Renault Laguna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Laguna est le nom de trois générations de berlines familiales produites par Renault. La première, sortie en janvier 1994, est la remplaçante de la Renault 21 et se démarque de sa devancière par une qualité de fabrication en nette hausse. La troisième génération est sortie en octobre 2007.

Laguna I[modifier | modifier le code]

Renault Laguna I
Renault Laguna
Renault Laguna I Phase I Berline

Marque Drapeau : France Renault
Années de production Phase 1 : 1994 — 1998
Phase 2 : 1998 — 2001
Production 2 350 800 exemplaires
Classe Familiale
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Sandouville
Drapeau de l'Espagne Palencia
Moteur et transmission
Énergie Essence, gazole ou GPL
Moteur(s) Essence
1.6 110 ch
1.8 90/95/120 ch
2.0 115/140 ch
3.0 V6 167/195 ch

Diesel
2.2 D 85 ch
1.9 dTi 100 ch
1.9 dCi 110 ch
2.2 dT 115 ch
Position du moteur Avant
Cylindrée De 1 598 à 2 963 cm3
Couple maximal De 142 à 267 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 090 à 1 480 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline tricorps 5 portes, 5 places
Break (Nevada) 5 portes, 5 places
Dimensions
Longueur Berline : 4 510 mm
Break : 4 630 mm
Largeur 1 752 mm
Hauteur Berline : 1 440 mm
Break : 1 470 mm
Chronologie des modèles
Précédent Renault 21 Renault Laguna II Suivant

La Renault Laguna fut produite entre 1994 et 2001. Elle a existé en version berline cinq portes (dont le hayon) et en version break, dénommée commercialement «Nevada» en cinq portes là aussi.

La Laguna est à ce jour la seule voiture du groupe Renault n'ayant repris aucune motorisation de sa devancière la R21 :

  • Le 1,7 litre « moteur F » de type F2N de la Renault 21 a évolué en 1,8 litre (F3P) à injection et réalésé sur Renault 19 à partir de 1992, puis repris par la Laguna  ;
  • Le 2 litres n'est plus un « moteur Douvrin » (type J7R) mais un « moteur F » de type F3R proposant plus de puissance et de couple avec des consommations plus basses, il représentera le moteur le plus diffusé compte tenu de son bon rapport performances/consommation/prix.
  • Un nouveau moteur diesel équipe la Laguna, le « moteur G » (type G8T), en remplacement du moteur J8S de la Renault 21.
  • Le « V6 PRV » présent sur la phase 1 sera remplacé par le PSA/Renault L7X à 24 soupapes en 1997.
  • Les boites de vitesses JB sont celles qui sont apparues sur les Renault 9 et Renault 11.
  • Le train arrière doté de 4 barres de torsions est dérivé de la Super 5 GT Turbo.

Phase I (1994 — 1998)[modifier | modifier le code]

Renault Laguna I phase I

La gamme en Phase 1 s'articule autour de quatre niveaux de finitions : RN, RT, RXE et V6. L'équipement est très limité sur les modèles de base, mais devient très correct une fois atteint le milieu de gamme.

La traditionnelle finition «Baccara» va rapidement venir s'ajouter à cette gamme, en proposant un intérieur luxueux paré de beige et d'une sellerie mi-cuir - mi-lin. Celle-ci sera remplacée au millésime 1998 par la finition «Initiale», exclusive et peu répandue, présentant une sellerie en cuir intégral et un intérieur gris clair, tandis que les monogrammes gris métal «Initiale Paris» prennent place à côté des répétiteurs de clignotants.

La vocation doucement sportive de la Laguna verra le jour sous le nom de la finition «2.0 S» ou «RTi», la Laguna, dotée de monogrammes «16v» sur les portes avant et se voyant dotée du moteur d'origine Volvo N7Q 2 litres 16v (1 948 cm³) de 140 ch (le moteur des Volvo S40/V40), d'une sellerie velours spécifique à motifs gris et noirs, et d'un volant à trois branches, qui équipera plus tard le coupé Mégane. En juillet 1999, ce bloc Volvo est remplacé par un « moteur F » Renault de 2 litres 16v (1 998 cm³) F4R plus moderne, de 136 ch, mais offrant davantage de couple et une consommation moindre (- 13 %).

