2nd place du Billboard Top R&B/ Hip-Hop Albums[53], en se vendant à 441 000 exemplaires rien qu'aux Etats-Unis, selon la Nielsen SoundScan[113]. L'album génère quatre single: Please, qui s'érige à la 36 eme place du Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs[112], Trippin' (That's The Way Love Works), qui atteint la 60eme place au Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs[54], Take This Ring, qui obtient la 12eme meilleure position du Billboard Bubbling Under R&B/Hip-Hop Singles[114] et Suddenly, qui ne parvient pas à rentrer dans les charts. Au total, l'opus est certifié or, en se vendant à 679,000 copies[97]. La pochette de l'album est incluse dans la liste des pochettes d'albums les plus sexy de tous les temps, par le magasine Maxim[115].

En parallèle, elle apparait dans trois épisodes de la 1ere saison de la série télévisée Kevin Hill[116].

Le 4 octobre 2005, une compilation intitulée 40 Years: A Charlie Brown Christmas, comprenant le titre It's The Most Wonderful Time of the Year, interprété par Toni Braxton, est commercialisée[117].

2006–2007: Succès à Las Vegas, hymne de la coupe du monde 2006 et conflits avec son label[modifier | modifier le code]

Le Flamingo Las Vegas ou Toni Braxton, se produit en janvier 2007.

Le 16 avril 2006, elle est invitée à interpréter son titre Take This Ring, en version remixée, sur la mixtape Demagraffix du rappeur Rampage[118].

Le 19 mai 2006, il est annoncé que Toni Braxton remplacera Wayne Newton lors d'une série de concerts donné au Flamingo Las Vegas, jusqu'au 3 août 2006[119]. Le spectacle, intitulé Toni Braxton: Revealed, devrait se déroulé en six nuits par semaine et se tenir jusqu'à Mars 2007. Braxton a confirmée plus tard, qu'elle prolongeait son spectacle à Août 2007. Le spectacle devient alors la premiere série de concerts en tête d'affiche d'une interprète afro-américaine à Las Vegas[120] et s’érige en tête du top 10 des shows ayant le plus de succès dans cette ville. En raison de cela, il a été signalé que Braxton prolongeait les dates à Août 2008[121].

En parallèle, Braxton fait une apparition dans la 5eme saison de l'emission American Idol 5, où elle interprète In The Ghetto, une reprise d'Elvis Presley, en compagnie du futur gagnant Taylor Hicks[122].

Le 9 juin 2006, elle interprète The Time Of Our Lives en duo avec Il Divo, pour l'hymne de la coupe du monde de football de 2006[123]. La chanson s'érige au 24eme rang en Autriche et en Italie[124], à la 17eme position en Allemagne[124], à la 16eme place au Norvège[124], à la 8eme position en Suisse[124] et sérige à la 52eme position au classement en Europe[125]. Ce titre, qui est interprété lors de l’ouverture et de la clôture de la cérémonie, font de ces artistes, les premiers interprètes à chanter lors des cérémonies d'ouverture et de clôture[126].

Lors d'un concert donné en octobre 2006 au Flamingo Las Vegas, Braxton a fondue en larmes en annonçant à l'auditoire que, juste avant que le concert commence, on lui avait dit que son fils, Diezel, avait été diagnostiqué autiste[127]. Braxton a été franche concernant le fait que si son médecin avait diagnostiqué l'état de son fils Diezel plus tôt, il aurait pu être mieux aidé[128]. De ce fait, elle devient porte-parole de Autism Speaks et est également l'ambassadrice de l'American Heart Association[129].

Entretemps, Braxton a été libérée de son contrat avec Blackground Records, suite à un certain nombre de différends avec l'ancien directeur Barry Hankerson, en ce qui concerne le rôle apparent dans sa carrière[130].

Le 12 janvier 2007, Braxton a déposé une plainte devant la Cour de district des États-Unis à New York, contre son ancien manager Barry Hankerson pour 10 millions de dollars, alléguant "la fraude, la tromperie et la duplicité", en plus de la mauvaise gestion de sa relation avec Arista Records[131]. Selon Braxton, Hankerson aurait placé ses propres intérêts financiers personnels avant de la sienne en utilisant "un double language" afin de compromettre la relation entre Braxton et son ex-maison de disques, Arista Records, avec Hankerson qui aurait prétendument dit que "Braxton ne voulait plus enregistrer pour Arista" et dire sur Braxton, que "Arista n'était pas intéressé à travailler avec elle non plus"[131].

La plainte a été réglée et Braxton a du rembourser l'avance de 375 000 dollars à Hankerson, ce qui représente le pourcentage des ventes de son prochain album et Hankerson doit libérer Braxton de son contrat avec lui. Le règlement a également limité temporairement les entreprises avec lesquelles Braxton peut signer[132],[133].

Le 20 février 2007, LaFace Records publie The Essential Toni Braxton, une compilation en deux disques comprenant tous les tubes de l'interprète allant de Good Life, qu'elle interprétait avec ses soeurs, en tant que membre du groupe The Braxtons, en passant par The Time Of Your Life, co-interprété avec le groupe Il Divo[134]. La compilation atteint le 48eme rang du U.S. Hot R&B/Hip-Hop Albums Chart, en se vendant à 20 000 exemplaires aux États-Unis[135].

2008–2010: Dancing With the Stars, Atlantic Records, Pulse et seconde faillite due à des problèmes de santé[modifier | modifier le code]

Le 7 avril 2008, elle est hospitalisée suite à de graves problèmes cardiaques, ce qui entraîne l'annulation de ses concerts à Flamingo Las Vegas[136]. S'ensuivront alors pour Toni, deux longues années de batailles judiciares contre sa compagnie d'assurance Lloyd's of London[137].

En aout 2008, de nombreux sites inters incluant TMZ.com et In Touch Weekly, annonce que Braxton pourrait apparaître dans la 7eme saison de l'émission Dancing with the Stars. Le casting complet est alors dévoilé le 25 août 2008 lors de l'émission Good Morning America, qui confirme que Toni Braxton est bien une participante à cette saison et qu'elle concourera avec Alec Mazo[138]. Le 21 octobre 2008, ils sont éliminés après 5 semaines de compétition[139].

En octobre 2008, Toni Braxton signe chez Atlantic Records, un label de la maison de disques Warner Music Group[140].

Le 28 octobre 2008, LaFace Records publie une compilation intitulée Playlist The Very Best Of Toni Braxton, comprenant quelques uns de ses plus grands succès[141].

Le 31 octobre 2008, Richard Marx dévoile son opus Sundown, comprenant une version duo du titre Suddendly, interprété avec Toni Braxton[142].

Le 5 juin 2009, Sony-BMG Music Entertainment commercialise Breathe Again: The Best Of Toni Braxton, une compilation comprenant quelques uns de ses plus grands succès[143].

Le 29 septembre 2009, elle interprète le titre If You Dream, en compagnie de soeur Tamar Braxton, mais aussi de Faith Evans, JoJo, Omarion, Steve Russell, Jordin Sparks, Tank, Tyrese et Charlie Wilson, pour la bande originale du film More Than Game[144].

Le 20 novembre 2009, elle publie le 1er single Yesterday en duo avec le chanteur Trey Songz, qui s'érige à la 12eme place du Billboard Hot & R&B Hip-Hop Songs[145].

