Savski venac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Savski venac
Савски венац
Blason de Savski venac
Héraldique
Drapeau de Savski venac
Drapeau
La place de Slavija
La place de Slavija
Administration
Pays Serbie Serbie
Partie Serbie centrale
District Ville de Belgrade
Maire
Mandat
Dušan Dinčić (DS)
2012-2016
Code postal 11 000
Démographie
Population 38 660 hab. (2011)
Densité 2 447 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 46′ 45″ N 20° 27′ 14″ E / 44.7792, 20.4539 ()44° 46′ 45″ Nord 20° 27′ 14″ Est / 44.7792, 20.4539 ()  
Altitude 161 m
Superficie 1 580 ha = 15,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Savski venac

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Savski venac
Liens
Site web Site officiel

Savski venac (en serbe cyrillique : Савски венац) est une municipalité de Serbie. Elle figure parmi les 17 municipalités constituant la Ville de Belgrade et elle fait partie des 10 municipalités urbaines qui composent la ville de Belgrade intra muros. Au recensement de 2011, elle comptait 38 660 habitants[1].

Avec Stari grad, Savski venac est la plus ancienne municipalité de Belgrade. Elle est située au centre ville de la capitale dont elle est le quartier administratif. Les quartiers élégants de Dedinje et de Senjak sont situés dans la municipalité.

Localisation[modifier | modifier le code]

La municipalité de Savski venac est située sur la rive droite de la Save. Du nord au sud, elle s'étend sur 6 km, du centre ville de Belgrade (Savski venac se trouve à environ 200 m de Terazije) jusqu'au quartier de Banjica, et, d'est en ouest, sur 3 km, du quartier de Senjak et de la Save jusqu'à Autokomanda. Elle est entourée par les municipalités de Stari grad au nord, Vračar au nord-est, Voždovac à l'est, Rakovica au sud et Čukarica à l'ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le parc forestier de Topčider

La municipalité de Savski venac couvre une superficie de 14 km2, ce qui en fait la troisième plus petite municipalité de Belgrade après Vračar et Stari grad.

Elle est constituée de plusieurs ensembles géographiques. La partie la plus basse est constitué par la rive droite de la Save, dans les quartiers de Savamala et Bara Venecija ; c'est le seul secteur inondable de la capitale serbe : il a été presque totalement inondé en 1984 et lors des grandes inondations de 2006 en Europe. Les pentes de la colline de Terazije, connues sous le nom de Terazijska Terasa, descendent jusque dans la Save, tout comme les pentes occidentales de la colline de Vračar, dans les quartiers de Karađorđev park et de Zapadni Vračar. Deux collines se trouvent sur le territoire de Savski venac : le Topčidersko brdo, dont les falaises domines la Save dans le quartier de Senjak et la colline de Banjica, située à l'extrême sud de la municipalité. On y trouve aussi l'ancienne vallée du Mokroluški potok, dont les eaux coulent désormais en souterrain ; cette vallée est empruntée par une autoroute et la nouvelle gare de Belgrade Centre, dans le quartier de Prokop, y est en construction. La municipalité abrite également la haute vallée de la Topčiderska reka et le vaste parc forestier de Topčider.

La confluence de la Topčiderska reka et de la Save

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Zapadni Vračar.

Les municipalités de Savski venac et de Stari grad sont souvent considérées comme les plus anciennes municipalités de Belgrade dans la mesure où elles englobent les parties les plus anciennes de la capitale serbe en dehors des murs de la forteresse. En revanche, Savski venac, tout comme Stari grad, a été créée en 1957 par la réunion de plusieurs municipalités antérieures plus petites, dans le cas de Savski venac celles de Zapadni Vračar et de Topčidersko brdo. Le nom de Savski venac a été créé à cette occasion ; le mot serbe venac, le « cercle » ou la « couronne » est couramment employé dans la géographie de Belgrade pour désigner une rue en courbe (Obilićev venac, Kosančićev venac) ou la bordure d'une rivière (Dunavski Venac) ; Savski venac signifie ainsi « les bords de la Save ».

