Un-Break My Heart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un-Break My Heart

Single de Toni Braxton
extrait de l'album Secrets
Sortie 10 juillet 1996
Enregistré 1995
Durée 4:32
Genre R&B, soul
Auteur Diane Warren
Producteur David Foster
Label LaFace

Singles de Toni Braxton

Pistes de Secrets

Un-Break My Heart est une chanson de l'artiste américaine Toni Braxton, issue de son second album, Secrets et sortie en single le 10 juillet 1996 sous le label LaFace Records. Cette ballade R&B est écrite par Diane Warren. Braxton exprime une antipathie pour la chanson mais Clive Davis réussit à la convaincre de l'enregistrer et de la mettre sur l'album. Les paroles font allusion « à une rupture foudroyante » dans laquelle Braxton supplie son amoureux de revenir pour réparer la peine qu'il a causée. La chanson gagne le Grammy Award de la meilleure performance vocale pop féminine en 1997.

Un-Break My Heart rencontre un succès mondial. Aux États-Unis, la chanson devient numéro un du Billboard Hot 100 et y reste onze semaines. Elle atteint la même position dans le Hot Dance Club Songs et Hot Adult Contemporary Tracks. En Europe, elle atteint le top 5 dans plus de dix pays et est numéro un en Autriche, Belgique (Wallonie), Suède et Suisse. Bille Woodruff réalise le clip. On y voit Braxton pleurer la mort de son amoureux tout en se remémorant des bons moments passés avec lui. Braxton interprète la chanson lors des Billboard Music Awards de 1997. Un-Break My Heart a été reprise par le groupe Weezer et plusieurs autres artistes. La chanson apparaîtra dans le prochain film de Disney et BBC, Saving Mr. Banks en 2013.

Genèse[modifier | modifier le code]

Un-Break My Heart est une chanson écrite par Diane Warren en 1995. Quand on lui demande comment elle écrit ses chansons, elle répond que ses chansons viennent d'un titre, d'un refrain ou d'un rythme. Un-Break My Heart est conçue à partir de son titre, et, selon Warren, « Il restait dans ma tête, et je me suis dit : « Je ne pense pas l'avoir déjà entendu, c'est intéressant ». J'ai commencé à jouer du piano avec ces accords et j'ai changé la tonalité et là j'ai su, « OK c'est magique[1] » ». Warren explique qu'elle écrit Un-Break My Heart en ballade et chanson dance parce que c'était comme cela qu'elle l'entendait. Elle dit aussi que « certaines personnes ne la connaissent que comme une chanson dance gay[2] ».

Quand Warren montre la chanson à Clive Davis, président d'Arista Records, il pense que la chanson pourrait servir au futur album de Braxton[3]. Quand Braxton entend Un-Break My Heart, elle exprime une antipathie envers elle. Selon Warren : « Toni détestait la chanson. Elle ne voulait pas la faire[4] ». Davis réussit à convaincre Braxton de l'enregistrer et elle devient plus tard sa chanson phare[4]. Après les sessions d'enregistrement de la chanson, Braxton approche Warren et lui explique pourquoi elle était sceptique quant à l'enregistrer, expliquant qu'elle ne voulait pas d'autre « piste lamentative[4] ». L'enregistrement se déroule aux Record Plant Studios et Chartmarker Studios à Los Angeles la même année[5]. Un-Break My Heart sort le 10 juillet 1996 sous LaFace Records comme deuxième single de l'album Secrets[6].

Structure musicale[modifier | modifier le code]

Produite par David Foster, Un-Break My Heart est une ballade R&B qui dure quatre minutes et vingt secondes[5],[7],[8]. Les paroles évoquent « une rupture foudroyante » dans laquelle Braxton supplie son amoureux de revenir réparer la peine qu'il a causée[9]. Selon la partition publiée par Musicnotes.com, Un-Break My Heart est composée dans la tonalité de Si mineur et a une mesure en 4/4 avec un tempo lent de 55 pulsations par minute[7]. La voix de Braxton s'étend entre les notes Ré2 à Ré4[7]. David Willoughby, auteur de The World of Music dit que quelques phrases comme « Don't leave me in all this pain » révèlent « la tristesse et la nostalgie » de cette chanson[10].

