Renault Scénic III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renault Scénic III
Renault Scénic III
Renault Scénic 2012

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2009 —
Phase 1 : 2009 — 2012
Phase 2 : 2012 — 2013
Phase 3 : 2013 —
Production > 600 000 exemplaires
Classe Monospace compact
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Douai
Moteur et transmission
Énergie Essence ou Diesel
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée De 1 397 à 1 995 cm3
Puissance maximale De 85 à 160 ch (soit 63 à 118 kW)
Couple maximal De 151 à 380 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports, automatique 6 rapports ou variateur CVT
Poids et performances
Vitesse maximale De 165 à 205 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 9,1 à 11,7 s
Consommation mixte De 4,9 à 7,7 L/100 km
Émission de CO2 De 130 à 184 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Bicorps 5 à 7 places et xmod
Châssis Renault Koleos/Mégane II/III
Renault Scenic III/Kangoo II
Mercedes-Benz Citan
Nissan Rogue/Sentra
Nissan Qashqai I/X-Trail I
Dacia Logan I/II/Sandero I/II
Dacia Duster/Lodgy/Dokker
Coefficient de traînée 0,32
Suspensions Pseudo-McPherson triangulé
Essieu de torsion
Direction À assistance électrique variable
Freins À disques
Dimensions
Longueur De 4 340 à 4 560 mm
Largeur 1 850 mm
Hauteur 1 650 mm
Empattement De 2 700 à 2 770 mm
Chronologie des modèles
Précédent Renault Scénic II
Article principal : Renault Scénic.

La Renault Scénic III, présentée en avant première en mars 2009 au Salon international de l'automobile de Genève, est la troisième génération du monospace du constructeur français Renault. Pour répondre à la concurrence, et notamment face à la Citroën C4 Picasso qui avait ravit la première place des ventes de monospace en France à Renault (le Scénic a depuis repris son bien), sa commercialisation en version Scénic de 5 places et Grand Scénic à 7 places, intervient courant 2009 à un tarif débutant à 19 900 €.

Sans vraiment révolutionner son design qui fit le succès des précédentes générations, la Scénic bénéficie notamment des lignes arrondies de la Mégane III. Profitant d'une longueur portée à 4,34 m pour le « petit » Scénic et 4,56 m pour le Grand Scénic, l'habitabilité demeure le point fort de ce monospace tandis que le volume du coffre est en hausse et que le comportement routier s'apparente à celui d'une berline.

Le 4 novembre 2009, le magazine Auto Bild lui décerne le « volant d'or[1] » dans la catégorie « monospace[2] ».

En 2013, en France, le Scénic est la quatrième voiture et le premier monospace le plus vendu.

Contexte[modifier | modifier le code]

Inventé par Matra, vendu sous la marque Renault en 1984 avec l'Espace, le monospace connait un grand succès en Europe si bien que le constructeur français décide, en 1996, de décliner le concept de monospace à celui des berlines compactes[3]. Ainsi naquit la Renault Scénic. Constituant « la plus grande réussite de Renault de la décennie [1990][4] », la Renault Scénic et sa remplaçante, alors seules sur le marché, se vendent à plus de 2 millions d'exemplaires[4]. Forte de ce succès, la Scénic doit tout naturellement faire face à la concurrence quelques années plus tard et notamment avec la Citroën Xsara Picasso arrivée sur le marché en 1999.

En 2006, à la suite du remplacement de la Xsara par la C4, Citroën entame une profonde modification de son monospace. Déclinée en une version courte 5 places et une version longue 7 places, la C4 Picasso et Grand Picasso profitent d'un design avantageux et distincts pour les deux versions qui en font rapidement les monospaces les plus vendus en Europe, ravissant ainsi la première place à Renault[5].

Design[modifier | modifier le code]

Tout comme la troisième génération de la Mégane quelques mois auparavant, la Scénic décide de remiser ses lignes alambiquées au profit de formes douces et rondes, dans le « moule » des dernières productions du constructeur français. Les proportions sont relativement équilibrées grâce à une ligne de toit fuyante et un profil assez trapu en raison de larges et épais bandeaux qui recouvrent le bas des portières[6]. Le profil du Scénic évolue également avec une vitre de custode modifiée et un porte-à-faux arrière réduit[7].

