Aïda (comédie musicale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aïda.
Aïda
Titre original Aida
Livret Linda Woolverton
Robert Falls
David Henry Hwang
Lyrics Tim Rice
Musique Elton John
Mise en scène Robert Falls
Chorégraphie Wayne Cilento
Décors Bob Crowley
Costumes Bob Crowley
Lumières Natasha Katz
Producteur(s) Disney Theatrical
Première
Cadillac Palace, Chicago
Dernière
Palace Theatre, Broadway
Nb. de représentations 30 + 1852
Langue d’origine Anglais
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis

Aïda (Aida en version originale) est une comédie musicale américaine en deux actes de Tim Rice (lyrics) et Elton John (musique) créée le au Cadillac Palace de Chicago. Le livret de Linda Woolverton, Robert Falls et David Henry Hwang est inspiré de l'opéra-homonyme de Giuseppe Verdi, lui-même basé sur une intrigue écrite par Auguste-Édouard Mariette. Le spectacle a été produit par Disney Theatrical.

Genèse[modifier | modifier le code]

Le projet trouve son origine dans un livre de contes pour enfants écrit par la soprano Leontyne Price, d'après l'opéra de Verdi. Les droits de l'œuvre sont acquis par les studios Disney dans le but de l'adapter en long-métrage. Le projet est finalement abandonné mais le succès du Roi Lion incite les studios à en faire un spectacle musical.

Une première version est présentée sous le titre Elaborate Lives: The Legend of Aida à l'Alliance Theatre d'Atlanta (Géorgie) du 16 septembre au 8 novembre 1998. La mise en scène est de Robert Jess Roth, la chorégraphie de Matt West, les décors de Stanley A. Meyer et les costumes de Ann Hould-Ward.

Le 23 mars 1999 sort un album reprenant les principales chansons du spectacle interprétées par une pléiade de stars réunies pour l'occasion par Elton John : Sting, LeAnn Rimes, Tina Turner, les Spice Girls, Janet Jackson, Boyz II Men, Shania Twain, Heather Headley et Sherie Scott (créatrices d'Aïda et Amnéris), Lenny Kravitz, James Taylor, Lulu, Kelly Price et Dru Hill. Cette sortie est précédée de deux concerts à Londres, le 26 janvier, et New York City, le 1er février.

Parallèlement, les producteurs décident de procéder à une refonte complète du spectacle. Le nouveau metteur en scène Robert Falls révise le livret avec David Henry Hwang ; la chorégraphie est confiée à Wayne Cilento et les décors et costumes à Bob Crowley. La création de la nouvelle version, rebaptisée Elton John and Tim Rice's Aida, a lieu du au Cadillac Palace de Chicago, avant de reprendre au Palace Theatre de Broadway du au (1 852 représentations)[1]. Une tournée nationale est organisée par la suite ainsi que plusieurs adaptations à l'international : Allemagne, Suisse, Japon, Corée du Sud, Pays-Bas, Uruguay, Australie, Philippines, Mexique, Croatie, Pérou, Argentine, Estonie, Canada, Hongrie, Brésil, Suède, Danemark, Chine, et Israël.

Argument[modifier | modifier le code]

Acte I[modifier | modifier le code]

Dans l'aile égyptienne d'un musée, un homme et une femme parcourant l'exposition croisent leur regard. Une statue d'Amneris, une femme Pharaon prend vie et interprète la première chanson du spectacle ; Every Story Is a Love Story. Amneris les transporte en ancienne Égypte où Radames, capitaine le l'armée du pays et ses hommes rentrent d'une expédition en Nubie, ancien ennemie de l'Égypte (Fortune Favors the Brave). Quand ses soldats capturent un groupe de femmes nubienne, parmi elles se trouve Aïda qui essaie de se libérer en affrontant les soldats. Elle leur tiens tête en déclarant que même si les égyptiens ont tout pris aux nubiens, ils n'auraient jamais leur fierté (The Past Is Another Land). Radames leur sauve la vie en leur évitant les mines de cuivre et en les envoyant à la place au palais de la princesse Amneris. Le père de Radames, le ministre en chef Zoser annonce à son fils que le pharaon est mort et qu'il doit se préparer à devenir le prochain maître de l'Égypte (Another Pyramid). Ce que ne sait pas Radames, c'est que le pharaon est mort empoisonné par Zoser pour accélérer l'accession au trône de son fils.

