Paléozoïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
éon Phanérozoïque
Cénozoïque
Mésozoïque
Paléozoïque

Le Paléozoïque (du grec ancien παλαιός / palaiós (« ancien ») et ζωή / zôế (« vie ») est une ère géologique qui s'étend de -541 à -252,2 millions d'années. Cette ère est parfois appelée Ère Primaire (ou Ère des Poissons).

Son début correspond classiquement à l'apparition de nombreux fossiles à coquilles dures, bien que l'on sache maintenant que de tels animaux existent depuis l'Édiacarien, dernière période de l'ère précédant le Paléozoïque : le Néoprotérozoïque. Cette ère s'achève par une extinction massive.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le Paléozoïque, d'une durée totale de 288,8 millions d'années, se décompose en 6 périodes[1],[2] :

(298,9-252,2 Ma)
(358,9-298,9 Ma)
(419,2-358,9 Ma)
(443,4-419,2 Ma)
(485,4-443,4 Ma)
(541,0-485,4 Ma)

Cette séquence peut être retenue facilement par une phrase donnant les premières syllabes des périodes, de la plus ancienne à la plus récente, comme celle faisant allusion au Cahors, vin français généralement tannique: « le Cahors y décape ! » CAmbrien ORdovicien SIlurienvonien CArbonifère PErmien.

Il y a aussi : « Cambronne ordonna silence et dévouement à ses carabiniers permissionnaires », phrase plus compliquée mais donnant une plus grande partie de chacun des noms.

Paléogéographie[modifier | modifier le code]

Le Paléozoïque démarre peu après la fragmentation du supercontinent Rodinia en au moins huit masses continentales. Au cours de cette ère ces continents se rassemblent à nouveau pour former la Pangée.

Biotopes[modifier | modifier le code]

Au début de cette ère, les formes de vie se limitent à des bactéries, des algues, des éponges et une variété de formes encore mal connues apparues durant l'Édiacarien. La diversité et le nombre d'organismes explosent durant le Cambrien. On pense que les premiers organismes terrestres apparaissent durant le Paléozoïque mais ce phénomène reste mineur avant le Silurien et le Dévonien. Bien que des vertébrés primitifs soient présents dès le début de cette ère, les invertébrés restent dominants jusqu'à la moitié du Paléozoïque. La population de poissons explose durant le Dévonien. Pendant la seconde moitié de cette ère, de grandes forêts de plantes primitives forment ce qui deviendra les couches de charbon modernes. À la fin du Paléozoïque, les premiers reptiles sophistiqués et les premières plantes modernes (conifères) se sont développés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) F.M. Gradstein, J.G Ogg, M. Schmitz et G. Ogg, The Geologic Time Scale 2012, Elsevier,‎ 2012, 1176 p. (ISBN 9780444594488).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Paléozoïque Mésozoïque Cénozoïque
Cambrien Ordovicien Silurien Dévonien Carbonifère Permien Trias Jurassique Crétacé Paléogène Néogène