Enfin, la Laguna sera dotée d'une dernière finition, nommée «Pozzoti», du nom du styliste italien Antonio Pozzon. Mêlant cuir et velours légèrement feutré, cette version au design raffiné fut produite en seulement sept exemplaires, et réservée au marché de luxe de Singapour.

La Laguna se distingue d'emblée par un amortissement et un confort remarquables. De plus son intérieur soigné montre les progrès effectués par Renault en matière de maîtrise de la qualité depuis la fin des années 1980. C'est un des tout premiers modèles de la marque, avec Renault 19 Baccara et RSi, Espace Grand Écran et V6, et Safrane RT à proposer un coussin gonflable de sécurité du côté conducteur en option (« airbag »).

Elle est en revanche désavantagée par ses moteurs d'entrée de gamme peu vaillants pour entraîner son surpoids par rapport à sa devancière. Elle présente également une dotation de série particulièrement maigre sur la version de base, ce défaut s'améliorera au fil des millésimes, avec une dotation de base qui augmentera progressivement.

Phase II (1998 — 2001)[modifier | modifier le code]

Renault Laguna I phase II
Renault Laguna I phase II Nevada

La Laguna est restylée en avril 1998, en plus d'arborer de nouveaux niveaux de finition (RNE, RTE, RXE, RXT), la face avant se voit modifiée par des nouveaux phares, à l'avant à glace lisse et d'un seul bloc, dont les contours sont ombrés, et à l'arrière, l'ensemble du bandeau est renouvelé, arborant des coloris orange sur le haut et rouge sur le bas, avec un relief en forme de vague bombée.

Le pare-chocs avant est aussi retouché, avec la mise en place d'antibrouillards ronds identiques à ceux de la Clio II nouvellement sortie. Le spoiler à «ouïes» caractéristique à la phase 1 est abandonné pour une bande en plastique simple, ce qui fait remonter la garde au sol à l'avant. Les monogrammes nommant les motorisations et finitions sont également revus.

L'équipement et la sécurité passive sont également améliorés, avec notamment le montage en série des coussins gonflables de sécurité latéraux tête/thorax et du SRP (Système de retenue programmée avec limiteur d'effort sur les ceintures avant). En avril 1997, les dernières Laguna de phase 1 avaient déjà subi quelques améliorations de sécurité passive (notamment des modifications sous le tableau de bord en vue d'éviter des lésions aux jambes).

Au niveau technique, de nouveaux moteurs à essence font leur apparition : un 1,6 litre 16 soupapes de 110 ch, un 1,8 litre 16 soupapes de 115 ch et un 2 litres 16 soupapes de 136 ch. Ces moteurs sont considérés comme idéaux sur la Laguna, leur faible consommation s'associant à des performances très honorables pour le 1,6 litre, jusqu'à une voiture extrêmement agréable à mener avec le 2 litres. Les diesels sont également revus, le gros 2,2 litres dT reçoit un turbo à géométrie variable qui améliore la disponibilité de sa puissance et de son couple, apparaîtront ensuite le 1,9 litre dTi (« moteur F ») de 100 ch (turbo) qui sera suivi par la toute première déclinaison du 1,9 litre dCi (« moteur F ») de 110 ch, inaugurant le principe de la rampe d'injection commune (common rail) à haute pression. Ces moteurs, malgré leurs qualités intrinsèques de faible consommation, souffriront de problèmes de jeunesse : la courroie accessoire a tendance à casser sur le dTi provoquant un décalage de la distribution et donc la destruction du moteur, problème résolu par un rappel à grande échelle. Les premiers dCi verront leurs rampes communes fuir et leurs injecteurs se gripper.

