Brandy Norwood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brandy et Norwood.

Brandy

Description de cette image, également commentée ci-après

Brandy Norwood en 2011.

Informations générales
Nom de naissance Brandy Rayana Norwood
Naissance 11 février 1979 (35 ans)
McComb, Mississippi, États-Unis
Activité principale Chanteuse/Parolière/Actrice
Genre musical RnB
Années actives depuis 1994
Labels Atlantic Records
Epic Records
MCA
Chameleon Entertainment
Site officiel 4everbrandy.com

Brandy Norwood Richardson (née le 11 février 1979 à McComb, dans l'État du Mississippi, aux États-Unis) est une actrice et chanteuse de pop/r'n'b.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et début de carrière[modifier | modifier le code]

Brandy Norwood naît à McComb, dans l'État du Mississippi, mais ses parents s'installent à Carson en Californie alors qu'elle est âgée de quatre ans. Elle y grandit avec son frère cadet, William Ray Norwood Jr.[1]. Elle commence à chanter à l'église durant son enfance et se produit dans des spectacles d'artistes amateurs[2]. En 1992, elle est choriste pour Immature (en), un groupe de jeunes chanteurs formé par le producteur Chris Stokes [3]. À l'âge de 14 ans, elle passe une audition et signe son premier contrat avec Atlantic Records, qui lui permet d'enregistrer son premier album, Brandy[2],[4]. En 2013, les ventes du disque au niveau mondial ont atteint les 6 millions d'exemplaires[1]. Durant l'enregistrement de son album, elle obtient un rôle secondaire dans la sitcom Thea (en)[2], diffusée par le réseau de télévision ABC à partir de 1993[1],[5].

En 1995, elle chante durant deux mois en première partie de la tournée du groupe Boyz II Men[5]. La même année, Brandy connaît le succès avec ses premiers singles. Trois titres issus de l'album se classent dans le Top 10 des ventes de disques[4]. Le single Sittin' Up in My Room, l'un des titres de la bande originale du film Où sont les hommes ? (Waiting to Exhale), atteint la seconde place du Billboard Hot 100 et la 1ère du classement R&B[3].

Brandy est récompensée aux American Music Awards, aux Soul Train Music Awards, elle reçoit un Novel Artist Award, est nommée aux MTV Video Music Awards. Six de ses singles ont été consécutivement classés dans le Top 10, et elle a reçu deux disques d'or pour I Wanna Be Down et Brokenhearted, ainsi que deux disques de platine pour Baby et Sittin' Up in My Room.

Carrière à l'écran[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué ses débuts à l'écran dans la sitcom Thea (en) en 1993, Brandy Norwood tient le rôle principal dans la série télévisée Moesha, diffusée par United Paramount Network entre 1996 et 2001. Elle y interprète une jeune fille de 16 ans, issue d'une famille afro-américaine modeste de Los Angeles[1]. Durant cinq ans, la série est la plus regardée dans les foyers afro-américains[6]. En 1997, Norwood obtient le rôle-titre dans le téléfilm La Légende de Cendrillon (Cinderella), adaptation télévisée du conte populaire. Elle est recommandée pour ce rôle par Whitney Houston, productrice déléguée du programme, dans lequel elle interprète une fée et chante avec Brandy le titre Impossible. Le téléfilm est diffusé par ABC et rassemble plus de 30 millions de téléspectateurs[4].

En 1998, Brandy Norwood joue son premier grand rôle au cinéma dans Souviens-toi... l'été dernier 2 (I Still Know What You Did Last Summer), la suite du thriller Souviens-toi... l'été dernier. Elle y interprète Carla, la meilleure amie de l'héroïne Jennifer Love Hewitt poursuivie par un tueur en série.

En 2011, elle apparait dans le série 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération, elle joue le rôle de Marissa Harris-Young, candidate au Congrès. Elle est également invitée lors des saisons 3 et 4 de la série Drop Dead Diva en 2011 et 2012.

Au sommet de la vague R&B[modifier | modifier le code]

Après quatre ans de pause consacrées à sa carrière cinématographique et télévisuelle, Brandy sort un deuxième album, intitulé Never Say Never. La chanteuse coécrit et coproduit six titres, dont le single interprété en duo avec Monica, The Boy Is Mine. Il est inspiré du duo entre Michael Jackson et Paul McCartney, The Girl Is Mine (1982, sur l'album Thriller). Le disque connaît un succès international, il reste de nombreuses semaines en tête du Billboard Hot 100. Le second single est Top of the World (en), autre duo avec le rappeur Ma$e. Brandy assume le rôle de producteur exécutif de l'album aux côtés de Craig Kallman, Paris Davis et Rodney Jerkins.

En 1999, lors de la 41e cérémonie des Grammy Awards, elle est nommée dans la catégorie « meilleur disque de l'année » pour The Boy Is Mine.

En 2001, elle sort le single Another Day in Paradise en duo avec son frère Ray-J. Il est inclus sur l'album Urban Renewal, réalisé en hommage au chanteur Phil Collins.

Elle s’éclipse quelque temps et revient au printemps 2002 avec son troisième album (Full Moon) dont les titres Full Moon et What About Us ? sont extraits. Il se classe à la seconde place au Billboard 200 et s'écoule à plus d'un million d'exemplaires aux États-Unis. La même année sa petite fille naît de son union avec le producteur Robert Big Bert Smith, d'avec qui elle divorce l'année suivante.

