Marsac-sur-l'Isle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marsac.
Marsac-sur-l'Isle
Le château des Bernardoux (l'hôtel de ville).
Le château des Bernardoux (l'hôtel de ville).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Périgueux-Ouest
Intercommunalité Le Grand Périgueux
Maire
Mandat
Jean-Marie Rigaud
2014-2020
Code postal 24430
Code commune 24256
Démographie
Gentilé Marsacois
Population
municipale
2 960 hab. (2011)
Densité 295 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 11′ 09″ N 0° 39′ 43″ E / 45.1858333333, 0.66194444444445° 11′ 09″ Nord 0° 39′ 43″ Est / 45.1858333333, 0.661944444444  
Altitude Min. 71 m – Max. 187 m
Superficie 10,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Marsac-sur-l'Isle

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Marsac-sur-l'Isle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marsac-sur-l'Isle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marsac-sur-l'Isle

Marsac-sur-l'Isle est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Ses habitants se nomment les Marsacois.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Isle au pont de la RD 710E, entre la zone commerciale et le bourg

Incluse dans l'unité urbaine de Périgueux, Marsac-sur-l'Isle est une commune de 3 000 habitants qui s'étend sur environ 10 km2 et qui se situe 5 km à l'ouest de Périgueux, 130 de Bordeaux, 94 de Limoges et 480 de Paris.

Elle est principalement desservie par les routes départementales 6089 (l'ancienne route nationale 89), 710 et 710E. Au niveau ferroviaire, le territoire communal recèle deux gares, ouvertes sur la liaison Bordeaux-Périgueux, celle de La Cave et celle de Marsac.

La majeure partie de la commune se trouve en rive gauche de l'Isle qui la sépare au nord de Chancelade et à l'ouest d'Annesse-et-Beaulieu. Cependant, la zone commerciale de la Cropte, le parc des Expositions et le golf de Saltgourde (golf public de Périgueux) sont implantés sur l'autre rive.

À l'est de la commune, la Beauronne longe le terrain de golf, marque la limite avec Périgueux et y rejoint l'Isle.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Marsac-sur-l'Isle est limitrophe de six autres communes, dont Coursac au sud par un simple quadripoint.

Communes limitrophes de Marsac-sur-l'Isle
Chancelade Périgueux
Annesse-et-Beaulieu Marsac-sur-l'Isle Coulounieix-Chamiers
Razac-sur-l'Isle Coursac

Toponymie[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée dans la commune en français et occitan.

La commune prendrait son nom d'un personnage gallo-roman Marcius[1]. qui y aurait séjourné entre 58 et 50 av. J.-C.[réf. nécessaire], auquel est accolé le suffixe -acum, indiquant le « domaine de Marcius ». Selon Émile Colas, l'origine proviendrait plutôt de marcidus signifiant « lieu sauvage, stérile »[2]. La seconde partie du nom correspond à l'Isle, principal affluent de la Dordogne et rivière qui arrose le territoire communal.

En occitan, elle porte le nom de Marçac d'Eila ou Marsac d'Eila[3].

Les habitants de la commune sont les Marsacois[4]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1181, sur le cartulaire de Chancelade, la première mention écrite connue du lieu apparaît sous la forme Marszac[5]. Au XVIIe siècle, Johannes Blaeu indique Marsat sur son Atlas du Royaume de France, avant que la commune ne devienne Marsac à la Révolution. C'est d'ailleurs durant la période révolutionnaire que Marsac perd près de la moitié de son territoire (nord et ouest de la commune : hameaux de La Croix-Herbouze, Les Combeaux, de Terrassonie, de Lespinasse et de Chercuzac) au profit de la commune voisine de Chancelade.

Elle a pris le nom de Marsac-sur-l'Isle en 1961 pour se distinguer des autres communes françaises homonymes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

La commune de Marsac a été rattachée, dès 1790, au canton de Périgueux qui dépendait du district de Périgueux. Les districts sont supprimés en 1795. Le canton est rattaché à l'arrondissement de Périgueux en 1800.