La Renault Scénic III opte pour des feux en boomerang.

Alors que les versions 7 places des précédentes Scénic étaient juste des déclinaisons allongées de la version courte, Renault décide d'adopter, pour cette troisième génération, un design caractéristique pour chaque modèle[7]. Ces différences se retrouvent essentiellement sur la calandre et les feux arrière. Signature stylistique de Renault, la Scénic arbore des feux arrière en forme de boomerang dont la pointe est orientée tantôt vers l'avant (Grand Scénic), tantôt vers le centre du hayon (Scénic)[8].

La face avant du Scénic version courte est d'inspiration Mégane coupé, aux optiques profilés remontant loin sur les ailes et aux écopes chromées[9]. La Grand Scénic conserve également ces phares mais opte en revanche pour une calandre plus classique grillagée sur toute sa longueur. Ainsi, la version Grand Scénic abandonne son « allure pataude » tandis que le « look » du Scénic est « plus affirmé et dynamique[7] ».

À l'intérieur, les Scénic et Grand Scénic adoptent la même planche de bord. Le design est « élégant et épuré ». L'épais plastique moussé intégré à cette dernière profite pour beaucoup à la qualité perçue flatteuse du Scénic[6]. L'habitacle est certes moins lumineux que celui du Citroën Picasso mais « ne manque pas de chaleur grâce à de nombreux inserts chromés satinés[10] ».

Structure, châssis et comportement[modifier | modifier le code]

Le comportement du Scénic est proche de celui d'une berline.

Les Renault Scénic et Grand Scénic sont tous deux construits sur une plate-forme commune ayant également servi pour la gamme Mégane. L'empattement est donc identique pour chaque modèle, soit une longueur de 2,7 m. Identique aux précédents modèles, la suspension est assurée par une suspension pseudo-MacPherson triangulé à l'avant et par un essieu de torsion à l'arrière. Nouveauté en revanche : le tarage des amortisseurs ainsi que la raideur des ressorts ont été augmentés à la suite d'une prise de poids du Scénic et un centre de gravité plus élevé[11].

Les magazines automobiles s'accordent à le dire : la Renault Scénic brille par son comportement proche de celui d'une berline. Équilibré, profitant d'un train avant précis et plus incisif et d'un nouveau châssis à cornes, elle demeure agile en courbe tandis que les mouvements de caisse sont bien contenus dans les virages. Un léger roulis peut néanmoins apparaître lors d'un passage rapide. Le conducteur profite cependant d'un freinage progressif et puissant[6].

Alors que la Scénic II était unanimement décriée pour sa direction peu « consistante », celle de la troisième génération est bien meilleure, plus précise et rigoureuse. Assistée électriquement, elle profite notamment de nouveaux capteurs de couple et d'un ré-échantillonnage du calculateur[11].

Habitabilité et confort[modifier | modifier le code]

Planche de bord du Scénic 3.

Comme la plupart des nouvelles automobiles, le Scénic III gagne en volume. Allongé de 8 cm en longueur, de 4 cm en largeur et de 6 cm en hauteur par rapport à son prédécesseur, le « petit » Scénic porte sa longueur à 4,34 m. Malgré cela, le Scénic demeure le plus petit des monospaces de sa catégorie[7]. Le volume du coffre du Scénic, en hausse, oscille entre 522 et 1 837 dm3 selon la configuration des places à bord[9]. Globalement satisfaisant, ce volume est supérieur à celui du C4 (de 500 à 1 734 dm3) mais encore inférieur à celui de la Volkswagen Touran, référence du secteur avec ses 695 à 1 989 dm3. Les formes régulières et le seuil de chargement placé bas facilitent le chargement d'objets lourds et encombrants dans le coffre[7].

Si le Renault Scénic a une bonne habitabilité grâce à de nombreux rangements dans le plancher ou au niveau de la console centrale — le volume de ces rangements atteint 86 L — c'est en revanche moins le cas en ce qui concerne la modularité : les sièges, par exemple, ne sont pas escamotables et il faudra les retirer pour bénéficier d'un volume de chargement maximal[7],[9]. De l'ordre de 16 kg chacun, la tâche ne s'avère pas si simple[6]. Chaque siège peut en revanche avancer ou reculer l'assise et incliner le dossier[11].