Quartiers[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Savski venac dans la Ville de Belgrade

La municipalité de Savski venac est composée des quartiers suivants :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
54 067 65 366 74 971 63 531 53 374 47 682 42 505[2] 38 660[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Sur le plan religieux, la municipalité de Savski venac est essentiellement peuplée de Serbes orthodoxes. Elle relève de l'archéparchie de Belgrade-Karlovci (en serbe cyrillique : Архиепископија београдско-карловачка), qui a son siège à Belgrade.

Religion Nombre %
Orthodoxes 36 247 85,28
Athées 1 675 3,94
Catholiques 526 1,24
Musulmans 402 0,95
Protestants 74 0,17
Juifs 28 0,07
Religions orientales 10 0,02
Autres[4]

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 37 sièges de l'assemblée municipale de Savski venac se répartissaient de la manière suivante[5],[6] :

Parti Sièges
Parti démocratique 17
Parti radical serbe 9
Parti démocratique de Serbie - Nouvelle Serbie 5
Parti libéral-démocrate 4
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie 2

Tomislav Đorđević, membre du Parti démocratique du président Boris Tadić, a été élu président (maire) de la municipalité de Savski venac[6].

Administrations et ambassades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Missions diplomatiques en Serbie.
Le bâtiment du gouvernement de la Serbie

La municipalité de Savski venac abrite le bâtiment du gouvernement de la Serbie situé dans la rue Nemanjina[7], ainsi que d'autres bâtiments ministériels, eux aussi situés dans la rue Nemanjina.

Plus de 30 ambassades et de très nombreuses résidences diplomatiques sont situées dans la municipalité. Sur le Bulevar kneza Aleksandra Karađorđevića se trouvent les ambassades de la République d'Indonésie (au n° 18)[8], de l'Albanie (au n° 25A), d'Israël (au n° 47)[9] et de la République islamique du Pakistan (au n° 62)[10]. Les ambassades de Biélorussie et de Russie[11] sont situées dans la rue Deligradska, respectivement aux n° 13 et 32.

Le nouveau bâtiment de la Banque nationale de Serbie est situé sur la place de Slavija. La Haute cour de commerce de Serbie (en serbe : Viši trgovinski sud Srbije) est située au n° 16 de la rue Deligradska[12].

Le nouveau bâtiment de la Banque nationale de Serbie, près de la place de Slavija

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

Biens nationaux[modifier | modifier le code]

La municipalité de Savski venac abrite de nombreux édifices classés sur la liste des biens culturels de grande importance de la République de Serbie[13] ou sur la liste des biens culturels de la Ville de Belgrade[14].

Le quartier de Topčider, principalement constitué d'un parc forestier, est, dans son ensemble, inscrit sur la liste des entités spatiales historico-culturelles d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[15],[16]. On y trouve l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, construite entre 1832 et 1834 par Janja Mihailović et Nikola Đorđević dans un style qui rappelle, pour la base, le style religieux traditionnel de la Serbie et qui, pour la façade, mêle le néoclassicisme et le néobaroque[17],[18], et la Maison paroissiale de Topčider (en serbe : Crkveni konak), construite entre 1830 et 1832 dans un style qui rappelle celui des maisons traditionnelles de la région de la Šumadija (Choumadie)[19],[20]. Plusieurs monuments classés se trouvent aussi dans le parc : La Glaneuse (en serbe : Žetelica), qui représente une femme tenant dans ses bras une gerbe de blé, a été réalisée en 1852 par le sculpteur Christof Fidelis Kimmel dans le style du réalisme académique[21],[22] ; l'obélisque de Topčider, érigé en 1859 en l'honneur du retour au pouvoir du prince Miloš Obrenović, est une œuvre de Franc Loran[23],[24] ; le monument d'Archibald Reiss, un célèbre criminologue vaudois mort et enterré à Belgrade, a été sculpté en 1931 par Marko Brežanin[25],[26].