La commune prend son nom actuel en 1961. Le canton de Périgueux est scindé en trois en 1973 et Marsac-sur-l'Isle fait partie du nouveau canton de Périgueux-Ouest[6].

Le 1er janvier 2000, elle intègre dès sa création la communauté d'agglomération périgourdine. Celle-ci disparaît le 31 décembre 2013, remplacée au 1er janvier 2014 par une nouvelle intercommunalité élargie : Le Grand Périgueux.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1800 1831 Antoine Testut    
1831 1841 Pierre Chabanes[Note 1]    
1842 avril 1848 Jean-Baptiste Bernis[Note 2]    
avril 1848 juin 1848 Pierre Paul Augier    
juin 1848 1848 Jean Marquet (fils)    
1848 décembre 1851 Marc Montagut[Note 2]   Représentant à l'Assemblée nationale
législative de 1849 à 1851
décembre 1851 janvier 1858 Jean-Baptiste Bernis[Note 3]    
janvier 1858 1870 Firmin Paul Ligeoix    
septembre 1870 mars 1874 Marc Montagut    
mars 1874 janvier 1875 Armand Courteix    
janvier 1875 octobre 1876 Léon Bernis    
octobre 1876 août 1877 Marc Montagut[Note 2]   Député
août 1877 janvier 1878 Armand Courteix   Adjoint faisant fonctions de maire
janvier 1878 mars 1895 Marc Montagut[Note 1]    
avril 1895 1911 Guillaume Lafaye    
1911 décembre 1911 Antoine Chiquot   Adjoint faisant fonctions de maire
décembre 1911 1919 Raoul Marey    
1919 1922 Jean Lafage[Note 1]    
1922 septembre 1922 Alphonse Soymier   Adjoint faisant fonctions de maire
septembre 1922 1926 Alphonse Soymier[Note 3]    
juillet 1926 1944 Georges Peyronnet    
octobre 1944 1952 Louis Suder[Note 1]    
1952 octobre 1952 Clément Laval   Adjoint faisant fonctions de maire
octobre 1952 avril 1967 Clément Laval    
avril 1967 août 1981 Henri Jacquement[Note 1]    
octobre 1981 novembre 1992 René Bouton[Note 3]    
décembre 1992 février 2000 Henry Bongrain[Note 3]    
février 2000 mars 2001 Jean-Pierre Suder    
mars 2001[7] (réélu en mars 2014[8]) en cours Jean-Marie Rigaud PS puis EELV[9] Retraité de la fonction publique territoriale

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Avant 1793 la population était recensée par feux, c'est-à-dire par foyers. Ainsi, pour Marsac :

Nombre de feux aux XVIIe et XVIIIe siècles
1692 1709 1713 1720 1745 1769 1770 1774 1789
200 171 92 92 142 130 137 137 120


En 2011, Marsac-sur-l'Isle comptait 2 960 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2007, 2012, 2017, etc. pour Marsac-sur-l'Isle[10]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
460 517 496 545 453 485 505 552 484
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
502 549 556 541 577 609 581 568 566
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
520 502 430 446 455 468 488 597 630
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
1 053 1 216 1 569 1 657 1 939 2 200 2 491 2 525 2 960
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2004[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

  • L'Amicale laïque de Marsac Canoë-Kayak (ALMCK)[13] dispose, depuis de nombreuses années, de résultats très flatteurs[14] aux niveaux français, européen et même mondial.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Début septembre de chaque année, le parc des expositions de Marsac accueille la Foire de Périgueux.

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Les résultats étant fort différents, l'emploi doit être analysé selon qu'il affecte les habitants de Marsac-sur-l'Isle ou qu'il est proposé sur le territoire de la commune.

