Vračar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Vračar
Врачар
Blason de Vračar
Héraldique
Drapeau de Vračar
Drapeau
La colline de Vračar, avec la Cathédrale Saint-Sava
La colline de Vračar, avec la Cathédrale Saint-Sava
Administration
Pays Serbie Serbie
Partie Serbie centrale
District Ville de Belgrade
Maire
Mandat
Branimir Kuzmanović (DS)
2012-2016
Code postal 11 000
Démographie
Population 55 463 hab. (2011)
Densité 18 674 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 47′ 09″ N 20° 29′ 16″ E / 44.7858, 20.4878 ()44° 47′ 09″ Nord 20° 29′ 16″ Est / 44.7858, 20.4878 ()  
Altitude 139 m
Superficie 297 ha = 2,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Vračar

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Vračar
Liens
Site web Site de la municipalité de Vračar

Vračar (en serbe cyrillique : Врачар) est une municipalité de Serbie. Elle figure parmi les 17 municipalités constituant la Ville de Belgrade et elle fait partie des 10 municipalités urbaines qui composent la ville de Belgrade intra muros. Au recensement de 2011, elle comptait 55 463 habitants[1].

Avec une superficie d'environ 3 km2, Vračar est la plus petite municipalité de Serbie mais aussi la plus densément peuplée du pays. C'est une municipalité résidentielle et un grand centre commerçant de la ville de Belgrade. Le monument le plus important de la municipalité est la Cathédrale Saint-Sava, dont la construction s’est étendue sur une grande partie du XXe siècle. Sur le plateau de Vračar se trouve également la Bibliothèque Nationale de Serbie.

Localisation[modifier | modifier le code]

Vračar est entourée par cinq autres municipalités de Belgrade : Voždovac au Sud, Zvezdara à l’Est, Palilula au Nord-est, Stari grad au Nord et Savski venac à l’Ouest. Elle est généralement délimitée par trois grands boulevards : le Boulevard de la Libération, le boulevard du Sud et le boulevard du Roi Alexandre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vračar est situé sur le plateau de Vračar. Son nom provient d’un mot serbe vrač qui signifie le « médecin » ; il est attesté pour la première fois en 1495 dans des documents turcs. En 1560, la ville est mentionnée comme un « village chrétien » situé à l’extérieur de la forteresse de Belgrade ; à cette époque, il ne comptait de 17 foyers. C’est probablement sur le plateau de Vračar que Sinan Pacha, le 27 avril 1594, brûla les reliques de Saint Sava arrachées au monastère de Mileševa où elles reposaient depuis 1236 ; il voulait ainsi punir la population serbe révoltée[2].

Au début du XIXe siècle, tandis que la ville de Belgrade restait encore aux mains des Ottomans, le prince Miloš Obrenović ordonna qu'on reconstruise la ville selon des caractéristiques occidentales ; c’est ainsi que Vračar fut dotée de larges rues et de grands boulevards, avec des parcs et des monuments. La ville abrita les bâtiments administratifs du pays. De nombreux architectes vinrent de toute l’Europe pour participer à la construction de cette « nouvelle Belgrade ». Après 1867, date à laquelle les garnisons turques quittèrent la forteresse de Belgrade, ils étendirent leur travail aux ruines laissées par les combats.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Vračar dans la Ville de Belgrade

La municipalité de Vračar est composée des quartiers suivants :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1961 1971 1981 1991 2002 2011
88 422 84 291 78 862 67 438 58 386[3] 55 463[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Sur le plan religieux, la municipalité de Vračar est essentiellement peuplée de Serbes orthodoxes. Elle relève de l'archéparchie de Belgrade-Karlovci (en serbe cyrillique : Архиепископија београдско-карловачка), qui a son siège à Belgrade.

Religion Nombre %
Orthodoxes 50 750 86,92
Athées 1 611 2,76
Catholiques 693 1,19
Musulmans 499 0,85
Protestants 109 0,19
Juifs 53 0,09
Religions orientales 12 0,02
Autres[5]

L'église catholique du Christ-Roi est situé au n° 23 de la rue Krunska[6] et le monastère catholique de la Sainte-Croix au n° 17 de la même rue[7].

