John Legend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legend.

John Legend

Description de cette image, également commentée ci-après

John Legend en concert en Pennsylvanie le 5 décembre 2008.

Informations générales
Naissance (35 ans)
Springfield (Ohio)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteur, pianiste, compositeur
Genre musical neo-soul.
Labels GOOD Music
Site officiel http://www.johnlegend.com/

John Legend, né John Stephens le 28 décembre 1978 à Springfield (Ohio), est un compositeur, pianiste et chanteur américain. Sa musique est un mélange de gospel, de R'n'B et de hip-hop.

Carrière[modifier | modifier le code]

Depuis l'enfance, John Legend est un passionné de musique. Ses parents, étant chrétiens, l'ont tout de suite initié aux plaisirs de la celle-ci par leur église. Gospel, chansons chrétiennes l'ont poussé à se lancer corps et âme dans la musique, son plus grand talent. Il sortira son premier album Get Lifted en automne 2004, sous le label GOOD Music, contenant des collaborations avec le rappeur et producteur Kanye West sur Number One et avec Snoop Dogg sur I Can Change.

Ses premiers singles classés dans les charts sont Used To Love U et Ordinary People.

John Legend a également contribué à la chanson Selfish des Slum Village, Everything Is Everything de Lauryn Hill et a participé aux chœurs sur Encore sur le Black album de Jay-Z, You Don't Know My Name d'Alicia Keys, Around My Way de Talib Kweli, High Road de Fort Minor et Getting Nowhere de Magnetic Man.

En 2006, il apparait très brièvement dans le documentaire musical de Michel Gondry (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, La Science des rêves) : Dave Chappelle's Block Party, rassemblant des artistes de hip-hop, comme The Fugees, Common Sense, Kanye West, The Roots, et bien d'autres. Il fait des caméos dans un épisode de la série TV Las Vegas en 2008 ; il apparaît dans le clip Yes We Can en 2009.

Il chante avec le groupe MSTRKRFT dans leur album Fist of God où il interprète le titre phare Heartbreaker. En 2011, il apparaît sur le dernier album de Tiziano Ferro, L'amore è una cosa semplice. Ils chantent en duo Karma[1]. En 2012, son titre Who Did That to You, inspiré en partie de The Right to Love You de The Mighty Hannibal en sampler, fait partie de la bande originale du film Django Unchained de Quentin Tarantino.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Live at Jimmy's Uptown
  • 2003 : Live at SOB's New York City (enregistré sous son vrai nom, John Stephens)
  • 2003 : Solo Sessions, vol. 1: Live at the Knitting Factory
  • 2004 : Get Lifted
  • 2005 : Live at the House of Blues (également disponible en DVD)
  • 2006 : Once Again
  • 2007 : John Legend: Live at the Tin Angel
  • 2007 : John Legend: Sounds of the Season
  • 2008 : John Legend: Live from Philadelphia exclusively at Target
  • 2008 : Evolver
  • 2010 : John Legend & The Roots: Wake up
  • 2013 : Love in the Future

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Used to Love U
  • 2005 : Ordinary People
  • 2005 : So High
  • 2005 : So High [Cloud 9 Remix] en duo avec Lauryn Hill
  • 2005 : Number One en duo avec Kanye West
  • 2006 : Save Room
  • 2006 : Heaven
  • 2007 : PDA
  • 2008 : Green Light en duo avec Andre 3000
  • 2008 : Everybody Knows
  • 2008 : If You're out There
  • 2010 : Shine avec The Roots
  • 2011 : Tonight en duo avec Ludacris
  • 2013 : Dance the pain away avec Benny Benassi
  • 2013 : All Of Me

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Live at the House of Blues
  • 2008 : Live from Philadelphia

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.tizianoferro.com

Liens externes[modifier | modifier le code]