L'emploi des Marsacois[modifier | modifier le code]

Au recensement de 1999, la population active totale (actifs + chômeurs) de Marsac-sur-l'Isle s'élève à 987 personnes[15], soit 45 % des Marsacois. Le taux d'activité entre 20 et 59 ans est de 84 %, ce qui place la commune légèrement au-dessus de la moyenne nationale (82,2 %). On dénombre 98 chômeurs (9,9 % de la population, taux inférieur de 3 points à la moyenne nationale 12,9 %). En tout et pour tout, la population comprend 44,9 % d'actifs, 18,7 % de retraités, 23,8 % de jeunes scolarisés et 12,6 % de personnes sans activité[15].

En 2007[16], la population active totale s'élève à 1 215 personnes, soit 48,3 % de la population. Le nombre de chômeurs est resté stable (95) mais compte tenu de l'augmentation de la population communale, le taux de chômage est descendu à 7,8 %.

L'emploi sur la commune[modifier | modifier le code]

On peut remarquer le dynamisme économique de la commune en 1999 puisqu'il y a plus d'emplois (2 391) que d'habitants (2 200) à Marsac-sur-l'Isle.

Répartition des emplois par domaines d'activité

  Agriculture Industrie Construction Tertiaire dont Commerce dont Services
Marsac-sur-l'Isle 0,3 % 27,8 % 7,6 % 64,3 % 34,6 % 15,4 %
Moyenne nationale 4,2 % 18,2 % 5,8 % 71,8 % 13,2 % 19,7 %
Sources des données : INSEE[17]

On remarque que le secteur tertiaire dominant l'économie nationale (71,8 %) occupe également une place prépondérante au sein de l'emploi marsacois (64,3 %), et que le secteur de l'industrie y est nettement plus important (27,8 %) qu'au niveau national (18,2 %).

À l'inverse, l'agriculture, avec 8 exploitations, y a presque entièrement disparu (0,3 %).

Entreprises[modifier | modifier le code]

On recense 260 entreprises sur la commune dont 133 commerces (51 %) , 50 dans les services (19,3 %) et 31 dans le secteur de la construction (12 %) [18].

Parmi les principales entreprises de Dordogne en termes de chiffre d'affaires, voici celles dont le siège social est situé à Marsac-sur-l'Isle :

Toutes entreprises confondues
  • Robinetterie R Hammel,
    • chiffres 2007 : 14e, 37 922 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 2 618 k€ [19]
  • Trapy pro,
    • chiffres 2007 : 25e, 28 500 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 1 133 k€ [19]
  • Geoxia Centre (Rouquié constructions) (construction de maisons individuelles),
    • chiffres 2007 : 59e, 13 098 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 1 178 k€ [19]
Analyse par secteur
  • Bâtiment et Travaux publics :
    • Geoxia Centre (Rouquié constructions) (construction de maisons individuelles),
      • chiffres 2007 : 3e, 13 098 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 1 178 k€ [20]
  • Commerce :
    • Trapy pro (commerce de gros de matériel électrique),
      • chiffres 2007 : 10e, 28 500 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 1 185 k€ [21]
    • Tarondeau (commerce de gros de minerais et métaux)
      • chiffres 2007 : 50e, 7 663 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 675 k€ [21]
  • Industrie :
    • Robinetterie R Hammel : (fabrication articles de robinetterie)
      • chiffres 2007 : 5e, 37 922 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 2 618 k€ [22]
  • Services :
    • Société d'Exploitation des Établissements Biche SARL (Transports routiers),
      • chiffres 2007 : 25e, 5 441 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 59 k€ [23]
    • Établissements Cosse (Transports routiers),
      • chiffres 2007 : 50e, 3 029 k€ de chiffre d'affaires HT, résultat net 143 k€ [23]
    • MPB (restauration rapide)
      • chiffres 2007 : 2 957 k€ de chiffre d'affaires HT, Résultat net 162 k€ [24]

D'autres entreprises importantes ayant leur siège social ailleurs qu'à Marsac sont également implantées sur le territoire communal. On peut notamment citer FroMarsac (fabrication de spécialités fromagères), Auchan ou Leroy Merlin, qui s'est installé en 2006.