En 2004, managée par Benny Medina qui est responsable du succès de Jennifer Lopez et Will Smith, Brandy sort son quatrième album : Afrodisiac, son premier album sans le producteur Rodney Jerkins (alias « Darkchild »). Entouré d'une équipe qui a fait ses preuves (Organized Noise, Missy Elliott, Kanye West et Timbaland), elle réalise un quatrième album qui, comme ses prédécesseurs, parvient à atteindre les sommets du classement américain (troisième place du Billboard 200). En sortent les singles Afrodisiac et Talk About Your Love en duo avec Kanye West.

En 2005 est commercialisé The Best of Brandy, qui comprend un remix de son morceau I Wanna Be Down (single issu de son premier album). Ce titre est revisité par Queen Latifah et MC Lyte. Repoussé à plusieurs reprises en 2006 et 2007, le cinquième album de Brandy, Human, est édité en décembre 2008.

En 2012, elle sort son sixième album studio intitulé Two Eleven. Le premier single, Put It Down, est interprété en duo avec Chris Brown. Le morceau est écrit par Sean Garrett, Bangladesh, Dwayne "Dem Jointz" Abernathy et Chris Brown et prend la 3e place du classement Hot R&B/Hip-Hop Songs. Le deuxième single, Wildest Dreams, atteint la 68e place.

Autres activités[modifier | modifier le code]

En 2006, Brandy Norwood fait partie du jury de l'émission America's Got Talent au côté notamment de David Hasselhoff. En 2010 elle participe à l'émission de télé réalité Dancing with the Stars 11 au côté d'autre célébrités comme David Hasselhoff et Margaret Cho (l'une des actrice principale de Drop Dead Diva).

Elle apparaît dans des spots télévisés diffusés à l'échelle nationale[6], notamment pour les chaussures Candie's (en) et les produits de maquillage CoverGirl (en).

Brandy a fondé une association pour venir en aide aux enfants, la Norwood Kids Foundation.

Vie privée[modifier | modifier le code]

La chanteuse est la fille de Willie Norwood, un ancien chanteur de gospel et directeur de chorale (choir director)[1],[4]. Sa femme Sonja gère le début de la carrière de leur fille en lui servant d'agent artistique et l'accompagne en tournée[4],[5]. Brandy Norwood est la sœur du chanteur Ray J (William Ray Norwood Jr.) et est apparentée au bluesman Bo Diddley. Elle est cousine avec Snoop Dogg, selon le rappeur, dont la mère est originaire de McComb[1],[7].

Durant son enfance, Brandy Norwood est scolarisée à la Hollywood High School (en) de Los Angeles. Sa carrière l'oblige à poursuivre ses études en cours particuliers à partir de la deuxième année de secondaire (10th Grade)[2],[4]. En 1996, elle étudie à l'université privée Pepperdine[4].

En 2006, Brandy est impliquée dans un carambolage qui coûte la vie à une automobiliste. La famille de celle-ci réclame 50 millions de dollars à la chanteuse, qui risque jusqu'à un an de prison. Le procès doit se tenir en 2009, mais après un an d'enquête la justice clôt le dossier, faute de preuves (insufficient evidence). Aucune charge n'est retenue contre elle[8].

2014-présent: septième album studio[modifier | modifier le code]

Norwood a annoncé qu'elle avait commencé à travailler sur son prochain album.

Dans une interview, Norwood a dit YBR.com, «Je travaille sur ce [la musique]. Ça vient. Mais j'aime agissant dès maintenant.

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Brandy Norwood est inspirée par Whitney Houston, qui durant son enfance lui donne envie de chanter[3]. Par la suite, elle est influencée par des artistes comme Toni Braxton et Anita Baker. Elle fait partie d'une génération d'artistes de RnB contemporain, apparus durant les années 1990, qui compte dans ses rangs Aaliyah et Soul for Real (en)[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Musique de films[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle
1997 La Légende de Cendrillon Cendrillon
1998 Souviens-toi... l'été dernier 2 Karla Wilson
1999 Double Platinum Kayla King
2001 Osmosis Jones Leah (voix)
2013 Temptation: Confessions of a Marriage Counselor (en) Melinda

Séries et apparitions télévisées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Lee Hildebrand, « Brandy gets back in game after sad loss », San Francisco Chronicle,‎ 17 février 2013
  2. a, b, c et d (en) Jill Gerston, « Brandy, Pop Star, Plays a Teen-Ager, Though Not Just Any Teen-Ager », The New York Times,‎ 11 février 1996
  3. a, b et c (en) Steve Huey, « Biographie de Brandy », Allmusic
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) Jeremy Helligar, Ulrica Wihlborg, « Starry-Eyed », People,‎ 8 juin 1998
  5. a, b, c et d (en) Anita M. Samuels, « Brandy; At 16, Her Debut Is a Sweet Success », The New York Times,‎ 2 avril 1995
  6. a et b (en) « A Brand New Brandy », ABC News,‎ 7 novembre 2002
  7. (en) Corey Moss, Liz Hernandez, « Snoop Reunites With Dre, Improves Macking Mojo On Blue Carpet », MTV,‎ 26 septembre 2006
  8. (en) « No charges over Brandy car crash », BBC,‎ 29 décembre 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Site officiel