Le 12 février 2010, le single We Are the World 25 for Haiti, reprise du titre We Are The World de 1985, venant en aide aux personnes victimes du tremblement de terre d'Haïti, survenu le 12 janvier 2010, sort en single[146]. La nouvelle version, produite par Quincy Jones et Lionel Richie, RedOne, Wyclef Jean entre autres, est enregistrée le 1er février 2010 par de nombreux artistes tels que : Toni Braxton, Celine Dion, Barbra Streisand, Janet Jackson, Tony Bennett, Wyclef Jean, Josh Groban, P!nk, Usher, Mary J. Blige, Jennifer Hudson, Adam Levine, Justin Bieber, LL Cool J, Mary Mary, Lil Wayne, Jamie Foxx, Akon, T-Pain, Busta Rhymes, will.i.am, Kanye West, Enrique Iglesias, Brandy, Mya, Kelly Rowland...[147].

Le 4 mai 2010, elle publie son 6eme opus, intitulé Pulse, produit par DJ Frank E, David Foster, Vincent Herbert, Craig Kallman, Steve Mac, Harvey Mason, Jr., Oak, Lucas Secon, Troy Taylor et Dapo Torimiro[148]. L'opus débute à la 9e position du Billboard 200 en se vendant à 54 000 exemplaires dès la 1ere semaine de sa sortie[149] et s'érige à la 1ere place du Billboard Top R&B/ Hip-Hop Albums[150]. L'album génère quatre singles: Yesterday en duo avec le chanteur Trey Songz, qui s'érige à la 12eme place du Billboard Hot & R&B Hip-Hop Songs[145], Make My Heart, qui sortit le même jour que Hands Tied, obtient la 29eme meilleure position du Billboard Top R&B/ Hip-Hop Albums[151] et Woman, qui est uniquement un single dit a but promotionnel[152].

A l'origine, il y avait de nombreuses collaborations prévues et aucunes n'appraissent sur le pressage final de l'album. Cependant, l'édition deluxe de l'album sur le iTunes Store contient plusieurs d'entre elles ainsi qu'en bonus le remix de Yesterday avec Trey Songz, The Wave, écrit par Jesse McCartney et Makeba Riddick, Stay, Rewind et Yesterday (Cutmore Radio Remix). Il comporte également Caught (Don't Take Your Hat Off) avec Mo'Nique, qui apparaît au milieu de la chanson avec un monologue dramatique[153].

Une collaboration avec le chanteur R&B Robin Thicke appelée Do Not Leave aurait aurait été confirmée comme étant en production, mais n'est cependant jamais apparue sur l'opus. Une collaboration avec le chanteur R&B Usher a également échouée dans la matérialisation dans cet opus. Parmi les autres collaborations que Braxton à déclarée, elle aurait travaillée une chanson appelée Get Loose avec Rodney Jerkins, qui ne fut également pas omise à l'album[154]. Une collaboration avec le chanteur de reggae Sean Paul, sur le remix de Lookin 'At Me, n'est également pas apparue sur l'album[155].

Le 20 septembre 2010, Sony-BMG Music Entertainment dévoile Essential Mixes, une compilation comprenant quelques uns des remixes, issus de ses plus grands succès[156].

Selon TMZ, et VH1 Behind The Music via un procès verbal de Braxton, après que sa série de spectacles Toni Braxton: Revealed a été brusquement annulée en 2008, la compagnie d'assurance, Lloyd's of London a refusée d'honorer sa politique qu'elle a acheté pour plus de $ 70 000 dollars de compensations financières incluses pour les pertes financières qui se sont produites suites aux résultats des annulations de concerts[157]. La politique a été signalée pour assurer Braxton jusqu'à 2,8 millions de dollars[158],[159]. Lloyd de Londres a répondu avec une contre-poursuite en dommages-intérêts contre Braxton et fait remarquer que la politique de Braxton était nulle et non avenue en raison d'une maladie cardiaque sans rapport et que la société n'a pas été informée d'au moment où la demande a été déposée[160]. Braxton a répondu à la contre-poursuite en disant qu'elle n'a pas eu le temps de divulguer son histoire médicale complète au temps voulu[158][161],[162], à la suite de la compagnie d'assurance annulant le contrat de Braxton, Braxton a dit que pour tous dommages indirects du fait des spectacles annulés, elle est poursuivie en justice par plusieurs entreprises et a dû, une fois de plus se déclarer en faillite, comme elle l'a annoncée le 7 octobre 2010[163].

2011–2012: Télé-réalité à succès, retrait de la musique et retour en tant qu'actrice[modifier | modifier le code]

Braxton lors d'un concert du nouvel an en Romanie, en 2011.

En janvier 2011, la chaîne WE tv confirme qu'elle a signée Toni Braxton pour une série de télé-réalité, intitulée Braxton Family Values, basée d'après les relations entres Toni, sa mère Evelyn et soeurs : Traci, Trina, Towanda et Tamar[164]. La série débute le 12 avril 2011 et attire 350 000 spectateurs, ce qui est un énorme succès d'audiences pour cette chaîne du cable[165]. De ce fait, elle est renouvelée pour plusieurs saisons supplémentaires et à même le droit à une série dérivée prénommée Tamar & Vince, basée sur la vie de sa soeur Tamar Braxton, qui débute le 19 décembre 2011[166].

Le 18 septembre 2011, elle est incluse à la Georgia Music Hall of Fame, institut qui conserve et protège le patrimoine musical américain[167].

Le 13 février 2012, Toni Braxton est incluse dans la prestigieuse liste des 100 Grestest Women In Music[168].

Le 9 mars 2012, elle publie le single I Heart You[169]. La chanson s'érige à la 1ere place du Billboard Dance/Club play chart[170]. Le vidéoclip qui illustre la chanson, est réalisé par Bille Woodruff[171]. Peu de temps après sa sortie, de nombreuses rumeurs circulent concernant son retrait de l'industrie musicale[172],[173].

Le 29 août 2012, elle retourne à sa carrière d'actrice, en obtenant un rôle dans le film The Oogieloves in the Big Balloon Adventure, aux côtés de Christopher Lloyd, Cloris Leachman, Chazz Palminteri, Jaime Pressly et Cary Elwes[174]. Le film, qui est un échec cuisant au box-office, réalisant que 1,065,907 millions de dollars de recettes aux États-Unis[175], est considéré comme l'un des plus gros fiascos cinématographiques de touts les temps[176] et est nominé à la 33eme Golden Raspberry Awards comme étant le pire film de l'année et le pire casting, mais perd contre Twilight IV: Révélation Partie 2[177].

Le 7 février 2013, Toni Braxton confirme son retrait de l'industrie musicale[178] de par cette citation : "Je dois faire des spectacles ici et là, mais je ne vais pas faire d'albums, je ne suis plus tombée amoureuse d'elle, ce qui est bizarre. Je ne sais pas quoi dire quand j'entends des chansons. Elles n'ont aucun impact sur moi. J'ai essayé d'écouter des chansons, les maisons de disques m'ont même contactées, ce qui est donc une bonne situation pour en faire, mais je ne suis pas vraiment intéressé du tout".[179].

2013–Present: Love, Marriage and Divorce, retour à Broadway et livre Unbreak My Heart: A Memoir[modifier | modifier le code]

Le 9 février 2013, la chaine Lifetime, diffuse le téléfilm Twist Of Faith, dont Toni Braxton obtient le rôle principal[180].

En juin 2013, Babyface, son collaborateur de long date, la persuade de faire une série de concerts et d'enregistrer un album de duos en commun, basé sur la relation homme-femme de par le sujet Les Hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus[181].

Le 17 août 2013, la chanson Hurt You en duo avec Babyface est publiée[182]. Le single est un énorme succès en s'érigeant à la 1ere place du Billboard Adult R&B Songs Charts, pendant 4 semaines consécutives et à la 1ere place du Urban Adult Contemporary[183]. Il est également son 7eme numéro 1 à l'Adult R&B Songs Chart et son 1er numéro un dans cette catégorie depuis Just Be a Man About It, en 2000[184]. La chanson est également un hit en s'érigeant à la 16eme place du Billboard Hot R&B/ Hip Hop Airplay chart[185].