Le Complexe royal (en serbe : Краљевски комплекс et Kraljevski kompleks) est situé dans le quartier de Dedinje, au milieu d'un vaste parc. On y trouve plusieurs édifices royaux de la dynastie des Karađorđević. La Slamnata kuća (« la chaumière ») est un édifice construit dans le style des maisons traditionnelles serbes ; le roi Alexandre Ier de Yougoslavie y résidait pour surveiller la construction du Complexe royal et la demeure servait également de résidence d'études pour les trois fils du roi (le futur Pierre II, le prince Tomislav et le prince Andrej), ainsi que d'atelier d'art pour la reine Marie. Aujourd'hui, on y loge des invités officiels. Le Palais royal (en serbe : Краљевски двор et Kraljevski dvor), appelé parfois Stari dvor (« le vieux palais »), est une grande villa en stuc de style serbo-byzantin ; il a été construit entre 1924 et 1929 par l'architecte Živojin Nikolić, assisté des architectes russes Nikolai Krasnov et Victor Lukomsky, pour servir de résidence au roi Alexandre et à la reine Marie. Le Palais Blanc (« Beli dvor ») est également situé dans le complexe. Conçu par l'architecte Aleksandar Đorđević, il est construit dans un style néo-palladien, inspiré par les demeures anglaises du XVIIIe siècle. La décoration intérieure, qui mêle le style géorgien anglais et le style russe du XIXe siècle, a été réalisée par la maison française Jansen, qui, par la suite, décora la Maison-Blanche au temps de John Fitzgerald Kennedy[27]. Ce palais, qui abrite une importante collection de peintures, est aujourd'hui la demeure d'Aleksandar Karađorđević, l'actuel prétendant au trône de Serbie. La chapelle royale fait également partie de l'ensemble.

La maison de Manak (en serbe : Manakova kuća), située au n° 12 de la rue Gavrila Principa, dans le quartier de Savamala, a été construite en 1830 pour le riche marchand macédonien Manak Mihailović ; caractéristique du style balkanique, elle abrite aujourd'hui une annexe du Musée ethnographique de Belgrade[28],[29],[30]. Le bâtiment de la coopérative des officiers, situé 4 rue Masarikova, a été construit en 1908 d'après les plans des architectes Svetozar Jovanović, Danilo Vladisavljević et Vladimir Popović ; il est caractéristique du style Art nouveau[31],[32]. Le bâtiment de la coopérative de Belgrade (Beogradska zadruga), situé au n°48 de la rue Karađorđeva et conçu par les architectes Andra Stevanović et Nikola Nestorović, a été construit entre 1905 et 1907 dans un style académique[33],[34]. La Tour du docteur (Doktorova kula), située 103 rue Kneza Miloša, a été bâtie en 1824 pour le docteur Vita Romita ; cet édifice en pierres et en briques abrite aujourd'hui une clinique psychiatrique[35],[36]. La maison Krsmanović (Krsmanovićeva kuća), sur Terazije (n° 34), a été construite en 1885 par Jovan Ilkić pour servir de résidence au marchand Marko Marković ; elle est considérée comme un exemple de l'architecture néobaroque à Belgrade[37],[38]. La Gare principale de Belgrade (Železnička stanica), située 1 Savski trg, a été construite en 1884 sur des plans de l'architecte autrichien von Slatich par l'architecte Dragiša Milutinović dans un style académique[39],[40].

Certains édifices de la municipalité sont associés au souvenir des Partisans de Tito, comme le Musée du 4 juillet, situé dans une maison construite de style moderniste en 1934 pour Vladislav C. Ribnikar, le directeur du journal Politika[41], ou les imprimeries clandestines des Partisans, situées au n°12 de la rue Banjički venac[42].

