Mésozoïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Mésozoïque (du grec ancien mesos : μέσο, moyen et zoon : ζῷον, animal), appelé anciennement Ère secondaire (ou Ère des Reptiles), est une ère géologique qui s'étend de − 252,2 à − 66,0 Ma, au cours de laquelle apparaissent des espèces de mammifères et de dinosaures.

Sa limite supérieure correspond à l'extinction du Crétacé.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le Mésozoïque, d'une durée totale de 186,2 Ma, comprend les trois périodes suivantes[1],[2] :

  • Trias (entre 252,2 et 201,2 Ma ~ 51 Ma) : développement des dinosaures ;
  • Jurassique (entre 201,3 et 145,0 Ma ~ 56,3 Ma) ;
  • Crétacé (entre 145,0 et 66,0 Ma ~ 79 Ma) : sa fin correspond à la disparition des dinosaures et ammonites.
Reconstruction paléographique de la distribution continentale (voir aussi Tectonique des plaques) à la fin des Trias 220 Ma
La distribution continentale à la fin du Jurassique 150 Ma
La distribution continentale à la fin des Crétacé 90 Ma

Position des continents[modifier | modifier le code]

Géologiquement, au début du Mésozoïque, la totalité des terres émergées était rassemblée dans un supercontinent, la Pangée. Pendant cette ère, la Pangée se divise en deux ensembles continentaux, Laurasia et Gondwana.

Laurasia se divise à son tour en Amérique du Nord et Eurasie tandis que Gondwana se sépare en quatre continents : Amérique du Sud, Afrique, Australie et Antarctique. La mer Thétys apparaît également durant cette période. Pendant cette ère, un intense volcanisme est responsable de la fracturation de la Pangée.

Climat[modifier | modifier le code]

Du point de vue du climat, l'uniformité qui régnait à l'époque primaire a disparu. L'étude des fossiles marins montre que la surface terrestre pouvait se diviser en trois zones climatiques, depuis chacun des pôles jusqu'à l'équateur. Il existait, comme aujourd'hui, des zones glaciales autour des pôles, caractérisées par une faune très pauvre, de la neige blanche et épaisse et des paysages montagneux ; des zones tempérées avec une faune plus riche, caractérisées surtout par l'abondance des coralliaires ; une zone équatoriale où la vie atteignait le maximum d'intensité.

Biodiversité[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

L'atmosphère est chargée de gaz carbonique ce qui influence beaucoup l'environnement. La végétation devient moins luxuriante, ce qui ne l'empêche pas de présenter des formes beaucoup plus nombreuses et supérieures à celles de l'époque primaire. Les cryptogames n'ont plus des dimensions aussi gigantesques, mais les cycadées et les conifères envahissent les terrains désormais plus secs. Vers la fin de l'époque secondaire, on voit apparaître les monocotylédones et les dicotylédones angiospermes, qui prendront un grand développement pendant l'âge tertiaire.

Faune[modifier | modifier le code]

Le Mésozoïque est connu sous le nom plus familier d'âge des dinosaures. Il est aussi marqué par l'apparition des oiseaux, des mammifères et des plantes angiospermes.

Il est caractérisé par une famille nouvelle de céphalopodes, celle des ammonites, qui apparaît au début et s'éteint à la fin de cet âge.

La faune secondaire comprend des protozoaires parmi lesquels les foraminifères perforés sont très abondants ; des spongiaires ; des polypes ; les crinoïdes pentacrines sont très nombreux ; les insectes particulièrement abondants dans le Jurassique ; les bélemnites, voisines de la seiche, nombreuses aussi.

La faune supérieure comprend des poissons dont l'ossification est beaucoup plus avancée qu'à l'époque primaire : les téléostéens apparaissent dans le Trias.

Les principaux reptiles sont l'ichthyosaure, le plésiosaure, le nothosaure, reptiles marins ; les dinosaures saurischiens et ornithischiens, reptiles terrestres ; les ptérosaures, reptiles volants.

Les oiseaux qui apparaissent à l'époque secondaire sont représentés d'abord par Archaeopteryx, le premier oiseau connu, puis par Hesperornis et Ichthyornis.

Enfin, les mammifères sont représentés par l'ordre des Protothériens, mammifères pourvus d'une poche marsupiale.

À la fin de cette ère, toutes les formes de vie modernes existent, bien que dans certains cas, et en particulier celui des mammifères, il s'agisse de formes primitives.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) F.M. Gradstein, J.G Ogg, M. Schmitz et G. Ogg, The Geologic Time Scale 2012, Elsevier,‎ 2012, 1176 p. (ISBN 9780444594488).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Paléozoïque Mésozoïque Cénozoïque
Cambrien Ordovicien Silurien Dévonien Carbonifère Permien Trias Jurassique Crétacé Paléogène Néogène