Busta Rhymes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Busta Rhymes

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Busta Rhymes en concert à l'Université de Californie à Riverside, en 2005

Informations générales
Surnom Bus-A-Bus
Nom de naissance Trevor Tahiemen Smith, Jr.
Naissance 20 mai 1972 (42 ans)
Alabama, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, compositeur, acteur
Genre musical Rap East Coast, rap hardcore
Années actives Depuis 1991
Labels Elektra Records
J Records
Flipmode Records
Aftermath/Interscope
Motown/Universal
Cash Money Records
Site officiel www.bustarhymes.com

Busta Rhymes, de son vrai nom Trevor Tahiemen Smith, Jr., (20 mai 1972 à Brooklyn, New York[1] – ), est un rappeur et acteur américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né de parents jamaïcains, Busta Rhymes grandit à Brooklyn avant de déménager, à l'âge de douze ans, à Long Island[1].

Il fait d'abord partie du groupe Leaders of the New School avec qui il sort deux albums en 1991 et 1993 sur le label Elektra Records. Il se fait ensuite rapidement un nom dans la communauté du hip-hop avec son premier album solo, The Coming, sorti en 1996, incluant le tube Woo-Hah! Got You All in Check.

L'album suivant, When Disaster Strikes..., publié en 1997 et comprenant les singles Put Your Hands Where My Eyes Could See et Dangerous, est particulièrement réussi et se vend très bien.

En 1998, Busta Rhymes réalise The Imperial avec le groupe Flipmode Squad, qui compte, outre Busta, Rah Digga, Rampage, Lord Have Mercy, Spliff Star et Baby Sham. Busta Rhymes sort ensuite l'album Extinction Level Event: The Final World Front inspiré du film catastrophe Deep Impact. Les singles Gimme Some More et What's It Gonna Be, avec Janet Jackson, en sont les principaux titres.

En 2000 sort Anarchy, son quatrième album solo. L'album ne rencontre pas un énorme succès. Par ailleurs, Busta Rhymes quitte Elektra Records pour J Records.

En 2001, il sort un nouvel album intitulé Genesis. Le succès rencontré est à la hauteur de son tube, Break Ya Neck, dont la rapidité du flow est remarquable. Genesis contient aussi Shut Em Down 2002, produit par Pete Rock, et Pass the Courvoisier, et est produit par des noms de renommée mondiale comme Dr. Dre, The Neptunes ou encore J Dilla.

En 2002, Busta Rhymes sort son sixième album It Ain't Safe No More. Le premier single extrait, Make It Clap, rencontre un immense succès, surtout après un remix avec Sean Paul. Le second, I Know What You Want avec Mariah Carey, est lui aussi très populaire.

En 2004, il prête sa voix dans le jeu vidéo Def Jam: Fight for NY à son personnage, Magic.

Pour son album suivant, Busta Rhymes signe sur le label de Dr. Dre, Aftermath Entertainment. Le 12 juin 2006 sort donc The Big Bang dont les premiers singles sont Touch It (et son remix avec maints invités : Lloyd Banks, DMX, Rah Digga, Papoose, Mary J. Blige, Hebo, Missy Elliott, Method Man, Jay-Z et Nas) et I Love My Bitch (I Love My Chick pour les ondes américaines) avec Will.i.am et Kelis. Le clip reprend le concept du film Mr. et Mrs. Smith avec Gabrielle Union qui reprend ici le rôle tenu par Angelina Jolie.

En novembre 2007, il sort, avec le DJ Mick Boogie, une mixtape en hommage au producteur décédé en février 2006, J Dilla. La mixtape, intitulée Dillagence, est composée de morceaux enregistrés sur des instrumentales produites par Dilla mais que Busta n'avait jamais utilisées. J Dilla avait collaboré avec Busta Rhymes dès les débuts en solo de ce dernier et remixant son tube Woo-Hah! Got You All in Check en 1996 et en participant ensuite à tous ses albums.

En 2008, Bus-A-Bus devait sortir son huitième opus solo. Au départ intitulé Before Hell Freezes Over However puis Blessed, il s'intitule finalement Back on My B.S.. L'album, repoussé de nombreuses fois, sort finalement en mai 2009. Le premier single est Arab Money produit par et avec Ron Browz. La sortie de l'album avait été contrariée par le changement de label du rappeur : en septembre 2008, il avait quitté Aftermath/Interscope après une brouille avec Jimmy Iovine avant de rejoindre le célèbre label de soul, Motown, filiale d'Universal Music Group[2].

En août 2012, il sort un album gratuit intitulé Year of the Dragon sur le site Google Play. Devrait suivre un nouvel album solo, Extinction Level Event 2, en référence à son album de 1998, Extinction Level Event: The Final World Front. Comme à son habitude, le rappeur avait d'abord avancé que son album s'intitulerait The Chemo[3].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Le 2 septembre 2007, le rappeur dévoile sa conversion à l'Islam au monde entier[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Total Devastation: The Best of
  • 2002 : Turn It Up!: The Very Best of
  • 2004 : The Artist Collection

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Dillagence (Hommage à J Dilla)
  • 2007 : Tapemasters Inc Presents-Busta Rhymes And Reek Da Villain (Black Friday Pt. 1)
  • 2009 : Back On My Shit!
  • 2012 : Catastrophic

Albums en collaboration[modifier | modifier le code]

Avec Leaders of the New School[modifier | modifier le code]

  • 1991 : A Future Without a Past
  • 1993 : T.I.M.E. (The Inner Mind's Eye)

Avec Flipmode Squad[modifier | modifier le code]

  • 1998 : The Imperial
  • 2002 : Arsenal for the streets
  • 2003 : Arsenal for the streets Part 2
  • 2004 : Welcome to the Aftermath

Collaborations et apparitions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]