ISOFIX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Observation des points d'ancrage ISOFIX

ISOFIX est une norme ISO d'ancrage pour les sièges pour enfants (norme ISO 13216-1:1999 « Ancrages dans les véhicules et attaches aux ancrages pour systèmes de retenue pour enfants »). Aux États-Unis, le système équivalent est dénommé LATCH (Lower Anchors and Tethers for Children).

En 1995, le concept Isofix désignait le nouveau mode de fixation des sièges autos. Avec ce système, il n'est plus besoin de se servir des ceintures de sécurité : deux pinces métalliques de verrouillage, situées sur la base arrière des sièges-auto, se clippent sur deux points d’ancrage fixés entre l'assise et le dossier de la banquette arrière de la voiture. En 2003, Isofix, devenu une norme (ISO 13216), ajoute un troisième point d’ancrage pour la sécurité des enfants :

  • pour les sièges-auto de groupe 1 (pour enfants de 9 à 18 kg), c’est le « top tether », c’est-à-dire une sangle fixée en haut du dossier qui se fixe à un crochet situé dans le coffre de la voiture (fixation universelle) ;
  • pour les sièges de groupe 0 et 0+ (pour enfants de 13 kg ou moins), c’est un pied d’ancrage anti-rotation (fixation semi-universelle).

Le système Isofix a pour objectif de faciliter l’installation du siège ainsi que son transfert d’une voiture à une autre, en supprimant les problèmes de ceinture trop courte ou de sièges mal fixés. Depuis 2003, certains constructeurs automobiles — comme Renault, Citroën, Opel ou Peugeot, par exemple — ont doté leurs nouveaux véhicules de fixations à trois points d'ancrage. Il leur reste jusqu'à 2011 pour adapter les modèles déjà sur le marché.

Notes et références[modifier | modifier le code]