La chanson a été remixée par plusieurs DJs comme Hex Hector et Soul Solution. Jose F. Promis d'Allmusic remarque que la chanson est « dans sa forme originale, avec beaucoup d'adulte contemporain et de pop, et, avec un refrain épique, marchent aussi bien qu'une piste dance interminable même si la voix n'a jamais été ré-enregistrée[11] ». Le remix Soul-Hex Vocal Anthem, qui dure environ neuf minutes, est influencée par la musique Tribal house ; alors que le remix Classic Radio Mix est influencée par la house[11]. Une version espagnole de Un-Break My Heart, intitulée Regresa a Mi est une piste bonus de Secrets[5]. Uma Uthayashanker de musicOMH trouve cette version « facilement écoutable » qui « résume la passion et le sens de l'originale mais l'ouvre à un public plus large[12] ».

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Charles Aaron de Spin donne un avis positif et dit : « C'est délicatement conçu, une chanson d'amour qui est diffusée dans les rayons de mon épicerie la plus proche depuis maintenant un an, mais j'aurais juste aimé aller au studio et dire que si jamais ça se termine, j'aurai vraiment le cœur brisé[13] ». Bob McCan, auteur de Encyclopedia of African American actresses in film and television la considère comme « l'un des disques R&B les plus envoûtantes[14] », alors que Robert Christgau la trouve « miraculeuse » et explique « le miracle est de Diane Warren et vous voulez l'écouter encore et encore[15] ». Mark Edward Nero d'About.com la considère comme l'une des meilleures chansons de R&B sur la rupture et comme le « meilleur moment » de Braxton. Il commente : « Cette chanson est si triste qu'elle pourrait faire pleurer les gens pendant des heures[16] ». En 1997, Un-Break My Heart remporte le Grammy Award de la meilleure performance vocale pop féminine[17].

Dans sa critique de l'album, Stephen Thomas Erlewine d'Allmusic dit que les chansons de David Foster sont trop prévisibles à cause de leur « appel commercial sophistiqué ». Cependant, Erlewine remarque que Braxton « arrive à mettre de la vie et de la passion dans ses chansons qui les élèvent au-delà de leurs limites génériques » grâce à son habileté vocale[18]. Ken Tucker d'Entertainment Weekly considère la piste comme « un mélodrame tellement grandiose mais tellement intrisèque, assurément tubesque, c'est une sorte d'appel de masse désagréable qui pourrait probablement envoyer une Diana Ross jalouse dans un réconfort Häagen-Dazs[19] ». Tucker trouve aussi que c'est la piste piste de Secrets et déclare que Un-Break My Heart est « l'un de ces extraordinaires couplets qui n'existent que par un gros refrain qui font allusion à de l'émotion sans jamais les incarner. Braxton fait de son mieux pour mettre un peu de vie dans cette chanson sans en profiter[19] ». J.D. Considine de The Baltimore Sun trouve Un-Break My Heart exagérée[20].

Commercial[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, Un-Break My Heart est numéro un pendant onze semaines : du 7 décembre 1996 au 15 février 1997 et reste à cette même position dans le Hot Adult Contemporary Tracks pendant quatorze semaines[21],[22]. Elle est certifiée disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente d'un million d'exemplaires dans le pays[23]. Un-Break My Heart rencontre un succès mondial, arrivant numéro un en Autriche[24], Wallonie[25], Europe[26], Suède[27] et Suisse[28] tout en atteignant le top 5 de la plupart des pays européens[29],[30],[26],[31],[32],[33],[34]. Le 4 novembre 1996, la chanson débute à la quatrième place du UK Singles Chart et est numéro deux au bout de sept semaines[35],[36]. Elle est certifiée disque de platine par la British Phonographic Industry (BPI) pour la vente de 600 000 exemplaires[37]. En Australie, la chanson arrive sixième[38] et est certifiée disque de platine par l'Australian Recording Industry Association (ARIA) pour la vente de 70 000 exemplaires[39].

