The Braxtons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Braxtons

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical R&B, Gospel, Soul
Années actives 1989-1997 -2011-Présent
Labels Arista
(1989–1990)
LaFace
Atlantic
Composition du groupe
Membres Toni Braxton
Tamar Braxton
Trina Braxton
Traci Braxton
Towanda Braxton

The Braxtons est un groupe de R&B des années 1990 formé de Toni Braxton et ses quatre sœurs : Traci Braxton, Trina Braxton, Towanda Braxton et Tamar Braxton[1]. En 1991, Toni se lance dans une carrière solo et quitte le groupe[2], suivi de Traci[3]. Les sœurs restantes enregistrent l'album So Many Ways en 1996[4], avant de se séparer en 1998, afin que Tamar puisse poursuivre sa carrière solo[5]. Cependant, les membres ont continué à chanter et à agir dans divers autres projets.

En janvier 2011, la chaîne WE tv confirme qu'elle a signée Toni Braxton pour une série de télé-réalité, intitulée Braxton Family Values, basée d'après les relations entres Toni, sa mère Evelyn et soeurs : Traci, Trina, Towanda et Tamar[6]. La série débute le 12 avril 2011 et attire 350 000 spectateurs, ce qui est un énorme succès d'audiences pour cette chaîne du cable[7]. De ce fait, elle est renouvelée pour plusieurs saisons supplémentaires et à même le droit à une série dérivée prénommée Tamar & Vince, basée sur la vie de Tamar Braxton, qui débute le 19 décembre 2011[8].

De part ce succès, les carrières solos des cinq sœurs sont alors relancées, aboutissant à l’élaboration d'un album gospel en commun, qui est actuellement en préparation[9].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Les soeurs Braxtons composée de soeurs : Toni (née en 1967), Traci (née en 1971), Towanda (née en 1973), Trina (née en 1974) et Tamar (née en 1977), ont été élevées dans une famille religieuse stricte[10].

Elles sont nées à Severn, dans le Maryland. Leurs père, Michael Conrad Braxton, Sr., était méthodiste[11],[12] et travailleur en entreprise, et leur mère, Evelyn Jackson, originaire de Caroline du Sud, était une ancienne chanteuse d'opéra et cosmétologue, ainsi que d'un pasteur[13]. Le grand-père maternel de Braxton était aussi pasteur[14].

1989–1991 : Début de carrière et changements[modifier | modifier le code]

Toni, Traci, Towanda, Trina et Tamar ont signé leur premier contrat d'enregistrement avec Arista Records en 1989 sous le nom de groupe The Braxtons[15]. En 1990, le groupe sort son premier single, intitulé Good Life, qui est le seul et unique titre en tant que quintette. Good Life s’érige à la 79e place du Billboard Hot R & B / Hip-Hop Singles[16]. Au moment de la sortie du single, les différences d'âge des membres ont créé un problème avec le marketing. Par la suite, The Braxtons se sépare de Arista Records.

En 1991, au cours d’un showcase avec Antonio "L. A." Reid et Kenneth "Babyface" Edmonds, qui étaient dans le processus de formation de LaFace Records, Toni Braxton, la cadette du groupe, a été choisie et signée comme première artiste féminine du label[17]. À l'époque, les membres restants ont été informés que LaFace Records ne cherchait pas un autre groupe de fille, car il venait de signer TLC[18],[19].

1992–1995 : The Braxtons 4 et grossesse de Tracy[modifier | modifier le code]

