Hachette Filipacchi Médias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hachette.

Hachette Filipacchi Médias

Description de l'image  Logo HachetteFilipacchi.gif.
Création 1826
Forme juridique société anonyme
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Actionnaires Groupe Lagardère
Activité Groupe de presse
Produits Journaux, Magazines
Société mère Groupe Lagardère
Filiales Voir texte

Hachette Filipacchi Médias (HFM) est une filiale du groupe français Lagardère spécialisé dans les médias. Avec 260 titres dans 34 pays, dont les hebdomadaires Paris Match et ELLE, c'est le premier éditeur mondial de magazines.

En décembre 2005 Hachette Filipacchi Médias recrute Bertrand Eveno, énarque, président-directeur général de l'Agence France-Presse depuis 2000, pour diriger le pôle « Image » du groupe, qui comprend notamment l'Agence Gamma et l'Agence Rapho. Après un « plan de sauvegarde de l'emploi » [1], Hachette Filipacchi Photos était racheté, l'année suivante, par le fonds d'investissement Green Recovery, spécialisé dans les « restructurations » et rachat d'entreprises en faillite.

Le , Arnaud Lagardère, propriétaire du groupe Lagardère, a annoncé la « convergence » de ses filiales Hachette Filipacchi Médias et Lagardère Active (qui regroupe les radios, télévisions et les activités Internet du groupe Lagardère).

À cette occasion, le poste de PDG de HFM, jusqu'alors occupé par Gérald de Roquemaurel, est confié à Didier Quillot, PDG du groupe de téléphonie Orange France.

Selon les quotidiens Le Monde (édition datée ) et Le Figaro (), cette « convergence » serait le prélude à un rapprochement des activités presse et audiovisuel du groupe Lagardère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le service des expéditions de la Librairie Hachette en 1880

Elle est créée par Louis Hachette en 1826. Le 17 août, il achète la librairie Brédif et commence à publier en 1827.

La société est rachetée par Matra (associé à Ténot & Filipacchi) en 1980.

Publications en France[modifier | modifier le code]

Titres édités en France[modifier | modifier le code]

Parmi les magazines qui sont édités en France par Hachette Filipacchi Médias, on peut citer

Presse automobile/Presse sportive[modifier | modifier le code]

Presse féminine/Presse familiale[modifier | modifier le code]

Presse people[modifier | modifier le code]

Presse masculine/people[modifier | modifier le code]

  • Entrevue (Repris par La Société de conception de Presse, société qui édite le mensuel depuis sa création, et dirigée par Gérard Ponson, en 2007).
  • Choc
  • Guts (lancé sous forme hebdomadaire puis arrêté en août 2006. reprise sous forme bi-mensuelle en octobre 2006.)
  • L'Écho des savanes (arrêté en 2006, reprit en 2008 par Glénat)
  • Maximal (repris par la société éditrice du magazine Playboy)
  • Union

Presse généraliste[modifier | modifier le code]

Presse de télévision[modifier | modifier le code]

Presse de décoration[modifier | modifier le code]

Presse jeunesse[modifier | modifier le code]

Disney Hachette Presse, filiale de Hachette Filipacchi Médias et de Disney, édite notamment le Journal de Mickey et Picsou magazine.

Presse ludique[modifier | modifier le code]

Presse culinaire[modifier | modifier le code]

Presse audiovisuelle[modifier | modifier le code]

Presse de sorties et adresses[modifier | modifier le code]

Presse quotidienne[modifier | modifier le code]

Les titres quotidiens du groupe Lagardère ont été vendus le 13 août 2007 au Groupe Hersant Média.

Suppléments[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

La groupe Lagardère possédait jusqu'en 2011 49 % de Presstalis, coopérative d'éditeurs chargée de la distribution de la presse au niveau national. Le groupe était son opérateur industriel. Presse écrite, vente au numéro.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]