Bâtiments protégés par la ville de Belgrade[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

La Maison des fleurs, qui sert de mausolée à Josip Broz Tito

Parmi les institutions culturelles de la municipalité de Savski venac figurent plusieurs musées, dont le musée d'art africain, qui a ouvert ses portes en 1977[84] ; il est situé 14 rue Andre Nikolića. Le Musée d'histoire de la Yougoslavie (en serbe : Muzej istorije Jugoslavije) se trouve à la hauteur du n° 92 du Bulevar kneza Aleksandra Karađorđevića[85] ; il a été créé en 1996 par la réunion du Centre mémoriel de Josip Broz Tito et du Musée de la révolution des peuples et des nationalités de Yougoslavie ; il rassemble un fonds constitué de près de 200 000 objets et documents illustrant l'histoire de la Yougoslavie au XXe siècle, notamment centrés autour de la vie et de l'œuvre de Tito ; le Musée du 25 mai, le Stari muzej et la Maison des fleurs dépendent de cette institution[86]. Le musée Toma Rosandić, situé 30 rue Kozjačka et 3 rue Vasilija Gaćeše, est musée commémoratif qui a ouvert ses portes en 1963 ; il dépend du Musée de la Ville de Belgrade[87] et est installé dans la maison où le sculpteur a vécu et travaillé jusqu'à sa mort ; construit en 1929, l'édifice est aujourd'hui inscrit sur la liste des propriétés culturelles de la Ville de Belgrade[88].

Les Archives de Yougoslavie (Arhiv Jugoslavije), situées 33 rue Vase Pelagića, ont été créées en 1950[89] ; elles rassemblent de nombreux documents relatifs à la République fédérative socialiste de Yougoslavie.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'école secondaire de médecine de Belgrade (Srednja medicinska škola Beograd), située 31 rue Deligradska, a été créée en 1899[90].

L'École française de Belgrade, située 31/35 rue Kablarska, dans le quartier de Senjak, a été fondée en 1951 ; elle comprend une école primaire, un collège et un lycée[91].

L'Académie militaire de Belgrade est située au n° 33 de la rue Generala Pavla Jurišića Šturma, dans le quartier de Senjak ; son origine remonte à 1830[92] ; ses locaux, construits après la Première Guerre mondiale sur l'ordre du roi Pierre Ier, ont servi de quartier général aux forces d'occupation allemandes pour leurs opérations dans les Balkans.

Santé[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la municipalité se trouve le Centre clinique de Serbie (en serbe : Klinički centar Srbije) qui constitue le plus grand centre hospitalier de la capitale serbe[93]. Savski venac dispose aussi d'un autre important complexe hospitalier situé dans le quartier de Dedinje, le Kliničko-bolnički centar Dragiša Mišović (en abrégé : KBC Dragiša Mišović) ; construit en 1922, il a accueilli ses premiers patients en 1930[94]. L'Hôpital universitaire pour les enfants (Univerzitetska dečja klinika), situé au n° 10 de la rue Tiršova, a été créé en 1924, à l'initiative du pédiatre viennois Franz Gröer[95]. L'Institut de médecine du travail et de radiologie de Serbie Dragomir Karajović (Institut za medicinu rada i radiološku zaštitu Srbije Dr Dragomir Karajović) est situé au n° 29 de la rue Deligradska ; il a ouvert ses portes en 1953 dans le cadre de la Faculté de médecine de l'Université de Belgrade[96].

Économie[modifier | modifier le code]

Le quartier de Bara Venecija est un secteur presque entièrement industriel et commercial. De nombreux hangars et entrepôts, notamment ferroviaires[97], y sont situés, ainsi que des usines d'asphalte et des réservoirs de pétrole, cela en raison de sa proximité avec le centre ville et le port de la Save (Savsko pristanište).

Le secteur de Mostarska petlja, « l'échangeur de Mostar », abrite la brasserie BIP, la plus importante de la capitale serbe[98] ; le même quartier accueille aussi des entrepôts, des usines et les installations de la Foire de Belgrade (en serbe : Beogradski sajam)[99].

Le restaurant McDonald's de la place de Slavija, en fait situé 2 rue Deligradska, a ouvert ses portes le , ce qui en fait le premier de cette chaîne installé en Serbie[100].

Sport et loisirs[modifier | modifier le code]

L'entrée nord du Stade du Partizan

La municipalité de Savski venac abrite deux des plus grands clubs de football de Serbie. Le FK Partizan a été fondé en 1945[101] ; son stade peut accueillir 32 710 spectateurs[102]. L'Étoile rouge de Belgrade a été elle aussi fondée en 1945[103] ; il est, en Serbie, le grand rival du FK Partizan ; son stade, surnommé Marakana, situé 1a rue Ljutice Bogdana, peut accueillir plus de 54 000 spectateurs[104]. Le stade de ces deux équipes est situé dans le quartier de Stadion qui leur doit son nom. D'autres clubs de football sont situés dans la municipalité. Le FK Grafičar Beograd a été fondé en 1922 ; son stade, situé 31 rue Vase Pelagica dans le quartier de Senjak, peut accueillir environ 1 000 spectateurs[105]. Le FK Železničar Beograd, quant à lui, a été fondé en 1924[106] ; le stade du FK Železničar, situé dans le quartier de Bara Venecija, peut accueillir jusqu'à 5 000 spectateurs[107].

Le Centre municipal de culture physique (en serbe : Градски центар за физику културу et Gradski centar za fiziku kulturu) est situé au n° 27 de la rue Deligradska  ; il a ouvert ses portes en 1936[108] ; la gymnaste yougoslave Milena Reljin y a commencé sa carrière. L'Académie de football de Belgrade (Akademije fudbala) est située la même adresse[109], ainsi que le siège de nombreuses associations sportives de la ville de Belgrade : la Fédération d'athlétisme [110], la Fédération de karaté, créée en 1963[111], la Fédération de taekwondo[112], la Fédération de boxe, la Fédération de judo, la Fédération de football, qui rassemble 270 clubs et plus de 18 000 adhérents[113], la Fédération de bowling, la Fédération de hand-ball, créée en 1949[114], la Fédération de lutte[115], la Fédération de tennis de table[116] ou encore la Fédération d'échecs, créée en 1957[117] ; à la même adresse se trouve aussi le siège de la Fédération serbe de natation synchronisée[118].

Transports[modifier | modifier le code]

La municipalité de Savski venac constitue un important nœud de communication.

L'échangeur de Mostar, familièrement appelé Mostar, construit entre 1967 et 1974, est, avec celui d'Autokomanda, l'un des deux principaux échangeurs routiers de la capitale serbe ; il reçoit la circulation de six voies de communication particulièrement fréquentées, dont celle du pont de Gazela à l'ouest et celle du bulevar Vojvode Mišića au sud ; il est situé à l'intersection des routes européennes E75 et E70. Le quartier de Savamala, situé sur le territoire de la municipalité, constitue un important centre pour la circulation routière de la capitale serbe ; deux ponts y enjambent la Save : le pont de Branko (en serbe : Brankov most) et l'ancien pont de la Save (Stari Savski most) ; on y trouve aussi la gare d'autobus de Belgrade (Beogradska autobuska stanica ; en abrégé : BAS), située au n° 4 de la rue Železnička[119], qui sert de base à la compagnie de transport SP Lasta[120].


La gare d'autobus de Belgrade (BAS)
La gare de Belgrade Centre en construction (juin 2009)

Sur le plan ferroviaire, la gare principale de Belgrade (Glavna železnička stanica) est située 2 Savski trg, sur le territoire de Savski venac. La nouvelle gare de Belgrade Centre, destinée à remplacer la gare principale, s'inscrit dans le cadre de la réalisation de la Jonction ferroviaire de Belgrade (en serbe : Београдски железнички чвор et Beogradski železnički čvor), un vaste plan de réorganisation des transports ferroviaires dans la capitale serbe inauguré en 1974 ; la construction de la gare, commencée en 1977, a été retardée par d'importants problèmes de financement ; elle implique notamment la réalisation de 14 km de tunnels, la réalisation de plusieurs ponts, parmi lesquels figure le Nouveau pont ferroviaire sur la Save ouvert au trafic en 1979.

Sur le plan des transports publics, la gare de Belgrade Centre se situe à l'intersection de plusieurs lignes du réseau Beovoz, le réseau régional de transport public de la capitale serbe : les lignes 1 (Stara Pazova-Batajnica-Beograd Centar-Pančevo Vojlovica), 3 (Stara Pazova-Batajnica-Beograd Centar-Rakovica-Resnik-Ripanj), 4 (Zemun-Beograd Centar-Rakovica-Valjevo), 5 (Nova Pazova-Batajnica-Beograd Centar-Rakovica-Resnik-Mladenovac) et 6 (Stara Pazova-Batajnica-Beograd Centar-Rakovica-Mala Krsna).