Promotion[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

LaFace Records commande un clip qui sera réalisé par Bille Woodruff[40]. Le concept se base sur la fin du relation fictive entre Braxton et le top model Tyson Beckford[41]. La vidéo commence lorsque Beckford quitte la maison. Braxton l'embrasse et va vérifier sa boîte aux lettres. Alors qu'il quitte le garage, une voiture arrive à toute vitesse et provoque un accident. Braxton court et pleure sur son corps allongé. Elle retourne dans la maison et se rappelle les bons moments passés avec lui comme nager dans la piscine ou jouer au Twister. Lors du dernier refrain, on voit Braxton chanter sur une scène. Alors qu'on l'applaudit, l'écran devient noir. Le clip est diffusé pour la première fois sur MTV le 10 septembre 1996[42].

Interprétations scéniques et reprises[modifier | modifier le code]

Braxton interprète Un-Break My Heart durant la cérémonie d'ouverture des Billboard Music Awards en 1997. Lors de cette prestation, elle porte un ensemble similaire à ceux des productions théâtrales de Ziegfeld Follies[43]. Elle l'interprète également à la fin de sa tournée Libra Tour en 2006[8].

Le saxophoniste Marion Meadows reprend la chanson dans son album Pleasure en 1997[44] tandis que la chanteuse philippine Nina Girado enregistre sa propre version en 2008 dans l'album Nina Sings the Hits of Diane Warren[45]. Le groupe italien Il Divo reprend la version espagnole et reçoivent de bonnes critiques qui disent que la reprise « a le potentiel de devenir un tube et d'ouvrir des portes pour les stars de l'opéra les plus acclamées[12] ». Le groupe américain Weezer reprend la chanson en 2005[46]. Leur version apparaît sur l'album Death to False Metal en 2010[47]. Le chanteur Rivers Cuomo explique pourquoi le groupe reprend cette chanson :

« J'adore cette chanson. C'était aussi une suggestion de Rick Rubin. Nous aimons tous les deux cette chanson et nous pensions qu'elle pourrait être parfaite pour Weezer, et pour ma voix, et cela a été génial de faire une version rock avec une esthétique alternative. Et vous savez, je veux juste de la manière que l'aurait chantée Braxton. Et j'adore la forme que ça a pris, et je pense que le reste du groupe ne l'aimait pas et c'est probablement pour ça qu'elle n'a pas été sur le cinquième disque en 2005 quand nous l'avons enregistré[46] ».

Versions[modifier | modifier le code]

CD single[48]
  1. Un-Break My Heart (Album Version) – 4:30
  2. Un-Break My Heart (Spanish Version) – 4:32
Maxi-single américain[49]
  1. Un-Break My Heart (Album Version) – 4:30
  2. Un-Break My Heart (Soul-Hex Anthem Vocal) – 9:36
  3. Un-Break My Heart (Classic Radio Mix) – 4:26
  4. Un-Break My Heart (Album Instrumental) – 4:44
Vinyl 45 tours américain[50]
A1. Un-Break My Heart (Soul-Hex Anthem Vocal) – 9:38
A2. Un-Break My Heart (Soul-Hex No Sleep Beats) – 3:56
A3. Un-Break My Heart (Acappella) – 3:50
B1. Un-Break My Heart (Frankie Knuckles - Franktidrama Club Mix) – 8:40
B2. Un-Break My Heart (Frankie Knuckles - Classic Radio Mix) – 4:26
CD single européen[51]
  1. Un-Break My Heart (Album Version) – 4:30
  2. You're Makin' Me High (Radio Edit) – 4:07
CD single britannique[52]
  1. Un-Break My Heart (Album Version) – 4:30
  2. You're Makin' Me High (Norfside Remix) – 4:19
  3. How Many Ways (R. Kelly Remix) – 5:46
  4. Un-Break My Heart (Spanish Version) – 4:32
Maxi-single européen[53]
  1. Un-Break My Heart (Album Version) – 4:30
  2. Un-Break My Heart (Frankie Knuckles Radio Mix) – 4:29
  3. Un-Break My Heart (Frankie Knuckles Franktidrama Mix) – 8:38
  4. Un-Break My Heart (Soul-Hex Anthem Vocal) – 9:36
  5. Un-Break My Heart (Soul-Hex No Sleep Beats) – 3:56
Maxi-single australien[49]
  1. Un-Break My Heart (Album Version) – 4:30
  2. You're Makin' Me High (Norfside Remix) – 4:19
  3. How Many Ways (R. Kelly Remix) – 5:46
  4. Un-Break My Heart (Classic Radio Mix) – 4:26
  5. Un-Break My Heart (Soul-Hex Sleep Beats) – 3:56

