Jack (prise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jack.
De gauche à droite : jack 2,5 mm, 3,5 mm et 6,35 mm.

En électronique, un jack est normalement une prise (ou embase : l'élément femelle d'un ensemble fiche/prise). Dans certains cas, « jack » désigne alternativement l'un ou l'autre des éléments : fiche « mâle » ou prise « femelle », dans un ensemble de connecteurs appairés.

Types de connecteurs[modifier | modifier le code]

L'appellation jack est utilisée pour désigner plusieurs types de connecteurs, notamment :

Par abus de langage, l'ensemble {fiche + câble} se nomme aussi « jack ». Notamment utilisé dans le monde musical, cette appellation est incorrecte bien qu'entrée dans le langage courant.

Tailles[modifier | modifier le code]

Fiches jack par taille : 2,5 mm mono, 3,5 mm mono, 3,5 mm stéréo et 6,35 mm stéréo.

Utilisé avec une taille, le jack est alors normalement la prise qui est appairée à la fiche jack de même dimension :

  • jack 1/4 ″ (soit 6,35 mm) ;
  • jack 3,5 mm (miniature) ;
  • jack 2,5 mm (subminiature).

Un jack de casque ou d'écouteur fait généralement partie de l'une de ces trois tailles standard de jack, mais l'appellation peut recouvrir d'autres prises utilisées pour cet usage.

Les trois formats continuent à coexister car leurs avantages sont variés : le jack 1/4 ″, quoique encombrant, est suffisamment robuste pour un usage sur scène (au bout d'une guitare, notamment) et garantit un meilleur contact électrique ; les deux autres sont moins coûteux et moins encombrants, au détriment de la robustesse et de la qualité.

Points de contact[modifier | modifier le code]

Contacts des prises jack.
Type (1) (2) (3)
mono masse absent (ou alimentation) signal
mono symétrique masse point froid point chaud
stéréo masse canal droit canal gauche
insert masse return send

(4) Anneaux isolants

Contacts en 2 points[modifier | modifier le code]

3.5mm jack plug 2.svg

Le contact 2 points est utilisé pour le transport d'un son monophonique (« mono »), il comporte alors deux contacts : une référence (sur le corps du jack) et un signal (sur la pointe).

Contacts en 3 points[modifier | modifier le code]

3.5mm jack plug 3 norm.svg
3.5mm jack plug 3 sym.svg

Un connecteur jack 3 points peut être utilisé pour :

  • un son stéréophonique (« stéréo »), qui sépare le canal gauche et le canal droit ;
  • une liaison symétrique monophonique (comme en XLR). Cette formule est très utilisée dans les équipements professionnels. Il ne peut pas être utilisé comme une liaison asymétrique stéréo, et inversement ;
  • pour la fonction « Insert » des tables de mixage professionnelles.

Ces prises jack sont aussi appelées des connecteurs « TRS » pour « tip, ring, sleeve » (« pointe, anneau, manchon ») qui sont les trois points d'un jack stéréo.

  • Pour une liaison stéréo on a : Pointe : Canal gauche ; Anneau : Canal droit ; Manchon : masse.
  • Pour une liaison mono symétrique on a : Pointe : Point chaud ; Anneau : Point froid ; Manchon : masse.
  • Pour une liaison d'insert on a : Pointe : Insert ; Anneau : Return ; Manchon : masse.

Il est possible de retenir mnémoniquement le rôle du connecteur central grâce à l'initiale R des mots anglais « ring », « right » et « return ».

Contacts en 4 points[modifier | modifier le code]

3.5mm jack plug 4.svg
Fiche jack stéréo + vidéo, stéréo + microphone ou stéréo + contrôle (4 contacts), utilisée principalement dans les caméras, les enregistreurs ou les baladeurs.

Les fabricants ont proposé d'ajouter un quatrième point de contact sur ce connecteur. Ils ont alors subdivisé le manchon en deux parties.

Ce quatrième contact peut véhiculer de la vidéo dans le cadre d'un câble audio-vidéo[1], ou le signal d'un micro dans le cadre de micro-casques utilisés notamment dans les téléphones portables.

La connectique produite permet de réduire le nombre de connecteurs dans des produits de plus en plus compacts, voire de véhiculer des données supplémentaires en conservant une compatibilité avec des casques stéréo « standards ».

Cependant, les constructeurs ont effectué des choix différents dans le placement de leurs broches, limitant la compatibilité des appareils et des accessoires entre eux sans adaptateurs. En 2012 le site web LesNumeriques indique que « le câble de ces connecteurs est beaucoup moins standard selon les constructeurs, et on obtient à l'écoute toutes sortes de résultats forts disgracieux. D'où l'apparition d'adaptateurs. »[2]

Connectique micro-casque[modifier | modifier le code]

Les différences portent notamment sur l'emplacement de la masse et du signal du micro[3],[4],[5].

Ces accessoires disposent parfois de petites télécommandes sur le câble du casque de quelques boutons, parfois même un seul bouton servant à décrocher ou raccrocher le téléphone. Cette télécommande ne requiert pas de broche supplémentaire sur le connecteur, mais peut, dans le cas du bouton unique être effectué par shuntage du micro[5], lorsque la télécommande comprend plusieurs boutons (par exemple augmenter ou baisser le volume), les boutons shuntent le micro en alignant des résistances de valeurs différentes (par exemple 220 et 600 ohms pour les deux boutons du HTC Hero[4]).

Les appareils proposant des prises femelles à quatre contacts pour les micro-casques peuvent le plus souvent accueillir des casques sans micro n'exploitant que des prises mâles à 3 contacts. Les téléphones tels que le Samsung Galaxy S ou l'iPhone détectent la présence ou non d'un micro sur le casque en mesurant l'impédance aux bornes du connecteur du supposé micro et considèrent le micro présent au delà de 1 600 ohms[4].

Il existe deux grandes normes CTIA (The Wireless Association) et OMTP (Open Mobile Terminal Platform). La différence se situe au niveau entre l’emplacement de la masse (GND) et du microphone qui sont inversé. La norme CTIA est devenue la plus utilisée. En partant de la pointe on à les signaux suivant : Audio Gauche, Audio Droite, Masse, Microphone.

Connectique audio-vidéo[modifier | modifier le code]

Les différences portent notamment sur l'emplacement de la masse et du signal vidéo[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Zen Vision :M Video Cable & Other 4-Pole 3.5mm Pinouts, sur le site anythingbutipod.com du 4 avril 2006
  2. « Philips Citiscape Uptown », LesNumeriques,‎ 28 juin 2012 (consulté le 7 juin 2012)
  3. (en) Universal 4-pole Cell Phone headset pinout, sur le site pinoutsguide.com
  4. a, b et c (en) Universal Headset/Earphone 3.5mm Jack pinout, sur le site pinoutsguide.com
  5. a et b (en) Nokia headset / handsfree HDB-5 connector and schematics pinout, sur le site pinouts.ru