Version Biturbo[modifier | modifier le code]

Une version plus puissante verra le jour en 1995, la Laguna Biturbo Hartge. Le préparateur Hartge lui greffera le moteur de la Safrane Biturbo, afin d'obtenir une voiture d'exception. Elle affiche une vitesse maximum de 254 km/h, une accélération de 0 à 100 km/h en 7 secondes, et parcourt le 400 m départ arrêté en 14,7 s et le 1 000 m départ arrêté en 26,9 s. Renault ne la commercialisera pas, à cause de l'échec de la Safrane bi-turbo. Le moteur est un V6 12 soupapes de 2 963 cm³ (93 x 72,7 mm), alimenté par deux turbos. Il délivre une puissance maximale de 280 ch à 5 500 tr/min pour un couple de 399 Nm à 3 000 tr/min, engendrant un apport poids/puissance de 5,34 kg/ch et un rapport couple/poids de 267 Nm/T. Elle est équipée d'une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, la puissance est transmise aux roues avant.

Laguna II[modifier | modifier le code]

Renault Laguna II
Renault Laguna
Renault Laguna II Phase I

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2001 — 2007
Phase I : 2001 — 2005
Phase II : 2005 — 2007
Production 2 180 750 exemplaires
Classe Familiale
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Sandouville
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1.6 110 ch
1.8 115/120 ch
2.0 135 ch
2.0 IDE 140 ch
2.0 Turbo 170/205 ch
3.0 V6 210 ch

Diesel
1.9 dCi 90/95/100/
109/110/120/125/130 ch
2.0 dCi 150/175 ch
2.2 dCi 140/150 ch
Position du moteur Avant
Cylindrée De 1 783 à 2 946 cm3
Puissance maximale 90 à 210 ch
Couple maximal De 142 à 267 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 570 kg
Vitesse maximale 235 km/h
Émission de CO2 De 144 à 247[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline tricorps 5 portes, 5 places
Break (Estate) 5 portes, 5 places
Châssis Renault Espace IV
Renault Vel Satis
Dimensions
Longueur Berline : 4 580 mm
Break : 4 710 mm
Largeur 1 770 mm
Hauteur Berline : 1 430 mm
Break : 1 440[2] mm
Chronologie des modèles
Précédent Renault Laguna Renault Laguna III Suivant
Renault Laguna II Phase I

La Laguna II est lancée en 2001 et restylée en 2005. Sa sortie aura été entachée de très nombreux problèmes électroniques, concernant notamment la carte « mains libres » destinée à remplacer la clé de contact, ce qui a nui à sa réputation. Sur le plan mécanique, les 1.9 dCi 110 et 120 ch et 2.2 dCi ont connu de nombreuses casses de turbo, de boîte de vitesses, de bielles et même parfois de moteur (2001, 2002). Sa production annuelle, toujours à Sandouville est passée de 210 000 unités en 2002 à 144 500 en 2004 puis 82 700 en 2006.

Cette voiture se caractérise par un bon confort, un excellent comportement routier mais surtout par son excellent niveau de sécurité passive car elle est la première voiture au monde à décrocher cinq étoiles au crash test EuroNCAP. De plus, l'ESP est monté de série sur tous les modèles, même ceux d'entrée de gamme, ce qui n'était pas le cas de la concurrence. Elle a été équipée de nombreux moteurs essence et Diesel comportant tous quatre cylindres en ligne, à l'exception du moteur 3 litres à essence.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Motorisation[modifier | modifier le code]

Essence :

  • 1.6 16v 110 ch
  • 1.8 16v 121 ch
  • 2.0 16v 136 ch (le 2 litres 140 ch, moteur Nissan, n'est pas disponible sur la Laguna II phase 2)
  • 2.0 16v 140 ch IDE à injection directe essence (produite seulement de 2001 à 2003)
  • 2.0 16v turbo 165 ch (passé 170 ch en phase 2)
  • 2.0 16v turbo 205 ch (version GT, disponible sur la phase 2 uniquement)
  • 3.0 V6 24v L7X 210 ch

Diesel :

  • 1.9 dCi 100, 109 et 120 ch (remplacés par 1.9 dCi 95, 110 et 125/130 ch en 2005)
  • 2.2 dCi 140 ch (boîte automatique uniquement)
  • 2.2 dCi 150 ch
  • 2.0 dCi 150 et 175 ch (bloc apparu en 2005, avec la phase 2, en remplacement du 2.2 dCi)[3]

Équipements de la Laguna II[modifier | modifier le code]

Authentique :

