Čukarica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Čukarica
Чукарица
Blason de Čukarica
Héraldique
Drapeau de Čukarica
Drapeau
Vue aérienne de l'île d'Ada Ciganlija (au premier plan)
Vue aérienne de l'île d'Ada Ciganlija (au premier plan)
Administration
Pays Serbie Serbie
Partie Serbie centrale
District Belgrade
Maire
Mandat
Zoran Gajić (DS)
2012-2016
Code postal 11 000
Démographie
Population 179 031 hab. (2011)
Densité 1 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 46′ 57″ N 20° 25′ 13″ E / 44.7825, 20.420278 ()44° 46′ 57″ Nord 20° 25′ 13″ Est / 44.7825, 20.420278 ()  
Superficie 15 500 ha = 155 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Čukarica

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Čukarica
Liens
Site web Site de la municipalité de Čukarica

Čukarica (en serbe cyrillique : Чукарица) est une municipalité de Serbie. Elle fait partie des 17 municipalités qui constituent le district de Belgrade et elle est une des 10 municipalités urbaines qui composent la ville de Belgrade intra muros. Au recensement de 2011, elle comptait 179 031 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Čukarica est complètement entourée par les autres municipalités de Belgrade : elle est bordée par la Save à l’ouest, par les municipalités de Savski venac au nord et au nord-est, de Rakovica à l’est, de Voždovac au sud-est, de Barajevo au sud et d’Obrenovac au sud-ouest. La municipalité est située au sud-ouest du centre ville de Belgrade. Elle comprend le bois de Makiš, sur les bords de la Save, et la plus grande île de Belgrade, Ada Ciganlija.

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité de Čukarica a été instituée pour la première fois le 30 décembre 1911. Après la Seconde Guerre mondiale, les municipalités de Belgrade furent abolies et la ville fut divisée en districts (en serbe : рејон et rejon) ; Čukarica fit alors partie du Rejon VII. La municipalité fut rétablie en 1957. Et, en 1960, elle intégra la municipalité voisine de Umka et, en 1974, celle de Rakovica.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Čukarica dans le district de Belgrade

La municipalité de Čukarica est une des 10 municipalités urbaines du district de Belgrade. En revanche, elle intègre également des localités et des villes qui sont à l'extérieur de la ville de Belgrade proprement dite.

Le quartier de Čukarica, au sens restreint du terme, a donné son nom à la municipalité tout entière ; il est situé sur une hauteur qui domine la rive droite de la Save. Il est bordé par les quartiers de Careva Ćuprija et de Senjak (au nord), de Banovo brdo (à l'est), de Julino Brdo (au sud), et de Makiš, Ada Ciganlija (à l'ouest). La partie la plus occidentale du quartier de Čukarica, située sur le flanc de la colline est connue sous le nom de Čukarička Padina. En 2002, le quartier comptait 7 068, 17 788, en comptant Čukarička Padina).

Quartiers de Belgrade[modifier | modifier le code]

Faubourgs de Belgrade (localités)[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1961 1971 1981 1991 2002 2011
53 060 102 189 132 123 150 257 168 508[2] 179 031[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Sur le plan religieux, la municipalité de Čukarica est essentiellement peuplée de Serbes orthodoxes. Elle relève de l'archéparchie de Belgrade-Karlovci (en serbe cyrillique : Архиепископија београдско-карловачка), qui a son siège à Belgrade.

Religion Nombre %
Orthodoxes 156 614 92,94
Musulmans 1 961 1,16
Athées 1 641 0,97
Catholiques 1 288 0,76
Protestants 249 0,15
Juifs 20 0,01
Religions orientales 8 0,00
Autres[4]

Politique[modifier | modifier le code]

Élections locales de 2008[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 45 sièges de l'assemblée municipale de Čukarica se répartissaient de la manière suivante[5],[6] :

Parti Sièges
Parti démocratique 17
Parti radical serbe 15
Parti démocratique de Serbie 6
Parti libéral démocrate 5
Union rom de Serbie 2

Milan Tlačinac, membre du Parti démocratique du président Boris Tadić, qui conduisait la coalition politique Pour une Serbie européenne, a été élu président de la municipalité[7].

Élections locales de 2012[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2012, les 45 sièges de l'assemblée municipale de Čukarica se répartissaient de la manière suivante[8] :

Parti Sièges
Parti démocratique 17
Parti progressiste serbe (SNS) 14
Parti démocratique de Serbie 6
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 5
Parti libéral démocrate 3

Zoran Gajić, membre du Parti démocratique de l'ancien président Tadić, a été élu président de la municipalité[9].