Après le départ de Toni, du groupe en 1991, les membres restants sont devenus les choristes pour la première tournée américaine de Toni[2]. Traci, Towanda, Trina et Tamar apparaissent également dans la vidéo du troisième single de leur soeur Toni Braxton, Sept Whole Days, extrait de son premier album éponyme album[20]. En 1993, le vice-président de LaFace Records, Bryant Reid, a signé le groupe The Braxtons sur le label[19],[21]. Toutefois, le groupe n'a jamais sorti un album ou un single pour ce label[19],[21]. Lorsque Reid a ensuite travaillé pour Atlantic Records, il convainc les dirigeants de LaFace Records de reprendre le groupe et de le signer sur Atlantic Records[19],[21]. Il a été rapporté dans le magazine Vibe que, en 1995, Traci Braxton avait quitté le groupe pour poursuivre une carrière en tant que conseiller auprès des jeunes[22]. Cependant, il n'a pas été confirmée jusqu'à un aspect promotionnel 2011 sur le Mo'Nique Show, que Traci n'a pas été autorisé à signer avec Atlantic en raison de sa grossesse à l'époque[23].

1996–1997 : 1er album So Many Ways[modifier | modifier le code]

En juin 1996, Tamar, Trina et Towanda reviennent avec un premier album intitulé So Many Ways, qui est également le même titre que son premier single[4]. Sortit le 13 août 1996, l'album a culminé à la 26e place du Billboard R&B/Hip-Hop Albums charts[24]. Au moment de sa sortie, Reid dit au Billboard Magazine : "J’ai eu une vision pour elles alors qui était sur une jeune sophistication avec sex-appeal". So Many Ways inclus production de Jermaine Dupri et Daryl Simmons, Christopher Stewart et Sean "SEP" Hall[4]. L'album contient également une reprise du succès de Diana Ross The Boss et la chanson de Klymaxx I'd Still Say Yes[21]. Le premier single de l’opus est So Many Ways[25]. La vidéo musicale, qui a été réalisée par Cameron Casey, bénéficie de l’apparition de l’acteur Mekhi Phifer[26]. Le groupe a aussi réalisé une version remixée de So Many Ways avec le rappeur Jay-Z, le 9 septembre 1996, lors de la cérémonie des Soul Train Lady of Soul Awards[27]. Le single a été également utilisé comme le morceau d'ouverture pour la bande originale du film de comédie High School High[28]. So Many Ways atteint la 83e place du Billboard Hot 100 en 1996, le 22e rang du Billboard R&B et la 32e position des classement anglais en janvier 1997[29].

Le second single de l’opus Only Love, sort le 25 janvier 1997 et atteint la 52e place du Billboard R&B / Hip-Hop Songs Chart[24]. Un remix de leur single The Boss, produit par Masters At Work, atteint la 1re marche du Billboard Dance / Club Play Chart en début d’année 1997[30]. Slow Flow, le dernier était single, culmine au 26e rang des classements britanniques en juillet 1997, devenant leur plus haut succès au Royaume-Uni[31]. The Braxtons est également apparu en première partie des concerts de la tournée européenne ‘’Secrets Tour’’, de leur sœur Toni en 1997[2].

1998–2010 : Séparation et autres projets[modifier | modifier le code]

The Braxtons décide alors de se séparer, afin que Tamar, puisse poursuivre une carrière solo avec DreamWorks Records en 1998[32]. Cependant, les membres ont continué à chanter et à agir dans divers autres projets.

Trina débute une carrière d'actrice en apparaissant dans la pièce de théâtre Meet The Brown[33]. La même année, elle obtient un rôle dans la pièce de théâtre Rise[34] et interprète le rôle de Deena Jones dans la comédie musicale Dreamgirls[35].En 2005, elle interprète le rôle de Kiana dans le film Jail Party, sortit directement en DVD[36] et le rôle de Dawn dans le film The Walk[37]. En 2009, elle obtient un petit rôle dans le film I Can Do Bad All by Myself où elle interprète un membre du groupe chantant aux cotés du personnage de Tanya, joué par Mary J. Blige.

Towanda apparait dans la saison 2 de la télé-réalité. Elle enregistre également un titre en solo prénommé Here I Am et devient présentatrice de la radio de Wendy williams[38]. En Septembre 2005, le site web People reporte que Towanda était enceinte[39].

Traci intervient pour les causes des enfants handicapés, du cancer, du diabète, participe en tant que conférencière à divers organismes de bienfaisance afin d'aider les femmes à travers le monde qui sont confrontés à à des violences domestiques[40].

