Zaječar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Zaječar
Зајечар
Blason de Zaječar
Héraldique
Le centre de Zaječar
Le centre de Zaječar
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Timočka Krajina
District Zaječar
Ville Zaječar
Code postal 19 000
Démographie
Population 36 830 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 15″ N 22° 17′ 05″ E / 43.9042, 22.284743° 54′ 15″ Nord 22° 17′ 05″ Est / 43.9042, 22.2847  
Altitude 137 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Zaječar

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Zaječar
Municipalité de Zaječar
Administration
Maire
Mandat
Boško Ničić (URS)
2012-2016
Démographie
Population 58 547 hab. (2011)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Superficie 106 800 ha = 1 068 km2
Liens
Site web Site officiel

Zaječar (en serbe cyrillique : Зајечар ; en roumain : Zăicear ; en bulgare : Зайчар) est une ville de Serbie située dans le district de Zaječar. Au recensement de 2011, la ville intra muros comptait 36 830 habitants et son territoire métropolitain, appelé Ville de Zaječar (Град Зајечар et Grad Zaječar), 58 547[1].

La ville de Zaječar est le centre administratif du district du même nom. L’origine du nom de la ville est probablement turque. En valaque, langue d’une minorité locale, Zāii cer signifie « les dieux demandent (un sacrifice) ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Zaječar est la ville principale de la région de la Timočka Krajina (« la frontière du Timok »).

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Zaječar est mentionnée pour la première fois dans un document turc en 1466 ; à l'époque, 8 familles vivaient dans la localité. La ville actuelle est située à proximité du palais impérial romain de Felix Romuliana (Gamzigrad), qui remonte au IIIe siècle et dont les vestiges ont été inscrits en 2007 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO[2].

Localités de la municipalité de Zaječar[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Zaјеčar en Serbie

Le territoire de la Ville de Zaјеčar (ex-municipalité) compte 43 localités :

En application de la loi sur l'organisation territoriale de la Répbulique de Serbie, votée le 28 décembre 2007, Zaječar a obtenu le statut officiel de « ville » ou « cité » (en serbe, au singulier : Град et Grad ; au pluriel : Градови et Gradovi)[3]. Toutes les autres localités de la municipalité sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Zaječar intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
11 861 14 489 18 690 27 599 36 958 39 625 39 491[4] 36 830[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Ville (ex-municipalité)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population dans la Ville (2002)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Serbes 59 867 90,75
Valaques 2 981 4,52
Inconnus/Autres[6]

Répartition de la population dans les localités (2002)[modifier | modifier le code]

Les localités suivantes sont disposent d'une majorité de Serbes : Zaječar, Borovac, Brusnik, Veliki Izvor, Veliki Jasenovac, Vražogrnac, Vratarnica, Vrbica, Gamzigrad, Gornja Bela Reka, Gradskovo, Grlište, Grljan, Zagrađe, Zvezdan, Jelašnica, Klenovac, Koprivnica, Lasovo, Lenovac, Leskovac, Lubnica, Mali Izvor, Marinovac, Metriš, Nikoličevo, Planinica, Prlita, Rgotina, Salaš, Selačka, Tabakovac, Trnavac, Halovo, Čokonjar et Šljivar. Trois localités sont majoritairement habitées par des Valaques : Dubočane, Mala Jasikova et Šipikovo. Les villages de Velika Jasikova et Mali Jasenovac sont peuplés par une majorité relatives de Serbes et celui de Glogovica par une majorité relative de Valaques[6].

Politique[modifier | modifier le code]

Élections locales de 2004[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2004, les sièges de la municipalité de Zaječar se répartissaient de la manière suivante[7] :

Parti Sièges
Parti démocratique 12
Parti radical serbe 9
Coalition « Pour Zaječar » 6
Mouvement Force de la Serbie 5
Parti démocratique de Serbie 4
Parti socialiste de Serbie 4
Mouvement serbe du renouveau 3
G17 Plus 3
Nouvelle Serbie 2
« Preduzetnici za opštinu » 2

Boško Ničić a été élu président (maire) de la municipalité.

Élections locales de 2008[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 51 sièges de l'assemblée municipale de Zaječar se répartissaient de la manière suivante[8] :

Parti Sièges
Coalition « Je vis pour Zaječar » 23
Parti radical serbe 12
Pour une Serbie européenne 9
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 3
Parti démocratique de Serbie 2
Parti libéral-démocrate 2

Boško Ničić, qui dirigeait la coalition « Je vis pour Zaječar » (en serbe : Živim za Zaječar), a été élu maire (Gradonačelnik) de la Ville[8].

Élections locales de 2012[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2012, les 51 sièges de l'assemblée municipale de Zaječar se répartissaient de la manière suivante[9] :

Parti Sièges
Régions unies de Serbie 21
Victoire pour une vie meilleure 14
Donnons de l'élan à Zaječar 5
Un choix pour une vie meilleure 4
Preokret 3
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 3
Autre 1

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Zaječar possède un club de football, le FK Timok Zaječar.

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

À proximité de Zaječar, au village de Gamzigrad, se trouve le site romain de Romuliana ou Felix Romuliana, un castrum où est mort et a été enterré l'empereur Galère (vers 250-311). Le site a été inscrit en 2007 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO[2].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Coopération internationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. a et b (fr) « Gamzigrad-Romuliana, palais de Galère », sur http://whc.unesco.org, Site de l'UNESCO (consulté le 8 octobre 2009)
  3. (sr)[doc] « Zakon o teritorijalnoj organizaciji Republike Srbije », sur http://www.projuris.org, Projuris - Organisation pour l'éducation au droit et à la culture juridique (consulté le 21 avril 2009)
  4. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  5. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  6. a, b et c (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  7. (sr) Zaječar - Indisponible le 8 octobre 2009
  8. a et b (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Zaječar (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 8 octobre 2009)
  9. (sr)[PDF] « Raspodela mandata », sur http://zajecar.info, Site de la Ville de Zaječar (consulté le 18 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]