En septembre 2013, il est annoncé que Toni Braxton ferait son retour à Broadway, mais cette fois-ci, accompagnée de Babyface, dans la pièce After Midnight[186].

Le 19 novembre 2013, Toni Braxton et Babyface publie le single Have Yourself A Merry Little Christmas[187].

Le 4 février 2014, l'opus de Toni Braxton et Babyface, intitulé Love, Marriage & Divorce, est publié par le biais du label Motown[188]. L'album débute à la 4eme place du US Billboard 200 en se vendant à 67 000 exemplaires dès la 1ere semaine de sa sortie, devenant le 6eme album de Toni Braxton, à entrer dans le top 10. Il est également entré à la 1ere place du Billboard R&B/Hip-Hop Albums chart[189]. L'album génère trois singles : Hurt You, qui est un énorme succès en s'érigeant à la 1ere place du Billboard Adult R&B Songs Charts, pendant 4 semaines consécutives et à la 1ere place du Urban Adult Contemporary[190]. Il est également son 7eme numéro 1 à l'Adult R&B Songs Chart et son 1er numéro un dans cette catégorie depuis Just Be a Man About It, en 2000[191]. La chanson est également un hit en s'érigeant à la 16eme place du Billboard Hot R&B/ Hip Hop Airplay chart[192]. Le second extrait est Where Did We Go Wrong?, qui atteint la 11eme meilleure position du Adult R&B Songs chart[193]. Le troisième single est Roller Coaster, qui s'érige à 17eme place du Billboard Top Adult R&B chart[53]. Au total, l'album s'est écoulé à 211,000 copies aux États-Unis[194]. L'album, qui est un succès et qui obtient d'excellentes critiques, est alors nominé comme "Meilleur Album" aux World Music Awards 2014 et est nominé en tant que "Meilleur album R&B" à la 57eme cérémonie des Grammy Awards[195].

Le 18 mars 2014, elle fait son retour à Broadway, dans la pièce After Midnight où elle donne la réplique à Babyface[196]. Leurs prestations alterne avec Fantasia Barrino et k.d. lang, jusqu'au 31 mars 2014[197].

Le 3 avril 2014, il est confirmé que Toni Braxton a obtenu le rôle principal dans le téléfilm My Name Is Love: The Darlene Love Story, retraçant la vie de la chanteuse Darlene Love[198].

Le 20 mai 2014, elle publie ses mémoires dans son premier ouvrage littéraire prénommé Un-Break My Heart : A Memoir[199].

Le 25 mai 2014, le producteur Secondcity publie le single I Wanna Feel, qui contient un sample de You're Makin' Me High de Toni Braxton, qui s'érige à la 1ere position du classement britannique et qui s'érige à la 2nde place du US Hot Dance Club Songs[200].

Le 8 septembre 2014, elle apparaît avec Tamar et Trina, dans le 1er vidéoclip de la chanson Last Call, de leur autre soeur Traci[201].

Le 30 septembre 2014, une compilation intitulée Motown Christmas, comprenant le titre Have Yourself A Merry Little Christmas de Toni Braxton et Babyface, est publiée[202].

Aspects artistiques[modifier | modifier le code]

Voix[modifier | modifier le code]

Braxton a été reconnue pour sa capacité vocale bien distinctive, en l’occurrence celle du contralto[203]. En raison de la raucité de sa voix, Braxton souvent imités des chanteurs tels que Michael McDonald, Luther Vandross ou encore Stevie Wonder, qu'elle prend comme modèles de style vocaux[204]. Chaka Khan et Anita Baker étaient deux des rares chanteuses qu'elle pourrait imiter[205]. Steve Huey de AllMusic cite une des raison de la réussite de Braxton est la polyvalence de sa voix, qu'il déclare comme étant "assez soul assez pour du R&B axé au grand public, assez lisse et suffisamment sophistiquée pour les adultes, assez sensuelle pour les jeunes auditeurs, forte en émotion telle que le chagrin, ce qui interpelle les femmes, mais aussi assez ravissante pour attraper les gars"[206].

Style musical[modifier | modifier le code]

Braxton a commencé sa carrière en chantant r&b traditionnel et des chansons d'amour pour adultes, sur son premier et deuxième albums[12],[207]. Cependant, des éléments hip-hop et dance, ont commencé à émergées sur ses opus The Heat[78], More Than a Woman[12] ou encore Pulse[208]. Elle a également présentée une formation classique de part sa participation dans des comédies musicales à Broadway telles que La Belle et la Bête[209] ou encore Aïda[210] ainsi que son duo avec Il Divo, The Time Of Your Life, pour l'hymne de la coupe du monde de football de 2006[211].

Postérité[modifier | modifier le code]

Disctinctions[modifier | modifier le code]

Toni Braxton devient tout de suite une superstar après la sortie de son 1er opus Toni Braxton[3], [4]. Pendant une interviex donnée à VH1, L.A Reid, son collaborateur déclare: "Nous avons notre première dame de LaFace. Nous avons notre diva. Clive Davis a Whitney Houston, Tommy Mottola a Mariah Carey et nous avons Toni."[212]. Braxton a la musicalité de grands noms du r&b comme Anita Baker et le sex-appeal d'autres superstars comme Mariah Carey et Whitney Houston. Tout au long de sa carrière, Toni Braxton a vendu 66 millions de disques dans le monde[213]. Un-Break My Heart, second single issu de son second Secrets, atteint la 1ere place du Billboard Hot 100 pendant 11 semaines consécutives[6], devenant ainsi, par la même occasion, un hit mondial en s'érigeant au 1er rangs de nombreux pays et son titre signature[7]. Il est également considéré comme la 2nde meilleure vente de singles par une artiste féminine de touts les temps[214],[215],[216],[217]. De par cet énorme succès, Toni Braxton remporte deux Grammy Awards : celui du Grammy Award de la meilleure chanteuse pop et celui du Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine[12]. Durant toute sa carrière, elle a remportée une multitude de récompenses dont 6 Grammy Awards, 9 Billboard Music Awards et 7 American Music Awards[218].

Tout au long de la carrière, Braxton a créee plusieurs impacts sur la mode de par ses robes légendaires en divisions élevées vers les jambes, comme ce fut le cas dans les vidéoclips de How Many Ways[219], Un-Break My Heart[220], How Could An Angel Break My Heart[221], Spanish Guitar[222], Maybe[223] ou encore Hands Tied[224]. En 2001, lors de la cérémonie des Grammy Awards, elle est vêtue d'une robe fendue Richard Tyler en satin blanc robe, qui est entrée dans l'histoire comme l'une des robes les plus révélatrice et sexy[225]. De ce fait, en 2011, Braxton est classée en 1er place des personnalités les mieux habillées de la décennie pendant les cérémonies des Grammy Awards[226].

En parallèle, elle apparait dans de nombreuses comédies musicales de Broadway dont Aïda et La Belle et la Bête de Disney où elle interprète le rôle de Belle[227]. Son rôle dans La Belle et la Bête a marqué les esprits, car c'est la 1ere fois qu'une femme noire obtient le rôle principal d'un personnage principal à Broadway[228]. Il est également marquant, car c'est aussi la première fois, qu'une femme noire est la vedette principale dans une comédie musicale de Walt Disney Theatrical Productions à Broadway[229]. De plus, de part sa série de spectacles à Las Vegas intitulée Toni Braxton Revealead, elle devient alors la première interprète féminine afro-américaine, à obtenir une série de concerts en tête d'affiche à Las Vegas[230].