La servante Nubienne de Radames, Mereb, est une jeune femme qui a appris les astuces pour survivre en Égypte. Tout en livrant Aïda à la princesse, Mereb reconnait la fille du roi de Nubie. Elle lui recommade de garder son identité secrète pour éviter de se faire tuer par les égyptiens (How I Know You). Présentée à Amneris, Aïda est immédiatement aimée. Elle perçoit que l'amour de la princesse pour la mode est en fait un masque (My Strongest Suit'). Au banquet, Amneris et Radames apprennent du pharaon qu'ils doivent se marier en sept jours (Fortune Favors the Brave - reprise). Ensemble, lui et Aida font part de leurs rêves et leurs regrets (Enchantment Passing Through). Plus tard dans la nuit, Amneris inquiète de la maladie de son père trouve en Aïda quelqu'un pour la comprendre et l'encourager (My Strongest Suit (Reprise)). A l'écart dans la chambre de sa fiancée, Radames avoue à Aïda son attirance toujours plus forte pour elle.

Aida est prise par Mereb au camp de Nubiens (Dance of the Robe). Quand elle implore Radames d'aider les nubiens, il ouvre son cœur en leur donnant ses possessions (Not Me) et déclare son amour pour elle (Elaborate Lives). Incapable de combattre ses sentiments plus longtemps, elle tombe dans ses bras. Leur bonheur est interrompu par les nouvelles que rapporte l'armée de Radames. Ils ont capturés Amonasro, roi de Nubie et père d'Aïda. Incapable de la réconforter, Radames laisse Aïda dans la détresse. Rassemblant son peuple, Aïda leur assure que la Nubie ne mourra jamais (The Gods Love Nubia).

Acte II[modifier | modifier le code]

Aida, Amneris, et Radames sont empêtrés dans des émotions et des conflits de loyauté (A Step Too Far). Aida et Mereb se retrouvent dans la cellule de prison d'Amonasro. Mereb élabore un plan pour s'échapper avec le roi pendant l'agitation prévisible lié au mariage d'Amneris. Pour sauver son père et sa nation, Aïda doit trahir l'homme qu'elle aime (Easy as Life). En attendant, Zoser découvre l'histoire que Radames est en train de vivre et il avertit son fils qu'elle pourrait lui coûter le trône, mais Radames ne partage plus les ambitions de son père (Like Father, Like Son). Après ça, Zoser ordonne à ses hommes de trouver Aïda et de la tuer.

Au camp des nubiens, Aïda reçoit une lettre d'excuse de Radames (Radames' Letter). Quand les soldats égyptiens arrivent, Nehebka, une autre nubienne se sacrifie de sorte que la princesse puisse vivre (Dance of the Robe - reprise). Déterminée à quitter Radames pour toujours, Aïda va lui dire au revoir malgré les objections de Mereb (How I Know You - reprise). Radames informe Aïda qu'il souhaite annuler le mariage. Aïda sait que cela peut ruiner l'évasion programmée de son père et lui demande sonc de ne pas renoncer pour elle (Written in the Stars). Radames accepte, à condition qu'elle s'échape avec lui sur un bateau. Amneris a tout entendue et essaye de faire face au fait que son mariage n'est qu'un leurre (I Know the Truth).

La nouvelle de l'évasion d'Amonasro perturbe le mariage d'Amneris et de Radames. Ce dernier apprend la véritable identité d'Aïda sur les docks du port. Bien qu'il soit fâche qu'Aïda lui ait caché ceci, elle lui assure qu'elle ne lui a jamais mentie au sujet de son amour. Dans le chaos ambiant, Mereb massacre un garde mais est mortellement touchée par Zoser. Radames rend possible l'évasion d'Amonasro en coupant la corde attachée au bateau, mais Aïda reste avec Radames. Zoser se sauve, et Mereb meurt dans les bras de son maître et de sa princesse aimée. Radames et Aida sont alors arrêtés pour trahison. Le pharaon décide de les enterrer vivant. Amneris convainc son père de laisser les amoureux mourir dans le même tombeau (Elaborate Lives - reprise). Lentement privés d'air et de lumière, Radames jure qu'il la recherchera par cent vies pour la retrouver (Enchantment Passing Through - reprise).