Architecture[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Čukarica fut le premier secteur de Belgrade à s'industrialiser, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Elle demeure encore aujourd'hui un des secteurs les plus industrialisés de la capitale serbe, notamment avec les quartiers de Železnik, Žarkovo et Bele Vode. Le commerce s'y est également développé, au cours des vingt dernières années, notamment dans le quartier de Banovo brdo.

Transports[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pont d'Ada.
Le pont d'Ada en 2012

Quelques unes des routes les plus importantes de l'ouest de la Serbie ont comme origine la municipalité de Čukarica, comme l'Ibarska magistrala et la Savska magistrala. L'Obrenovački put, la « route d'Obrenovac », qui est officiellement considéré comme la plus longue rue de la capitale, est située dans la municipalité. Selon la Direction des routes, elle s'étend sur 11 km[21]. Cette rue traverse des zones boisées et presque inhabitées, puis elle se prolonge à l'extérieur de la ville de Belgrade au sens restreint du terme (uža teritorija grada). Une rocade intérieure est en projet à Belgrade, impliquant la construction d'un nouveau pont sur la Save, le pont d'Ada Ciganlija, qui soulagera le trafic sur les ponts de Branko et de Gazela[22],[23].

La plus grande et la plus importante gare de marchandises et gare de triage est située dans la municipalité, ainsi que les principales installations du système d'alimentation en eau de la capitale (dans le quartier de Makiš).

Loisirs et tourisme[modifier | modifier le code]

L'île d'Ada Ciganlija, située dans la municipalité, constitue le plus important centre de loisirs de la capitale serbe ; elle est connue pour ses plages et ses installations sportives qui, pendant l'été, accueillent plus de 100 000 visiteurs par jour[24] et jusqu'à 300 000 visiteurs en fin de semaine[25]. Le parc forestier de Košutnjak attire lui aussi de nombreux promeneurs.

Coopération internationale[modifier | modifier le code]

Čukarica est jumelée avec les villes et municipalités suivantes :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  3. a et b (en)[PDF] « Population par nationalités ou groupes ethniques, par sexe et par âge dans les municipalités de la République de Serbie », Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade,‎ 24 décembre 2002 (consulté le 11 février 2010)
  4. (en)[PDF] « Langues et religions », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Office national de statistique de la République de Serbie (consulté le 22 juin 2011)
  5. (sr) « Odbornici », sur http://www.cukarica.rs, Site officiel de la municipalité de Čukarica (consulté le 22 juin 2011)
  6. (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Čukarica (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 22 juin 2011)
  7. (sr) « Predsednik opštine », sur http://www.cukarica.rs, Site officiel de la municipalité de Čukarica (consulté le 22 juin 2011)
  8. (sr) « Odbornici », sur http://www.cukarica.rs, Site officiel de la municipalité de Čukarica (consulté le 1er août 2012)
  9. (sr) « Predsednik opštine », sur http://www.cukarica.rs, Site officiel de la municipalité de Čukarica (consulté le 1er août 2012)
  10. (sr)(en) « Building at 1, Turgenjevljeva Street », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  11. (sr)(en) « Church dedicated to The birth of Holy Virgin with Veterans Cemetery in Velika Moštanica », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  12. (sr)(en) « Church of St. Nicholas in Ostružnica », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  13. (sr)(en) « Janić’s Shops », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  14. (sr)(en) « Janić’s Tavern in Ostružnica », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  15. (sr)(en) « Ledine in Žarkovo », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  16. (sr)(en) « Ljuba Nenadović Elementary School », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  17. (sr)(en) « National Mint Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  18. (sr)(en) « Old school in Žarkovo », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  19. (sr)(en) « Sugar factory », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  20. (sr)(en) « Topčider », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 1er août 2012)
  21. Politika, 26 avril 2008, page 30
  22. (sr)(en) « Bridge over the River Sava in the City of Belgrade Project », sur http://www.savabridge.com (consulté le 24 juin 2011)
  23. (en) « Ada Ciganlija Bridge », sur http://www.beobuild.rs, Site de Beobuild (consulté le 24 juin 2011)
  24. (sr) Lj. Perović, « Sto hiljada sugrađana na Vodenom cvetu », sur http://www.politika.rs, Politika,‎ 14 juillet 2008 (consulté le 17 août 2011)
  25. (sr) « Ada Ciganlija », sur http://www.beograd.rs, Site officiel de la Ville de Belgrade (consulté le 17 août 2011)
  26. a, b, c, d, e, f et g (sr) « Bratski gradovi i opštine », sur http://www.cukarica.rs, Site officiel de la municipalité de Čukarica (consulté le 22 juin 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]