Toni Braxton a également participé à des événements internationaux de grandes ampleurs. Le 30 janvier 2000, elle interprète le titre We Go On, pendant la mi-temps du Super Bowl XXXIV, aux côtés de Phil Collins, Enrique Iglesias, Christina Aguilera, Tina Turner ainsi que d'un immense orchestre et un choeur[231]. Cette prestation est considérée comme l'une des plus marquantes de cet événement sportif[232], [233]. Le 9 juin 2006, elle interprète The Time Of Our Lives en duo avec Il Divo, pour l'hymne de la coupe du monde de football de 2006[234]. Ce titre, qui est interprété lors de l’ouverture et de la clôture de la cérémonie, font de ces artistes, les premiers interprètes à chanter lors des cérémonies d'ouverture et de clôture[235].

Le 18 septembre 2011, elle est incluse à la Georgia Music Hall of Fame, institut qui conserve et protège le patrimoine musical américain[236]. Le 13 février 2012, Toni Braxton est incluse dans la prestigieuse liste des 100 Grestest Women In Music[237]. Elle est également considérée comme une icone du r&b, en devenant l'une des plus grandes vendeuses féminines de la décennie 90's, ce qui lui fait attribuer le titre de Queen of R&B[238],[239],[240],[241],[242],[243],[244].

Impact de sa musique[modifier | modifier le code]

L'impact ainsi que l'héritage musical de Braxton, à inspiré de nombreux artistes. Par exemple, l'artiste r&b Brandy Norwood, déclare que sa manière de chanter est influencé par celle de Toni Braxton[245]. Sevyn Streeter cite Braxton comme une influence sur sa carrière. Streeter a affiché à son site web après avoir rencontré Braxton à la cérémonie des Soul Train: "Ran il y a cette femme remarquable Toni Braxton, dans les coulisses de la cérémonie des Soul Train !!!! yup, je flippe ....., je ne peut pas dire dans ce pic, mais le monstre était réel."[246]. La chanteuse r&b Fantasia Barrino a avouée son admiration pour Braxton lors d'une interview avec le magasine Singer's Room: "J'ai regardé le spectacle de Braxton et j'ai écoutée Toni Braxton ... quand elle à parlée de comment elle avait perdue la passion et l'amour pour la musique, et là, je ai éclaté en sanglots"[247].

Parmi d'autres interprètes, citons : sa soeur Tamar Braxton[248], Britney Spears[249], Jessica Simpson[250], Jennifer Lopez[251], Mya[252], Mary Mary[253], Monica Arnold[254], Brandy[255], Tamia[256], LeToya Luckett[257], Jade Alston[258], Debelah Morgan[259], Monifah[260]..., pour ne citer qu'eux.

De nombreux artistes ont repris les titres de Toni Braxton. En 1994, la chanteuse Sally Yeh reprend les titres Another Sad Love Song et Breathe Again, qu'elle interprète en cantonais, dans son opus Simple Black & White[261]. Breathe Again est également reprise par Chuck Loeb sur son album The Music Inside en 1996[262]. En 1997, le saxophonsite Marion Meadows reprend Un-Break My Heart pour son opus Pleasure[263]. En 2002, le bassiste Michael Manson interprète le titre Seven Whole Days sur son opus The Bottom Line[264]. En 2004, Sweet Tea reprend la chanson Breathe Again sur la compilation Reggae Gold 1994[265]. En 2004, le groupe lyrique Il Divo reprend Un-Break My Heart en version bilinguale, qui devient un hit[266]. Le groupe Weezer ré-enregistre Un-Break My Heart en 2005, pour leur opus Death to False Metal, qui parait en 2010[267]. En 2006, la chanteuse Margot B. reprend Breathe Again sur son opus Margot B. Inspired[268]. En 2006, le chanteur Declan Galbraith ré-interprète le titre How Could An Angel Break My Heart, pour son opus Thank You[269]. En 2008, la chanteuse Nina, reprend Un-Break My Heart sur son opus Nina Sings the Hits of Diane Warren[270]. En 2014, la chanteuse Charice, reprend How Could An Angel Break My Heart en duo avec Alyssa Quijano, sur son opus Chapter 10[271].

La musique de Toni Braxton fut également samplée par de nombreux artistes. Le 21 décembre 2001, le film How High, ayant pour acteurs principaux les rappeurs Redman et Method Man, sort sur les écrans[272]. La bande originale de ce film inclus le titre Part II, interprété par Redman et Method Man en featuring Toni Braxton, qui contient un extrait du single You're Makin' Me High de Toni Braxton[273]. Le 16 avril 2006, elle est invitée à interpréter son titre Take This Ring, en version remixée, sur la mixtape Demagraffix du rappeur Rampage[274]. Le 25 mai 2014, le producteur Secondcity publie le single I Wanna Feel, qui contient un sample de You're Makin' Me High de Toni Braxton, qui s'érige à la 1ere position du classement britannique et qui s'érige à la 2nde place du US Hot Dance Club Songs[275].

Impact dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Toni Braxton est citée dans un épisode de la série Ma famille d'abord[276].

La pochette de l'album Libra, est incluse dans la liste des pochettes d'albums les plus sexy de tous les temps, par le magasine Maxim[277].

En janvier 2011, la chaîne WE tv confirme qu'elle a signée Toni Braxton pour une série de télé-réalité, intitulée Braxton Family Values, basée d'après les relations entres Toni, sa mère Evelyn et soeurs : Traci, Trina, Towanda et Tamar[278]. La série débute le 12 avril 2011 et attire 350 000 spectateurs, ce qui est un énorme succès d'audiences pour cette chaîne du cable[279]. De ce fait, elle est renouvelée pour plusieurs saisons supplémentaires et à même le droit à une série dérivée prénommée Tamar & Vince, basée sur la vie de sa soeur Tamar Braxton, qui débute le 19 décembre 2011[280].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre 1996, une compilation intitulée For Our Children Too, comprenant le titre Brown Baby, interprété par Toni Braxton, est commercialisée afin de récolter des fonds pour l'association Pediatric AIDS Foundation, venant en aide aux enfants atteints de la maladie du sida[281].

Le 2 octobre 1997, le titre How Could An Angel Break My Heart en duo avec Kenny G, est inclus dans la compilation hommage Diana, Princess of Wales: Tribute, dont les fonds récoltés, seront remis à la fondation Diana, Princess of Wales Memorial Fund, afin de soutenir des actions humanitaires[282].

Lors d'un concert donné en octobre 2006 au Flamingo Las Vegas, Braxton a fondue en larmes en annonçant à l'auditoire que, juste avant que le concert commence, on lui avait dit que son fils, Diezel, avait été diagnostiqué autiste[283]. Braxton a été franche concernant le fait que si son médecin avait diagnostiqué l'état de son fils Diezel plus tôt, il aurait pu être mieux aidé[284]. De ce fait, elle devient porte-parole de Autism Speaks et est également l'ambassadrice de l'American Heart Association[285].