La position de conduite est bonne, proche de celle d'une berline tandis que l'instrumentation centrale est lisible grâce à un écran couleur[10]. Certains regrettent en revanche l'emplacement peu judicieux de quelques commandes telles que l'interrupteur du limiteur-régulateur de vitesse, placé très bas devant le levier de vitesse[6]. L'ergonomie, bien qu'en hausse, demeure perfectible, à l'image des commodos ou de l'« interface joystick[11] ».

Niveaux de finition et équipements[modifier | modifier le code]

La Renault Scénic III est disponibles en cinq niveaux de finitions : « Authentique », « Expression », « Dynamique », « Privilège » et « Jade ». Le premier niveau de finition, « Authentique », offre déjà de nombreux équipements tels que la climatisation, le régulateur-limiteur de vitesse ou encore les rétroviseurs extérieurs électriques mais s'abstient de proposer un radio-CD ou même les vitres électriques à l'arrière. Le haut de gamme de la Scénic est assurée par la finition « Jade » offrant le toit panoramique en verre, une sellerie cuir ou encore des sièges chauffants à l'avant[12].

D'un point de vue équipement, la Renault Scénic propose en option le nouveau système de navigation intégrée Carminat TomTom. Dès le second niveau de finition, l'aide au parking sonore et visuelle grâce à une caméra de recul ainsi que les différentes connexions pour baladeurs numériques et clefs USB sont disponibles de série[13]. Renault propose également à ses clients l'option Plug & Music qui ajoute des entrées auxiliaires mini-Jack et USB mais également une interface Bluetooth[11].

En septembre 2010, Renault dévoile une édition spéciale dénommée « Bose Edition » ; le niveau de finition est le niveau « Dynamique » auquel est ajouté un système audio Bose, des jantes alliage de 17 pouces, des rétroviseurs noir laqué rabattables électriquement, l'aide au parking avant/arrière et une sellerie spécifique[14]. Projet Renault pense à mettre des porte coulissante sur le Renault scenic

Moteurs et transmission[modifier | modifier le code]

Motorisations et performances[modifier | modifier le code]

Renault Grand Scénic.

Les versions avec EDC connaissent un problème référencé NT8884, non résolu par Renault qui provoque un craquement (bruit métallique) lors des passages de vitesses de la 6e vers la 5e à vitesse stabilisée (voir les forums sur google → "bruit EDC")

La motorisation des Scénic et Grand Scénic s'étend sur une gamme étendue de neuf motorisations 4 cylindres en ligne — deux moteurs essence atmosphériques et un suralimenté ainsi que six moteur Diesel turbocompressés — d'une puissance allant de 85 ch pour le 1.5 dCi, le plus petit des moteurs (uniquement disponible sur le « petit » Scénic), à 160 ch pour le 2.0 dCi. Ces moteurs sont associées à une boîte de vitesses manuelle ou automatique à 6 rapports hormis pour le 2.0 16v de 140 ch uniquement disponible avec une transmission CVT (Continuously Variable Transmission)[5].

Le plus gros des ventes devrait être assuré par le moteur Diesel 1.5 dCi de 110 ch. Bien que « moins brillant » que les moteurs de 130 et 150 ch, ce moteur sied bien à la Scénic grâce à généreux couple de 240 Nm atteint à 2 000 tr/min qui offre de bonnes reprises et accélérations. Il montre néanmoins quelques faiblesses lorsque le véhicule est chargé ou sollicité en montagne[15] et laisse transparaître quelques vibrations[6]. Depuis le printemps 2010, il peut recevoir une boîte de vitesse automatique à 6 rapports à double embrayage EDC ("Efficient Dual Clutch"), une première pour la marque[16].

Le nouveau moteur essence 1.4 TCe de 130 ch offre quant à lui des performances dignes des motorisations Diesel de la Scénic. Sa faible cylindrée offre une consommation réduite tandis que la suralimentation par turbocompresseur offre un couple suffisant et des reprises efficaces. Le moteur propulse sans difficulté les 1 500 kg du véhicule[17].