Classements par pays[modifier | modifier le code]

Classement (1996) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[29] 2
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[38] 6
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[24] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[30] 2
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[25] 1
Drapeau du Canada Canada (RPM)[54] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[26] 2
Drapeau de l’Union européenne Europe (Eurochart Hot 100)[26] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[31] 5
Drapeau de la France France (SNEP)[6] 8
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[32] 2
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[55] 7
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[33] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[56] 18
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[34] 2
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[36] 2
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[27] 1
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[28] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[21] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[57] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[22] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[58] 1

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Pays (1996) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[59] 83
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[60] 10
Drapeau de la Suède Suède[61] 9
Drapeau des États-Unis États-Unis[62] 81
Pays (1997) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[63] 14
Drapeau de l'Australie Australie[64] 34
Drapeau de l'Autriche Autriche[65] 6
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre)[66] 13
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie)[67] 8
Drapeau du Canada Canada[68] 32
Drapeau de la France France[69] 29
Drapeau de la Suède Suède[70] 17
Drapeau de la Suisse Suisse[71] 7
Drapeau des États-Unis États-Unis[72] 4

Classements décennaux[modifier | modifier le code]

Pays (1999) Position
Drapeau des États-Unis États-Unis[73] 4

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Allemagne Disque d'or Or[74]
Australie Disque de platine Platine[39]
Autriche Disque d'or Or[75]
France Disque d'or Or[76]
Norvège Disque de platine 2 × Platine[77]
Pays-Bas Disque de platine Platine[78]
Royaume-Uni Disque de platine Platine[37]
Suède Disque d'or Or[79]
Suisse Disque d'or Or[80]
États-Unis Disque de platine Platine[23]

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format
Drapeau de l’Union européenne Europe[6] 10 juillet 1996 CD single, Maxi single
Drapeau des États-Unis États-Unis[11] 11 novembre 1996 EP remix

