Renault R202

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Renault R202

Renault R202

La Renault R202 en exposition au salon de l'automobile de Paris en 2002

Présentation
Équipe Drapeau de la France Mild Seven Renault F1 Team
Constructeur Renault F1 Team
Année du modèle 2002
Concepteurs Mike Gascoyne, Mark Smith
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Dynamics
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Dynamics
Nom du moteur Renault RS22
Cylindrée 3 000 cm³
Configuration Moteur V10 à 111°, limité à 17 500 tr/min
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Boîte semi-automatique en titane Renault sport
Nombre de rapports 6 rapports
Électronique Boîtier électronique Magneti-Marelli.
Système de carburant Réservoir en caoutchouc
Système de freinage Disques et plaquettes en carbone Hitco, étriers et maîtres-cylindres AP Racing
Dimensions et Poids Voie avant : 1 450 mm
Voie arrière : 1 400 mm
Empattement : 3 100 mm
Longueur : 4 600 mm
Largeur : 1 800 mm
Hauteur : 950 mm
Poids : 600 kg
Carburant Elf
Pneumatiques Michelin
Partenaires Mild Seven, Hanjin
Histoire en compétition
Pilotes 14. Drapeau de l'Italie Jarno Trulli
15. Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button
Début Le 3 mars 2002 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
17 0 0 0
Championnat constructeur 4e avec 23 points
Championnat pilote Jenson Button : 7e
Jarno Trulli : 8e

Chronologie des modèles (2002)

La Renault R202 marque le retour après 17 ans d'absence de Renault en Formule 1 avec une écurie châssis/moteur, pour le championnat du monde 2002

La particularité de cette monoplace est son moteur, conçu par Jean-Jacques His, de dix cylindres avec une architecture en V ouvert à 110°, contre 90° environ pour les moteurs traditionnels. Cette particularité permet d'abaisser le barycentre de la voiture de cinq centimètres et d'améliorer l'aérodynamisme. Le moteur a été testé en 2001 sur la Benetton B201 et les nombreux problèmes rencontrés avaient convaincu les ingénieurs de Viry-Châtillon de revoir leur copie.

Historique[modifier | modifier le code]

La dernière participation de Renault en tant qu'écurie remontait à 1985, avec la Renault RE60B. Entre temps, la firme française a produit des moteurs qui ont permis de remporter onze titres de champion du monde avec Williams et Benetton (6 titres constructeurs et 5 titres pilotes). En 2000, Renault rachète l'écurie Benetton et se lance sous son nom propre en 2002.

Avec cette nouvelle monoplace, Renault parvient à accrocher la quatrième place du championnat des constructeurs mais la voiture ne donne pas entière satisfaction. Si son moteur est plus léger, plus compact et consomme moins que ses concurrents, sa puissance se révèle plus faible de 50 chevaux que les moteurs BMW Motorsport ou Ferrari. Il est, de plus, sujet à de nombreuses casses notamment à cause de vibrations. Le châssis est assez performant comme en témoigne la quatrième place de Jarno Trulli à Monza, au Grand Prix d'Italie.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo en vue arrière de la Renault R202
Vue arrière de la Renault R202 exposée au salon de l'automobile de Paris en 2002
Résultats détaillés de la Renault R202 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
2002 Mild Seven Renault F1 Team Renault RS22 V10 Michelin AUS MAL BRÉ SMR ESP AUT MON CAN EUR GBR FRA ALL HON BEL ITA USA JAP 23 4e
Jarno Trulli Abd Abd Abd 9e 10e Abd 4e 6e 8e Abd Abd Abd 8e Abd 4e 5e Abd
Jenson Button Abd 4e 4e 5e 12e 7e Abd 15e 5e 12e 6e Abd Abd Abd 5e 8e 6e

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :