Ovča

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ovča
Овча
Vue d'Ovča, avec l'église
Vue d'Ovča, avec l'église
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Banat
Pančevački rit
District Ville de Belgrade
Municipalité Palilula
Code postal 11 212
Démographie
Population 2 742 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 44° 53′ 16″ N 20° 32′ 08″ E / 44.8878, 20.535644° 53′ 16″ Nord 20° 32′ 08″ Est / 44.8878, 20.5356  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Ovča

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Ovča

Ovča (en serbe cyrillique : Овча) est une ville de Serbie située dans la municipalité de Palilula et sur le territoire de la Ville de Belgrade. Au recensement de 2011, elle comptait 2 742 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Palilula dans la Ville de Belgrade

Ovča est située au nord de la municipalité de Palilula, dans la partie de cette municipalité qui se trouve dans le Banat et dans la sous-région du Pančevački rit, à 13 km au nord du centre ville de Belgrade. Ovča se trouve aussi à 6 km à l'est de Padinska Skela et à quelques kilomètres du Zrenjaninski put, « la route de Zrenjanin », qui relie la capitale serbe à Zrenjanin, en Voïvodine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention d'un village nommé Ovči remonte à 1456 ; à cette époque, il faisait partie du comté de Syrmie, qui appartenait au Royaume de Hongrie. Le nom de la localité est d'origine slave ; et comme ses premiers habitants étaient des bergers valaques, on pense qu'il vient du mot mot serbe ovčar, qui signifie « le berger ». Le village passa sous le contrôle de l'Empire ottoman en 1537 et fut inclus dans le Sandjak de Smederevo. Il fut donné avec le statut de waqf par le bey Mehmet-pasha à la mosquée et à l'imaret du quartier de Dorćol à Belgrade.

Au milieu du XVIIIe siècle, le village fut évacué à cause d'une épidémie de peste ; il ne fut repeuplé qu'en 1813.

Ovča fit partie de la municipalité de Borča jusqu'au 30 mai 1952, date à laquelle la ville devint le centre d'une municipalité. Cependant, en 1955, toutes les municipalités du Pančevački rit furent réunies en une seule, celle de Krnjača, qui, à son tour, fut rattachée à la municipalité de Palilula en 1965. Depuis le début des années 2000, un mouvement s'est développé qui milite pour le rétablissement de l'ancienne municipalité de Krnjača (sous le nom de Dunavski Venac).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
1 950 1 767 2 926 3 381 2 530 2 444 2 567[2] 2 742[1]


Évolution de la population

Données de 2002[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 38,9 ans pour les hommes et 40,9 ans pour les femmes[3].

Répartition de la population par nationalités (2002)

En 2002, les Serbes représentaient 63,97 % de la population et les Roumains 27,46 %[4].

Données de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, l'âge moyen de la population était de 40,3 ans, 39,2 ans pour les hommes et 41,3 ans pour les femmes[5].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Constantin-et-Sainte-Hélène d'Ovča a été édifiée entre 1921 et 1931 dans un style serbo-byzantin ; elle constitue un des rares exemples de ce genre dans la région du Banat, plutôt marquée par les modèles de l'architecture baroque ; elle figure aujourd'hui sur la liste des biens culturels de la Ville de Belgrade[6].

Éducation et culture[modifier | modifier le code]

L'école Vasa Pelagić de Kotež dispose d'une antenne à Ovča[7]. De même, la bibliothèque Milutin Bojić, la bibliothèque centrale de la municipalité de Palilula, créée en 1957[8], tient ouverte une annexe à Ovča[9].

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville d'Ovča est fondée sur l'agriculture. À proximité de la localité se trouvent de grands réservoirs de gaz naturel qui dominent le paysage alentour.

Thermalisme[modifier | modifier le code]

La mare d'Ovčanska banja

À la fin des années 1980, la société Geosonda a foré le centre ville pour y trouver du pétrole ; à la place a jailli une source d'eaux très minéralisées et très salées qui a formé une mare de 150 m2 ; ces eaux boueuses permettent de soigner des problèmes veineux, des rhumatismes, des sciatiques et des troubles visuels. Cette partie d'Ovča est connue sous le nom d'Ovčanska banja (« les bains d'Ovča »)[10],[11].

Transport[modifier | modifier le code]

Ovča possède une gare sur la ligne de chemin de fer Belgrade-Pančevo. La ligne de bus 105 (Omladinski stadion – Gare d'Ovča), gérée par la société GSP Beograd, a son terminus dans le village[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  3. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  4. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  5. a et b (sr)(en)[PDF] « Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités », sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 6 avril 2013)
  6. (sr)(en) « Church of SS. Constantine and Helen in Ovča », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 12 septembre 2013)
  7. (sr) « Obrazovanje », sur http://www.palilula.org.rs, Site de la municipalité de Palilula (consulté le 12 septembre 2013)
  8. (sr) « O nama », sur http://www.milutinbojic.org.rs, Site de la Bibliothèque Milutin Bojić (consulté le 12 septembre 2013)
  9. « Kultura i umetnosti », sur http://www.palilula.org.rs, Site de la municipalité de Palilula (consulté le 12 septembre 2013)
  10. (sr) « Site d'Ovčanska banja » (consulté le 12 septembre 2013)
  11. (sr) « Ovčanska banja », sur http://www.srbija-banje.com (consulté le 12 septembre 2013)
  12. (sr) « Spisak dnevnih linija », sur http://www.gsp.rs, Site de GSP Beograd (consulté le 12 septembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]