Les moteurs 2.0 dCi font preuve quant à eux de souplesse tandis que les montées en régimes sont franches mais pas brutales[11]. Moteur le plus puissant de la gamme, le 2.0 160 est par conséquent celui qui offre également les meilleures performances avec un 1 000 m départ-arrêté effectué en environ 30 s. Le 2.0 dCi de 150 ch offre pour sa part des performances décevantes en termes de consommation. Uniquement associé à une boîte de vitesses automatique, le moteur consomme 7,0 ℓ/100 km selon Renault. Le magazine Moniteur Automobile annonce lors de leur essai, une consommation 9,0 ℓ/100 km[11].

Au printemps 2011 les Renault Scénic et Grand Scénic inaugurent le nouveau moteur Energy 1.6 dCi 130 Stop & Start[18]. Ce moteur remplace l'ancien bloc 1.9 dCi 130, avec un objectif de downsizing destiné à réduire la consommation et les émissions de CO2. Le Scénic Energy dCi 130 est alors homologué à 115 g de rejets de CO2/km, pour une consommation de 4,4 L. Ce nouveau moteur appelé R9M en interne utilise des technologies très poussées : vanne EGR basse pression, 16 soupapes, thermomanagement innovant, pompe à huile à cylindrée variable, et swirl variable. Il s'agit aussi de la première application d'un Stop & Start pour Renault.

Détails[modifier | modifier le code]

     1.6 16v 110     1.4 TCe 130     2.0 16v 140 CVT    1.5 dCi 85     1.5 dCi 95     1.5 dCi 105     1.5 dCi 110     1.6 dCi 130 Energy     1.9 dCi 130     2.0 dCi 150 BVA    2.0 dCi 160  
Cylindrée
1 598 cm3
1 397 cm3
1 997 cm3
1 461 cm3
1 461 cm3
1 461 cm3
1 461 cm3
1 598 cm3
1 870 cm3
1 995 cm3
1 995 cm3
Énergie
Essence
Essence
Essence
Diesel
Diesel
Diesel
Diesel
Diesel
Diesel
Diesel
Diesel
Configuration
L4
atmosphérique
L4
turbocompressé
L4
atmosphérique
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
L4
turbocompressé
Puissance
110 ch (81 kW)
à 6 000 tr/min
130 ch (96 kW)
à 5 500 tr/min
143 ch (103 kW)
à 6 000 tr/min
85 ch (63 kW)
à 3 750 tr/min
95 ch (70 kW)
à 4 000 tr/min
105 ch (78 kW)
à 4 000 tr/min
110 ch (81 kW)
à 4 000 tr/min
130 ch (96 kW)
à 4 000 tr/min
130 ch (96 kW)
à 3 750 tr/min
150 ch (110 kW)
à 4 000 tr/min
160 ch (118 kW)
à 3 750 tr/min
Couple
151 Nm
à 4 250 tr/min
191 Nm
à 2 250 tr/min
196 Nm
à 3 750 tr/min
201 Nm
à 1 750 tr/min
241 Nm
à 1 750 tr/min
241 Nm
à 1 750 tr/min
241 Nm
à 1 750 tr/min
320 Nm
à 1 750 tr/min
301 Nm
à 1 750 tr/min
361 Nm
à 2 000 tr/min
380 Nm
à 2 000 tr/min
Accélération
0 à 100 km/h
en 11,7 s
0 à 100 km/h
en 10,7 s
0 à 100 km/h
en 10,6 s
0 à 100 km/h
en 16,4 s
0 à 100 km/h
en 12,4 s
0 à 100 km/h
en 12,4 s
0 à 100 km/h
en 12,3 s
0 à 100 km/h
en 10,3 s
0 à 100 km/h
en 10,6 s
0 à 100 km/h
en 9,7 s
0 à 100 km/h
en 9,1 s
Consommation
7,3 ℓ/100 km
7,3 ℓ/100 km
7,7 ℓ/100 km
4,9 ℓ/100 km
4,5 ℓ/100 km
4,9 ℓ/100 km
4,9 ℓ/100 km
4,5 ℓ/100 km
5,5 ℓ/100 km
7,0 ℓ/100 km
6,6 ℓ/100 km
CO2
169 g/km
168 g/km
183 g/km
130 g/km
118 g/km
130 g/km
128 g/km
119 g/km
145 g/km
184 g/km
173 g/km
Source : « Brochure officielle Renault »