Tamar sort en 2000, son premier album intitulé Tamar[41]. La même année, elle apparaît en tant qu’invitée dans le vidéoclip du hit He Wasn't Man Enough de sa sœur Toni Braxton[42], ainsi qu’en tant que choriste et auteur sur les opus The Heat de Toni Braxton[43], Snowflakes[44], More Than a Woman, Libra de Toni Braxton[45]. Tamar Braxton a travaillé sur de nombreux projets solos durant ces années, en signant sur des labels tels que Casablanca Records et Universal Records, aboutissant à de nombreuses annulations[46].

En 2010, elles apparaissent toutes avec leur mère Evelyn, dans le vidéo clip Make My Heart, de son autre soeur Toni[47].

2011–Présent : Télé-réalité à succès et retour musical[modifier | modifier le code]

En janvier 2011, la chaîne WE tv confirme qu'elle a signée Toni Braxton pour une série de télé-réalité, intitulée Braxton Family Values, basée d'après les relations entres Toni, sa mère Evelyn et soeurs : Traci, Trina, Towanda et Tamar[48]. La série débute le 12 avril 2011 et attire 350 000 spectateurs, ce qui est un énorme succès d'audiences pour cette chaîne du cable[49]. De ce fait, elle est renouvelée pour plusieurs saisons supplémentaires et à même le droit à une série dérivée prénommée Tamar & Vince, basée sur la vie de Tamar Braxton, qui débute le 19 décembre 2011[50].

En Juillet 2014, lors de la 4eme saison de la télé-réalité à succès Braxton Family Values, il est confirmé que les soeurs Braxtons travaillent ensemble à l’élaboration d'un album gospel[51].

Membres[modifier | modifier le code]