Politique[modifier | modifier le code]

Élections locales de 2008[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 59 sièges de l'assemblée municipale de Vračar se répartissaient de la manière suivante[8],[9] :

Parti Sièges
Parti démocratique 26
Parti radical serbe 10
Parti libéral-démocrate 7
Parti démocratique de Serbie 5
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie 3
Parti progressiste serbe - Nouvelle Serbie 3
Autres 5

Branimir Kuzmanović, membre du Parti démocratique du président Boris Tadić, a été élu président (maire) de la municipalité de Vračar[10],[9].

Le Parti démocratique du président Boris Tadić a son siège au n° 69 de la rue Krunska[11].

Élections locales de 2012[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2012, les 45 sièges de l'assemblée municipale de Vračar se répartissaient de la manière suivante[12] :

Parti Sièges
Un choix pour un Vračar meilleur 25
Donnons de l'élan à Vračar 7
Parti démocratique de Serbie 5
Prokret 4
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie 4

Branimir Kuzmanović, membre du Parti démocratique de l'ancien président Boris Tadić, a été réélu président de la municipalité de Vračar[13].

Administrations et ambassades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Missions diplomatiques en Serbie.

Quatre ambassades sont situées dans la rue Krunska : celles de Turquie (n° 1)[14], de Bosnie-Herzégovine (n° 9), du Brésil (n° 14)[15], de Belgique (n° 18)[16] et de Hongrie (n° 72)[17].

Architecture[modifier | modifier le code]

Bien nationaux
La maison de Đorđe Genčić, aujourd'hui Musée Nikola Tesla
Biens culturels de la ville de Belgrade

Culture[modifier | modifier le code]

Le Musée Nikola Tesla est situé au n° 51 de la rue Krunska[46] ; consacré à l'inventeur et ingénieur américain d’origine serbe Nikola Tesla (1856-1943), il a été créé en 1952 et abrite une importante collection : plus de 160 000 documents originaux, plus de 2 000 livres et journaux, 1 000 objets, historiques ou scientifiques, 1 500 photographies et 1 000 plans et dessins[47].

L'atelier de sculpture de Jovan Ćeranić se trouve au n° 5 de la même rue[48].

Éducation[modifier | modifier le code]

L'école maternelle Nada Purić est située dans la rue au n° 68 de la rue Krunska[49]. L'école de musique Josif Marinković (en serbe : Muzička škola Josif Marinković) est située au n° 8 de la rue[50],[51]. L'internat des élèves des élèves du collège Jelica Milovanović est située n° 8 de la rue Krunska[52]. La résidence Belgrade Eye est située au n° 6 de la même rue[53] et la résidence Eurostar au n° 21[54]. L'Institut médical des étudiants {en serbe : Zavod za zdravstvenu zaštitu studenata) est situé au n° 57 de la rue[55].

Économie[modifier | modifier le code]

Le siège de la société AltanaPharma est situé au n° 24/14 de la rue Krunska ; elle fait partie du groupe PharmaMedia[56]. la société Cvetić dent, située au n° 6 de la rue, travaille dans le domaine de la stomatologie, proposant des soins dentaires et toutes sortes de prothèses dentaires[57]. Koniel (au n° 46) travaille dans le secteur de l'électricité et de la mécanique[58]. La société Miteco, qui a son siège au n° 11 de la rue Kruska, créée en 2004, travaille dans le domaine du retraitement des déchets[59].

La Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ), qui propose une assistance technique à l'État serbe, est également située dans la rue, au n° 80[60].