Le 12 février 2010, le single We Are the World 25 for Haiti, reprise du titre We Are The World de 1985, venant en aide aux personnes victimes du tremblement de terre d'Haïti, survenu le 12 janvier 2010, sort en single[286]. La nouvelle version, produite par Quincy Jones et Lionel Richie, RedOne, Wyclef Jean entre autres, est enregistrée le 1er février 2010 par de nombreux artistes tels que : Toni Braxton, Celine Dion, Barbra Streisand, Janet Jackson, Tony Bennett, Wyclef Jean, Josh Groban, P!nk, Usher, Mary J. Blige, Jennifer Hudson, Adam Levine, Justin Bieber, LL Cool J, Mary Mary, Lil Wayne, Jamie Foxx, Akon, T-Pain, Busta Rhymes, will.i.am, Kanye West, Enrique Iglesias, Brandy, Mya, Kelly Rowland...[287].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Braxton à rencontré le musicien Keri Lewis quand son groupe, Mint Condition, effectue chaque 1ere partie de sa tournée. Ils se marient le 21 avril 2001[288]. Le 2 decembre 2001, elle donne naissance à son 1er enfant, prénommé Denim Cole Braxton-Lewis[289]. En 2002, lors de la préparation de son quatrième album studio, Braxton découvre qu'elle est enceinte de son deuxième enfant et en raison d'une grossesse compliquée, cela l'avait forcée au repos[98]. Le 31 mars 2003, elle donne naissance à son 2nd enfant prénommé Diezel Ky Braxton-Lewis, qui est diagnostiqué autiste[290]. De ce fait, elle devient porte-parole de Autism Speaks et est également l'ambassadrice de l'American Heart Association[291].

En Novembre 2009, Braxton annonce qu'elle et son époux, sont séparés[292].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums en duo[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Année Film Rôle Notes
2001 Kingdom Come Juanita Slocumb
2012 The Oogieloves in the Big Balloon Adventure Rosalie Rosebud

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Téléfilm Rôle Notes
2002 Play'd: A Hip-Hop Story Shonda
2013 Twist Of Faith Nina
2014 My Name Is Love: The Darlene Love Story Darlene

Télé-réalité[modifier | modifier le code]

Année Télé-réalité Rôle Notes
2011-présent Braxton Familly Values Elle-même

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

Année Comédie musicale Rôle Notes
1998 La Belle et la Bête Belle
2003 Aïda Aida
2013 After Midnight Special Guest

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Derrick Bryson Taylor, « Happy 45th Birthday, Toni Braxton! », Essence,‎ 7 octobre 2012 (lire en ligne)
  2. The Braxtons bio sur allmusic.com
  3. a, b, c, d et e « Toni Braxton Back On Top After Bankruptcy », Johnson Publishing Company, vol. 98, no 6,‎ 17 juillet 2000, p. 58 (lire en ligne)
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées YTV.
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p « Secrets> Charts & Awards> Billboard Singles », Allmusic (consulté le 2008-10-11)
  6. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées sr.
  7. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ultratop.
  8. Un-Break My Heart est la seconde meilleure ventes de single de touts les temps par une artiste féminine sur toni braxton.com
  9. Toni Braxton bio sur blog.vh1.com
  10. Toni Braxton bio sur cbsnews.com
  11. Toni Braxton bio sur Billboard.com
  12. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Toni Braxton album Secrets awards sur allmusic.com
  13. a, b, c, d, e et f « Rock on the Net: Toni Braxton », Rock on the Net (consulté le 24 mai 2014)
  14. a et b Toni Braxton libra sur allmusic.com
  15. Toni Braxton Pulse album sur allmusic.com
  16. « Braxton-Taylor-Barbour Beast to Be Unveiled Sept. 9; New Menken Song to Follow », playbill (consulté le 27 juin 2010)
  17. Toni Braxton 1ere femme noire à avoir un 1er rôle dans une comédie musicale a Broadway sur blackenterprise.com
  18. Toni Braxton 1ere femme noire à avoir un 1er role dans une comédie musicale a Broadway sur disney.pocs.dreamwith.org
  19. Toni Braxton est la 1ere artiste féminine afro-américaine à obtenir un show à Vegas sur Tonibraxton.com
  20. « Kingdom Come », IMDb (consulté le 19 décembre 2006)
  21. Ricki Moss, « Watch: Toni Braxton Stars in Children's Film | News », BET (consulté le 25 novembre 2012)
  22. Toni Braxton Twist Of Faith sur imdb.com
  23. Toni Braxton My Name Is Love sur imbd
  24. « Announcing the Stars », abc.go.com,‎ 2008 (lire en ligne)
  25. Toni Braxton télé-réalité
  26. « Toni Braxton Bio », Toni Braxton Official Website
  27. Toni Braxton Awards History Toni Braxton récompenses et nomminations
  28. « Toni Braxton Enters Georgia Hall of Fame » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 2011-08-11. Consulté le 2011-08-11
  29. Toni Braxton est classée dans la liste de 100 Grestest Women In Music on vh1.com
  30. Toni Braxton icone du R&B sur billboard.com
  31. Toni Braxton icone du R&B sur advocate.com
  32. Toni Braxton icone du R&B sur musicfeelings.net
  33. Toni Braxton icone du R&B sur tonibraxtonweb.org
  34. Toni Braxton icone du R&B sur eonline.com
  35. Toni Braxton icone du R&B sur boxoffice.smh.com.au
  36. Toni Braxton icone du R&B sur welovetoni.com
  37. a et b « Toni Braxton Tickets » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Premium Seats USA. Consulté le 18 décembre 2006
  38. « Famous Methodists », Adherents.com (consulté le 12 novembre 2010)
  39. (en) Jet, Johnson Publishing Company,‎ 20 juin 1994 (ISSN 0021-5996, lire en ligne), p. 21
  40. Steve Dougherty, « Greener Pastures », People,‎ 9 octobre 2000 (lire en ligne)
  41. Angela Winter Ney, « Award-winning pastor reaches out to teen-agers », The Baltimore Sun,‎ 6 février 1994 (lire en ligne)
  42. Joy Bennett Kinnon, « The Rise and Fall and Rise of Toni Braxton », Ebony,‎ décembre 2000
  43. Morgan Joan, « Fully Exposed », Vibe,‎ décembre 2002 :

    « One day in 1990, songwriter Bill Pettaway heard Toni singing to herself at an Annapolis gas station, liked what he heard, and got her an audition with L.A. »

  44. Morgan Joan, « Fully Exposed », Vibe,‎ décembre 2002 :

    « One day in 1990, songwriter Bill Pettaway heard Toni singing to herself at an Annapolis gas station, liked what he heard, and got her an audition with L.A. »

  45. TamarBraxton biographie sur starpulse.com
  46. The Braxton bio sur wetv.com
  47. Toni Braxton biographie sur Billboard.com
  48. « Toni Braxton: From the heart » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Bluesandsoul.com. Consulté le 2014-08-09
  49. « Toni Braxton: The Sunday Conversation - Los Angeles Times », Articles.latimes.com,‎ 2011-05-22 (consulté le 2014-08-09)
  50. « Toni Braxton », AskMen (consulté le 18 décembre 2006)
  51. Bande originale du film Boomerang sur allmusic.com
  52. a, b, c et d « Toni Braxton> Charts & Awards> Billboard Singles », Allmusic (consulté le 2008-10-14)
  53. a, b, c, d et e « Hot R&B/Hip-Hop Airplay », Billboard (consulté le 2008-10-14)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  54. a, b et c [1]
  55. « Toni Braxton> Charts & Awards> Billboard Singles », Allmusic (consulté le 2008-10-17)
  56. A LaFace Family Christmas compilation sur allmusic.com
  57. Toni Braxton album Secrets sur allmusic.com
  58. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées am.
  59. Nick Levine, « Toni Braxton: 'Yesterday' », Digital Spy. Hachette Filipacchi Médias,‎ 2010-05-03 (consulté le 2011-09-05)
  60. Un-Break My Heart est la seconde meilleure ventes de single de touts les temps par une artiste féminine sur toni braxton.com
  61. Toni Braxton bio sur blog.vh1.com
  62. Toni Braxton bio sur cbsnews.com
  63. Toni Braxton bio sur Billboard.com
  64. For Our Children Too compilation sur allmusic.com
  65. Kenny G album The Moment sur allmusic.com
  66. https://www.youtube.com/watch?v=ftLjr4CQcrQ
  67. Last FM: Diana, Princess of Wales: Tribute page
  68. « Braxton-Taylor-Barbour Beast to Be Unveiled Sept. 9; New Menken Song to Follow », playbill (consulté le 27 juin 2010)
  69. « Toni Braxton Premieres Beauty's New Song, Oct. 7 On 'Rosie' », Playbill.com (consulté le 16 janvier 2012)
  70. « Bway's Beauty Turns 2,000 Sat. Matinee Jan. 30; McArdle Arrives March 3 », Playbill.com (consulté le 16 janvier 2012)
  71. Toni Braxton 1ere femme noire à avoir un 1er role dans une comédie musicale a Broadway sur blackenterprise.com
  72. Toni Braxton 1ere femme nnoire à avoir un 1er role dans une comédie musicale a Broadway sur disney.pocs.dreamwith.org
  73. « Toni Braxton » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Lifetime's intimate portrait. Consulté le 18 décembre 2006