Créée à Périgueux en 1964, la SOCRA est implantée à Marsac-sur-l'Isle[25]. Après avoir fait partie du groupe Vinci, l'entreprise redevient indépendante en 2014, rachetée par son directeur[25]. Fleuron de la restauration du patrimoine français (Galerie des Glaces du château de Versailles, sculptures de l'Opéra Garnier, le Grand Palais à Paris, etc.), elle emploie 35 personnes et a généré un chiffre d'affaires de 6,4 millions d'euros en 2013[25].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • L'église Saint-Saturnin : construite sur des bases mérovingiennes au cœur du vieux bourg, modeste église romane du XIIe siècle, à nef unique, retouchée au XVe siècle, inscrite aux monuments historiques en 1926. Entre l'abside romane du XIe siècle et la nef s'élève un imposant clocher de base carrée, soutenu par une coupole.
  • Le château des Bernardoux, XIXe siècle, ancienne colonie de vacances ; correspond aujourd'hui à l'hôtel de ville
  • Le château de Marsac
  • Le château de Saltgourde et le terrain de golf y attenant
  • Le manoir de Chambon, XIXe siècle
  • L'écluse de la Roche : abandonnée depuis les années 1940, les travaux de sa réhabilitation ont débuté en 1997 et sont aujourd'hui terminés. Avec sa vue privilégiée sur le château de la Roche à Annesse-et-Beaulieu, l'îlot de la Roche, formé par le canal et l'Isle, est un lieu de détente prisé des Marsacois.
  • La fontaine intermittente : curiosité et énigme de Marsac. Son débit très irrégulier peut varier de 1 à 2 litres par seconde à 10 voire 20 litres par seconde.
  • La fontaine-lavoir, située devant l'église, construite en 1897 ou 1898

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • René Desmaison (1930-2007), alpiniste, vécut à Marsac jusqu'à l'âge de 14 ans
  • Marc Montagut (1816-1895), homme politique français, fut maire de Marsac

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Décédé en fonctions.
  2. a, b et c Révoqué.
  3. a, b, c et d Démissionnaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 213.
  2. Guide de l'agglomération Périgueux, guide du district de l'agglomération périgourdine, Mediapress, 1998.
  3. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 16 novembre 2013.
  4. Annuaire des maires de la Dordogne 2009, Mediapress, Périgueux, 2009, (ISSN 1770-3387), p. 169.
  5. Dictionnaire topographique du département de la Dordogne, Vicomte de Gourgues, 1873
  6. « Notice communale de Marsac-sur-l'Isle », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 27 janvier 2014)
  7. Union départementale des maires de la Dordogne, consultée le 22 août 2014.
  8. C.R., Jean-Marie Rigaud face à l'opposition, Sud Ouest édition Périgueux du 31 mars 2014, p. 20.
  9. Jean-Marie Rigaud repart en campagne sur Sud Ouest du 21 novembre 2013.
  10. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 10 mars 2014)
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  13. Site de l'ALMCK
  14. Palmarès de l'ALMCK de 1973 à 2008
  15. a et b Données INSEE compulsées par Linternaute - Emploi à Marsac-sur-l'Isle
  16. INSEE - Enquête annuelle de recensement 2007
  17. INSEE 1999 - Emplois au lieu de travail
  18. Les entreprises de Marsac-sur-l'Isle sur le site de l'Internaute
  19. a, b et c Sud Ouest éco, supplément au journal Sud Ouest, édition Dordogne du 13 novembre 2008, page 8
  20. Sud Ouest éco, supplément au journal Sud Ouest, édition Dordogne du 13 novembre 2008, page 30
  21. a et b Sud Ouest éco, supplément au journal Sud Ouest, édition Dordogne du 13 novembre 2008, page 25
  22. Sud Ouest éco, supplément au journal Sud Ouest, édition Dordogne du 13 novembre 2008, page 27
  23. a et b Sud Ouest éco, supplément au journal Sud Ouest, édition Dordogne du 13 novembre 2008, page 20
  24. Bilan MPB 2007 sur le site les Échos.fr
  25. a, b et c Adrien Vergnolle, Statues en liberté, Sud Ouest édition Périgueux du 9 octobre 2014, p. 11.