Compléments[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Toni Bentley, « A Chart-Topping Cave Dweller », sur The Wall Street Journal,‎ 16 octobre 2010 (consulté le 12 juin 2012)
  2. (en) James Midemblog, « Interview: Diane Warren, the “fiercely independent” hitmaker », sur Midem Blog,‎ 13 janvier 2011 (consulté le 12 juin 2012)
  3. (en) Ed Hogan, « Song Review - Un-Break My Heart », sur Allmusic (consulté le 13 juin 2012)
  4. a, b et c (en) « Songbook: Diane Warren », sur British Sky Broadcasting (consulté le 13 juin 2012)
  5. a, b et c Toni Braxton (1995). Crédits de l'album Secrets. LaFace Records.
  6. a, b et c Lescharts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. SNEP. Hung Medien.
  7. a, b et c (en) « Toni Braxton - Un-Break My Heart Sheet Music », sur Musicnotes.com (consulté le 14 juin 2012)
  8. a et b (en) Rashod D Ollison, « Toni Braxton wiggles and hums », sur The Sun,‎ 5 avril 2006 (consulté le 14 juin 2012)
  9. (en) Singles: Six Decades of Hot Hits & Classic Cuts, Thunder Bay Press. Outline Press Ltd.,‎ 2006, p. 273
  10. David Willoughby 2009, p. 127
  11. a, b et c (en) Jose F. Promis, « Un-Break My Heart (CD 2) », sur Allmusic (consulté le 14 juin 2012)
  12. a et b (en) Uma Uthayashanker, « Il Divo - Regresa A Mi (BMG) », sur musicOMH,‎ 1 novembre 2004 (consulté le 14 juin 2012)
  13. (en) Charles Aaron, « Singles », Spin, vol. 13,‎ mai 1997 (lire en ligne)
  14. Bob McCan 2010, p. 55
  15. (en) Robert Christgau, « Consumer Guide Album - Secrets », sur RobertChristgau.com (consulté le 14 juin 2012)
  16. (en) Mark Edward Nero, « Best R&B Break-Up Songs », sur About.com (consulté le 14 juin 2012)
  17. (en) « Grammy Awards: Best Pop Vocal Performance - Female », sur Rock on the Net (consulté le 14 juin 2012)
  18. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Secrets - Toni Braxton », sur Allmusic (consulté le 14 juin 2012)
  19. a et b (en) Ken Tucker, « Music Review: Secrets (1996) », sur Entertainment Weekly,‎ 12 juin 2006 (consulté le 14 juin 2012)
  20. (en) J.D. Considine, « Toni's second doesn't shout Review: Braxton's new album has the remarkable voice of the debut, but many of these melodies don't sing », sur The Baltimore Sun,‎ 18 juin 1996 (consulté le 14 juin 2012)
  21. a et b (en) Toni Braxton - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  22. a et b (en) Toni Braxton - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media.
  23. a et b (en) « Searchable Database », sur Recording Industry Association of America (consulté le 20 avril 2012)
  24. a et b (de) Austrian-charts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  25. a et b Ultratop.be – Toni Braxton – Un-Break My Heart. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  26. a, b, c et d (en) « Hits of the World », Billboard, vol. 109, no 05,‎ 1er février 1997 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  27. a et b (en) Swedishcharts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. Singles Top 60. Hung Medien.
  28. a et b (en) Swisscharts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  29. a et b (de) Musicline.de – Toni Braxton. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  30. a et b (nl) Ultratop.be – Toni Braxton – Un-Break My Heart. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  31. a et b (fi) Finnishcharts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  32. a et b (en) « The Irish Charts - All there is to know », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 5 mars 2012)
  33. a et b (en) Norwegiancharts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. VG-lista. Hung Medien.
  34. a et b (nl) Top 40-lijst. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  35. (en) « Chart Stats - Toni Braxton - Un-Break My Heart », sur The Official Charts Company (consulté le 14 juin 2012)
  36. a et b (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.
  37. a et b (en) « Certified Awards Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 20 avril 2012)
  38. a et b (en) Australian-charts.com – Toni Braxton – Un-Break My Heart. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien.
  39. a et b (en) « ARIA Charts - Accreditations - 1997 Singles », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 20 avril 2012)
  40. (en) « Toni Braxton -Un-Break My Heart », sur mvdbase.com (consulté le 14 juin 2012)
  41. (en) « Tyson Beckford Biography », sur Ohla ! (consulté le 14 juin 2012)