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  74. « Norcross Kids Bound for Dome », The Atlanta Journal-Constitution,‎ 2000-01-29, JJ1 (lire en ligne)
  75. Toni Braxton, Phil Collins, Tina Turner, Christina Aguilera et Enrique Iglesias chantent au superbowl sur abcnews.go.com
  76. Toni Braxton, Phil Collins, Christina Aguilera et Enrique Iglesias chantent au superbowl sur rollingstone.com
  77. Toni Braxton signe un contrat de 20 millions de dollars avec sa maison de disques sur dailymail.co.uk
  78. a, b et c « The Heat - Toni Braxton - Awards », Allmusic (consulté le 24 mai 2014)
  79. Toni Braxton The Heat album sur allmusic.com
  80. « Toni Braxton Tops R&B Albums, Singles Charts », MTV News,‎ 4 mai 2000 (lire en ligne)
  81. « The Heat > Charts & Awards > Billboard Singles », Allmusic (consulté le 2008-10-05)
  82. « Toni Braxton's decade-long record sales slump », Baltimore Sun,‎ 11 avril 2011 (lire en ligne)
  83. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées books.google.com.
  84. Kingdome Come film sur Imdb.com
  85. Kingdome Come film sur Imdb.com
  86. Toni Braxton Snowflakes album sur allmusic.com
  87. http://www.hitsdailydouble.com/sales/archcht.cgi?cht397
  88. « Hot Adult Contemporary Tracks », Billboard (consulté le 2008-10-05)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  89. Toni Braxton Christmas In Jamaica single sur Discogs.com
  90. How High film sur imdb.com
  91. How High Soundtrack film sur imdb.com
  92. Play'd : A Hip Hop Story sur imdb.com
  93. « Toni Braxton Hit The Freeway sur Discogs.com » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2014-12-12
  94. « Toni Braxton - Give it Back feat. Big Tymers (12") - hhv.de - shop », HHV (consulté le 18 février 2012)
  95. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées people.
  96. « Jay-Z Camp Refutes Toni Braxton's Tupac-Biting Claims 'I know he didn't intentionally make the same record she made,' Damon Dash says.' », MTV,‎ 9 octobre 2002 (lire en ligne)
  97. a et b « Toni Braxton mp3 music download », MusicMp3.Ru (consulté le 12 novembre 2010)
  98. a et b Gary Susman, « My 'Bonnie' », Entertainment Weekly,‎ 9 octobre 2002 (lire en ligne)
  99. Aaliyah single I Miss You sur allmusic.com
  100. Missy, Tweet In Aaliyah Video - News Story | Music, Celebrity, Artist News|MTV News
  101. « Baby :: Birdman :: Cash Money Records/Universal », Rapreviews.com,‎ 2002-12-10 (consulté le 2012-01-16)
  102. Birdman Baby Baby You Can Do It feat Toni Braxton vidéo sur Youtube
  103. Toni Braxton biographie sur music feelings.net
  104. « Toni Braxton Set To Return To Broadway », Yahoo! Music (consulté le 19 décembre 2006)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  105. « It's Destiny: R&B Singer Michelle Williams to Replace Toni Braxton in Aida », Playbill.com (consulté le 16 janvier 2012)
  106. Toni Braxton Ultimate Toni Braxton compilation sur allmusic.com
  107. a, b et c « Toni Braxton - Chart History - Billboard », Billboard Magazine (consulté le 23 novembre 2013)
  108. « "Blue's Clues" Bluestock (2004) », IMDb (consulté le 19 août 2010)
  109. Michael McDonald Motown II sur allmusic.com
  110. Toni Braxton Un-Break my Heart: The Remix Collection allmusic.com
  111. Toni Braxton Breathe Again: Toni Braxton At Her Best allmusic.com
  112. a et b « Libra - Toni Braxton | Awards | Allmusic », Allmusic (consulté le 15 décembre 2013)
  113. Gail Mitchell, « Toni Braxton's decade-long record sales slump », Billboard, Baltimore Sun,‎ 11 avril 2011 (consulté le 30 octobre 2012)
  114. « Bubbling Under R&B/Hip-Hop Singles », Billboard (consulté le 2008-09-21)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  115. « Sexiest Album Covers », Maxim, Alpha Media Group Inc (consulté le 31 janvier 2009)
  116. « Toni's TV Deal », Contact Music,‎ 20 septembre 2004 (consulté le 24 janvier 2007)
  117. 40 Years: A Charlie Brown Christmas compilation sur allmusic.com
  118. Rampage mixtape Demagraffix sur allmusic.com
  119. « Toni Braxton to be headliner at Flamingo Las Vegas to 2007 », USA Today,‎ 19 mai 2006 (lire en ligne)
  120. Toni Braxton est la 1ere artiste féminine afro-américaine à obtenir un show à Vegas sur Tonibraxton.com
  121. Kristen Mascia, « Toni Braxton Cancels Vegas Show », People,‎ 30 mai 2008 (lire en ligne)
  122. « Soul Patrol Rides On: Taylor Hicks Wins 'American Idol' », MTV News,‎ 25 mai 2006 (consulté le 27 décembre 2006)
  123. Toni Braxton The Time Of Your Lives single sur allmusic.com
  124. a, b, c et d « Il Divo and Toni Braxton – The Time Of Our Lives – Music Charts », αCharts.us (consulté le 2008-10-17)
  125. « European Hot 100 Singles », Billboard (consulté le 2008-10-17)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  126. « FIONA: DIVO », Mirror.co.uk (consulté le 18 décembre 2006)
  127. Jeannette Walls, « O.J. Simpson to confess — hypothetically, Plus: Toni Braxton sobs while discussing autistic son », Today.com,‎ 30 octobre 2006 (lire en ligne)
  128. « Braxton Upset With Doctor's Over Son's Autism », Contactmusic.com,‎ 29 septembre 2006 (lire en ligne)
  129. « Toni Braxton Named National Celebrity Spokesperson for Autism Speaks », Autism Speaks,‎ 7 mars 2007 (lire en ligne)
  130. Natalie Finn, « Braxton Settles Up with Ex-Manager », E! Online,‎ 13 février 2007 (lire en ligne)
  131. a et b Larry Neumeister, « Toni Braxton Sues Her Former Manager », The Washington Post,‎ 12 janvier 2007 (lire en ligne)
  132. « Braxton Settles Lawsuit Against Ex-Manager », Billboard,‎ 14 février 2007 (lire en ligne)
  133. « Toni Braxton sues her former manager », Yahoo,‎ 12 janvier 2007 (consulté le 12 janvier 2007)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  134. Toni Braxton The Essential Toni Braxton sur allmusic.com
  135. « Toni Braxton - Chart History - Billboard », Billboard Magazine (consulté le 23 novembre 2013)
  136. Toni Braxton annule sa série de concerts suite a des problèmes de santé sur Billboard.com
  137. « Toni Braxton: My Insurance Co. Has No Heart », TMZ,‎ 29 avril 2009 (lire en ligne)
  138. « Announcing the Stars », abc.go.com,‎ 2008 (lire en ligne)
  139. Toni Braxton avec son partenaire Alec Mazo dans Dancing With The Stars saison 7 sur foxnews.com
  140. Toni Braxton biographie sur music feelings.net
  141. Toni Braxton Playlist The Very Best Of sur allmusic.com
  142. Richard Marx Sundown album sur rockmeeting.com