  • ABS et AFU (Aide au Freinage d'Urgence)
  • Six coussins gonflables de sécurité (« airbags »)
  • Condamnation et démarrage par carte
  • Climatisation manuelle
  • Éclairage d’accompagnement
  • Vitres avant et arriere électriques (sur Estate uniquement)
  • Autoradio CD

Confort Expression :

Laguna Expression
  • Phares et essuie-glaces automatiques (pas sur Expression)
  • Climatisation automatique bi-zones
  • Frein de parking assisté (pas sur Expression)
  • Vitres électriques à l’arrière
  • Rétroviseurs rabattables électriquement
  • Stores latéraux arrières

Confort Dynamique :

Cette version est dérivée de la Confort expression, mais avec une présentation plus sportive (Jantes alliage, sellerie spécifique)

Luxe Dynamique : ordinateur de bord

  • Recyclage de l’air automatique
  • Autoradio Cabasse CD 8 HP
  • Rétroviseur intérieur électrochrome
  • Estate : Lunette arrière ouvrante indépendamment du hayon
  • Boite automatique indisponible
  • Sellerie cuir/tissus

Luxe Privilège :

  • Elle est dérivée de la Luxe Dynamique, mais sellerie spécifique (sellerie cuir/velours), et jantes de 16 pouces au lieu de 17. Cette version est axée confort.
  • Huit coussins gonflables de sécurité (« airbags »)
  • Store de lunette arrière


Initiale :

  • Carminat navigation et communication
  • Direction à assistance variable paramétrique sur le V6
  • Régulateur/Limiteur de vitesse
  • Autoradio Cabasse à changeur 6 CD, 4 x 50 W
  • Rétroviseurs à mémoire
  • Sièges électriques et chauffants, mémoire pour le conducteur
  • Store de plage arrière sur la berline
  • Phares xénon

GT :

Dérivée de l’ambiance dynamique, mais uniquement couplée avec le tout nouveau moteur 2 L Turbo essence de 205 ch et 2 L Diesel de 175 ch.

  • Châssis spécifique, berline ou break
  • Carte mains-libres
  • Phare bi-xénon
  • Autoradio Cabasse CD 8 HP
  • Sièges avant électriques et chauffants

Laguna III[modifier | modifier le code]

Renault Laguna III
Renault Laguna
Renault Laguna III Phase I

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2007 —
Phase I : 2007 — 2010
Phase II : 2010 — 2013
Phase III : 2013 -
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Sandouville
Drapeau de la France Dieppe
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1.6 110 ch
2.0 140/170/205 ch
3.5 V6 240 ch

Bioéthanol
2.0 140 ch

Diesel
1.5 dCi 110 ch
2.0 dCi 130/150/175/180 ch
3.0 V6 dCi 235 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Automatique 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 355 à 1 647 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline tricorps 5 portes, 5 places
Coupé 2 portes, 4 places
Break (Estate) 5 portes, 5 places
Châssis Nissan Altima/Maxima
Renault Latitude/Laguna
Nissan Murano/Teana 2
Samsung SM5 3
Coefficient de traînée 0,293
Dimensions
Longueur Berline : 4 695 mm
Break : 4 803 mm mm
Largeur Berline : 1 811 mm
Break : 1 811 mm mm
Hauteur Berline : 1 445 mm
Break : 1 445 mm mm
Empattement Berline : 2 756 mm
Break : 2 756 mm mm
Volume du coffre Berline : De 450 à 1 377 dm³
Break : De 450 à 1 377 dm³ dm3
Chronologie des modèles
Précédent Renault Laguna II
Renault Laguna coupé
Renault Laguna
Renault Laguna III coupé

Marque Drapeau : France Renault
Années de production phase 1 : 2008 - 2012
phase 2 : 2012 -
Classe coupé
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
2.0 170/205 ch
3.5 V6 240 ch

Bioéthanol
2.0 140 ch

Diesel
1.5 dCi 110 ch
2.0 dCi 150/175/180 ch
3.0 V6 dCi 235 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Automatique 6 rapports
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes, 4 places
Châssis Nissan Altima
Nissan Maxima
Nissan Murano
Nissan Teana
Renault Latitude
Samsung SM5
Dimensions
Longueur 4 643 mm
Largeur 1 812 mm
Hauteur 1 400 mm
Empattement 2 693 mm
Volume du coffre De 423 à 873 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Renault Fuego alpine Suivant