De retour au musée, l'esprit d'Amneris révèle qu'elle est devenue Pharaon. La mort des amoureux donna naissance à un règne de paix entre l'Egypte et la Nubie. Elle observe les deux visiteurs du musée qui ne sont autre que les réincarnations d'Aïda et Radames (Every Story is a Love Story - reprise).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages Tessiture[2] Créateurs
(Chicago/Broadway)
Descriptif
Aida fa3-fa5 Heather Headley Fille d'Amonasro et princesse de Nubie, capturée par les Égyptiens. Seul Mereb connaît son identité.
Radames si2-si4 Adam Pascal Capitaine de l'armée égyptienne, fils de Zoser. Fiancé à la fille de Pharaon, il doit succéder à ce dernier sur le trône mais tombe amoureux de l'« esclave » Aïda.
Amneris sol3-fa5 Sherie René Scott Princesse d'Égypte, fille de Pharaon et fiancée de Radames.
Mereb do3-sibémol4 Damian Perkins Esclave nubien de Radames, capturé par les égyptiens tout jeune et qui les sert depuis. Il est le premier à reconnaître en Aïda la princesse de Nubie et celle qui apportera l'espoir aux esclaves nubiens.
Zoser fa3-do5 John Hickok Premier ministre d'Égypte et père de Radames. Il précipite l'accession de son fils au trône en empoisonnant Pharaon.
Nehebka la3-5 Schele Williams Esclave nubienne qui parle à Aïda de l'importance de représenter son peuple.
Pharaon Daniel Oreskes Père d'Amneris et souverain d'Égypte.
Amonasro Tyrees Allen Père d'Aïda et roi de Nubie. Il est fait esclave par les Égyptiens.

Chansons[modifier | modifier le code]

Le style musical d'Aïda choisi par Elton John est éclectique. Another Pyramide est un reggae moderne, My Strongest Suit est plus proche du style Motown et The Gods Love Nubia est plus empreint de gospel. D'autres chansons comme Not Me, Elaborate Lives, A Step Too Far et Written in the Stars reflètent plus le style pop d'Elton John. On sent également une forte influence de la musique africaine.

Acte I[modifier | modifier le code]

  1. Every Story Is a Love Story - Amneris
  2. Fortune Favors the Brave - Amneris, Radames et les soldats
  3. The Past Is Another Land - Aïda
  4. Another Pyramid - Zoser et les ministres
  5. How I Know You - Mereb et Aïda
  6. My Strongest Suit - Amneris et les femmes du Palace
  7. Fortune Favors the Brave (reprise) - Radames
  8. Enchantment Passing Through - Radames et Aïda
  9. My Strongest Suit (reprise) - Amneris et Aïda
  10. Dance of the Robe - Aïda, Nehebka et les nubiens
  11. Not Me - Radames, Mereb, Aïda, et Amneris
  12. Elaborate Lives - Radames et Aïda
  13. The Gods Love Nubia - Aïda, Nehebka et les Nubiens

Acte II[modifier | modifier le code]

  1. A Step Too Far - Amneris, Radames et Aïda
  2. Easy as Life - Aïda
  3. Like Father, Like Son - Zoser, Radames et les ministres
  4. Radames' Letter - Radames
  5. Dance of the Robe (reprise) - Orchestre
  6. How I Know You (reprise) - Mereb
  7. Written in the Stars - Radames et Aïda
  8. I Know the Truth - Amneris
  9. Elaborate Lives (reprise) - Aïda et Radames
  10. Enchantment Passing Through (reprise) - Radames et Aïda
  11. Every Story Is a Love Story (reprise) - Amneris

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses
Nominations

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Elton John and Tim Rice's Aida, sorti avant les représentation du spectacle et enregistré par Elton John et plusieurs stars de la pop.
  • 2000 : Elton John and Tim Rice's Aida - Original Broadway Cast Recording, comprenant les 21 chansons du spectacle.
  • 2001 : Version néerlandaise
  • 2003 : Version mexicaine
  • 2004 : Version allemande
  • 2004 : Versions japonaise et néerlandaise
  • 2007  : Version hongroise

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Internet Broadway Database - Elton John and Tim Rice's Aida
  2. [réf. nécessaire]. Ces indications ne correspondent pas avec les typologies vocales données ici à titre indicatif (car en principe réservée aux œuvres de musique classique).

Liens externes[modifier | modifier le code]