  42. (en) « 100 Greatest Women In Music Videos: 1-100 », sur MTV (consulté le 14 juin 2012)
  43. (en) Michel Gonzales, « Toni's Secret », Vibe, vol. 5,‎ juin 1997, p. 92 (lire en ligne)
  44. (en) « Pleasure - Marion Meadows », sur Allmusic (consulté le 15 juin 2012)
  45. (en) Odon Resty, « Album Review - Nina Sings the Hits of Diane Warren », sur Titik Pilipino (consulté le 15 juin 2012)
  46. a et b (en) Evan Schlansky, « Exclusive: Rivers Cuomo Explains Weezer’s Cover Of “Un-Break My Heart” », sur American Songwriting,‎ 22 octobre 2010 (consulté le 15 juin 2012)
  47. (en) Evan Schlansky, « Weezer Cover “Un-Break My Heart”: An Early Review », sur American Songwriting,‎ 12 octobre 2010 (consulté le 15 juin 2012)
  48. (1996). Crédits du single Un-Break My Heart par Toni Braxton. LaFace Records. (73008-24200-2)
  49. a et b (1996). Crédits du single Un-Break My Heart par Toni Braxton. LaFace Records. (73008-24207-2)
  50. (1996). Crédits du single Un-Break My Heart par Toni Braxton. LaFace Records. (73008-24213-1)
  51. (1996). Crédits du single Un-Break My Heart par Toni Braxton. LaFace Records. (74321 41324 2)
  52. (1996). Crédits du single Un-Break My Heart par Toni Braxton. LaFace Records. (74321 41063 2)
  53. (1996). Crédits du single Un-Break My Heart par Toni Braxton. LaFace Records. (74321 41064 2)
  54. (en) « Secrets > Charts & Awards », sur Allmusic (consulté le 5 mars 2012)
  55. (en) « Hits of the World », Billboard, vol. 109, no 11,‎ 15 mars 1997 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  56. (en) Charts.org.nz – Toni Braxton – Un-Break My Heart. RIANZ. Hung Medien.
  57. (en) Toni Braxton - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media.
  58. (en) Toni Braxton - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media.
  59. (de) « German Top 20 - The Chart Of 1996 », sur Würzburg Universität (consulté le 19 avril 2012)
  60. (nl) « Jaaroverzichten - Single 1996 », sur Dutch Top 40 (consulté le 19 avril 2012)
  61. (sv) « Sverigetopplistan - Årslistan 1996 (Note: go to Sök alla listor > Årslistor > Välj år 1996 > Visa!) », sur Sverigetopplistan (consulté le 20 avril 2012)
  62. (en) « 1996 Hot 100 Singles », sur Billboard (consulté le 19 avril 2012)
  63. (de) « German Top 20 - The Chart Of 1997 », sur Würzburg Universität (consulté le 20 avril 2012)
  64. (en) « ARIA Charts - End Of Year Charts - Top 100 Singles 1997 », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 20 avril 2012)
  65. (de) « Jahreshitparade 1997 », sur Ö3 Austria Top 40 (consulté le 20 avril 2012)
  66. (nl) « Jaaroverzichten 1997 », sur Ultratop (consulté le 20 avril 2012)
  67. (fr) « Rapports annuels 1997 », sur Ultratop (consulté le 20 avril 2012)
  68. (en) « RPM Top 100 Singles of 1997 », sur RPM (consulté le 20 avril 2012)
  69. (fr) « Classement Singles - année 1997 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 20 avril 2012)
  70. (sv) « Sverigetopplistan - Årslistan 1997 (Note: go to Sök alla listor > Årslistor > Välj år 1997 > Visa!) », sur Sverigetopplistan (consulté le 20 avril 2012)
  71. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1997 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 20 avril 2012)
  72. (en) « 1997 Hot 100 Singles », sur Billboard (consulté le 20 avril 2012)
  73. (en) « The Year in Music - Hot 100 Singles », Billboard, vol. 108, no 52,‎ 28 décembre 1996 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  74. (de) « Gold-/Platin-Datenbank », sur Bundesverband Musikindustrie (consulté le 20 avril 2012)
  75. (de) « Gold & Platin », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 20 avril 2012)
  76. (fr) « Certifications Singles Or - année 1997 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 20 avril 2012)
  77. (no) « IFPI Norsk platebransje », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 20 avril 2012)
  78. (nl) « Overzicht Goud/Platina Audio », sur NVPI (consulté le 20 avril 2012)
  79. (sv) « IFPI Sweden – Guld & Platina – År 1987–1998 » [PDF], sur Sverigetopplistan (consulté le 20 avril 2012)
  80. (de) « Awards 1997 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 20 avril 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Bob McCan, Encyclopedia of African American actresses in film and television, Mc Farland,‎ 2010 (ISBN 978-0-786-43790-0) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) David Willoughby, The World of Music, McGraw-Hill Higher Education,‎ 2009 (ISBN 978-0-073-40141-6) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article