Loisirs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. Dusan-T Batakovic, Histoire du peuple serbe, L'AGE D'HOMME,‎ 2005 (ISBN 9782825119587, résumé)
  3. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  4. a et b (en)[PDF] « Population par nationalités ou groupes ethniques, par sexe et par âge dans les municipalités de la République de Serbie », Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade,‎ 24 décembre 2002 (consulté le 11 février 2010)
  5. (en)[PDF] « Langues et religions », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Office national de statistique de la République de Serbie (consulté le 22 septembre 2011)
  6. (sr) « Crkva Krista Kralja », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  7. (sr) « Samostan Svetog Križa », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  8. (sr) « Odbornici Skupštine Opštine Vračar », sur http://www.vracar.rs, Site officiel de la municipalité de Vračar (consulté le 22 septembre 2011)
  9. a et b (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Vračar (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 22 septembre 2011)
  10. (sr) « Predsednik Opštine Vračar », sur http://www.vracar.rs, Site officiel de la municipalité de Vračar (consulté le 22 septembre 2011)
  11. (sr) « Kontakt », sur http://www.ds.org.rs, Site du Parti démocratique (consulté le 31 octobre 2011)
  12. (sr) « Odbornici Skupštine Opštine Vračar », sur http://www.vracar.rs, Site officiel de la municipalité de Vračar (consulté le 21 juillet 2012)
  13. (sr) « Predsednik Opštine Vračar », sur http://www.vracar.rs, Site officiel de la municipalité de Vračar (consulté le 21 juillet 2012)
  14. (tr)(en) « Site de l'Ambassade de Turquie à Belgrade » (consulté le 31 octobre 2011)
  15. (sr)(pt) « Site de l'Ambassade du Brésil en Serbie » (consulté le 31 octobre 2011)
  16. (en) « Site de l'Ambassade de Belgique à Belgrade » (consulté le 31 octobre 2011)
  17. (hu)(sr)(en) « Site de l'Ambassade de Hongrie à Belgrade » (consulté le 31 octobre 2011)
  18. (sr) « Zgrada III beogradske gimanzije », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 20 juillet 2012)
  19. (sr)(en) « The Third Belgrade High School Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  20. (sr) « Zgrada I srpske opservatorije », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 20 juillet 2012)
  21. (sr) « Karađorđev park », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 20 juillet 2012)
  22. (sr) « Antički Singidunum, Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 21 août 2011)
  23. (sr)(en) « Ancient Singidunum », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 21 juin 2012)
  24. (sr)(en) « Archbishopric of Belgrade », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  25. (sr)(en) « Architect Milan Zloković’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  26. (sr)(en) « Architect Momir Korunović’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  27. (sr)(en) « Bogdan Gavrilović’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  28. (sr)(en) « Colonel Elezović’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  29. (sr)(en) « Flašar House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  30. (sr)(en) « Genčić’s family House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  31. (sr)(en) « Krstić’s brothers House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  32. (sr)(en) « Mihailo Popović’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  33. (sr)(en) « Monument and Cemetery to The Liberators of Belgrade in 1806 », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  34. (sr)(en) « National Library of Serbia », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  35. (sr)(en) « Nikolić’s brothers House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  36. (sr)(en) « Popović’s family House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  37. (sr)(en) « Sculptor Đorđe Jovanović’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  38. (sr)(en) « Serbian Journalists Association Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  39. (sr)(en) « Socialist People’s Club », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  40. (sr)(en) « Society for the Embellishment of Vračar House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  41. (sr)(en) « Stanković Music School », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  42. (sr)(en) « State Chemical Laboratory », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  43. (sr)(en) « Tri lista duvana Tavern », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  44. (sr)(en) « Vojvoda Petar Bojović’s House », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  45. (sr)(en) « Vozarev Cross », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 20 juillet 2012)
  46. (sr) « Muzej Nikole Tesle », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  47. (en) « Museum », sur http://www.tesla-museum.org, Site du Musée Nikola Tesla (consulté le 31 octobre 2011)
  48. (sr) « Duberezačko Vajarski Atelje Jovan Ćeranić », sur http://www.portal-srbija.com (consulté le 31 octobre 2011)
  49. (sr) « Dečiji vrtić Nada Purić », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  50. (sr) « Muzička škola Josif Marinković », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  51. (sr) « Site de l'École de musique Josif Marinković » (consulté le 31 octobre 2011)
  52. (sr) « O domu », sur http://www.jelicamilovanovic.edu.rs, Site de l'internat du collège Jelica Milovanović (consulté le 31 octobre 2011)
  53. (sr) « Hostel Belgrade Eye », sur http://www.planplus.rs, PlanPlus (consulté le 31 octobre 2011)
  54. (en) « Site de l'Hôtel Eurostar » (consulté le 31 octobre 2011)
  55. (sr) « Site de l'Institut médical des étudiants » (consulté le 31 octobre 2011)
  56. (sr) « Representative offices », sur http://www.pharmamedia.co.rs, Site de PharmaMedia (consulté le 31 octobre 2011)
  57. (sr) « Site de Cvetić dent » (consulté le 31 octobre 2011)
  58. (sr) « Koniel doo », sur http://www.nadji.info (consulté le 31 octobre 2011)
  59. (en) « Services », sur http://www.mitecosystem.com, Site de Miteco (consulté le 31 octobre 2011)
  60. (de) « Technical Assistance to the State Aid System in Serbia », sur http://www.gtz.de, Site de la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (consulté le 31 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]