Le port de la Save (Savsko pristanište) est également situé dans la municipalité.

Le port de la Save

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  3. a et b (en)[PDF] « Population par nationalités ou groupes ethniques, par sexe et par âge dans les municipalités de la République de Serbie », Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade,‎ 24 décembre 2002 (consulté le 11 février 2010)
  4. (en)[PDF] « Langues et religions », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Office national de statistique de la République de Serbie (consulté le 22 juin 2011)
  5. (sr) « Odbornici u Skupštini opštine », sur http://www.savskivenac.rs, Site officiel de la municipalité de Savski venac (consulté le 16 septembre 2011)
  6. a et b (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Savski venac (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 16 septembre 2011)
  7. (en) « Serbian governement » (consulté le 29 octobre 2011)
  8. (id)(sr)(en) « Site de l'Ambassade de la République d'Indonésie à Belgrade » (consulté le 30 octobre 2011)
  9. (sr)(en) « Site de l'Ambassade d'Israël à Belgrade » (consulté le 30 octobre 2011)
  10. (en) « Site de l'Ambassade de la république islamique du Pakistan en Serbie » (consulté le 30 octobre 2011)
  11. (ru)(sr) « Site de l'Ambassade de la Fédération de Russie en Serbie » (consulté le 30 octobre 2011)
  12. (sr) « Viši trgovinski sud Srbije », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 1er novembre 2011)
  13. (en) « List of monuments in the municipality of Belgrade-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 octobre 2011)
  14. (sr)(en) « Immovable cultural properpties in the municipality of Savski venac », sur http://www.belgradeheritage.com, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 23 octobre 2011)
  15. (en) « Topčider », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 octobre 2011)
  16. (sr)(en) « Topčider », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 23 octobre 2011)
  17. (sr) « Topčiderska crkva, Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 octobre 2011)
  18. (sr)(en) « Church in Topčider », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 25 mai 2021)
  19. (sr) « Crkveni konak u Topčideru, Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 octobre 2011)
  20. (sr)(en) « Parish House in Topčider », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 25 mai 2012)
  21. (sr) « Skulptura "Žetelica", Beograd, Topčiderski park, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 24 mai 2012)
  22. (sr)(en) « Harvester Sculpture », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 25 mai 2012)
  23. (sr) « Obelisk u Topčiderskom parku, Beograd, Topčiderski park, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 25 mai 2012)
  24. (sr)(en) « Obelisk in Topčider Park », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 25 mai 2012)
  25. (sr) « Spomenik Arčibaldu Rajsu, Beograd, Topčiderski park, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 25 mai 2012)
  26. (sr)(en) « Monument to Archibald Reiss », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 25 mai 2012)
  27. (en) James Archer Abbott, Jansen, New York, Acanthus Press, 2005
  28. (sr) « Manakova kuća, Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 28 mai 2012)
  29. (sr)(en) « Manak’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 28 mai 2012)
  30. (sr) « O Manakovoj kući », sur http://www.etnografskimuzej.rs, Site du Musée ethnographique de Belgrade (consulté le 28 mai 2012)
  31. (sr) « Zgrada Oficirske zadruge, Beograd Masarikova 4, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 28 mai 2012)
  32. (sr)(en) « Army Officers’ Cooperative Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 28 mai 2012)
  33. (sr) « Zgrada Beogradske zadruge, Beograd Karađorđeva 48, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 23 octobre 2011)
  34. (sr)(en) « Belgrade Cooperative Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 29 mai 2012)
  35. (sr) « Doktorova kula, Beograd Kneza Miloša 103, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 29 mai 2012)
  36. (sr)(en) « Doctor’s Tower », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 29 mai 2012)
  37. (sr) « Krsmanovićeva kuća na Terazijama, Beograd Terazije bb, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 29 mai 2012)