La Laguna III, conçue au Technocentre Renault, est commercialisée depuis le 12 octobre 2007. Elle est fabriquée sur le site de Sandouville. Le PDG de la firme, Carlos Ghosn, a fixé pour objectif pour ce modèle d'être parmi les trois meilleurs de sa catégorie en termes de qualité. Le groupe annonçait à son lancement un objectif de production de 160 000 à 180 000 par an. Un break seconde la berline dès la fin 2007, avant l'arrivée d'un coupé mi-octobre 2008. Le Cx est de 0,293[4]. Bien que la berline mesure 4,69 m (soit 9 cm de plus que la version précédente), la nouvelle génération est, selon Renault, 15 kg plus légère. Les barres antiroulis sont plus rigides : + 80 % à l'avant et + 50 % à l'arrière.

Phase I (2007 — 2010)[modifier | modifier le code]

Toutes les motorisations sont accouplées à une boîtes à six rapports. Au lancement, on retrouve les moteurs essence 1.6 et 2.0 Turbo d'origine Renault, ainsi que le 2.0 développé avec Nissan ; côté diesel, différentes déclinaisons du récent 2.0 dCi forment le cœur de gamme, tandis que le 1.5 dCi 110 sert de moteur d'accès. Le 2.0 dCi est mis à jour progressivement pour suivre l'évolution des normes Euro et des réglementations liées aux émissions de CO2. S'ajoutent en 2008 les moteurs V6 essence destiné au coupé (mais brièvement proposé sur la berline et le break) et V6 diesel (pour toutes les carrosseries).

Dans sa version GT, la Laguna III inaugure le système de roues directrices «Active Drive», renommé «4Control», qui lui confère une tenue de route remarquable à haute vitesse et une manœuvrabilité accrue à basse vitesse. L'angle de braquage des roues arrières peut aller jusqu'à 3,5°.

La Laguna III a obtenu cinq étoiles EuroNCAP.

Le Coupé Laguna a été présenté au public à Cannes et à Monaco les 24 et 25 mai 2008.

Moteur Cylindrée Puissance Couple max Vitesse max (km/h) 0 à 100 km/h Consommation mixte Émissions de CO2 Disponibilité Disponibilité
Essence
1.6 16v K4M 1 598 cm3 110 ch (81 kW) 151 Nm 192 km/h 11,7 s 7,6 l/100 km 180 g/km 2007 – 2010 B, E
2.0 16v M4R 1 998 cm3 140 ch (103 kW) 195 Nm 210 km/h 9,1 s 7,6 l/100 km 180 g/km 2007 – 2010 B, E
2.0 16v Turbo F4R BVA6 1 998 cm3 170 ch (125 kW) 270 Nm 220 km/h 8,2 s 8,8 l/100 km 207 g/km 2007 – 2010 B, E, C
2.0 16v Turbo F4R 1 998 cm3 205 ch (150 kW) 300 Nm 232 km/h 7,8 s 8,2 l/100 km 194 g/km 2008 – 2010 B, E, C
3.5 24v V6 V4Y BVA6 3 498 cm3 240 ch (175 kW) 330 Nm 244 km/h 7,4 s 10 l/100 km 238 g/km 2008 – 2010 C (en 2009 B, E[5])
Diesel
1.5 dCi 6v 1 461 cm3 110 ch (81 kW) 240 Nm 193 km/h 11,9 4,6 l/100 km 130 g/km 2007 – 2010 B, E
2.0 dCi 16v M9R avec ou sans FAP 1 995 cm3 130 ch (96 kW) 320 Nm 206 km/h 10,6 s 5,2 l/100 km 149-157 g/km 2007 – 2010 B, E
2.0 dCi 16v M9R avec ou sans FAP 1 995 cm3 150 ch (110 kW) 340 Nm 210 km/h 9,5 s 5,2 l/100 km 139-157 g/km 2007 – 2010 B, E, C
2.0 dCi 16v M9R FAP BVA6 1 995 cm3 150 ch (110 kW) 340 Nm 210 km/h 9,5 s 5,2 l/100 km 180 g/km 2007 – 2010 B, E, C
2.0 dCi 16v M9R FAP 1 995 cm3 180 ch (131 kW) 400 Nm 222 km/h 8,5 s 5,7 l/100 km 163-172 g/km 2008 – 2010 B, E, C
3.0 dCi 24v V9X FAP BVA6 2 993 cm3 235 ch (173 kW) 450 Nm 240 km/h 7,6 s 7,2 l/100 km 192 g/km 2008 – 2010 B, E, C
Bioéthanol
2.0 16v M4R 1 997 cm3 140 ch (103 kW) 195 Nm 210 km/h 9,10 s 7,5 l/100 km 173-180 g/km 2007 – 2010 B, E