Sécurité[modifier | modifier le code]

Argument de vente depuis quelques années, la sécurité des modèles et la réussite des tests organisés par l'organisme EuroNCAP est devenue le fer de lance de Renault. Le Scénic III remporte ainsi les cinq étoiles aux crash tests, note maximale, avec 91 % pour la protection des adultes, 76 % pour les enfants mais seulement 42 % pour la protection des piétons[11].

Le Scénic réalise une belle performance en revanche pour les équipements sécuritaires embarqués (99 %), grâce notamment à l'ESP de série dès les premières finitions ainsi que de nombreux et divers airbags (rideaux, latéraux et frontaux). Les ceintures sont par ailleurs équipées de prétensionneurs adaptatifs et de limiteurs d'efforts. Les fixations ISOFIX à triples points d'ancrage sont bien entendu présentes[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tous les ans, le magazine Auto Bild récompense les meilleurs véhicules dans toutes les catégories du marché
  2. « Telex : Volant d'or 2009 », sur Moniteur Automobile,‎ 5 novembre 2009 (consulté le 5 novembre 2009)
  3. Mélina Priam, « Face à face : Peugeot 5008 - Renault Grand Scénic », L'auto-journal, no 788,‎ 22 octobre 2009, p. 70-77
  4. a et b Jean-François Destin, « Nouveau Renault Grand Scénic », sur Motorlegend,‎ 16 avril 2009 (consulté le 24 octobre 2009)
  5. a et b Yohann Leblanc, « Renault Scénic 3 et Grand Scénic 3 : Le Scénic revient à la charge », sur L'Automobile Magazine,‎ 13 mars 2009 (consulté le 24 octobre 2009)
  6. a, b, c, d, e et f Rémy Devaureix, « Essai : Renault Scénic 5 portes 1.5 l dCi 110 ch FAP Dynamique 2009 », sur Xelopolis,‎ 7 octobre 2009 (consulté le 17 octobre 2009)
  7. a, b, c, d, e et f Olivier Pagès, « Essai Renault Scénic 1.5 dCi 110 ch : plus dynamique », sur Caradisiac,‎ 30 juin 2009 (consulté le 17 octobre 2009), p. 1
  8. « Nouveau Renault Scénic », sur Renault.fr (consulté le 17 octobre 2009)
  9. a, b et c Romain Bartoli, « Renault Scenic 3 1.5 dCi 110 ch », sur Turbo.fr,‎ 15 juillet 2009 (consulté le 17 octobre 2009)
  10. a et b « Renault Scenic 1.5 dCi 110 Fap Dynamique », sur L'Autojournal,‎ 26 août 2009 (consulté le 17 octobre 2009)
  11. a, b, c, d, e, f, g, h et i Cédric Derèse, « Renault Scénic 2.0 dCi 150 A », Le moniteur automobile, no 1456,‎ 14 octobre 2009, p. 29-41
  12. « Brochure officielle Renault », sur Renault.fr (consulté le 27 octobre 2009)
  13. Philippe Lacroix, « Renault Scénic, une 3ème tournée », sur Webcarcenter,‎ 22 juillet 2009 (consulté le 18 octobre 2009)
  14. « Renault Scénic Bose Edition », sur Autojournal,‎ 29 septembre 2010
  15. Olivier Pagès, « Essai Renault Scénic 1.5 dCi 110 ch : plus dynamique », sur Caradisiac,‎ 30 juin 2009 (consulté le 24 octobre 2009), p. 2
  16. « Transmission automatique EDC », sur Renault.fr (consulté le 4 juin 2011)
  17. Arthur Matal, « Renault Grand Scénic 1.4 TCe 5 p. Expression », sur L'Automobile Magazine,‎ 3 juin 2009 (consulté le 25 octobre 2009)
  18. Essai Renaut Scénic et Grand Scénic Energy 1.6 dCi 130Actu automobile

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]