  38. (sr)(en) « Krsmanović's House at Terazije », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 29 mai 2012)
  39. (sr) « Železnička stanica, Beograd, Savska 1, Beograd-Savski Venac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 30 mai 2012)
  40. (sr)(en) « Railway Station », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  41. (sr) « Zgrada Muzeja 4. jula 1941., Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 octobre 2011)
  42. (sr) « Zgrada ilegalnih partijskih štamparija, Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 octobre 2011)
  43. (sr)(en) « Archives of Yugoslavia Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  44. (sr)(en) « Army Headquarters Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  45. (sr)(en) « Barracks of the 7th Regiment », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  46. (sr)(en) « Belgrade Fairground Hall 1 », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  47. (sr)(en) « Branislav Nušić’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  48. (sr)(en) « Bristol Hotel », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  49. (sr)(en) « Church of The Assumption », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  50. (sr)(en) « Church of the Holy Archangel Gabrie », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  51. (sr)(en) « Cross from the Mali pijac », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  52. (sr)(en) « Dr. Aleksandar Belić’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  53. (sr)(en) « Dr. Archibald Reiss’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  54. (sr)(en) « Dragoljub Gošić’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  55. (sr)(en) « Dragomir Glišić’s Endowment », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  56. (sr)(en) « Dušan Tomić’s Villa », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  57. (sr)(en) « General Staff of the Armed Forces of Serbia and Montenegro and Ministry of Defence Buildings », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  58. (sr)(en) « Isidora Sekulić’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  59. (sr)(en) « Manjež Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  60. (sr)(en) « Matica Sokol House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  61. (sr)(en) « Merchant Dušan Lazić’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  62. (sr)(en) « Military Hospital at Vračar », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  63. (sr)(en) « Ministry of Finance of the Kingdom of Yugoslavia Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  64. (sr)(en) « Ministry of Forestry and Mining and the Ministry of Agriculture and Waterworks Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  65. (sr)(en) « Ministry of Transportation Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  66. (sr)(en) « Monastery of the Presentation of the Holy Virgin », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  67. (sr)(en) « Monument to Vasa Pelagić », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  68. (sr)(en) « Najdanović’s family House, », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  69. (sr)(en) « Nikola Nestorović’s family House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  70. (sr)(en) « Officers club », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  71. (sr)(en) « Olga Mos’s Villa », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  72. (sr)(en) « Orphanage », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  73. (sr)(en) « Popović-Predić’s family House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  74. (sr)(en) « State Print-shop Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 17 juin 2012)
  75. (sr)(en) « Parin Mill », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  76. (sr)(en) « Stevka Milićević’s Villa », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  77. (sr)(en) « Škarka’s villa », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  78. (sr)(en) « Tailors’ Houses », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  79. (sr)(en) « Turkish Bath of Prince Miloš », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  80. (sr)(en) « University Children’s Hospital », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  81. (sr)(en) « Veljković’s family House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  82. (sr)(en) « Vučo’s house on the Sava », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  83. (sr)(en) « Vukićević’s family House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 30 mai 2012)