  143. « Amazon.com: Breathe Again: The Best Of Toni Braxton: Music », Amazon.com (consulté le 24 novembre 2013)
  144. More Than A Game sur allmusic.com
  145. a et b Modèle:BillboardURLbyName
  146. We Are The World For Haiti sur allmusic.com
  147. We Are The World For Haiti sur allmusic.com
  148. Toni Braxton Pulse album sur allmusic.com
  149. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Caulfield.
  150. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Grein.
  151. R&B/Hip-Hop Songs »June 26, 2010, « Hands Tied - Toni Braxton », Billboard.com,‎ 2010-06-26 (consulté le 2012-02-20)
  152. « WORLD PREMIERE: Toni Braxton - Woman - Blog Detail », ToniBraxton.com,‎ 28 juin 2010 (consulté le 6 mars 2012)
  153. Toni Braxton feat Monique sur l'opus Pulse sur last.fm
  154. Toni Braxton Pulse Preview sur Billboard.com
  155. Sen Paul invité sur l'opus Pulse de Toni Braxton sur hotnewhiphop.com
  156. « Essential Mixes – Toni Braxton », Allmusic. Rovi Corporation (consulté le 2011-09-10)
  157. « Toni Braxton: My Insurance Co. Has No Heart », TMZ,‎ 29 avril 2009 (lire en ligne)
  158. a et b Janet Shan, « Legal Briefs: Singer Toni Braxton Sues Lloyd's of London Over Cancelled Shoes », The Hinterland Gazette,‎ 3 mai 2009 (lire en ligne)
  159. « Ep. 238 | Toni Braxton | Behind The Music | Episode Summary, Highlights, and Recaps », VH1.com (consulté le 29 juin 2013)
  160. « Insurance Co. Claims Braxton's a Hearty Liar », TMZ,‎ 1 octobre 2009 (lire en ligne)
  161. « Lloyds of London Sues Toni Braxton | Celebrity News & Style for Black Women », Hellobeautiful.com,‎ 1 octobre 2009 (consulté le 29 juin 2013)
  162. « Toni Braxton sues her insurance company », News OK,‎ 29 avril 2009 (consulté le 29 juin 2013)
  163. « Toni Braxton: My Vegas Show Broke Me », TMZ,‎ 7 octobre 2010 (lire en ligne)
  164. « WE tv Announces Pair of Original Series for 2011 », The Futon Critic,‎ 4 janvier 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  165. « "Braxton Family Vlues" Premieres Tuesday, April 12, 2011 at 9pm ET/PT », The Futon Critic,‎ 16 mars 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  166. Nellie Andreeva, « WE TV Greenlights ‘Braxton Family Values’ Spin-Off Series », Deadline Hollywood,‎ 19 décembre 2011 (consulté le 6 octobre 2013)
  167. « Toni Braxton Enters Georgia Hall of Fame » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 2011-08-11. Consulté le 2011-08-11
  168. Toni Braxton est classée dans la liste de 100 Grestest Women In Music on vh1.com
  169. About The Author Pro Motion, « Exclusive: Toni Braxton ‘I Heart You’ », Blog.promotion-us.com,‎ 9 mars 2012 (consulté le 9 avril 2012)
  170. Modèle:BillboardURLbyName
  171. « New Video: Toni Braxton- ‘I Heart You’ », That Grape Juice,‎ 29 mars 2012 (lire en ligne)
  172. des rumeurs disent que Toni Braxton va peut-être arreter la musique sur heathmonitor.com
  173. des rumeurs disent que Toni Braxton va peut-être arreter la musique sur huffingtonpost.com
  174. The Oogieloves In The Big Baloon Adventures film sur idmb.com
  175. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées bom1.
  176. « The year Liam Neeson punched a wolf in the face: Movies of 2012 – NBC News Entertainment », NBCNews.com, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  177. « Razzie Awards 2013: Full List of Nominees », ABC News (consulté le 12 mars 2013)
  178. Toni Braxton arrête la musique sur 7sur7.be
  179. « Toni Braxton Retiring From Music to Focus on Film Career », E! Online,‎ 11 février 2013 (consulté le 17 février 2013)
  180. Twist Of Faith téléfilm sur idmb.com
  181. Babyface persuade Toni Braxton de revenir à la musique par le biais d'un album en duo en commun sur rap-up.com
  182. Toni Braxton Hurt You official vevo sur Youtube
  183. « Toni Braxton and Babyface’s ‘Hurt You’ Hits No.1 On Two Charts », Singersroom,‎ 11 décembre 2013
  184. « Toni Braxton and Babyface’s ‘Hurt You’ Hits No.1 On Two Charts », Singersroom,‎ 11 décembre 2013
  185. « Toni Braxton : Chart History », Billboard.com (consulté le 2014-02-01)
  186. Toni Braxton retourne à Broadway sur playbill.com
  187. Toni Braxton & Babyface Have Yourself A Little Merry Christmas single sur itunes.com
  188. Toni Braxton & Babyface Love, Marriage & Divorce album sur allmusic.com
  189. Amaya Mendizabal, « Beyonce, Pharrell Williams Lead Mid-Year SoundScan R&B/Hip-Hop Charts », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 2 juillet 2014 (consulté le 2 juillet 2014)
  190. « Toni Braxton and Babyface’s ‘Hurt You’ Hits No.1 On Two Charts », Singersroom,‎ 11 décembre 2013
  191. « Toni Braxton and Babyface’s ‘Hurt You’ Hits No.1 On Two Charts », Singersroom,‎ 11 décembre 2013
  192. « Toni Braxton : Chart History », Billboard.com (consulté le 2014-02-01)
  193. « Toni Braxton, Babyface and Ledisi Soar with Thicke on Adult R&B Songs Chart », Singersroom,‎ 11 décembre 2013
  194. Amaya Mendizabal, « Beyonce, Pharrell Williams Lead Mid-Year SoundScan R&B/Hip-Hop Charts », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 2 juillet 2014 (consulté le 2 juillet 2014)
  195. http://www.grammy.com/nominees
  196. Toni Braxton retourne à Broadway sur playbill.com
  197. David Rooney, « Toni Braxton and Kenny 'Babyface' Edmonds Join Broadway's 'After Midnight' Lineup », The Hollywood Reporter,‎ 2013-09-25 (lire en ligne)
  198. Toni BRaxton va jouer le rôle de Darlene Love dans un téléfilm retraçant sa bio sur Billboard.com
  199. Toni Braxton livre Un-Break My Heart sur tonibraxton.com
  200. Lewis Corner, « Secondcity: 'I Wanna Feel' review - 'Chicago house meets UK garage' », Digital Spy,‎ 2014-05-14 (consulté le 2014-05-29)
  201. Traci braxton music video Last Call sur tracibraxton.com
  202. Motown Christmas compilation sur itunes.com
  203. Toni Braxton biographie sur allmusic.com
  204. Toni Braxton biographie sur allmusic.com
  205. Toni Braxton biographie sur allmusic.com
  206. Toni Braxton biographie sur allmusic.com
  207. Toni Braxton album Secrets sur allmusic.com
  208. Toni Braxton Pulse album sur allmusic.com
  209. « Braxton-Taylor-Barbour Beast to Be Unveiled Sept. 9; New Menken Song to Follow », playbill (consulté le 27 juin 2010)
  210. « Toni Braxton Set To Return To Broadway », Yahoo! Music (consulté le 19 décembre 2006)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  211. Toni Braxton The Time Of Your Lives single sur allmusic.com
  212. « Music - Review of Toni Braxton - Toni Braxton », BBC,‎ 1993-07-13 (consulté le 2014-02-01)