Member 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Tamar Braxton
(1989–1998, 2010–présent)
Trina Braxton
(1989–1998, 2010–présent)
Towanda Braxton
(1989–1998, 2010–présent)
Traci Braxton
(1989–1995, 2010–présent)
Toni Braxton
(1989–1991, 2014–présent)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Braxtons bio sur allmusic.com
  2. a, b et c J.D. Considine, « Move over, Demi Covergirl: Toni Braxton has the arm- over-the-chest move down pat as she poses nearly naked for Vibe », sur The Baltimore Sun, Tribune Company,‎ 8 mai 1997 (consulté le 5 octobre 2013)
  3. Davis, Joyce E. "The Braxtons: And then there were three." Vibe Magazine. September 1, 1996: 92. Print.
  4. a, b et c The Braxton So Many Ways sur allmusic.com
  5. DeCurtis, Anthony. "Tamar 'Ridiculous'." Vibe Magazine. December 1, 1999: 250. Print.
  6. « WE tv Announces Pair of Original Series for 2011 », The Futon Critic,‎ 4 janvier 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  7. « "Braxton Family Vlues" Premieres Tuesday, April 12, 2011 at 9pm ET/PT », The Futon Critic,‎ 16 mars 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  8. Nellie Andreeva, « WE TV Greenlights ‘Braxton Family Values’ Spin-Off Series », Deadline Hollywood,‎ 19 décembre 2011 (consulté le 6 octobre 2013)
  9. http://www.youtube.com/watch?v=GTFJiDkYnW0&list=UUyW2DKoc1iH6lmEdDCIJ78w
  10. « Toni Braxton Tickets » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Premium Seats USA. Consulté le 18 décembre 2006
  11. « Famous Methodists », Adherents.com (consulté le 12 novembre 2010)
  12. (en) Jet, Johnson Publishing Company,‎ 20 juin 1994 (ISSN 0021-5996, lire en ligne), p. 21
  13. Steve Dougherty, « Greener Pastures », People,‎ 9 octobre 2000 (lire en ligne)
  14. Angela Winter Ney, « Award-winning pastor reaches out to teen-agers », The Baltimore Sun,‎ 6 février 1994 (lire en ligne)
  15. TamarBraxton biographie sur starpulse.com
  16. The Braxton bio sur wetv.com
  17. Toni Braxton biographie sur Billboard.com
  18. « Toni Braxton: From the heart » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Bluesandsoul.com. Consulté le 2014-08-09
  19. a, b, c et d « Toni Braxton: The Sunday Conversation - Los Angeles Times », Articles.latimes.com,‎ 2011-05-22 (consulté le 2014-08-09)
  20. Toni Braxton Seven Whole Days vidéo officielle Youtube
  21. a, b, c et d Reynolds, J.R. "'So Many' Braxtons on Atlantic Label Downplays Link To Famous Sister." Billboard Magazine. July 6, 1996: 18-19. Print.
  22. Davis, Joyce E. "The Braxtons: And then there were three." Vibe Magazine. September 1, 1996: 92. Print.
  23. Hicks Media, prod. "The Mo'Nique Show: The Braxton Sisters; Travis Porter Performs; Shirley Strawberry." The Mo'Nique Show. BET. Atlanta, Georgia, May 12, 2011. Television.
  24. a et b Modèle:BillboardURLbyName
  25. « The Braxton So Many Ways single sur Discogs » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2014-11-09
  26. The Braxtons single So Many Ways vidéo officielle Youtube
  27. « http://www.soultrain.com/stlos/library.html » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), août 2014
  28. « High School High: The Soundtrack: Music », Amazon.com (consulté le 2014-08-09)
  29. « BRAXTONS | Artist », Official Charts (consulté le 2014-08-09)
  30. Modèle:BillboardURLbyName
  31. « BRAXTONS | Artist », Official Charts (consulté le 9 avril 2012)
  32. DeCurtis, Anthony. "Tamar 'Ridiculous'." Vibe Magazine. December 1, 1999: 250. Print.
  33. Trina Braxton dans le film Meet The Brown sur imdb.com
  34. Trina Braxton joue dans la comédie musicale Rise sur last.fm.com
  35. Trina Braxton joue dans la comédie musicale Dreamgirls sur last.fm.com
  36. Trina Braxton film Jail Party sur imdb.com
  37. Trina Braxton The Walk sur imdb.com
  38. Braxton, Towanda. ThaBiz.com. Interview by Dorrie Williams-Wheeler. January 1, 2005. Print. June 14, 2011. <Dorrie Williams-Wheeler >.
  39. Hudson, -. Kate. "Pregnant Celeb Spotting: Towanda Braxton – Moms & Babies – Moms & Babies — People.com." Celebrity Babies – Moms & Babies – People.com. Time Inc. Web. June 17, 2011. <http://celebritybabies.people.com/2005/09/26/pregnant_celeb_/>.
  40. Traci Braxton biography on tracibraxton.com
  41. Tamar Braxton album Tamar sur allmusic.com
  42. Toni Braxton He Wasn't Man Enough vidéo officielle sur Youtube
  43. Toni Braxton The Heat sur allmusic.com
  44. Toni Braxton album Snowflakes sur allmusic.com
  45. Tamar Braxton auteur et choriste sur l'opus More Than A Woman de Toni Braxton sur allmusic.com
  46. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées soultrain.com.
  47. Toni Braxton Make My Heart official vidéo Youtube
  48. « WE tv Announces Pair of Original Series for 2011 », The Futon Critic,‎ 4 janvier 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  49. « "Braxton Family Vlues" Premieres Tuesday, April 12, 2011 at 9pm ET/PT », The Futon Critic,‎ 16 mars 2011 (consulté le 5 juillet 2013)
  50. Nellie Andreeva, « WE TV Greenlights ‘Braxton Family Values’ Spin-Off Series », Deadline Hollywood,‎ 19 décembre 2011 (consulté le 6 octobre 2013)
  51. http://www.youtube.com/watch?v=GTFJiDkYnW0&list=UUyW2DKoc1iH6lmEdDCIJ78w