  84. (en) « History », sur http://www.museumofafricanart.org, Site du Musée d'art africain de Belgrade (consulté le 27 octobre 2011)
  85. (sr) « Muzej istorije Jugoslavije », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  86. (sr) « Istorijat kompleksa MIJ », sur http://www.mij.rs, Site du Musée de l'histoire de la Yougoslavie (consulté le 31 octobre 2011)
  87. (en) « Legacy of Toma Rosandić », sur http://www.mgb.org.rs, Site du Musée de la Ville de Belgrade (consulté le 4 juin 2012)
  88. (sr)(en) « Museum of Toma Rosandić », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 4 juin 2012)
  89. (en) « About us », sur http://www.arhivyu.rs, Site des Archives de Yougoslavie (consulté le 27 octobre 2011)
  90. (sr) « O nama », sur http://www.medicinskaskola.edu.rs, Site de l'École secondaire de médecine (consulté le 1er novembre 2011)
  91. (fr) « Site de l'École française de Belgrade » (consulté le 27 octobre 2011)
  92. (en) « History », sur http://www.va.mod.gov.rs, Site de l'Académie militaire de Belgrade (consulté le 27 février 2011)
  93. (sr) « Site du Centre clinique de Serbie » (consulté le 25 octobre 2011)
  94. (sr) « Istorijat KBC "Dr Dragiša Mišović-Dedinje" », sur http://www.dragisamisovic.com, Site du Kliničko-bolnički centar Dragiša Mišović (consulté le 24 octobre 2011)
  95. (en) « Our history », sur http://www.udk.bg.ac.rs, Site de l'Hôpital universitaire pour les enfants de Belgrade (consulté le 24 octobre 2011)
  96. (sr) « Istorijat instituta », sur http://www.imr-karajovic.org, Site de l'Institut de médecine du travail et de radiologie de Serbie (consulté le 1er novembre 2011)
  97. (sr) « Bara Venecija : Naselje od vagona u sred Beograda », sur http://www.vesti-online.com,‎ 10 mars 2010 (consulté le 24 octobre 2011)
  98. (en) « BIP a.d. Beograd », sur http://finance.google.com, Google finance (consulté le 25 octobre 2011)
  99. (sr) « Site de la Foire de Belgrade » (consulté le 25 octobre 2011)
  100. (sr) « Site de McDonald's Srbija » (consulté le 1er novembre 2011) - Consulter la page O nama
  101. (en) « History », sur http://www.partizan.rs, Site du FK Partizan Belgrade (consulté le 29 octobre 2011)
  102. (sr) « Stadium », sur http://www.partizan.rs, Site du FK Partizan Belgrade (consulté le 29 octobre 2011)
  103. (en) « Start », sur http://www.crvenazvezdafk.com, Site de l'Étoile rouge de Belgrade (consulté le 29 octobre 2011)
  104. (en) « Crvena Zvezda Stadion », sur http://www.stadiumguide.com (consulté le 29 octobre 2011)
  105. (en) « FK Grafičar Beograd », sur http://www.srbijafudbal.net (consulté le 27 octobre 2011)
  106. (sr) « Istorija kluba », sur http://zeleznicar.com, Site du FK Železničar Beograd (consulté le 24 octobre 2011)
  107. (fr) « Bara Venecija », sur http://www.leballonrond.fr (consulté le 24 octobre 2011)
  108. (sr) « Istorijat », sur http://www.staridif.rs, Site du Centre municipal de culture physique (consulté le 1er novembre 2011)
  109. (sr) « Gde se nazalimo ? », sur http://www.akademijafudbala.com, Site de l'Académie de football de Belgrade (consulté le 1er novembre 2011)
  110. (sr) « Site de la Fédération d'athlétisme de Belgrade » (consulté le 1er novembre 2011)
  111. (sr) « Istorijat », sur http://www.beokarate.rs, Site de la Société de karaté de Belgrade (consulté le 1er novembre 2011)
  112. (sr) « Site de la Fédération de taekwondo de Belgrade » (consulté le 1er novembre 2011)
  113. (sr) « O nama », sur http://www.fsb.org.rs, Site de la Fédération de football de Belgrade (consulté le 1er novembre 2011)
  114. (sr) « Istorijat savez », sur http://www.rsb.org.rs, Site de la Fédération de hand-ball de Belgrade (consulté le 1er novembre 2011)
  115. (sr) « Site de la Fédération de lutte de Belgrade » (consulté le 1er novembre 2011)
  116. (sr) « Site de la Fédération de tennis de table de Belgrade » (consulté le 1er novembre 2011)
  117. (en) « History », sur http://www.beochess.rs, Site de la Fédération d'échecs de Belgrade (consulté le 1er novembre 2011)
  118. (sr)(en) « Site de la Fédération serbe de natation synchronisée » (consulté le 1er novembre 2011)
  119. (sr) « Site de la Gare routière de Belgrade » (consulté le 26 octobre 2011)
  120. (sr) « Site de SP Lasta » (consulté le 26 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]