Lancée à la mi-octobre 2007, la Renault Laguna III n'a pas atteint ses objectifs de vente malgré les grandes ambitions de Renault et un niveau de qualité la plaçant dans le Top-3 de la catégorie. Son design très impersonnel, qui s'ajoute à la réputation de sa devancière (problèmes récurrents de turbo sur les versions Diesel de la Laguna II phase 1), est vraisemblablement un des facteurs essentiels de cet échec.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Phase II (2010 — 2013 )[modifier | modifier le code]

Un restylage de la Laguna III, caractérisé par une face avant plus agressive, a été présentée lors du Mondial de l'automobile de Paris en octobre 2010. À cette occasion, la gamme a été remaniée autour de six niveaux de finition : Expression, Black Edition, Business Eco, Bose, GT 4Control et Initiale.

Côté motorisations, les moteurs essence sont tous supprimés pour la France - à part le coupé 3.5 V6 - remplacés par un unique 2.0 16v pouvant carburer au bioéthanol. Le seul autre changement concerne le 1.5 dCi 110 ch, dont les rejets de CO2 passent de 130 à 120 g/km. Les moteurs diesel sont progressivement équipés de Stop & Start, de série sur les modèles labellisés « Energy ».Courant 2013, le 2.0 DCI 150 n'est plus disponible et le 2.0 DCI 175 revient en boîte manuelle.

Moteur Cylindrée Puissance Couple max Vitesse max (km/h) 0 à 100 km/h Consommation mixte Émissions de CO2 Disponibilité Disponibilité
Diesel
1.5 dCi 8v FAP 1 461 cm3 110 ch (81 kW) 240 Nm 193 km/h 11,9 4,6 l/100 km 109-120 g/km 2010 – B, E
2.0 dCi 16v M9R FAP 1 995 cm3 130 ch (96 kW) 320 Nm 206 km/h 10,6 s 5,2 l/100 km 118-136 g/km 2010 - B, E
2.0 dCi 16v M9R FAP 1 995 cm3 150 ch (110 kW) 340 Nm 210 km/h 9,5 s 5,2 l/100 km 118-136 g/km 2010 - B, E, C
2.0 dCi 16v M9R FAP BVA6 1 995 cm3 175 ch (127 kW) 360 Nm 220 km/h 9,6 s 6 l/100 km 159 g/km 2010 - B, E
2.0 dCi 16v M9R FAP 1 995 cm3 180 ch (131 kW) 400 Nm 222 km/h 8,5 s 5,7 l/100 km 150 g/km 2010 - B, E, C
3.0 dCi 24v V9X FAP BVA6 2 993 cm3 235 ch (173 kW) 450 Nm 240 km/h 7,3 s 7,1 l/100 km 192 g/km 2010 – C
Bioéthanol
2.0 16v M4R 1 997 cm3 140 ch (103 kW) 195 Nm 210 km/h 9,1 s 7,5 l/100 km 171 g/km 2010 – 2012 B, E
Essence
3.5 24v V6 V4Y 3 498 cm3 240 ch (175 kW) 330 Nm 244 km/h 7,4 s 9,9 l/100 km 230 g/km 2008 – C

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ademe
  2. 1 480 avec les barres de toit
  3. Les Echos, 5 juin 2007, page 26
  4. Laguna III - Planète Renault (Association Planète Losange), 12 octobre 2007
  5. disponible très brièvement, selon tarif Renault n°2178 d'avril 2009; un exemplaire en vente en Suisse, consulté le 26 septembre 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]