  213. « Toni Braxton Bio », Toni Braxton Official Website
  214. Un-Break My Heart est la seconde meilleure ventes de single de touts les temps par une artiste féminine sur toni braxton.com
  215. Toni Braxton bio sur blog.vh1.com
  216. Toni Braxton bio sur cbsnews.com
  217. Toni Braxton bio sur Billboard.com
  218. Toni Braxton Awards History Toni Braxton récompenses et nomminations
  219. Toni Braxton How Many Ways vidéo officielle Youtube
  220. Toni Braxton Un-Break My Heart vidéo officielle Youtube
  221. Toni Braxton How Could An Angel Break my Heart vidéo officielle Youtube
  222. Toni Braxton Spanish Guitar vidéo officielle Youtube
  223. Toni Braxton Maybe vidéo officielle sur Youtube
  224. Toni Braxton Hands Tied official vidéo Youtube
  225. Toni Braxton lors de la cérémonie des Grammy Awards en 2001 squr purepeople.com
  226. February 10, 2011, 7:54 PM, « Grammy Fashion: The Best and Worst of the Decade », CBS News,‎ 2011-02-10 (lire en ligne)
  227. « Braxton-Taylor-Barbour Beast to Be Unveiled Sept. 9; New Menken Song to Follow », playbill (consulté le 27 juin 2010)
  228. Toni Braxton 1ere femme noire à avoir un 1er rôle dans une comédie musicale a Broadway sur blackenterprise.com
  229. Toni Braxton 1ere femme noire à avoir un 1er role dans une comédie musicale a Broadway sur disney.pocs.dreamwith.org
  230. Toni Braxton est la 1ere artiste féminine afro-américaine à obtenir un show à Vegas sur Tonibraxton.com
  231. « Norcross Kids Bound for Dome », The Atlanta Journal-Constitution,‎ 2000-01-29, JJ1 (lire en ligne)
  232. Toni Braxton, Phil Collins, Tina Turner, Christina Aguilera et Enrique Iglesias chantent au superbowl sur abcnews.go.com
  233. Toni Braxton, Phil Collins, Christina Aguilera et Enrique Iglesias chantent au superbowl sur rollingstone.com
  234. Toni Braxton The Time Of Your Lives single sur allmusic.com
  235. « FIONA: DIVO », Mirror.co.uk (consulté le 18 décembre 2006)
  236. « Toni Braxton Enters Georgia Hall of Fame » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 2011-08-11. Consulté le 2011-08-11
  237. Toni Braxton est classée dans la liste de 100 Grestest Women In Music on vh1.com
  238. Toni Braxton icone du R&B sur billboard.com
  239. Toni Braxton icone du R&B sur advocate.com
  240. Toni Braxton icone du R&B sur musicfeelings.net
  241. Toni Braxton icone du R&B sur tonibraxtonweb.org
  242. Toni Braxton icone du R&B sur eonline.com
  243. Toni Braxton icone du R&B sur boxoffice.smh.com.au
  244. Toni Braxton icone du R&B sur welovetoni.com
  245. Brandy cite Toni Braxton comme influence sur nytimes.com
  246. Sevyn Streeter cite Toni Braxton comme influence sur capitalxtra.com
  247. « Videos | EXCLUSIVE: Fantasia Talks Personal Album, Almost Quitting, Toni Braxton Not Doing Music, More », Singersroom,‎ 2013-05-15 (consulté le 2014-02-01)
  248. https://www.youtube.com/watch?v=t8LpCuGLsqs
  249. Britney Spears est influencée par Toni Braxton sur shmoop.com
  250. Jessica Simpson est influencée par Toni Braxton sur inflooenz.com
  251. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  252. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  253. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  254. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  255. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  256. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  257. LeToya Luckett influencée par Toni braxton sur welovetoni.com
  258. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  259. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  260. Artistes citant Toni Braxton comme influence sur allmusic.com
  261. http://en.wikipedia.org/wiki/Sally_Yeh_discography
  262. « The Music Inside - Chuck Loeb - Allmusic », Allmusic (consulté le 23 novembre 2013)
  263. « Pleasure - Marion Meadow », Allmusic. Rovi Corporation (consulté le 25 mars 2012)
  264. « Smooth Sailing December 2002 », SmoothVibes.com
  265. « Reggae Gold 1994 Various Artists - iTunes », iTunes (consulté le 23 novembre 2013)
  266. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ildivo.
  267. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées weezer.
  268. « Margot B. Inspired - Margot B. - iTunes », iTunes (consulté le 23 novembre 2013)
  269. Declan opus Thank You sur allmusic.com
  270. « Album Review - Nina Sigs the Hits of Diane Warren » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 14 août 2010
  271. Charice reprend How Could An Angel Break My Heart Youtube.com
  272. How High film sur imdb.com
  273. How High Soundtrack film sur imdb.com
  274. Rampage mixtape Demagraffix sur allmusic.com
  275. Lewis Corner, « Secondcity: 'I Wanna Feel' review - 'Chicago house meets UK garage' », Digital Spy,‎ 2014-05-14 (consulté le 2014-05-29)
  276. Ma famille d'abord sur imdb.com
  277. « Sexiest Album Covers », Maxim, Alpha Media Group Inc (consulté le 31 janvier 2009)
  278. « WE tv Announces Pair of Original Series for 2011 », The Futon Critic,‎ 4 janvier 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  279. « "Braxton Family Vlues" Premieres Tuesday, April 12, 2011 at 9pm ET/PT », The Futon Critic,‎ 16 mars 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  280. Nellie Andreeva, « WE TV Greenlights ‘Braxton Family Values’ Spin-Off Series », Deadline Hollywood,‎ 19 décembre 2011 (consulté le 6 octobre 2013)
  281. For Our Children Too compilation sur allmusic.com
  282. Last FM: Diana, Princess of Wales: Tribute page
  283. Jeannette Walls, « O.J. Simpson to confess — hypothetically, Plus: Toni Braxton sobs while discussing autistic son », Today.com,‎ 30 octobre 2006 (lire en ligne)
  284. « Braxton Upset With Doctor's Over Son's Autism », Contactmusic.com,‎ 29 septembre 2006 (lire en ligne)
  285. « Toni Braxton Named National Celebrity Spokesperson for Autism Speaks », Autism Speaks,‎ 7 mars 2007 (lire en ligne)
  286. We Are The World For Haiti sur allmusic.com
  287. We Are The World For Haiti sur allmusic.com
  288. Toni Braxton bio sur actustar.com
  289. Toni Braxton bio sur purepeople.com
  290. « Braxton Upset With Doctor's Over Son's Autism », Contactmusic.com,‎ 29 septembre 2006 (lire en ligne)
  291. « Toni Braxton Named National Celebrity Spokesperson for Autism Speaks », Autism Speaks,‎ 7 mars 2007 (lire en ligne)
  292. Toni Braxton et son mari Keri Lewis se séparent sur theybf.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]