Renault Master

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Renault Master est un véhicule utilitaire de 3,5 tonnes de PTAC fabriqué par Renault depuis septembre 1980 dans l'usine SOVAB (SOciété des Véhicules Automobiles de Batilly).



Master I (1980 - 1997)[modifier | modifier le code]

Renault Master I
Renault Master

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1980 - 1997
Classe Utilitaire léger
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Batilly
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
2.0
Diesel
2.5D
2.5 TD
Transmission Traction
Propulsion
Poids et performances
Poids à vide T35D : 1 670 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgon 3 portes, 2 places
Combi 5 portes, 7 places
Dimensions
Longueur 5 000 mm
Largeur 2 000 mm
Hauteur 2 415 mm
Chronologie des modèles
Renault Master II Suivant
Vue arrière d'un Renault Master I
Renault Master I carrossé
Renault Master I ambulance

Sur le Master I, le « moteur Douvrin » 1 995 cm3 80 ch à essence provient de la Renault 20 tandis que le moteur diesel 2 445 cm3 66 ch est fabriqué par la société franco-italienne de moteurs, à l'époque filiale commune de Fiat, d'Alfa Romeo et de Renault.

Le concurrent français du Master est le Citroën C35.

Le Renault était disponible avec des boîtes à quatre et cinq vitesses, en traction ou propulsion depuis mars 1981, avec les carrosseries fourgon (à partir de 9,05 m3), plateau-ridelles, benne, minibus et châssis-cabine.

La gamme B (petits camions à roues arrières jumelées et PTAC de 3,5 à 6,5 tonnes) reprend la cabine du Master. Les « B » deviendront Messenger en 1993.

Le Master I est remplacé en 1997 par le Master II.

Master II (1997 - 2010)[modifier | modifier le code]

Renault Master II
Renault Master
Renault Master II phase 1

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1997 - 2010
Production 1 000 000 exemplaires
Classe Utilitaire léger
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Batilly
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel
1.9 dTi
1.9 dCi
2.5 D
2.2 dCi 90 ch
2.5 dCi 100 ch
2.8 dTi
2.8 dCi
3.0 dCi
Position du moteur Transversale avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Manuelle 6 rapports
Automatique auto adaptative 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 450 à 1 620 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgon 3 portes, 3 places
Fourgon 4 portes, 3 places
Combi 3 portes, 7 places
Combi 4 portes, 7 places
Minibus
Plateau-ridelles
Châssis-cabine
Dimensions
Longueur 5 388 (L2H2) mm
Largeur 1 860 mm
Hauteur 2 486 (L2H2) mm
Empattement 3 578 (L2H2) mm
Chronologie des modèles
Précédent Renault Master Renault Master III Suivant
Vue arrière d'un Renault Master II phase 1
Renault Master II phase 2
Vue arrière d'un Renault Master II phase 2 fourgon
Renault Master Propulsion phase 2 plateau-ridelles double cabine

En novembre 1997, le Renault Master de deuxième génération remplace le Master I et le Trafic I rallongé. Le Master II est désormais aussi commercialisé dans le réseau camions (Renault Véhicules Industriels). Le Master II a été le grand fourgon le plus vendu en France devant ses concurrents français, le Citroën Jumper et le Peugeot Boxer[1].

Sa plate-forme est commune avec les Nissan Interstar et Opel Movano. De nombreuses pièces de carrosserie, notamment les portières, sont partagées avec le modèle Iveco Daily.

Le moteur passe en position transversale. Les premiers Master II à moteur 2.5 d ou 2.8 dTi n'ont pas encore de freins arrière à disques.

En avril 2003[2], le Renault Mascott s'appelle aussi Master Propulsion. En octobre, le Master II phase 2 abandonne les arrondis pour les feux avant. Dans les ventes, le nouveau moteur 2.5 dCi de 100 ch supplante le 2.2 dCi 90 ch qui reste au catalogue.

En 2006, seule subsiste la motorisation 2.5 dCi 100 ch.

Cette seconde génération se sera vendue à plus d'un million d'exemplaires (Opel Movano compris)[1].

Master III (2010 - )[modifier | modifier le code]

Renault Master III
Nissan NV400
Opel Movano II
Renault Master
Renault Master III fourgon

Marque Drapeau : France Renault
Années de production Phase 1 : 2010 - 2014
Phase 2 : 2014 -
Classe Utilitaire léger
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Batilly
Drapeau du Brésil Curitiba
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel
dCi 100/110/125/150/165
Position du moteur Transversale avant
Longitudinale
Cylindrée 2 298 cm3
Couple maximal De 285 à 350 Nm
Transmission Traction
Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Manuelle robotisée 6 vitesses
Poids et performances
Poids à vide De 1 599 à 1 970 kg
Vitesse maximale 138 km/h
Consommation mixte De 8 à 9,4 L/100 km
Émission de CO2 De 211 à 248 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgon 3 portes, 3 places
Fourgon 4 portes, 3 places
Combi 3 portes, 7 places
Combi 4 portes, 7 places
Minibus 5 portes, 7 places
Plateau-ridelles
Châssis-cabine
Dimensions
Longueur 5 548 (L2H2) mm
Largeur 2 070 mm
Hauteur 2 502 (L2H2) mm
Empattement 3 682 (L2H2) mm
Chronologie des modèles
Précédent Renault Master II
Renault Mascott
Vue arrière d'un Renault Master III fourgon
Minibus TPMR du réseau STCL de Limoges

Le Master III, qui remplace le Master II en avril 2010, est un véhicule de 2,8 à 4,5 tonnes de PTAC. Sur le moteur 2.3 dCi, les intervalles de vidange passent à 40 000 km ou 2 ans, les liquides à 160 000 km ou 6 ans[1]et la distribution par chaîne remplace la courroie.

Le Master III est à traction (moteur transversal, roues arrière simples) ou propulsion (moteur longitudinal, roues arrière simple ou jumelées en série sur la version 4,5 tonnes). Contrairement au Master II, le fourgon propulsion est monocoque.

Quatre longueurs et trois hauteurs de carrosserie sont disponibles avec des volumes utiles de 8 à 17 m3.

Il existe des versions Opel Movano (Vauxhall Movano au Royaume-Uni) et Nissan NV 400.

Depuis 2013, il est vendu et produit au Brésil.



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c L'argus automobile, 4 février 2010.
  2. L'argus automobile, 10 avril 2003.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]